24-FR Site des fans de la série 24 heures chrono Boutique 24!
Connexion S'enregistrer Rechercher Galerie Photos :: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum
Fan-fic de mason77(SPOILER SAISON 3)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » Fan-fic de mason77(SPOILER SAISON 3)
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
mason77
Agent de la NSA
Agent de la NSA


Inscrit le: 27 Jan 2005
Messages: 640
Localisation: Cellule anti terroriste de chez moi.

 Message Posté le: Jeu 03 Fév 2005 - 20:16    Sujet du message: Fan-fic de mason77(SPOILER SAISON 3)
Répondre en citant

Voila bonjour à tous. Il y'en a pas mal qui ne doivent pas me connaître car je suis nouveau. En tout cas, je suis fan de cette série et j'ai fait cette fan-fic qui se situe après la saison 3 mais qui n'a rien à voir avec la 4.
J'espère que ça va vous plaire, en tout cas, soyez les plus francs dans vos commentaires. Merci d'aller voir mon blog http://jackbauer77.skyblog.com . Ma fan-fic est dessus et il y'a plein de choses sur cette superbe série. Vous pouvez dire ce que vous pensez de la fic sur mon blog. Ca fera un avis de spécialistes car je ne connais pas beaucoup de monde qui aime 24.
Voila en tout cas bonne lecture avec ma fic.


1er épisode :


Ces évènements se déroulent entre 09 :00 et 10 :00.
Ils sont rapportés en temps réel.


Pyongyang, Corée du Nord.
01 :00 :01


Dans une toute petite cellule, un homme était au sol. Il était affaibli, souffrant, avait été torturé. Il avait plein de bleus sur son visage. Ne pouvant plus marcher, il se roula sur le sol qui n’était que de la terre et du sable. Il se mit à creuser et finit par sortir un téléphone portable. Il l’alluma et composa un numéro :
-Dessler, cellule anti terroriste de Los Angeles.
-Allo, ici l’agent Steffans, dit-il d’une voie pitoyable.
-Agent Steffans, cela fait six mois que vous avez disparus !!
-Ecoutez moi, je n’ai pas beaucoup de temps avant qu’ils ne me tuent…
-Où êtes vous ?
-Laissez-moi parler !!!!, se mit il à crier. Je suis retenu par des hommes, en Corée du Nord qui ont préparé une attaque terroriste aujourd’hui sur Los Angeles.
-Savez vous quel genre d’attaque ?
-Non malheureusement. Attendez,continua t’il à voix basse, il y’a du bruit. Il faut que je raccroche. Il ne faut pas qu’ils se doutent que vous savez qu’ils complotent quelque chose.
-Merci beaucoup et…bonne chance.
-De rien, c’est mon devoir. Dîtes ce que j’ai fait à ma famille.
Il raccrocha et mis le téléphone dans sa chaussure. Un homme de type asiatique entra dans la pièce avec une arme.
-L’Américain, dit-il, tes compatriotes de merde vont mourir. Tout comme toi d’ailleurs.
Il tira.

Cellule Anti-Terroriste, Los Angeles.
09 :06 :43


Michelle Dessler qui dirige la CAT va à la rencontre de Mikaël Terry, le remplacent de Ryan Chappelle.
-Mikaël, dit-elle, l’agent Steffans qui a disparu depuis six mois vient de m’appeler de Corée du Nord. Il est détenu, dans un état pitoyable et il m’a dit qu’une action terroriste menace Los Angeles aujourd’hui.
-Quel genre d’attaque ?
-Aucune idée.
-Très bien. Allez en bas prévenir tout le monde. Je vais appeler Bauer.
-Jack ? Mais il est en congés en ce moment !
-Dans un cas urgent comme celui-ci, il n’y a pas de congés qui tiennent.
-Très bien, lui répondit-elle d’un ton énervé.
Elle descendit les escaliers et alla voir ses collègues.
-Eh tout le monde, excusez-moi, venez autour de moi. Voila. L’agent Steffans a appelé de Corée du Nord. Il était détenu par des terroristes qui vont attaquer LA aujourd’hui. Recherchez tout ce que vous pouvez. Notre priorité est de savoir quel type de menace il s’agit. Chloé ?
-Oui Michelle, répondit l’informaticienne Chloé O Brian.
-Cherche des choses sur le dictateur de ce pays s’il te plait. Il me semble qu’il n’aime pas trop les Etats-Unis.
-D’accord. Je m’y mets tout de suite.
-Merci. Adam, se mit elle à crier. Appelle la famille de Steffans.
-Pourquoi, dit-il de l’autre bout de la pièce en se rapprochant.
-C’est lui qui me l’a demandé.
-Mais pourquoi ?
-Il va être tué, si ce n’est pas déja fait. Désolé. Je sais que c’était un ami à toi. Pardon.
-Non ce n’est rien, dit-il ému.

Un parc, Los Angeles.
09 :16 :24


Jack Bauer court dans un parc. Il semble avoir courut déjà longtemps. Il est assez fatigué. Il s’approche de sa voiture, sort sa clef de contact et s’apprête à ouvrir sa voiture quand son téléphone sonne. Il répond :
-Allo.
-Bonjour Jack. C’est Mikaël Terry de la cellule. Il faudrait que vous veniez à la cellule maintenant. Nous avons de fortes raisons de croire que LA va être la cible d’une attaque aujourd’hui même !
-Je suis en congés et ma fille doit venir me voir aujourd’hui. Je ne peux pas travailler aujourd’hui !
-S’il vous plait Jack. Vous savez que vous êtes l’homme qu’il faut pour ça. D’ailleurs c’est un ordre. Je n’ai rien à vous demander. Vous venez à la cellule c’est tout !!
-Vous allez voir, dit-il d’un ton à faire peur.
-C’est ça. A tout de suite Jack.
Il raccrocha. Jack jeta son téléphone par terre d’une grande force.

