Logo 24-fr 24 heures chrono







EPISODE 13

De 19 heures à 20 heures

Guide des épisodes - 24 Saison 5 - Episode 13

Guide des épisodes - 24 Saison 5 - Episode 13

Guide des épisodes - 24 Saison 5 - Episode 13

» TEASER

» MOYENNE : 17.1
» VOTEZ

» REALISATEUR

Brad Turner


» SCENARISTE
Michael Loceff
Joel Surnow


» CASTING
Kiefer Sutherland
...

19:00:00

...

19:02:10

Pendant qu'une mesure de prévention contre une attaque bactériologique sur la CTU est proclamée par une voix électronique, les survivants ne peuvent que constater les dégâts. Les employés morts se comptent par dizaines dans chaque recoin du bâtiment, victimes du Sentox. Dans les locaux étanches, on s’active pour trouver le moyen de s’en sortir vivants.

Bill téléphone à Curtis, en route pour la CTU, ce dernier lui dit que les unités mobiles d’interventions chimiques ne pourront être sur place que dans 30 minutes au moins, elles étaient restées à l’hôpital Tyler Memorial ou sur d’autres sites sensibles. Aucune issue ne semble possible, les masques à gaz et l’atropine se situant en zones contaminées.

Jack se demande si Christopher Henderson est toujours vivant, si l’agent Burke a pu l’amener à temps à la clinique de la Cellule. Bill conseille à l’ancien agent fédéral de faire un quadrillage du bâtiment pour le savoir. Jack se tourne alors vers Chloé pour effectuer cette tâche. Mais cette dernière est encore sous le choc de la mort de son collègue et ami Edgar Stiles. L’analyste refuse. Ayant un diplôme de psychologie clinique, Barry Landes propose d’aider Chloé à surmonter ça, et se remettre par conséquent éventuellement plus vite au travail. Chloé a des remords par rapport à son caractère de tous les jours vis-à-vis d’Edgar.

19:05:43

Dans la salle de détention n°4, qui a pu être scellée avant la propagation du neurotoxique, Lynn McGill avoue que ce qui se passe est entièrement de sa faute. L’agent de sécurité présent à ses côtés, Harry Swinton, se demande en quoi, et Lynn répond qu’il s’est fait voler sa carte d’accès 4 heures plus tôt, et qu’il n’a rien dit, parce qu’il était gêné et pensait que c’était pour l’argent que sa sœur l’avait volé.
Ils risquent tous de mourir parce que Lynn s’est senti gêné.

A la clinique, isolée également, le docteur Besson et Tony sont dans l’incompréhension et ne sont pas informés de ce qui se passe, mis à part le fait qu’il y’a eu un attentat à la Cellule.

Une informaticienne présente dans la salle de crise a réussi à mettre en place à un quadrillage à partir d’un ordinateur présent dans la pièce, Jack fait part des pièces étanches à Bill, puis il contacte la clinique.
Le docteur Besson répond, et on lui explique la situation. On lui dit notamment que Henderson est présent de l’autre côté de la clinique, Tony l’entend, et assomme aussitôt Besson. Il passe une porte et voit Rick Burke aux côtés de Henderson, toujours sous le coup de la torture au Hyocine-Penthothal administrée 30 minutes auparavant.

Tony arrive lentement auprès de Burke, lui prend son arme et menace de lui tirer dessus s’il ne s’éloigne pas de Henderson. A travers l’écran principal de la pièce, Jack, Kim, Audrey et les autres observent la scène. Jack convint Tony, avec beaucoup de difficultés, de baisser son arme et de laisser Henderson vivant, pour avoir une chance de sauver des milliers de personnes de la menace bactériologique. Il faut qu’il reste vivant pour continuer à être interrogé et dire ce qu’il sait, où sont les 17 tubes de neurotoxique restants et où est Bierko.

19:09:47

Alors qu’Henderson ne répond à aucune des questions que lui pose Burke, à la Sûreté Territoriale, un bâtiment fédéral situé à Los Angeles, la directrice Karen Hayes répond aux interrogations du vice-président Gardner. L’attaque a paralysé l’une des principales lignes de défense contre les attaques de la journée : on parle de 40 % de disparus parmi le personnel, et la Cellule est pour l’heure actuelle dans l’incapacité d’être opérationnelle de toute façon. Le vice-président et Karen sont tous les deux d’accord pour que cette dernière arrive à la CTU, une fois décontaminée, et prenne les commandes. De cette façon, ils pourront mieux gérer la crise qui se profile. Logan prend cette restructuration comme une bonne nouvelle, mais le vice-président le tempère : il vient d’y avoir un attentat où probablement des dizaines de personnes ont laissé la vie, et il est inévitable que Bierko cherchera à frapper encore. Il faut instaurer la loi martiale pour garder les populations chez elles, avec des forces militaires dans les rues de Los Angeles. De cette façon, Bierko et ses hommes ne pourront plus circuler librement.

