24-FR Site des fans de la série 24 heures chrono Boutique 24!
Connexion S'enregistrer Rechercher Galerie Photos :: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum
Fan fiction de Mr. Jack S1: "Opération Crépuscule"
Aller à la page 1, 2, 3 ... 27, 28, 29  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » Fan fiction de Mr. Jack S1: "Opération Crépuscule"
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Pensez-vous que mes fictions sont trop longues ?
oui
17%
 17%  [ 17 ]
non
50%
 50%  [ 48 ]
ca va
32%
 32%  [ 31 ]
Total des votes : 96

Auteur Message
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6698
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Mer 22 Déc 2004 - 2:49    Sujet du message: Fan fiction de Mr. Jack S1: "Opération Crépuscule"
Répondre en citant






Opération Crépuscule est la première saison d'une série de 4 saisons de 24 épisodes chacune, toutes reliés par une même mythologie.
Si elle s'inspire fortement du cadre de 24h chrono, et qu'elle donnera réponse aux questions non élucidées de la série, elle explorera également de nouvelles pistes, théories et intrigues.

Vous trouverez la suite de cette fan-fiction dans les topics adéquats :
- Saison 2 : Opération Aurore Boréale ( se déroule entre la saison 2 et la saison 3 de 24h chrono )
- Saison 3 : Opération Eclipse ( se déroule entre la saison 2 et la saison 3 de 24h chrono, et 6 mois après Opération Aurore Boréale )
- Saison 4 : Opération Sombres Soleils

4 saisons liées donc par une même histoire, qui va au dela du contexte abordé par la série, et même si cela ne se voit pas au cours de cette saison 1, il y a bien un lien entre tous ces évenements. C'est pourquoi Opération Crépuscule est plutôt à considérer comme une introduction à la suite des évenements abordés dans ma fan-fiction. Elle est un moment fondateur, à partir de quoi tout a commencé...


Cette première saison raconte en détail l'operation Crepuscule, ayant eu lieu 2 ans avant la saison 1 de 24h chrono, à laquelle a participé Jack Bauer, capitaine Delta Force et son équipe, afin d'éliminer un dangereux criminel de guerre, Victor Drazen. Mais très vite, l'opération va prendre de l'ampleur, et dépassera le simple objectif confié aux Deltas...


J'ai entamé l'écriture de cette fan-fiction en décembre 2004, donc avec aucune expérience en la matière. Veuillez m'excuser le style s'il parait encore trop pauvre, ainsi que l'orthographe, la grammaire et autres fautes de français. Je vous promets d'y rémedier le plus vite possible. Smile

Etant donné mon insatisfaction envers cette saison, avec toutes les maladresses qu'elle contient, j'ai décidé dernièrement de la reprendre épisode par épisode. Corriger non seulement les fautes, mais aussi la formulation de certains passages, les descriptions...afin d'épurer un peu le style.
Aujourd'hui ( lundi 26 novembre 2007 ), j'entreprends l'épisode 1. Etant assez occupé par l'écriture de la saison 3, je ne vais pas trop m'y attarder pour le moment. Juste changer ce que j'ai dis plus haut. Cependant, dès que le temps me le permettera, je réecrirais intégralement ma saison 1, ainsi que la 2 afin qu'elles disposent d'un style plus clair et "professionel". Qui sait, peut-être que j'aurais la chance de publier un jour... Smile

Je n'ai plus qu'à vous souhaiter bonne lecture. Je serais à l'écoute de toute critique ou questions, donc n'hésitez pas une seconde !
Je mettrais prochainement en ligne une adresse si vous souhaitez me contacter Wink


Que l'expérience commence...



OPERATION CREPUSCULE


" Entre la naissance de l'ombre et l'absence de lumière réside la nuance de l'illusion ", Edward Scheidt, cryptographe retraité de la CIA


Episode 1 ( 23h00 - 0h00 ) :

Ces événements se déroulent le jour de l'opération Crépuscule, entre 23h et minuit.

Ils sont rapportés en temps réel.



[23:02:22]

Fort Bragg, Caroline du Nord, USA. 19h, heure locale.

Les dernières lueurs du soleil disparaissaient peu à peu, ne laissant plus qu'un mince trait lumineux dépasser de l'horizon, puis finallement, plus rien.
Quelques gouttes de pluie firent leur apparition, comme si la nature avait obscurcie le monde en un fragment de secondes.

Le visage baignait dans l'ombre qui plongeait ce couloir dans l'obscurité.
L'homme, grand et gradé, vetu d'un smoking, incertain et pensif, se dirigeait brusquement vers le bout du couloir, aux allures mornes.

Il tourna a droite, puis ouvrit une porte, où un homme d'une carrure imposante l'attendait. Il glissa un regard discret afin de voir si personne ne l'avait suivi. Personne n'était à l'horizon. A peine la porte était refermée que l'homme imposant entama le discours :

- "Si vous voulez que cette opération se mène a bien, il faudra être à l'heure Colonel Williams, l'erreur n'est pas tolérée"
- "Je vous prie de bien vouloir m'excuser Major General Jones, la CIA cherchait à mettre au point les dernières directives à propos de l'infiltration chez Victor Drazen, ils cherchaient à connaitre l'heure d'arrivée au sol"
- "Qu'avez-vous répondu ? " dit Jones, d'un ton méfiant
- "Environ 5h du matin heure locale monsieur", répliqua le colonel, hésitant
-" Des environs ne suffisent pas. Dites à Drake de contacter Bauer dès leur arrivée. Cela ne devrait plus tarder"
- "Oui monsieur "

Le colonel s'apprêta à sortir de la salle, mais Jones n'en avait pas fini:

- "Attendez Williams...Cela fait des années que nous planifions l'opération. Tout doit être reglé au millimètre. Les Deltas ne doivent rien savoir..."
- "Je suis conscient des enjeux de la mission. Le gouvernement ne nous l'aurait jamais confié s'ils pensaient que nous ne sommes pas capables de..."
- "Nous avons tous un rôle à jouer. Chaque pièce de l'échiquier est susceptible de faire tomber le roi, aussi bien le plus insignifiant pion que le souverain roi lui-même. Mais pour gagner une partie, il ne suffit pas de disposer aléatoirement ses pièces. Il faut être visionnaire. Prévoir à l'avance, saisir le comportement opposé, et le prendre là où il sera persuadé de réussir son coup"

Le colonel saisit la métaphore, mais n'y trouva aucune suite.