Cellule anti terroriste.
09 :21 :47


Michelle alla voir Chloé.
-Tu as trouvé des choses sur les Coréens ?
-Non pas encore. Mais j’ai trouvé des discours que je suis en train de lire. Je trouve des petits détails par-ci, par-là, et je les regroupe pour avoir de vraies indications.
-Tu devrais faire lire ces discours par d’autres pour aller plus vite.
-Non c’est mieux toute seule. Ca prend plus de temps mais on regroupe plus facilement les choses tout seul.
-Il ne faut pas que ça soit lent !!! La menace va s’exécuter dans deux minutes si ça se trouve. Nous n’avons pas de temps à perdre (elle parle plus fort) Et c’est valable pour tout le monde !!
-Oh là là, dit Terry en arrivant, que ce passe t’il ici ?
-Non ce n’est rien je m’emporte, répondit Michelle.
-Calmez vous. Il faut garder son sang froid aujourd’hui.
-Oui excusez-moi. Mais depuis que mon mari est en prison, je ne suis plus pareil. Au fait, vous avez appelé Jack ?
-Oui, il n’était pas très enchanté de m’entendre. Je vais finir par me vexer, dit-il sur le ton de la plaisanterie.

Bureau du Président Keeler.
09 :29 :54


Le président était assis sur son fauteuil. Il lisait paisiblement un rapport sur ses premières lois quand son conseiller principal Vincent Ford, entra dans la pièce.
-Mr le président, dit-il, je ne crois pas que c’était une bonne initiative de venir à Los Angeles aujourd’hui.
-Mais pourquoi ? C’est la ville ou j’ai eu le plus grand pourcentage de voies. Il faut que je remercie le peuple de cette ville.
-Oui mais une attaque terroriste est prévue aujourd’hui à Los Angeles.
-De quel genre d’attaque il s’agit ?
-Nous ne savons pas encore. La CAT travaille dessus depuis le début de l’heure.
-D’accord. Est-ce que les gens savent que je suis ici ?
-Oui.
-Alors je reste.
-Quoi ?
-Oui car sinon, les gens vont trouver que je ne suis pas reconnaissant.
-D’accord mais je suis obligé d’appeler tous les services de sécurité pour vous protéger.
-Faites-le.

Cellule anti-terroriste
09 :35 :42


Jack arriva dans le parking de la CAT, il sortit de sa voiture. Il semblait avoir changé ses vêtements. Il était vêtu d’un jean et d’un T-shirt. Il passa dans un couloir et entra finalement dans la grande salle de la cellule. Ses collèges lui dirent bonjour et il monta l’escalier qui mène à son bureau. Michelle le rencontra.
-Bonjour Jack.
-Bonjour Michelle. Excuse-moi mais j’ai égaré mon portable, tu pourrais pas m’en trouver un s’il te plait.
-Oui bien sûr. Je te l’emmène dans quelques minutes.
-Merci beaucoup. A plus tard.
Elle descendit l’escalier. Jack regarda partout et sembler chercher quelque chose. En l’occurrence, il cherchait quelqu’un : Mikaël Terry. Lorsqu’il le trouva, il s’énerva, le prit par le cou et le poussa contre un mur :
-Mais que faîtes vous Bauer !!!??!!
-Vous n’avez pas à me faire travailler quand je suis en congés. J’allais voir ma fille. Pour une fois que j’allais voir ma fille, je dois travailler pour empêcher des débiles qui tuent pour des conneries !!!!
-Allez-y. Barrez-vous. Rentrez chez vous, se mit à crier Mikaël. Laissez des gens mourir alors que vous pouvez les sauver. Tout ça pour voir votre fille. Jack, votre fille est majeure depuis longtemps, vous devriez penser à la lâcher un peu, vous ne croyez pas ?
Jack, fou de rage mit un gros coup de poing dans le mur et s’en alla.

09 :41 :12

Jack parla à Michelle. Il lui demanda quelles étaient les informations. Celle-ci lui répondit qu’à part le fait qu’un agent avait appelé, ils n’avaient aucune preuve. Mais elle le lui fit savoir que toute la cellule était sur le coup et à la recherche de la moindre information. Soudain, un homme arriva, il s’appelait Jordan.
-Michelle, ah bonjour Jack.
-Bonjour Jordan.
-J’ai trouvé quelque chose. Il y’a un restaurant asiatique Coréen dont les patrons, venus à LA il y’a seulement six mois ne semblait pas apprécier les dirigeants de ce pays. Or hier soir, une violente bagarre a éclatée dans ce restaurant et des voisins auraient entendu des choses comme : vous allez bientôt crever et, on vous fera la peau.
-Les flics sont intervenus ?
-Non, il n y’a pas eu d’intervention. La plainte des voisins vient d’être posée ce matin et j’ai dit aux flics d’attendre pour intervenir.
-Où se situe ce restaurant ?
-Dans Chinatown, sur la cinquième rue.
-D’accord, merci Jordan, je vais y’aller.
-Tu ne vas pas y’aller tout seul quand même ?,lui dit Michelle.
-Si. Il ne faut qu’un seul homme. Pas besoin d’une équipe. Il suffit juste d’entrer et d’embarquer le patron et voir les témoins.
-Je veux qu’il y ait une équipe avec vous, lui dit alors Terry qui arrivait.
-Très bien. On verra ça plus tard, répondit Jack encore plus énervé.