Dans un endroit sous-terrain, Bierko est averti que la CTU a été attaquée. Il dit alors à ses hommes de prévenir leurs complices de quitter leur position initiale pour se déplacer vers la nouvelle cible… où la totalité du Sentox sera propagée.

19:12:47



19:17:13

Alors que Barry aide Chloé à surmonter cette étape, Jack demande à cette dernière d’essayer de décrypter les fichiers présents dans l’ordinateur de Henderson, et ainsi connaître le nom de ses complices. Chloé refuse et se dit n’être pas prête à faire ça efficacement. Jack réitère sa demande, mais la réponse de Chloé est toujours la même. Barry intervient alors et dit à Jack de laisser Chloé tranquille, qu’elle est encore en état de choc.

Jack prend ça comme une remarque de plus de la part de celui qui a, selon lui, abusé de sa fille. Il s’énerve et l’attrape par le cou, jusqu’à ce que Kim lui demande d’arrêter ça. Avant de rencontrer Barry, après que son père se soit fait passer pour mort et que Chase l’ait quittée, elle ne voulait plus vivre. Barry l’a aidé à surmonter la pente. Après l’avoir étranglé pendant quelques secondes, Jack lâche donc prise.
Chloé annonce, devant toute cette tension, qu’elle va essayer de faire quelque chose pour hacker le mot de passe de Henderson, et Audrey demande à Jack de venir voir ce qu’il y’a sur l’autre ordinateur.

Une alerte est apparue sur l’écran : la pression de l’étanchéité est trop forte, c’est le mélange entre le Sentox VX et le polymère sublimé, un agent corrosif, qui crée ce phénomène. Ce polymère est un acide qui ronge les joints qui garantissent l’étanchéité des 4 locaux isolés. Dès que les joints seront rongés par cet acide, ce sera fini, le neurotoxique pourra se répandre dans les pièces où il n’est déjà présent.

19:19:22

A la résidence présidentielle, Mike Novick s’inquiète du pouvoir que prend le vice-président. Logan le laisse rédiger ses déclarations à venir, et instaurer la loi martiale fut l’idée de Gardner, Mike est persuadé que c’est une mauvaise idée. Il demande à Martha de parler à Charles, pour lui faire comprendre qu’il n’a pas à obéir au doigt et à l’œil de Gardner.

19:21:26

Bill annonce que le constat établi quelques minutes plutôt est malheureusement ce qui risque de se passer si on ne fait rien de l’intérieur, les unités de décontamination n’arriveront pas à temps. Chloé a trouvé un moyen de stopper la corrosion des joints nécessités pour assurer l’étanchéité des 4 pièces en ramenant la ventilation dans la CTU, coupée depuis 30 minutes, ce qui aura pour effet de chasser le Sentox présent dans l’air. Pour accéder aux commandes permettant de désactiver manuellement le programme de blocage de l’air conditionné en cours sur l’ordinateur, il faut arriver jusqu’à cet ordinateur situé dans une zone contaminée.

Jack prend le risque d’aller dans ce secteur, il retiendra sa respiration et reviendra dans le sas intermédiaire pour reprendre sa respiration étant donné que c’est une zone saine. Pour arriver jusqu’à cet ordinateur, il passe par un faux-mur de la salle de crise. A l’aide d’un couteau, Jack découpe une partie de ce faux-mur, met sa capuche, s’enfonce dans la pénombre et remet le faux-mur derrière lui.

19:24:08



19:28:32

Après avoir traversé une partie de la tuyauterie de la CTU, éclairé à l’aide d’une lampe-torche, Jack soulève une dalle et arrive dans la zone saine. Il prend un rouleau de ruban adhésif et scelle cette entrée, de façon à ce que, si le Sentox contamine cette pièce, et Jack par la même occasion, les survivants ne soient pas touchés.

Jack arrive contre un mur adjacent à la zone contaminée. Il prend sa respiration, puis la retient, ouvre la porte du sas et la referme.