- "Je le sais bien monsieur..."
- "Vraiment ? Savez-vous, ou croyez-vous savoir? Quel paradoxal nom d'appeler un jeu l'échec alors qu'il n'en tolère aucune. Tout l'intérêt est de mener l'autre à la défaite, en le convaincant que nous sommes en péril. La manipulation, la seule arme de l'homme pour ne pas être perdant au jeu. Il y est impliqué, contre sa volonté. Mais il va vouloir et devoir se débattre. La vérité est une quête Colonel. Ne leur donnez pas l'opportunité d'y accéder dès leur entrée dans la partie"


Le Major General laissa Williams en place, figé par la vérité de ces mots. Mais au fond, que croire si toute vérité devait être considérée comme une piège faisant tomber les pions un à un ?


[23:07:01]


L'avion avait atterri sur le sol d'Aviano. C'était un avion miliaire AMIL3, qui appartenait aux Delta Force.
Le chef d'équipe Jack Bauer descendit le premier.
Comme un sentiment particulier se découvrait alors. Celui de faire le premier pas sur de nouvelles terres, et de s'engager à une nouvelle lutte.
Il l'avait fait tant de fois, et avait tant réussi les parcours qu'on lui avait livré que sans l'ombre d'un doute, il demeurait confiant et obstiné à réussir les objectifs qu'on lui avait demandé.

Bauer était suivi par l'adjudant Stephen Saunders, puis par le sergent
Brice Gardener, puis le sergent Gary Graham, le sergent Fred Peltzer, le sergent Haj Illijec, et enfin le sergent Roger Voss.
L'équipe observait les alentours, que Saunders connaissait déjà car étant anglais, il avait déjà effectué plusieurs missions en Europe, notamment à Munich et à Sarajevo.
Bauer regardait l'attitude de ses équipiers, puis se tourna vers Saunders :

- "Tu peux aller décharger le compartiment de communication et de cartographie avec Peltzer, il faut que j'aille parler au directeur
d'agencement territorial, je te retrouve au champ nord du quartier général"
- "Pas de problème Jack, j'y vais sur ce pas" disait Saunders, avec un fort accent anglais.

Saunders travaillait pour le compte du MI-6, et s'était retrouvé aux Etas-Unis par obligation de son pays. Les Delta Force et le MI-6 collaboraient
très souvent ensemble, en partie pour les missions de renseignement et d'aide aux infiltrations.
Il se dirigeait vers l'avion, en embarquant Peltzer avec lui, mais Bauer avait encore une annonce a faire :

- "Ecoutez-moi tous, jusqu'a minuit, vous avez quartier libre, mais commencez déjà à préparer l'équipement de survie. Comme vous le savez, ça nous est hautement indispensable. Kit de secours, munitions, rations, transmetteurs radio...sans cela, il serait difficile de faire parfaitement chaque nécessité de cette opération, sans quoi nous risquons de tout rater. Je vous demande donc d'y prêter attention, et de ne rien négliger. Je vais retrouver le directeur d'agencement territorial, M. Passolini. Je reviendrais d'ici 20mn, rendez-vous au champ nord du Q.G"

- "Jack..." interpella Saunders

Bauer, déjà en direction des bureaux territoriaux, se retournait

- "Méfie-toi, certains chefs d'agencements italiens travaillent pour la mafia", avertissant Bauer, avec son accent toujours aussi présent.
- "Oui, je sais. Je ne tiens pas à ce que nos renseignements tombent entre leurs mains. Je resterais discret"


[23:15:16]


Les bureaux de la DIA, au Pentagone, étaient plutôt bruyants. Chacun s'occupait de son travail, mais il fallait regrouper les données avec la CIA, et près de la moitié des employés étaient au téléphone à s'occuper des charges administratives qui ralentissaient leurs objectifs.
Certains passaient des coups de fils au Kosovo, d'autres en Espagne, puis d'autres encore en Allemagne, et tout cela dans le but de regrouper des éléments sur Victor Drazen et André Drazen. C'etait à ça que consistait leur travail ce dernier mois, et combien d'agents avaient travaillés tard le soir pour chercher le dernière localisation de Drazen...
Il fut localisé il y a une semaine, c'etait a Dakovica, à l'ouest du Kosovo.
C'est vers là que l'équipe de Bauer s'apprêtait à poser pieds.
Le lieutenant général discutait avec un stratège de la défense nationale, qui lui demandait des indications sur l'armement américain en Europe orientale. Il lui expliqua qu'ils disposaient de peu de tête nucléaire AAM (missile air-air) là-bas, mais que les troupes européennes en disposait de nettement plus.
Puis il regarda l'heure. Plus de 19h00 sur la côte Est des USA, tandis qu'il était environ 23h15 en Europe de l'Est. Il se rappela qu'il fallait contacter l'Agence pour le contrôle et le désarmement stratégique, car l'équipe Delta devait être arrivée depuis peu de temps en Italie, et là encore il fallait regrouper les données afin d'être prêt pour les mise à jour.


Bauer entra enfin dans au bureaux territoriaux. Il observa comme à son habitude les lieux, et demanda à un vieil homme moustachu où se trouvait le bureau de Passolini. Il devait avancer vers les salles de lancements opérationnels, que l'homme moustachu décrit en montrant la direction du doigt. Bauer s'y dirigea. Il toqua, et on lui répondit qu'il pouvait entrer, ce qu'il fit. Mr. Passolini se trouvait face à lui. C'etait un homme d'environ 40 ans, avec un air typiquement italien, d’ailleurs Bauer pensait que c'était l'archétype même de l'italien. A première vue, l'homme ne paraissait pas étrange, mais Jack savait qu'il devait se méfier.

- "Bonjour, Jack Bauer"
- "Je sais qui vous êtes Mr. Bauer.Le voyage n'a pas posé problème?"
- "Non, nous avons tous renoué contact, je connais mon équipe depuis plusieurs années déjà mais je ne les avais pas revus depuis quelques temps"
- "Bien", avant un silence "Comme vous vous en doutez, je vais vous expliquer clairement votre but a travers mon agence: Vous prendrez départ à bord d'un MC-130, prêté par le directeur des AFSO ( Operations Speciales de l'Air Force ), - étant donné que le MQ-150 n'est plus sur le marché - , à 3h00 précisement, heure locale. Le commandement Baggio ainsi que le chef d'escadron Hernand seront là pour vous épauler pendant le vol. Deux aviateurs de notre unité aérienne conduiront l'avion. Tenez-vous prêt au bon moment, c'est tout ce que je vous demande"
- "Je n'y manquerais pas", répondit Bauer
- "A partir de là, mon équipe de communication gérera les filtres et je pourrais préparer l'activation des satellites en appelant votre gouvernement"
- "Je crains que cela soit inutile monsieur, la DIA ainsi que la CIA s'en occupent déjà"
- "Je n'étais pas au courant, je passerais un coup de fil à M. King, le directeur de la CIA. Néanmoins, nous garderons la sauvegarde des paramètres au moment de votre arrivée au Kosovo, il est important que chaque signe de "réussite" si je puis me permettre, sera enregistré afin d'éclaircir le rapport final"
- "Dans ce cas monsieur, il faudra contacter le directeur Gabriel Radford, ayant mis en place d'après les exigences du gouvernement, c'est à lui qu'il faut demander l'autorisation de départ"
- "Je le ferais", répondit Passolini d'un ton conventionel "Dans ce cas, je n'ai plus qu'à vous souhaiter bonne mission, et rappelez-vous que si vous avez besoin de moi, il suffira de demander à la sécurité d'agencement européen de me contacter, code 651"
- "Je m'en souviendrais", avec l'esquisse d'un sourire
- "Bon, et bien bon voyage Mr. Bauer, revenez en vie!"
- "Je n'y manquerai pas monsieur" avec une certaine forme d'ironie
- "Au revoir"
- "Au revoir"