09 :48 :53

Une voiture roule sur une longue route qui a le désert pour alentours. A son bord, Kimberly Bauer et son fiancé Chase Edmunds. Ils étaient en route pour voir Jack à Los Angeles.
-Je suis pressé de voir mon père, dit Kim.
-Moi aussi, lui répondit Chase. Ca fait longtemps que je n’ai pas travailler avec lui. Et c’est un très bon agent de terrain.
-Mais tu n’es plus agent de terrain pour fonder notre famille, pour être en sécurité.
-Oui, et j’en suis heureux mais j’aime ce métier.

09 :54 :26

Dans une grande salle, plusieurs hommes étaient assis autour d’une table. Ils étaient exactement six. Ils avaient des plans de la ville de LA sur la table, eu au mur grâce à un rétro-projecteur. Il y’avait sur les cartes cinq points rouges. Un homme prit la parole :
-Voila le plan de la ville. Comme vous le voyez sur la carte, les points d’attaque sont représentés en rouge. Il y’a une heure en dessous chaque point. C’est l’heure à laquelle vous devez être sur les lieux pour placer la bombe. Il faut que chaque attaque est lieu à l’heure indiquée et pas une minute de plus. Sinon je peux vous assurer que vous subirez le même sort que les gens qui seront dans ces lieux. De plus, le grand patron est en vol pour Los Angeles. Il aime le travail bien fait, alors faîtes attention.

09 :58 :55

Dans le ciel, un avion American Airlines vole. Il s’agit d’un Boeing 747-400 à destination de Los Angeles. A son bord, l’homme qui a tué l’agent Steffans…

09 :59 :57
09 :59 :58
09 :59 :59
10 :00 :00


Dernière édition par mason77 le Lun 29 Aoû 2005 - 14:35; édité 9 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
mason77
Agent de la NSA
Agent de la NSA


Inscrit le: 27 Jan 2005
Messages: 640
Localisation: Cellule anti terroriste de chez moi.

 Message Posté le: Jeu 03 Fév 2005 - 20:49    Sujet du message: Bientot le 2ème
Répondre en citant

Je devrais mettre le second épisode ce week-end, si j'ai le temps. En attendant, laissez des messages àprès avoir lu le premier Very Happy
_________________
Le 10ème épisode de ma fan-fic est en ligne !!

 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6697
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Jeu 03 Fév 2005 - 21:00    Sujet du message:
Répondre en citant

Ca y est je l'ai lu, et je trouve ta fan fic presque tres bonne.

Pas trop longue, tu respecte bien le cadre 24.
Cependant, quelques remarques quand meme :

C'est quand meme un peu étrange que la CAT ne compte que sur Jack quand ils ont quelque chose d'important.
Ok c'est un homme important, on le sait, mais d'autres connaissent leur travail...

Ensuite, encore une fois, l'attaque se deroule à Los Angeles.
Je trouve ca un peu répétitif...

Je trouve aussi que tu en fait un peu trop sur la menace. Enfin je veux dire, rien n'est sur, et le genre d'agence comme la CAT veulent du concret, et je pense qu'il aurait été un peu tot pour le dire au president.
Genre un mec appele la CAT, et dit " je vais propager un virus dans tout le pays ". C'est pas pour autant qu'ils vont le croire. Qu'est ce qu'ils
feraient ? Des verifications, et quand le preuve est là, enfin ils se ciblent sur la menace.

Sinon je trouve que Jack est un peu trop violent. Ok on le connais mais là quand meme...Son patron luia juste dit de venir, il le frapperait pas, et en
plus il risque gros...

Et il ya un truc que j'ai pas compris : au début dans la cellule, il y a du sable ?

Mais ce sont juste de simple conseils, et je t'assure que je trouve que ta fiction est une des meilleurs du forum, l'episode est vraiment bien, il y a tout, de l'action, ca demarre sur les chapeaux de roue, etc ...

Continue comme ca, et bravo !
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mason77
Agent de la NSA
Agent de la NSA


Inscrit le: 27 Jan 2005
Messages: 640
Localisation: Cellule anti terroriste de chez moi.

 Message Posté le: Ven 04 Fév 2005 - 21:57    Sujet du message:
Répondre en citant

Merci à toi d'avoir mis ces si bonnes critiques pour ma première tentative de fan-fic. Pour certaines choses, tu aura des explications plus tard dans l'histoire. Pour le sable, c'est dans la cellule de Steffans et c'est tout pourri , c'est du sable ou de la terre, pas du tres dur quoi. Enfin, tes commentaires m'encouragent à continuer et à faire mieux. Merci.
_________________
Le 10ème épisode de ma fan-fic est en ligne !!

 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Germaininho
Membre de Serpent Corail
Membre de Serpent Corail


Inscrit le: 19 Déc 2004
Messages: 150
Localisation: Devant mon PC !

 Message Posté le: Ven 04 Fév 2005 - 23:18    Sujet du message:
Répondre en citant

Comme l'a dit précédement Mr.Jack ,Bauer ne s'enerverai pas comme ca...SURTOUT quand on le connais ! Pour lui ,sauver son pays est aussi important que sa fille !!! Alors frapper son chef pour si peu...pas tres crédible !!!
Mais l'épisode est bien compris ,et a part les quelques imprecision ,ca m'a l'air d'une bien belle nouvelle Fan-fic !
_________________
Y'a plus de joie dans l'oeil d'un chien quand il remue sa queue que dans la queue de Le Pen quand il remue son oeil !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
mason77
Agent de la NSA
Agent de la NSA


Inscrit le: 27 Jan 2005
Messages: 640
Localisation: Cellule anti terroriste de chez moi.