19:30:08

Il cherche l’ordinateur pour remettre en route la ventilation, or ce dernier ne se trouve pas à l’endroit prévu, mais à une vingtaine de mètres, séparé de Jack par une grille. C’est impossible pour lui d’y accéder, et cela fait déjà 1 minute qu’il est en zone contaminée. Jack retourne alors immédiatement dans la pièce premièrement saine, referme le sas, tapote sur son oreillette 3 fois, ce qui est le signal envoyé à Chloé pour lancer l’assainissement manuel du sas.

19:31:52

15 secondes après, Jack peut enfin respirer et annonce qu’il n’a pas réussi à accéder à l’ordinateur.
Il est trop loin. Après réflexion, Jack demande où conduit la pièce où se trouve l’ordinateur…à la salle 4. Jack réalise alors qu’il va demander à Lynn McGill et Harry Swinton de se sacrifier pour tous les sauver.
II est mis en contact avec leur salle par Chloé, et annonce à Lynn qu’il devra sortir en zone contaminée, longer le couloir à sa gauche, monter un escalier, tourner à gauche puis il trouvera l’ordinateur.

Seulement, il leur dit aussi qu’il n’y a pas de zones saines à proximité de la salle 4, dès que Lynn aura ouvert la porte, la pièce sera irrémédiablement contaminée, et les deux agents devront mourir, c’est une mission suicide. Harry Swinton marque sa désapprobation, mais Lynn lui rappelle qu’ils mourront de toute façon si personne ne va désactiver le programme en cours sur l’ordinateur.

19:34:46



19:39:12

Alors que Lynn se prépare à aller jusqu’à l’ordinateur, Kim se renseigne auprès de Chloé, pour savoir si elle communiquait avec son père pendant qu’il faisait semblant d’être mort. Chloé lui répond positivement, elle envoyait des informations à Jack, une fois par mois, concernant Kim essentiellement.
Jack revient alors dans la salle de crise.

19:41:07

Harry Swinton dit au revoir à sa fille au téléphone. Il lui promet qu’il la réveillera quand il rentrera du travail… Lynn est prêt à y aller. Il l’annonce à Bill et aux personnes se trouvant dans la salle de crise à travers le téléphone. Harry et lui s’apprêtent à retenir leur respiration. Lynn tient la poignée de la porte le séparant de la zone contaminée, inspire une dernière fois et arrive dans le couloir. Il fonce vers l’ordinateur, à travers des locaux jonchés de cadavres. Il arrive à l’ordinateur et modifie le programme en cours. Ce qui a pour effet de faire remarcher l’air conditionné, la concentration de polymère baisse, et ainsi la corrosion des joints ralentit suffisamment pour permettre l’assainissement des salles avant qu’ils ne lâchent. Les dernières personnes encore vivantes au sein de la CTU sont sauvées.

19:43:16

Lynn arrive à revenir dans la salle de détention où il était. Lui et Harry retiennent toujours leur respiration depuis plus de 60 secondes pendant que Jack leur adresse un dernier mot, pour leur dire adieu, et merci pour leur sacrifice. Harry est le premier à ne plus avoir de souffle. Il croit tout d’abord qu’il va bien, mais les symptômes suite à l’exposition au neurotoxique arrivent au bout de quelques secondes et il meurt après quelques secondes d’agonie. Lynn lâche alors sa respiration, et lui aussi souffre des effets du Sentox. Il tremble, se recroqueville sur lui-même et finit par suffoquer. Lynn McGill est mort, il est 19h44. Tout le monde est atterré et triste dans la salle de crise. Jack le premier.

19:45:02

A l’unité médicale, Henderson n’a toujours pas parlé. Son ordinateur est pour l’instant la piste la plus fiable que la Cellule peut suivre. De son côté, Jack essuie un refus de la part de sa fille de rester plus longtemps à la Cellule. Dès que le verrouillage de la salle de crise sera stoppé et le Sentox dissipé, elle s’en ira d’ici avec Barry. Malgré les efforts d’Audrey pour le réconforter, Jack est triste de voir que sa fille le fuit.

19:46:56



19:51:23

Martha Logan lit le discours présidentielle que Charles va annoncer à la presse dans quelques dizaines de minutes et trouve qu’il fera plus de mal que de bien. Elle sait que c’est Gardner qui a écrit ce discours et le reproche à son mari, qui ne sait plus quoi faire d’autre à part instaurer la loi martiale.
Après que Martha ait demandé à Mike Novick de quitter la pièce, Logan craque. Il pleure à cause de tous ces événements tragiques qui se sont déroulés cette journée : le meurtre de David Palmer, la mort de 2 otages à l’aéroport, la trahison de Walt Cummings, l’attentat sur les Suvarov, et cette menace permanente de Bierko. Il espère ne pas avoir perdu sa femme, et Martha, à voir son mari dans cet état, ne peut que répondre négativement. Il ne l’a pas perdue.