Jack Bauer se dirigea vers le champ nord
A la DIA, le bruit ne s'estompait pas.
L'équipe Delta installait l'équipement dans la salle de réception des armées.
Aux bureaux des Delta Force, Jones, d'un air méfiant passait un appel.



[23:27:02]


- "Monsieur Palmer?"
- "Oui Sarah?"
- "John Scamps demande a vous voir"
- "John Scamps?", avec sa grosse voix caverneuse "Faites-le entrer"

La jeune femme allait ouvrir a Scamps. Il entra:

- "Monsieur Le sénateur, Monsieur Novick", en serrant la main.
- "Bonsoir John, que me vaut cette visite?"
- "Eh bien je voulais vous voir à propos de l'activation de mission. J'ai remarqué que l'identifiant 45-6/7 a été activé. Cela me paraissait étrange alors je suis allé voir Ellen, et elle m'a dit que le serveur a été paramétré dernièrement. Mais étant donné que les dossiers sont en votre possession, je tenais à m'assurer que tout allait bien. "
- "Ciel, pourquoi être venu à cette heure-çi, cela arrive souvent vous savez bien que les codes sont régulièrement réinitialisés, et que je vais souvent consulter l'identifiant", ne voulant pas aborder l'autorisation de mission qu'il avait convoqué
- "Je le sais bien monsieur, mais avant de venir, j'ai encore vérifié une chose, pour voir si tout allait bien : l'autorisation de départ de niveau 3. David, pourquoi ne m'avez-vous pas dit que vous autorisiez la mission au Kosovo?"
- "Je tenais d'abord à ce que tout soit clair, et que l'opération débute bien"
- "Vous savez, j'ai beaucoup de respect pour vous, mais si je vous sers uniquement de roue de secours, je n'hésiterais pas à avertir la presse de votre autorisation"
- "Doucement John, vous savez bien que cela nuira à ma candidature, et que vous en serez également affecté. Si j'ai autorisé cette mission dans la plus grande discrétion, c'est avant tout parce que le peuple n'a nul besoin de connaitre l'implication de son pays dans des actions militaires d'extermination, et même si cela a déjà été fait, je préfère éviter les scandales. L'Europe sera plus sereine, et notre gouvernement a le pouvoir de se débarrasser d'individus tel que Victor Drazen. Nous avons eu l'occasion de le faire, et nous l'avons saisi"
- "Vous l'avez saisi. Mefiez-vous David, je ne veux aucun problème mais ne me mettez pas sur le banc des remplaçants"

D'un regard légèrement hautain, John Scamps sortit de la salle. Palmer regardait dans sa direction de la même façon.

- "Contactez Carl, Mike" ordonna le sénateur
- "Oui monsieur"


Au champ Nord, tous les membres de l'équipe, mis a part Bauer, qui n'était pas encore là, étaient couchées sur leurs lits respectifs.
Ils discutaient de l'apres-mission. Graham disait a ce propos que Crepuscule devait être sa dernière mission, et qu'il devait se marier en juillet. Justement, Bauer arriva. Il fit un compte rendu de ce que lui avait dit Passolini, puis alla près de l'équipement de défense, pour vérifier que tous était en place.
Il songea à aller chercher l'équipement de survie, par précaution, mais finallement se dit qu'il ferait mieux de rester un peu avec son équipe et d'en profiter avant de commencer le travail sérieux. La décompression d'avant-mission était relativant importante pour une opération de cette envergure.
Puis il se leva, et rassembla les cartes des lieux, en se remémorant les objectifs de la mission avec le parcours à suivre.
A part Saunders, l'équipe n'était pas entièrement mise au courant de la mission dans son ensemble. Bauer attendait le briefing final pour tout expliquer.


[23:39:56]


Aux bureaux des Delta Force , le Major General Jones allait justement raccrocher :

- "Très bien monsieur, je m'en occupe, tout sera près dans environ 1h30, 1h20 au mieux"

Le haut parleur n'était pas assez fort pour pouvoir entendre ce que disait l'interlocuteur

- "Oui monsieur, au revoir"

Il raccrocha le telephone. Puis se dirigea vers Dwight Campbell, qui occupait le poste qui servait de récepteur de fréquence, pour pouvoir assurer la liaison, même dans les conditions les plus difficiles. Jones vérifiait qui tout se déroulait comme prévu, et ordonna à Campbell de
mettre de côté, pour l'instant, la liaison radio qu'ils devaient émettre vers les Deltas. Pour le moment, il avait ordre de s'occuper d'une liaison en Asie Centrale. Jones s'approcha ensuite du colonel Williams, non loin de là.

- "Colonel, Drake a t-il appelé Bauer ? "
- "Non monsieur, d'après lui il faudra att..."
- "Nous n'avons pas le temps d'attendre, assurez-vous que chaque seconde de ce qu'il se passe là-bas se déroule comme nous le souhaitons!"

Enervé, le Major General Jones s'adressa à Drake.

- "Pourquoi n'avez-vous pas contacté Bauer?"

Drake s'était à peine retourner que Jones lança un regard, presque pathétique, de tueur.

- "Nous désactivons en ce moment l'envoi des données que vous avez demandés. Il faut obligatoirement attendre encore 50 minutes pour pouvoir passer à l'actualisation d'autres données, si vous souhaitez que le personnel ne s'intéresse de trop près à l'opération Crépuscule"
- "C'est bien trop long...Je vais vous donner un accès de niveau 4, surveillez tous les posts de l'étage. Je veux un filtrage complet des informations qui circulent autour de l'opération"
- "A vos ordres monsieur"


Carl Webb pénétra dans les locaux du sénateur.
Campbell, l'analyste Delta, surveillait un à un les ordinateurs des autres employés.
En Italie, les bagages de l'avion pris par les Deltas furent posés à terre afin d'être placé dans celui qui les emmenerait jusqu'au Kosovo.
Saunders fixa un vieux couteau anglais à niveau du mollet.