 Message Posté le: Ven 11 Fév 2005 - 22:51    Sujet du message: Enfin le deuxième épisode.
Répondre en citant

J'ai enfin finis le deuxième épisode de ma fan-fic. Je pense que je ne pourrais les publier que le vendredi soir. Enfin il est prêt,
voici le 2ème épisode:

2ème épisode :


Précédemment dans 24 : fan-fic de mason77 :

Dans une cellule en Corée du Nord, l’agent Steffans contacte la CAT de Los Angeles pour les
prévenir qu’une attaque terroriste coréenne allait se faire sur la ville dans la journée. A peine eut-il le temps de raccrocher qu’il fut tué par un coréen, même homme qui se retrouve plus tard dans un avion pour LA…
Mikaël Terry, nouveau directeur de la cellule, contacte Jack Bauer et le fait venir à la CAT. Ce dernier est en colère car sa fille Kim vient à LA voir son père avec son compagnon Chase Edmunds…
Le président Keeler, en visite à Los Angeles, est informé de la menace qui pèse sur la ville mais il souhaite tout de même rester pour des raisons politiques…
A la CAT, on a une piste sur un restaurant asiatique ou une bagarre se serait produite dans la nuit. Jack Bauer se rend à ce restaurant avec son équipe…



Ces évènements se déroulent entre 10 :00 et 11 :00.

10 :00 :01

Jack était dans une camionnette avec quatre hommes de la cellule qui vont intervenir au restaurant. Il avait fini de leur expliquer le plan de ce qu’ils allaient faire dans ce lieu. Arrivés au coin de la rue du restaurant, ils s’arrêtèrent. Jack leur dit de prendre leur position autour du restaurant. Une fois les hommes placés, ils le préviennent par son talkie-walkie que tout est prêt. Jack se dirigea alors vers l’entrée du restaurant. Il rentra.
-Bonjour.
-Bonjour monsieur, dit un homme situé à l’entrée. C’est fermé aujourd’hui. Vous pouvez revenir demain.
-Je suis un ami du patron. J’aimerais le voir.
-Mais le patron n’a pas d’ami Américain. Tang, casse-toi !!!!!
-Connard !!, dit Jack qui assomma l’homme avec son arme. Il prévenu ses collègues que quelqu’un allait sortir avec son talkie-walkie. Quelques secondes plus tard, quelqu’un avait attrapé le patron du restaurant à la sortie de secours. Jack alla le voir. Il était au sol et menotté.
-Tu as sûrement quelque chose à te reprocher pour fuir comme ça. Mais quoi ?
-Va te faire foutre !!
-Bon bah je vais être obligé de te ramener à la cellule, si tu ne dis rien.
-La cellule ?
-Anti-terroriste, oui.
-C’est pas moi, je vous le jure.
-Pourquoi tu t’es sauvé comme ça alors ? Et il l’embarqua dans la camionnette.
-John, tu viens à la cellule avec moi, le mec de l’entrée et l’autre qui n’a rien fait et qui n’a rien à se reprocher. Vous trois, vous restez ici avec les témoins et vous regardez s’il n’y a pas de preuves dans le resto. Je vous envoie une voiture pour vous ramener.

10 :08 :39

Le président Keeler était dans son bureau avec son conseiller Vincent Ford. Ils mettaient au point le discours du président qui se déroulera à midi dans le centre-ville. Mais Keeler avait la tète ailleurs.
-Vous pensez à quoi Mr le président ?
-Je pense à cette attaque terroriste. C’est confirmé ou ce n’est qu’une rumeur ?
-Ce n’est qu’une information. Mais la cellule et Terry semblent y croire étant donné que c’est un agent qui leur a donné l’information.
-Ils n’ont pas de preuves ?
-Non, pas encore Monsieur le président.
-Pensez vous que cette menace est réelle ?
-Je n’en ai aucune idée.
-Mettez les services secrets sur l’enquête.
-Mais monsieur, il faut que l’enquête se déroule sans trop de bruit. La cellule veut que les terroristes pensent qu’ils n’ont aucun souci à se faire. Les terroristes ne savent pas que nous le savons. Si les services secrets participent à l’enquête, cela fera du bruit, alors que si la cellule s’en charge toute seule, il n’y aura pas de problèmes. Jusqu’à maintenant, la CAT a bien fait son travail.
-Je vous crois. Mais j’ai peur pour ma sécurité et je ne veux pas reporter mon discours.
-Les services de sécurité vous protégeront.
-D’accord. Merci.
-Je sors boire un coup. Une fois sortit du bureau, Ford émit un grand « ouf » de soulagement…

Cellule anti-terroriste.
10 :14 :17


Michelle était dans son bureau. La lumière était éteinte. Elle pleurait. Quand Terry entra à l’intérieur, il dit à Michelle de se calmer.
-Je n’en peut plus, lui dit Michelle.
-Mais il faut que vous nous aidiez aujourd’hui. Vous faites partis des gens qui font parfaitement leur boulot. Aujourd’hui, nous avons besoin de vous. Vous êtes capable de vous calmer. Quand tout sera fini, vous irez voir votre mari. Il sera fier quand il saura que vous aurez protégé votre pays.
-Oui, d’accord, je vais me remettre au boulot.