De son côté, Bierko, après avoir eu la confirmation que quelques uns de ses hommes sont en place au lieu du prochain attentat, appelle une femme prénommée Colette, pour qu’elle lui envoie les plans de la cible. Elle répond que le chargement prendra encore quelques minutes, et qu’il devra attendre.

19:54:52

Après avoir raccroché, Colette arrive sur un homme allongé sur un lit, et lui dit qu’elle devra y aller bientôt, elle a un travail à finir. L’homme la retient sur elle et lui dit plutôt de finir de faire l’amour avec lui.

A la Cellule, Bill reçoit un appel de Karen Hayes, de la Sûreté Territoriale, qui est en train d’établir le nombre total de victimes à la Cellule. Bill répond qu’il ne connaît pas de nombre précis, mais il estime le nombre de tués à 20 à la communication, et 35 à la stratégie et aux autres services. Elle lui dit également qu’elle est en route vers l’agence, et arrivera très bientôt.

Karen raccroche et parle à un homme des changements qui devront impérativement se faire dès leur arrivée, il faudra localiser les personnes inaptes à faire leur travail et les envoyer chez elles se reposer. Karen dit également qu’elle prendra le commandement de la Cellule quand le moment sera venu : Bill sera relevé de ses fonctions, ce n’est plus qu’une question d’heures.

Après 1 heure d’enfermement, le blocage de la Cellule prend fin : les panneaux électriques se relèvent dans les salles en étant équipées, les jointures pour empêcher le gaz de contaminer les pièces également. Le Sentox est dissipé, la CTU est à nouveau saine. Jack va près de sa fille et lui dit qu’il doit finir quelque chose. Il se rend à l’unité médicale. Kim va partir du bâtiment, Jack l’embrasse et dit à Barry de lui faire quitter la ville.

19:57:22

Jack sort de la salle de crise et se dirige vers la clinique, aussi il appelle Burke pour connaître l’avancement de l’interrogatoire de Henderson. Mais Tony saisit le téléphone le premier et répond. Il dit à Jack que la Cellule a eu sa chance, Henderson est dans le coma, il n’a apporté aucune information. Tony lui dit qu’il va tuer Henderson. Jack marche rapidement à travers les couloirs presque vides de présences vivantes et répond à Tony que ce n’est pas ça qui va le soulager de la mort de Michelle, il a été dans cette position par le passé et Jack ne s’est pas senti mieux après avoir tué Nina Myers. Tony lui dit qu’il verra comment il se sentira, mais il veut de toute façon venger la mort de sa femme.

Il raccroche au nez de Jack et assomme Burke par derrière. Sous la colère, Tony prend une seringue et la plante dans une fiole contenant un produit destiné à la torture, se trouvant dans la mallette de Burke. Il remplit la seringue et s’approche de Henderson, inconscient. Il applique sa main sous sa gorge et tient la seringue au dessus de son cœur. Mais Tony est pris de remords, il ne peut pas tuer quelqu’un de sang froid comme ça, c’est au dessus de ses forces. Soudainement, Henderson se réveille, voit la seringue tenue par Tony et brusquement, la retourne contre ce dernier et la lui plante, ce qui a pour effet de faire tomber Tony à terre, empoisonné. Henderson enlève alors la perfusion qu’il avait au bras, prend l’arme que tenait Tony au préalable, vérifie le chargeur et part rapidement de l’infirmerie.

Quelques secondes plus tard, Jack arrive par une autre porte et voit Tony au sol, mourant. Il ne se soucie pas de Henderson, qui s’est échappé, et fonce vers son ami. Jack se rend compte que Tony est en train de mourir. Jack crie au secours, mais Tony lui dit qu’il sait que c’est fini pour lui. Jack lui répond que non, il va s’en sortir, il faut qu’il tienne. Mais Tony, dans un dernier souffle, dit à Jack que Michelle n’est plus là.

Jack comprend où veut en venir Tony, sa vie n’a plus de sens sans Michelle. Il fixe son ancien collègue et ami dans les yeux jusqu’à la fin. Puis Jack prend Tony dans ses bras, et pleure sa mort, à terre, dans un recoin de la clinique.

19:59:57
19:59:58
19:59:59
20:00:00

Resumé de Palmer22

<< EPISODE PRECEDENT
___EPISODE SUIVANT >>


- Ce site n'est en aucun cas un site officiel de la série "24" - "24" TM and © Fox and its related companies. All rights reserved -