[23:50:34]


- "Tu m'a appelé David?"
- "Assieds-toi Carl", exigea Palmer "Scamps est venu me voir, il est au courant pour Crepuscule, et menace de le dire à la presse"
- "Pourquoi?" s'interrogea Carl Webb
- "Je pense qu'il aimerait avoir une nouvelle place dans mon équipe, être plus en avant. Je trouve qu'il commence à être trop curieux, déjà avec Sherry il posait problème..."
- "Si je comprend bien vous m'avez appelé pour que je m'occupe de son cas?"
- "C'est ca. J'aimerais que tu l'expulse du jeu, sans qu'il s'en rende trop compte, et pas de la manière forte"
- "Je pense que le chantage suffira. Veux-tu qu'il se retire de ton staff?"
- "Oui. Sherry n'a pas du tout appréciée la façon où il lui a parlé de son comportement vis a vis de Keith et de Nicole, et puis il met vraiment son nez partout. Je le soupçonne de chercher à soutirer de l'argent à la commission sénatoriale. Mais je n'en suis pas sur. Verifie-le, et si c'est le cas, fait usage de représailles, Scamps ne gagnera pas à ce jeu avec moi"
- "C'est comme si c'etait fait David"
- "Dans ce cas, je te dis à demain"
- "A demain David"
- "Oh oh oh" en rappelant Carl, "Bien évidemment, nous n'avons jamais eu cette conversation "
- "Bien évidemment", avec un sourire naïf


[23:56:00]


Pendant ce temps, l'équipe Delta savoura ses dernières minutes de tranquillité. Bauer regarda tout le monde, puis son resta focalisé sur Saunders. Il se dirigea vers lui, et lui adressa la parole:

- "Alors Stephen, tu la vois comment cette mission" répliqua Jack de façon sociable
- "Plutôt bien, même si je reste sur mes gardes. Je connais les hommes de ce genre, et j'en ai pas une bonne expérience"
- "Tu parles de Sarajevo?"
- "Oui, pendant la mission Pacifique, qui d'ailleurs, était tout sauf ça, j'ai rencontré un homme faisant partie des Chiens noir. On était dans un bâtiment en ruine, et il me tenait en joue. Il me disait que les puissances mondiales ne faisaient qu'aggraver la situation dans le monde, et que le gouvernement américains trahissait ses citoyen. Qu'ils se croyaient au sommet du monde, alors que leur politique est purement mensongère et que les gens ne croyaient uniquement ce qu'ils voulaient voir. Que les Etas-Unis n'avaient que pour unique but de détruire les moindres recoins du monde, et de rendre esclave tous les habitants de cette planète. J'allais lui demander sur quoi il se basait, pourquoi est-ce qu'il pensait de telles choses. Et c'est à ce moment là qu'il s'est pris une balle dans la tête, par un des mes coéquipier. Cette question est toujours restée en suspens, et sûrement que je n'aurais jamais la réponse"
- "Les réponses viennent quand on ne s'y attend pas", répondit philosophiquement Jack "Tu sais Stephen, s'il le faut je te confierais ma vie, je te respecte beaucoup, et ce que tu as fait là-bas est exemplaire.
Tu est un homme de confiance qui assume pleinement la responsabilités de ses actes, et j'aime ça chez les gens"
- "Merci Jack, je pourrais dire la même chose pour toi, mais tout cela est inutile, notre vie ne s'arrête pas aujourd'hui, ce n'est même que le début, et nous allons réussir cette mission, ce sera un total succès, j'en suis certain"
- "Je l'espère"

Jack se leva, suivi par Saunders.

- "Bon allez, on cherche l'équipement de survie, puis on va commencer à préparer les techniques nécessaire au saut HALO, histoire de ne pas oublier nos bonnes vieilles habitudes"

L'équipe sortit de l'immeuble pour se diriger vers l'avion, en toute sérénité.


[23:58:46]


Palmer, songeur, est assis aux cotés de Mike Novick.
Drake est concentré sur son ordinateur.
A la DIA, l'ambiance s'était légèrement calmée, beaucoup plus de monde se ciblait sur les ordinateurs.
Graham discutait avec Peltzer



L'équipe de Bauer arriva à l'avion, où un homme les attendait, un italien, probablement un des pilotes.



- "Où allez-vous monsieur?" disait l'italien, avec un fort accent, en stoppant Jack
- "Je vais chercher l'équipement de survie"
- "Je crains que ce ne soit pas possible, j'ai entièrement tout déchargé"

Bauer, surpris d'abord, se resaisit :

- "Non c'est pas possible, je les ai mis moi-même dans l'avion"
- "Je vous assure qu'il n'y a plus rien monsieur"

Bauer fonça dans l'avion, et se précipita jusqu'au fond : rien du tout. Il se dirigea ensuite à l'avant de l'avion, et regarda dans le porte-bagages :
rien. L'avion était vide et l'équipement de survie avait disparu.

Le jeu était lancé, les pièces habilement disposées, et le premier coup venait d'être joué. La lutte des couleurs était engagée, et seule l'une d'elle pouvait triompher.
Le crépuscule serait-il celui avant le lever du soleil, laissant offrir des perspectives colorées au loin, les lueurs d'un jour prometteur, ou serait-il celui après le coucher, faisait basculer la lclarté du jour dans la pénombre effrayante de la nuit ?




[23:59:57]
[23:59:58]
[23:59:59]
[0:00]

_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.


Dernière édition par Mr. Jack le Mer 09 Juil 2008 - 17:16; édité 27 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6698
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Mer 22 Déc 2004 - 17:23    Sujet du message:
Répondre en citant

Si ca plait a personne dites le tout de suite parce que je vais pas me crevé le cul pour rien dans ce cas, j'ai passé toute ma journé hier, et je me suis couché tard pour finir ce premier episode.
Donc dites le clairement si personne n'est interessé.
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
KieferS
Moderateur
Moderateur


Inscrit le: 19 Juin 2003
Messages: 8308
Localisation: Paris

 Message Posté le: Mer 22 Déc 2004 - 19:09    Sujet du message:
Répondre en citant

J'ai vu ce matin que tu avais posté ta fanfiction, et je me suis promis de la lire tard ce soir, quand j'aurais du temps Smile : rassure-toi, i'm interested ! Razz
J'ai hâte Smile.
_________________
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Darthvaderiste
Public enemy #1
Public enemy #1


Inscrit le: 29 Jan 2004
Messages: 1260

 Message Posté le: Mer 22 Déc 2004 - 20:11    Sujet du message:
Répondre en citant

bah ça va tu t'est pas CREVE LE CUL pour rien Laughing

franchement c'est bien, très technique... Tu dois être un lecteur de Clancy, non ?