10 :18 :45

Dans la voiture, Jack était avec son collègue John et les deux hommes arrêtés. Il appela Kim sur son portable. Elle était dans la voiture avec Chase pour aller voir Jack à LA.
-Allo Kim.
-Bonjour papa.
-Il faut que tu rentres chez toi. Il ne faut pas que tu viennes à Los Angeles aujourd’hui. La cellule m’a appelé tout à l’heure. Je suis en train de travailler, il y’a une menace sur la ville. Ne viens pas.
-Si je viens papa. Nous avons fait un long bout de chemin. Je veux te voir papa. Ça fait longtemps que je ne t’ai pas vu. Tu me manques.
-Tu me manques aussi, mais il ne faut pas que tu viennes.
-Nous venons quand même. Elle avait raccroché. Jack cria « merde !!! ». Il était très énervé et voulait que sa fille soit en sécurité.

10 :26 :19

Sur une route dans le centre-ville de Los Angeles roulait un très gros 4x4 de la marque GMC. A l’intérieur, un homme qui était au rassemblement de terroristes, peu avant dix heures. Il roulait paisiblement, doucement. Il se dirigeait vers les studios de cinéma d’Hollywood.

10 :30 :07

Jack arriva à l’intérieur de la cellule. Il ramenait les deux interpellés. Il demanda à Adam de préparer deux salles d’interrogatoire. Il alla à la rencontre de Michelle et lui expliqua qu’il était revenu sans deux de ses hommes. Il demanda à O’Brian de leur amener une voiture. Après il se prépara à interroger le patron du restaurant. Terry allait interroger quand à lui l’homme qui était à l’entré du restaurant. Jack entra dans la salle d’interrogatoire. Il s’assied en silence devant le patron du restaurant. Celui-ci ne disait rien. Jack le regarda droit dans les yeux avec un regard terrifiant. Tang se mit à dire :
-Je ne sait absolument pas pourquoi vous m’avez amener ici. Je n’ai aucun lien avec des terroristes ou quelque chose de semblable.
-Alors pourquoi quand ton copain a crié, tu t’es sauvé en courant ?
-Je n’ai rien à vous dire.
-Si tu as des choses à nous dire. Parce-qu’aujourd’hui, Los Angeles va être victime de tes conneries ! Si tu ne dis rien, des centaines, non, des milliers de gens vont mourir. Tu comprend ou quoi ? , cria Jack.
-Je ne vois pas pourquoi vous m’accusez.
-Parce-que hier soir dans ton restaurant de merde, des gens ont criés que les américains allaient crever ! Et ce matin, un homme s’est sacrifié pour nous dire que ça allait sauter aujourd’hui à Los Angeles. Alors en plus, tu fuis. Avoue que c’est bizarre quand même.
-Ce n’est qu’une coïncidence.
-Non ce n’est pas qu’une coïncidence. Tu n’as peut-être pas de lien direct avec cette affaire, mais tu en sais plus que tu ne le dis. Et tu vas finir par parler, je peux te l’assurer.

10 :36 :49

Dans la pièce d’a coté, Mikaël interrogeait l’homme qui était à l’entrée du restaurant. L’homme semblait faible et prêt à craquer. Il avait juste peur de la peine qu’il pourrait encourir.
-Vous ne risquez rien si vous nous dîtes tout sur ce que vous savez. Par contre, si vous ne dîtes rien, vous serez puni pour complicité.
-Vous pouvez me l’assurer ? , dit-il d’une voix tremblante.
-Non, pas officiellement mais je vous donne ma parole que vous serez relâcher si vous nous dîtes la vérité.
-Non, je ne vous crois pas, je veux obtenir la grâce présidentielle.
-Mais vous n’avez pas besoin de ça ! Et en plus le temps que l’on obtienne la grâce, l’attaque se sera peut-être déjà déroulée. Dîtes moi. Vous n’êtes pas impliqué dans cette affaire ?
-Non, bien sûr que non.
-Eh bien vous n’avez rien à craindre. Au contraire, si vous ne dîtes rien, des gens vont mourir alors que vous auriez pus l’empêcher. C’est à vous de voir si vous voulez rester en cellule toute votre vie avec des centaines de morts sur la conscience ou si vous voulez parler, sauver des vies et être libre.
-Laissez moi réfléchir.
-D’accord. Je reviens dans dix minutes.
Terry sortit de la pièce. Il se dirigea vers les écrans de surveillance ou l’on voie la salle d’interrogatoire pour regarder si l’homme qui s’appelait d’ailleurs Mao Ching, n’allait pas faire de bêtises. Jack arriva à coté de lui. Terry engagea la conversation :
-Il a parlé ?
-Non, et à mon avis, il ne parlera pas. Il faudrait un moyen de pression pour qu’il parle. Vous ne savez pas si Tang a de la famille ?
-Non, aucune idée, mais nous je pense que cela ne sert à rien de le faire parler. Je pense que l’autre homme va parler. Il a demandé à réfléchir. Je lui ai promis qu’il ne craignait rien avec la justice si il parlait.
-Bien. Au fait, excusez moi pour tout à l’heure, j’était sur les nerfs.
-Oui, je vous excuse, mais cela ne doit pas recommencer. La prochaine fois, vous pourrez chercher un emploi ailleurs, répondit Mikaël d’un ton sec.

10 :44 :59

Le terroriste qui était dans sa voiture était désormais rentrer dans les studios de la FOX. Il portait un sac à dos. De nombreuses personnes étaient entassées dans un grand studio qui semblait être un hangar. Ils étaient tous là pour des journées portes ouvertes organisées pour que les gens comprennent le tournage d’un film. Il alla voir un agent de sécurité. Il lui parla à voix basse :
-Tout est prêt ?
-Oui.
-Merci, a tout à l’heure. Il rentra dans une petite pièce. Il sortit une petite bombe de son sac à dos. Il la positionna dans un placard.