Donc, si tu veux il y a une place pour le premier épisode de ta fic sur notre site... Si ça t'interresse tu me le fait savoir (ce ne seras qu'après noel)....
_________________
Découvrez "Paris : Section Antiterroriste" sur www.psat.fr.tc
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6698
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Mer 22 Déc 2004 - 20:43    Sujet du message:
Répondre en citant

Darthvaderiste a écrit:
bah ça va tu t'est pas CREVE LE CUL pour rien Laughing

franchement c'est bien, très technique... Tu dois être un lecteur de Clancy, non ?

Donc, si tu veux il y a une place pour le premier épisode de ta fic sur notre site... Si ça t'interresse tu me le fait savoir (ce ne seras qu'après noel)....


Nan lol, j'aime bien lire mais j'arrive jamais a commencer un livre, pourtant je suis en 1ere L...

Je veux bien que tu le mette sur le site, ca serait super mais j'attend que ca plaise a plus de monde pour continuer le 2eme episode.
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité






 Message Posté le: Mer 22 Déc 2004 - 20:54    Sujet du message:
Répondre en citant

Mr. Jack a écrit:
Si ca plait a personne dites le tout de suite parce que je vais pas me crevé le cul pour rien dans ce cas, j'ai passé toute ma journé hier, et je me suis couché tard pour finir ce premier episode.
Donc dites le clairement si personne n'est interessé.


Oula!! qu'est-ce qui t'arrive? T'as chopé le syndrome "Disk Junky"? lol Laughing
perso ça m'interresse c sur mais j'attend plus tard ds la soirée pour le lire et t'en parler!
voili, rassures toi. Wink
 Revenir en haut »
feline
Vice-président(e)
Vice-président(e)


Inscrit le: 30 Juil 2004
Messages: 1001

 Message Posté le: Mer 22 Déc 2004 - 21:19    Sujet du message:
Répondre en citant

Mr. Jack a écrit:
Si ca plait a personne dites le tout de suite parce que je vais pas me crevé le cul pour rien dans ce cas, j'ai passé toute ma journé hier, et je me suis couché tard pour finir ce premier episode.
Donc dites le clairement si personne n'est interessé.


Calmos Cool il y a des malheureux qui ne sont pas en vacances et il faut leur laisser un peu de temps Confused

J'ai bien aimé ton premier épisode, début prometteur pour la mise en place des personnages et de l'intrigue, Laughing
j'espère que tu ne vas pas abandonner aussi vite Sad et nous laisser sur notre faim Wink
vivement la suite Smile Very Happy
_________________

Chose paradoxale : c'est avec les gens intelligents qu'on déconne le mieux
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité






 Message Posté le: Mer 22 Déc 2004 - 21:32    Sujet du message:
Répondre en citant

navras a écrit:
T'as chopé le syndrome "Disk Junky"? lol Laughing

Quels sont les symptômes? Rolling Eyes
 Revenir en haut »
Invité






 Message Posté le: Mer 22 Déc 2004 - 21:40    Sujet du message:
Répondre en citant

disk_junky a écrit:
navras a écrit:
T'as chopé le syndrome "Disk Junky"? lol Laughing

Quels sont les symptômes? Rolling Eyes


Les, ou plutôt le symptome serait, en l'occurence d'arreter de produire quelque chose parce que l'on pense que ça n'interresse personne ou peu de personnes (fiction pr Mr Jack, zic pr toi)...
http://www.24-fr.com/forum/viewtopic.php?t=1770&start=240 Wink
Voili, voilou
 Revenir en haut »
bauer.j
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 17 Oct 2004
Messages: 390
Localisation: avignon, vaucluse, France

 Message Posté le: Mer 22 Déc 2004 - 22:39    Sujet du message:
Répondre en citant

franchement je vien de terminer de lire ta fan fic et franchement quant tu di que tu n'est pas bon pour ecrire un scenario je me demande alor qu'est ce que sa doit etre un vrai scenario parceque franchement t'a fan fic est super
_________________
ogame univers 10

 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6698
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Mer 22 Déc 2004 - 22:52    Sujet du message:
Répondre en citant

J'ai commencé l'episode 2, où je peux vous dire qu'il y aura une petite apparition genre guest star, je sais pas si j'aurais fini ce soir parce que hier je crois que j'ai mis 6-7 heures a la faire.Sinon demain j'aurais surement le temps.

En tout cas ca avance.

Mais le probleme c'est que je sais que certaines personnes sont en vacances et tout mais cet apres midi j'ai vu que 20 personnes avait lu la fan fic et personne n'a repondu, ca m'a un peu decu.

Voila tout ...

EDIT : j'ai fait un peu plus de la moitié de l'episode 2
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Darthvaderiste
Public enemy #1
Public enemy #1


Inscrit le: 29 Jan 2004
Messages: 1260

 Message Posté le: Jeu 23 Déc 2004 - 1:39    Sujet du message:
Répondre en citant

T'inquiètes MrJack, concernant PSAT on a eu ce même sentiment... Les gens le lisent mais très peu font des remarques, regarde sur notre site, 260 visites et seulement 5 ou 6 messages sur le guest-book... c'est là qu'il faut avoir le moral et réussir à écrire pour soi-même (on écrit jamais pour soi-même normalement)
Prend le peu d'encouragement pour te booster et tu verras que les réactions viendront... dernierment on a reçu un mail de cathy (merci Cathy) et je peu te garantir que ce seul mail m'a donné envie de boucler la saison de PSAT Very Happy

Enfin de toute façon, ils sont rares les fans de 24 qui envoient des encouragements aux scénaristes et pourtant c'est génial...

CASSES-TOI LE CUL Mr. jack t'as un côté Tom Clancy qui me plait bien...
_________________
Découvrez "Paris : Section Antiterroriste" sur www.psat.fr.tc
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
hurtman44
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 54
Localisation: Headquarter of LA's CTU

 Message Posté le: Jeu 23 Déc 2004 - 12:32    Sujet du message:
Répondre en citant

vraimen pa mal jai pa tout lu mai ca lair bien
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6698
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Jeu 23 Déc 2004 - 17:13    Sujet du message:
Répondre en citant

Voila, l'episode 2 est ready :



Episode 2 ( 0h00 - 1h00 ) :


En route pour le Kosovo, les Deltas firent escale à Aviano, en Italie. Jack Bauer, capitaine de l'opération commandité par le sénateur Palmer, s'assura que tout soit bien en place afin d'effectuer une mission rapide et sans fautes. Mais lorsqu'il vérifia les bagages, l'équipement de survie, qui devait s'avérer indispensable pour la mission, avait disparu.

En Caroline du Nord, aux USA, alors qu'il était plus de 19h, le Major General Jones s'entendait avec le Colonel Williams, deux haut gradés Deltas, dans le but de freiner l'opération Crépuscule et de cacher les vrais objectifs aux employés de l'agence gouvernementale.

De son côté, le sénateur David Palmer fut confronté au chantage d'un de ses administrés, John Scamps, qui esperait prendre du galon au sein du parti démocrate. Celui-çi menaça Palmer de réveler l'existence de l'opération, d'après certains soupçons qu'il avait à ce sujet. Le sénateur fit alors appelle à Carl Webb, un de ses hommes de main afin d'étouffer l'affaire.



Ces événements se déroulent le jour de l'opération Crépuscule, entre minuit et 1h du matin.

Ils sont rapportés en temps réel.




[0:01:09]


A peine sorti de l'avion, Jack Bauer mobilisa ses hommes, car la mission n'avait meme pas commencée qu'ils étaient déja confrontés à un problème de taille.
Il leur expliqua qu'ils allaient devoir se debrouiller sans l'equipement de survie, même si ca cela pourrait s'avérer difficile, et que dans tous les cas, sur le terrain, chacun devait donner le maximum. Tous étaient compréhensifs, ils avaient déja été exposés à de pires situations,
et Graham disposait de tout l'équipement médical, donc l'équipe ne partait pas battue d'avance. A la fin de la prise de parole de Bauer, Saunders s'écarta du groupe, et alla le voir :

- "Jack, tu penses que quelqu'un a pu les prendre avant notre départ?"
- " Je sais pas" , d'un ton sec.

Jack n'était pas sur, et il était encore tôt pour se prononcer.


[0:07:45]


A l'autre bout du monde, en Californie, Teri Bauer, la femme de Jack s'appretait à dire bonne nuit à sa fille, Kim, couchée das son lit :

- "Maman?"
- "Oui chérie?"
- "Il est où papa?"
- "A un entraînement pour l'armée"
- "Et il reviendra quand?"
- "Je ne sais pas. Tu sais d'habitude quand il part en entraînement, il ne revient pas avant une petite semaine..."

Il y a un silence...

- "Il me manque"
- "Moi aussi il me manque ma chérie"

Teri regarde vers le ciel, pensant à lui.

- "Mais je suis sur que là où il est, il pense très fort à toi", poursuivit-elle

Kim regarde à son tour vers le ciel, en pensant à son père. Puis Teri lui fait un baiser sur le front, lui souhaitant une bonne nuit.


[0:16:12]


A Aviano, Bauer essayait de remettre un peu d'ordre et vérifiait que tout était en place, hormis l'équipement disparu.
Lui, Graham, et Gardener étaient rentrés à la base securisée, où toutes les affaires étaient entreposées, alors que Saunders et le reste de l'équipe allait en direction de la tour centrale de communication, à 300 mètres à l'ouest, afin d'envoyer un message d'erreur au bureau Delta, à cause de la disparition de l'equipement.
Saunders et le reste de l'équipe arrivaient sur les lieux. Il s'adressa au premier homme qu'il vu :

- "Bonsoir, savez-vous où je peux trouver le centre de communication?"
- "Pour cela, il faut aller voir Mr. Albino, c'est lui le directeur. Prenez la deuxieume à gauche, puis au fond du couloir"
- "Je vous remercie"

Sans perdre une seconde, ils se dirigèrent vers le bureau d'Albino, qu'ils trouvèrent sans aucun probleme. Mr. Albino les attendaient, se doutant
qu'ils allaient venir, puisqu'il avait déja vu bon nombre de militaires dans sa tour centrale de communication. Saunders toqua, et entra.
Albino les accueillit donc avec sympathie, et expliqua à Saunders qu'il suffisait de signer un registre pour envoyer un message à une unité centrale telle que la CIA ou les Deltas, ce que fit l'adjudant.

L'équipe rentrait donc dans un grand bureau, qui ressemblait à ceux dans les tours d'aéroports, celui où les principales manoeuvres se déroulaient.
Il y avait une multitude d'écrans de contrôle. D'ailleurs, Gardener regardait ça avec stupefaction, il se souvenait de son enfance quand il rêvait de travailler dans un aéroport, et l'endroit ressemblait beaucoup à celui de ses rêves.
Le reste de l'équipe aussi observait les lieux, que Illijec connaissait vaguement. Il y a quelques années de cela, il travaillait pour le BCCAG (bureau de communication centrale des agences gouvernementales ). En gros, il s'agissait d'un bureau qui filtrait tous les appels (securisés ou non) des agences telles que le FBI, la NSA, et c'était ce bureau qui faisait que ces agences pouvaient communiquer entre elles en meme temps.

Albino s'approchait donc de Saunders, afin de lui expliquer les directives à fournir, car ce n'était pas aussi simple qu'il n'en paraissait.
Apres explication, il laissa seul les deltas discuter un instant. Saunders effectua une série de manipulation pour envoyer le signal et transmettre aux bureaux Deltas.
Il lui suffisait d'appuyer sur la grande touche ronde devant lui, et de parler dans le haut parleur. Saunders avança sa main, mais soudainement, Bauer intervint, et ordonna de ne pas émettre. Etonné, Saunders raccrocha. Il avait une confiance aveugle en lui, mais là, il ne comprenait rien. Jack expliqua qu'il soupçonnait quelqu'un d'une des agences directrices de l'opération d'avoir pris l'équipement de survie, et restait méfiant, car il pouvait y avoir plusieurs personnes travaillant contre l'équipe. Pourquoi, il ne le savait pas, mais il cherchait déja à réponse à ses premières interrogations.
Les autres avaient confiance, Bauer n'avait aucune raison de leur mentir maintenant. De plus que si l'opération tournait mal, étant donné qu'il était le capitaine, la faute serait retombée sur lui.

Ils retournerent donc à la base sécurisée, en trouvant un faux prétexte pour faire croire à Albino qu'ils n'avaient plus besoin d'appeler en fin de compte.