10 :51 :16

A la cellule, Terry entra de nouveau dans la salle d’interrogatoire de Ching. Il lui parla :
-Alors, vous vous êtes décidé à parler ?
-Vous êtes sûr que je ne risque rien si je parle ?
-Certain. C’est la meilleure solution pour vous et des milliers de gens.
-D’accord, je vais tout vous dire.
-Très bien, je vous écoute.
-En fait, Le Tuan Tang, le frère du patron doit faire exploser une bombe à Los Angeles, aujourd’hui. Il a caché la bombe dans le restaurant et il va passer la prendre dans quelques minutes. Il va se méfier car normalement, son frère devrait être au restaurant à cette heure-ci.
-Merci beaucoup. Vous nous apportez une grande aide. Terry sortit immédiatement de la pièce. Michelle l’interpella à peine sortit.
-Il faut absolument appeler les agents qui sont restés au restaurant.
-J’y vais. Il composa un numéro sur le téléphone.

10 :55 :47

Les agents qui étaient dans le restaurant exploraient encore les lieux quand ils reçurent le coup de fil de Terry.
-Dépêchez-vous. Une bombe est cachée dans le restaurant. L’homme qui a accueilli Jack nous l’a dit. Le frère du patron va passer la prendre d’une minute à l’autre. Donnez moi des nouvelles et faites très attention. Il raccrocha.
Les mecs, une bombe est cachée ici. Il faut vite la trouver car quelqu’un va passer la prendre dans pas longtemps, alors cherchons !
Quelques secondes passèrent jusqu’à ce qu’un agent dise :
-Je l’ai trouvée, venez voir. Il avait mis la main sur une bombe identique à celle que le terroriste avait posé dans les studios de la FOX quelques minutes plus tôt.
Soudain, trois hommes arrivèrent. L’un d’eux cria et ils sortirent des mitraillettes. Ils fusillèrent les trois hommes de la cellule tout en faisant attention à la bombe. Celui qui avait crié ramassa la bombe et il dit à ses camarades d’armes en coréen :
-Cette fois, on a eu chaud ! …

10 :59 :57
10 :59 :58
10 :59 :59
11 :00 :00

_________________
Le 10ème épisode de ma fan-fic est en ligne !!



Dernière édition par mason77 le Lun 29 Aoû 2005 - 14:35; édité 6 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
mason77
Agent de la NSA
Agent de la NSA


Inscrit le: 27 Jan 2005
Messages: 640
Localisation: Cellule anti terroriste de chez moi.

 Message Posté le: Lun 14 Fév 2005 - 13:59    Sujet du message:
Répondre en citant

Et bien alors, il n'y a pas beaucoup de monde qui lit ma fic. Alors je suis obligé de crier pour que les membres de ce forum m'entendent et qu'ils aillent enfin lire ma fic. Allez-y, j'ai besoin de votre avis et de vos encouragements!!!! Very Happy Very Happy Very Happy
_________________
Le 10ème épisode de ma fan-fic est en ligne !!

 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
mason77
Agent de la NSA
Agent de la NSA


Inscrit le: 27 Jan 2005
Messages: 640
Localisation: Cellule anti terroriste de chez moi.

 Message Posté le: Ven 18 Fév 2005 - 21:59    Sujet du message:
Répondre en citant

3ème épisode :


Précédemment dans 24 : fan-fic de mason77 :

Le président Keeler s’inquiète pour sa sécurité pour son discours qui aura lieu vers 11:20 dans le centre-ville. Son conseiller Ford le rassure et est soulagé quand il arrive à faire renoncer le président qui avait idée d’embaucher les services secrets pour l’enquête sur les attaques terroristes…
Jack et son équipe ont embarqués deux hommes dans un restaurent suspect : le patron du restaurant et un complice. Trois agents sont restés au restaurant en quête d’indices tandis que Jack ramène les suspects à la CAT…
Kim Bauer et Chase Edmunds sont toujours en route pour LA malgré que Jack leur ait dit de ne pas venir…
Pendant ce temps, un terroriste place une bombe dans un studio de la FOX dans lequel il y’a foule…
A la CAT, le complice du patron du restaurant se décide à parler et avoue que Le Tuan Tang, le frère du patron, a caché une bombe dans le restaurant et qu’il s’apprête à la prendre à tout moment. La CAT prévient les agents qui sont au restaurant. Ceux-ci ont à peine le temps de trouver la bombe que trois coréens arrivent, les exécutent et prennent la bombe…


Ces évènements se déroulent entre 11 :00 et midi.

11 :00 :01

Pendant que Terry était avec Dessler et O’Brian qui étaient en train de chercher des choses sur le frère de Tang, Jack était dans la salle d’interrogatoire de Ching.
-Et vous ne savez pas ou explosera cette bombe ?
-Non, il ne l’a dit qu’à Tang. Il n’avait pas confiance en moi, et il avait raison ! Il pleura.
-Je vous laisse un peu seul. Quelqu’un va venir s’occuper de vous. Et merci pour vos informations. Jack sortit de la salle et alla voir Terry.
-Il n’y a que Tang qui est au courant de l’endroit de l’attentat. Il faut essayer de le menacer avec la méthode forte, mais je ne pense pas que cela suffira.
-La méthode forte ? , questionna alors Michelle qui était à coté.
-Lui faire des piqûres douloureuses. Mais, il ne parlera pas de si tôt.
Le téléphone se mit à sonner. Terry répondit. Quelques secondes plus tard, il raccrocha avec une tête d’enterrement. Il dit alors à Jack, Chloé et Michelle que l’homme chargé d’emmener la voiture au restaurant a trouvé les corps des hommes qui étaient restés là bas. Jack se mit à crier :
-Eh merde !