Les deltas étaient sur le chemin de la base securisée.
Aux bureaux Delta, l'analyste Campbell continuait de surveiller les écrans de chaque employé.
A la DIA, Kevin Spader, le directeur du FBI était présent, justement à propos de l'affaire Drazen.
David Palmer, discutait calmement avec Mike Novick.



[0:23:55]


Un appel coupa la conversation entre le sénateur et son conseiller. Palmer décrocha, c'était Carl Webb :

- "David Palmer à l'appareil"
- "David, c'est Carl, je sais qu'on s'est vu il y a peu de temps, mais j'ai déja commencé à faire des recherches sur Scamps"
- "Et ? " , répondit Palmer, en attendant la suite
- "Quand tu étais membre de la sous-commision sénatoriale du commerce, 2 ordinateurs avaient été volés, tu te souviens?"
- "Vagument oui, et quel est le rapport avec Scamps"
- "Je pense que c'est lui"
- "Attends attends attends, qu'est ce qui te fait dire ça?"
- "Pour séparer les deux ordinateurs du réseau principal, il fallait se connecter sur le central. Chose que Scamps a fait"
- "Oui mais plus de 200 personnes de la sous-commission se connectaient chaque jour, tu le sais bien, ça ne veut rien dire"
- "J'ai remarqué que seules les personnes de ton staff pouvaient acceder à CyberLink"
- " En effet, il fallait taper un mot de passe que seule mon équipe possedait, et qu'elle ne devait pas divulguer a personne "
- "Et pourquoi la police ne s'y était pas intéressée lors des vols?"
- "Simplement parce le krash de Wall Street avait réduit le nombre de finançeurs pour notre parti, et que pour éviter la mauvaise pub, le président Hodges avait fait taire l'affaire"
- "Maintenant, on a l'occasion de trouver le responsable de tout ça. Bref, à partir de là, j'ai pu accéder aux anciens fichiers du CyberLink. Ce jour là, trois personnes de ton staff se sont connectées : Pauline Taylor, Bradley Connor, et John Scamps. Tu connais Pauline depuis ta plus tendre enfance, et tu sais aussi bien que moi que c'est quelqu'un d'intègre, et qu'elle n'aurait jamais fait ça. De plus, même si la connexion Link est cryptée, je peux voir qui n'a pas changé les paramètres: Pauline ne l'a pas fait. Bradley non plus, alors que pour Scamps, un message d'erreur est affiché. Il sait tres bien que nous avons de bons analystes sous nos bras, je crois qu'il suffit de lui faire comprendre et il partira"
- "Et si il ne le fait pas ? "
- "Il le fera", répondit Webb avec conviction



En Italie, au meme moment, Bauer reçu lui aussi un appel, sur la radio de l'équipe :

- "Jack Bauer, capitaine 1er DO des Delta"
- "M. Bauer, ici Greg Drake, agent de renseignement et analyste des systèmes de sécurité aux bureaux Delta. Le Major General Jones m'a ordonné de vous appeler aprçs votre arrivée"
- "Que puis-je faire pour vous?"
- "J'aimerais que vous me fassiez un bref topo de la situation"
- "Nous sommes arrivées à 23h07 à Aviano. Nous avons sorti les bagages, puis je suis aller voir le directeur d'agencement territorial, Mr. Passolini., qui me donna les directives pour le vol. Je suis ensuite revenu auprès de mon équipe. Nous nous sommes reposé pendant 30 minutes, où j'ai verifié que l'équipement était bien là"
- "Il n'y a eu aucun probleme?"
- "Non aucun. ", dit fermement Jack
- "Veuillez poursuivre je vous prie"
- "J'ai ensuite fait un compte rendu de ce que m'avait dit Passolini à mon équipe. Puis j'ai encore une fois vérifié que toutes nos affaires étaient en ordre "
- "Et c'est tout?"
- "Que voulez-vous faire d'autre en 1h ?"
- "Vous n'avez rien remarqué d'anormal ?"
- "Rien du tout", répondit-il encore une fois fermement
- "Bon, dans ce cas je m'en vais faire un rapport au Major General. Je vous rappelerais probablement d'ici une heure"
- "Bien, je n'y vois pas d'objection"
- "Au revoir capitaine Bauer"


Bauer raccorcha sans répondre, il ne tenait absolument pas à dire la vérité à propos de l'équipement de survie, et voulait mener sa propre enquete.


[0:36:47]


- "C'est ici que toute les informations sont regroupées monsieur, et elles sont mises à jour toutes les deux heures"

A la DIA, un jeune informaticien expliqua à Kevin Spader, chef du FBI comment gérer collectivement les informations. Spader écoutait attentivement.Il etait tard, et en temps normal,
il aurait eu autre chose à faire, mais il apprehendait un peu cette operation Crepuscule, car elle devait rester dans la confidentialité tout en etant réussie.Donc avait de rentrer
à sa maison, il s'assurait que tout fonctionnait comme il le fallait.Une fois la "visite guidée " terminé, Spader s'adressa à Norman Jackson, le directeur administratif de la DIA.
Ce dernier lui parlait qu'un réseau de communications plus vaste etait en construction, et qu'une brigade d'intervention majeure allait peut etre voir le jour, en cooperant avec
l'armée de terre.


[0:42:00]


Le colonel Williams alla voir Drake en passant.Il lui signalait que le coup de fil a été passé.Williams continua aussitot son chemin. Il se dirigeait vers le recepteur audio.
C'est par là que passait toutes les liaisons.Williams s'assurait tout d'abord que la frequence utilisé par l'equipe Delta soit la bonne, car il y avait d'autre unités Delta en attente
dans le monde.La frequence était 98.6 Hw.Son but etait de charger une nouvelle frequence, ce qu'il fit, apres deux minutes de manipulations à priori compliquées.La nouvelle fréquence était
158.90.Williams s'appretait à sortir de la salle quand soudain le brigadier general arriva.Son rang se situe entre le colonel, et le Major General, il etait donc superieur à Williams.
Il le regardait d'un air menacant, et lui demanda ce qu'il fit ici :

- " Que faites-vous là colonel Jones, l'acces au niveau 3 ne vous est pas autorisé " ( Il regarde le modulateur de frequence )
" Avez-vous changer de frequence pour une de nos equipe colonel ? " ( il devient de plus en plus menaçant )

Williams le regarde droit dans le yeux.