11 :05 :13

Une limousine roulait vers le centre-ville de Los Angeles. A l’intérieur, le président Keeler se prépare pour son discours et le récite à haute voix. A ses cotés, Vincent Ford discutait avec un agent de sécurité :
-Le président sera bien en sécurité ?
-Oui, il n’y aura aucun problème. Nous avons renforcés nos moyens.
-Bien, parfait.
La limousine s’arrêta derrière un immeuble où allait sûrement se tenir le discours. Les gardes du corps arrivèrent et le président sortit de la limousine. Il entra dans le bâtiment. Le discours allait avoir lieu dans quinze minutes. Le président était assez anxieux.

11 :09 :17

A la cellule, Jack se préparait à aller interroger Tang à l’aide de l’homme qui allait lui injecter les douleurs, John McKay. Jack était très énervé après la mort de ses collègues. Il avait de la haine envers Tang. Il entra dans la salle et dit :
-Alors salopard, tu vas nous dire ou est ton frère ou tu vas rester au trou toute ta vie. Ou alors, au pire, tu iras sur la chaise électrique.
-C’est cet enfoiré de Ching qui vous a dit que mon frère allait poser une bombe ? , cria Tang, visiblement surpris et en colère.
-Oui c’est lui. Car lui, il ne se faisait pas à l’idée que des gens allaient mourir de sa faute.
-Ce n’est rien par rapport à ce que font vos armées.
-Si tu veux t’en prendre à nos armées, prend en toi à elles, castagne les dirigeants, mais ne t’en prend pas à des civils innocents !
-Je n’ai rien fait !
-Justement, c’est en ne disant rien que tu vas tuer des gens. Alors c’est ta chance, dis moi ou ton frère va faire sauter cette bombe, et tu t’en tireras pour pas grand-chose.
-Je n’ai rien à vous dire.
-Bon bah, on va devoir te faire parler quand même. Tu ne nous sers à rien si tu ne parles pas dans l’heure qui suit ou même dans les minutes qui suivent. McKay, allez-y. John sortit son matériel et souleva la manche de Tang. Il prit une veine et injecta le produit dans le corps de Tang. Ce dernier se mit à crier, la douleur avait l’air très forte.
-Alors, je t’explique, reprit Jack, à chaque fois que je te poserai la question et que je n’aurais pas ma réponse, McKay recommencera. Alors je repose la question, ou et quand ton frère compte faire exploser sa bombe ?
-Va te faire foutre !
-McKay, s’il vous plait. John recommença et Tang ressentit encore une énorme douleur.

11 :18 :05

Le président Keeler était face à des dizaines de journalistes et à de nombreux admirateurs et membres du partit Républicain. Il commença son discours :
-Mesdames, messieurs, mes chers compatriotes et électeurs, vous avez eu raison de m’élire. La politique contre le terrorisme va être renforcée et nous engagerons la guerre contre les pays qui veulent nuire au peuple Américain.
Au même moment, les studios de la FOX explosèrent, faisant de nombreuses victimes.
-C’est l’heure du changement. Le peuple Américain, mon peuple, celui qui m’a fait confiance, ne doit plus se sentir en danger. Vous tous serez heureux et fiers de vivre dans un pays qui aura combattu fermement le terrorisme et l’horreur.
Soudain, des gardes du président se rapprochèrent de lui et l’un d’eux dit alors au micro :
-Pardonnez nous, mais le président est en danger, une attaque terroriste vient de toucher Hollywood. La foule eu une réaction de stupeur. Ils emmenèrent alors John Keeler dans une petite salle. Ils allaient sûrement s’en aller dans un endroit plus sûr.

11 :23 :47

Terry était avec Michelle. Il lui dit :
-C’est sûrement une attaque multiple, le frère de Tang n’a pas pu être au restaurant avant onze heures et avoir poser une bombe à Hollywood à l’autre bout de la ville. C’est impossible. Il va y avoir plusieurs attaques. C’est bien pire que ce que l’on pensait. Il annonça aux employés de la cellule que ce n’était sûrement pas le frère de Tang qui avait fait sauter les studios de la FOX. O’Brian venait de trouver des informations sur le frère de Tang. Son prénom est Lee, il travaille au restaurant de son frère et il a déjà été arrêté pour avoir provoquer des bagarres, et une fois pour avoir tenu des propos racistes envers les américains. Il n’a pas d’enfants et est célibataire. Ils ont aussi obtenu son adresse. Michelle envoya un agent vérifié si quelqu’un s’y trouvait. Jack était toujours avec Tang. Il venait tout juste d’apprendre que les studios de la FOX avaient été victimes d’un attentat. Il cria :
-Alors, ton frère a des petits copains qui n’aiment pas le cinéma ?
-Casse toi.
-D’accord, mais je pense que ça ne va pas plaire à McKay. Ce dernier recommença son geste de douleur.
-Bon, alors, tu parles ?
-Non. Jamais. Ce serait trahir ma famille.
-La tu vas tué de nombreuses familles. Ca peut aussi s’appeler trahir. Bon, je te laisse réfléchir tout en douleur. McKay, si il parle, prévenez moi.
-Oui agent Bauer. Jack sortit de la pièce et alla dans la salle principale de la cellule anti-terroriste. Il demanda à Mikaël si Tang avait de la famille pour pouvoir le faire parler en les menaçant comme il l’avait fait avec Syed Ali. Mais, il fut déçu quand il apprit que Tang n’avait que son frère comme famille. Il dit alors :
-Je ne vois aucun moyen de le faire craquer. Il est robuste, très robuste.
-Il est insensible au charme de McKay ?
-Totalement. Il va laisser mourir des innocents cet enfoiré !
-Calmez-vous Jack, il faut trouver une solution.
-Il n’y a pas de solution. Il va falloir forcer la menace. Ce n’est pas lui qui va poser la bombe, il n’est pas aussi résistant qu’un terroriste. J’y vais.
-Ou allez vous Jack ?
-Sauver des vies innocentes victimes des conneries des dirigeants !
Jack retourna dans la salle d’interrogatoire. Il ouvra la porte violemment et alla vers Tang. Il lui mit un gros coup de pied dans le ventre.
-Maintenant, c’est un coup et une piqûre quand tu ne parles pas. Tang souffrait terriblement. Il était gravement affaibli.