- " Oui monsieur, par ordre du Major General,il m'a ordonné de charger une nouvelle frequence pour l'equipe Delta 16BE, actuellement en Italie pour une mission au Kosovo. Cette mission est
confidentielle, et il se pouvait que des pirates informatiques decouvrent l'ancienne frequence, car elle n'etait pas entierement securisé, il fallait un acces special, et nous avons eu l'autorisation
de l'activer. "
- " Je comprend, mais etes- vous bien sur que la frequence initale pouvait etre interceptée ? "
- " Oui monsieur, le serveur n'est pas protégé quand il a y une zone 41 en activation. Nous preferons prendre des précautions.Ainsi sur cette nouvelle ligne, personne, je dis bien absolument personne, ne
pourra intercepter la liaison ".
- " Bien, dans ce cas, si vous avez fini de charger la frequence, retournez à votre travail "
- " Bien monsieur "

Les deux hommes firent un salut, et Williams retourna à ses occupations.


[0:48:24]


Du coté de chez Palmer, l'ambiance etait plutot calme, meme si le stress se faisait sentir.Mike Novick, fidele à son compagnon restait avec David jsuqu'a qu'il se couche.Ils reflechissaient encore un peu
au probleme Scamps.L'operation Crepuscule ne devait en aucun cas etre connu, sans quoi Palmer marcherait sur des oeufs, pour la suite de sa carriere politique.Seul le Senat etait au courant, et c'etait secret defense.
Dans un premier temps, David Palmer risquait donc sa carriere, mais dans un second temps, il aurait depeuplé la planete d'une menace en moins, Victor Drazen.
Sherry Palmer arriva, en regardant Mike avec le sourire.Elle ignorait totalement que son mari avait autorisé en secret une mission.Elle lui demandait sur quoi lui et Mike reflechissaient.
David repondit tout simplement,et avec un grand sourire :
- " Je m'imagine un jour President chérie, cela fait rever n'est-ce pas ? "

Sherry pensa que oui, cela fait effectivement rever, elle avait meme les yeux qui brillaient.Elle disait ensuite à David qu'elle allait se coucher, et qu'il ne devrait pas se coucher trop tard.
Il la regarda en souriant et lui dit de ne pas s'inquieter.Celui qui etait inquiet, c'etait Mike Novick, toujours soucieux de quelque chose. Cette affaire de chantage ne lui plaisait pas, et Mike n'avait jamais
vraiment aimé Carl Webb.David le voyait, il savait ce qu'il pensait, et il lui dit que tout cela allait s'arranger.Le conseiller restait perplexe.


[0:54:16]



L'equipe Delta, de leur coté restait tres concentrée sur une eventuelle possibilitée de taupe.Au cours de la prochaine heure, Jack appelerait Robert Ellis, travaillant à la NSA, et ayant conseiller à Palmer la mission.
Jack avait une totale confiance en lui, et ce n'etait pas possible que Ellis se soit fait retourner. Peut etre pourrait-il les aider.L'equipe n'arretait pas d'en parler, ils essayaient d'exploiter toutes les possibilitées.

- " On doit envisager toutes les solutions, mais dans tout les cas, je suis sur que quelqu'un est derriere tout ca " lanca Bauer
- " Tu veux dire que ce n'est possible qu'il y ait eu confusion ? " repondit Peltzer
- " Non, je suis sur ( il accentua bien le " sur " ) d'avoir mis l'equipement dans l'avion "
- " Peut etre que les cameras de securité ont quelque chose ? " pensa Voss
- " C'est ce que je vais verifier.Je demanderais à Ellis de voir ça. ". Bauer n'avait rien d'autre à repondre.

Chaque membre de l'equipe regardait vers le bas, en essayant de reflechir au comment du pourquoi, sans trouver de reponse adéquate.


[0:58:32]

Palmer et Novick se serrait la main, le sénateur allait rentrer chez lui.
John Scamps dormait tranquillement sur ses deux oreilles.
Jones marchait vers la pièce 13/K, au 9eme etage du batiment Delta.
Saunders et Graham se levèrent pour preparer les sacs avec les parachutes.


Sur la porte de la piece 13/K, il etait ecrit surveillance.Le Major General entra.Il n'y avait personne, car il avait dit à l'officier qui s'assurait de surveiller de sortir chercher la cargaison de bandes vidéos,
ce qui etait tout de meme vrai.Jones chercha sur l'etagere la vidéo de la journée precédente, à 10h30 plus precisemment.Il la visionna :
Bauer chargeait l'avion de l'equipement de survie.Une fois le segment terminé, Jones appuya sur le bouton pour effacer, et remplaca à la place un plan en continue de l'avion à l'aérodrome, sans personne dans les parages.
Il remit ensuite la vidéo à sa place.Puis il prit la vidéo de la journée precedente à 17h15.Il se trouvait dessus, en train de decharger l'avion de l'equipement de survie.Il faisa la meme operation que pour la precedente vidéo.
Puis il remit la vidéo à sa place.Il sortit ensuite de la piece, et se dirigea dans la salle centrale, avec un grand ordinateur.Il tappa son mot de passe, et une fois dans la fenetre de gestion de mission, il observa les paramètres
du code Rescue : c'est un code que chaque agent en mission peut activer en cas de probleme majeur.A partir d'un emetteur reçu juste avant l'arrivée sur le terrain, l'agent en question envoie un signal qui parvient au centre de
relais Delta environ 15 minutes apres envoi du signal.
Apres reception,un message est envoyé aux militaires les plus proches de l'agent Delta qui a envoyé le signal, quelque soit la branche ( Armée de Terre par exemple etc ... ), afin d'intervenir sur le terrain et d'aider
la personne en difficulté.
Jones désactiva le code Rescue.



[00:59:57]
[00:59:58]
[00:59:59]
[1:00]


Si vous avez des questions, n'hesitez pas !
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.


Dernière édition par Mr. Jack le Mar 27 Nov 2007 - 4:47; édité 8 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6698
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Jeu 23 Déc 2004 - 18:30    Sujet du message:
Répondre en citant

Message à tous les lecteurs de fan fiction :

Je vous en pris donné votre avis au lieu de lire tout simplement et de passer à un autre topic, je ne sais pas ce que les gens pensent de mon histoire et j'aimerais leur avis, 2-3 lignes suffisent, ca m'apporterait beaucoup croyez moi et c'est vous qui me pourraient me donner envie de continuer, alors je vous en supplie, dites-moi ce que vous en pensez.

Merci.
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » Fan fiction de Mr. Jack S1: "Opération Crépuscule"
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page 1, 2, 3 ... 27, 28, 29  Suivante
Page 1 sur 29

 


- Ce site n'est en aucun cas un site officiel de la série "24" - "24" TM and © Fox and its related companies. All rights reserved - CNIL 1025857 -

Powered by phpBB © 2005 phpBB Group - Traduction par : phpBB-fr.com - Sonnerie 24 - BSG Encyclopédie - SeriesNews