11 :31 :49

Kim et Chase étaient toujours en route pour Los Angeles. Ils passèrent devant un panneau indiquant qu’ils étaient à cinquante kilomètres de cette ville. Kim dit alors à Chase :
-Tu penses avoir un enfant avec moi ?
-Tu sais que je dois m’occuper d’Angéla. J’ai déjà assez de soucis avec ça. Je me demande déjà si c’est une bonne idée de l’avoir donné à garder à Magali.
-Tu ne veux pas faire d’enfant avec moi ?
-Bien sûr que si, je t’aime et je veux que mon enfant ait tes qualités, mais je suis très pris avec ma fille. Je pense que d’ici deux ans, je serais prêt. Tu pourras attendre ?
-Oui, je t’aime. Ils s’embrassèrent.

11 :35 :53

Le président était en route pour son centre de commandement, ou il serait plus en sécurité. Le cortège autours de la voiture était renforcé. Les hommes du président pensaient que le fait que l’attaque se soit déroulée en même temps que le discours du président n’était pas un hasard, et que cela pourrait être un signe. John Keeler, qui était confortablement installé dans sa limousine, s’inquiétait plus pour sa carrière.
-Mon discours a pour sujet principal le fait que le peuple soit en sécurité et que je mène un combat ferme contre le terrorisme, et voila qu’une attaque se déroule pendant mon discours. Les gens vont penser que je ne suis pas crédible.
-Ne vous inquiétez pas Mr le président, lui dit Ford. La cellule anti-terroriste va résoudre ce problème, et vous serez crédible. Vous venez à peine de prendre le pouvoir. Les gens vont penser que vous n’avez pas eu le temps de bien établir votre politique, ce qui est vrai.
-J’espère que vous avez raison. Je ne veux pas finir mon mandat comme mon prédécesseur.

11 :41 :06

Tang était en sang de la tête aux pieds. Il souffrait horriblement. Terry entra dans la salle et demanda à parler à Jack à l’extérieur. Une fois sortis, il lui dit :
-Ne le tuez pas. C’est une de nos seules pistes.
-Je connais mon boulot. Excusez moi, mais il faut que j’y retourne. Il ne faut pas lâcher le morceau.
-Allez y. Et ne me le faite pas regretter. Jack entra de nouveau dans la pièce. Il demanda pour la énième fois à Tang :
-Que va faire exploser ton frère ? Aucune réponse ne vint à l’oreille de Jack. Alors celui-ci donna gros coup de poing dans la figure ensanglantée de Tang. Ce dernier, à bout, dit alors :
-Arrêtez, s’il vous plait. Stop, arrêtez.
-Je n’arrêterais que si j’ai mon information.
-Ok, d’accord. Ecoutez moi. Je veux que mon frère n’ait pas la peine de mort.
-Je m’y opposerais, je ferais tout ce que je pourrais. Je vous le promets.
-Merci. Alors mon frère va faire sauter le centre commercial BAY TWO dans le centre ville, aux alentours de treize heure, cet après midi. Je ne sais pas quel est le nom de celui pour qui il travaille mais il est nord-coréen et soutient notre cause. Celle que j’ai trahit. Je vais aller en enfer, mais ce n’est pas pire que cette douleur alors, autant y’aller.
Il frotta la veine de son poignet très fort sur le bort de la table. Le sang de la veine coula à flot. Jack cria et sortit de la pièce en demandant de l’aide. Tang s’évanouit. Terry et Adam arrivèrent. Adam prit son pouls. Il était mort. Terry cria :
-Je vous avais dit de faire attention !!
-Je sais tout, ne vous inquiétez pas. Il s’est suicidé par honte d’avoir trahit les siens. La bombe va sauter vers une heure au centre commercial BAY TWO. Il n’y a pas de temps à perdre !
-Excusez moi Jack. Bon boulot quand même. Je vais vous envoyer sur les lieux avec ce qui reste de votre équipe. Je vais aussi vous donner le signalement de l’homme.
-Prévenez les forces de polices, il faut avoir un œil sur le bâtiment tout entier. Il y’a du monde qui se promène durant le week-end. Donnez leur à tous le signalement. Mais il va falloir qu’ils soient discrets. Il ne faut pas nous repérer. C’est d’une urgence extrême.
-Préparez vous. Vous allez partir d’ici cinq minutes.

11 :50 :18

Keeler venait d’arriver dans son quartier général. Il regardait les infos de FOX NEWS. Cela parlait évidemment de l’attentat et du discours rapide du président. La présentatrice disait que le nombre de morts venait de monter à soixante-cinq. Il y’avait, de plus, trente trois blessés grièvement et dix blessés légers. Elle revenait sur le discours de Keeler et disait que le président devrait sûrement faire un discours sur cette catastrophe. Il éteint alors la télé. Il dit alors à Ford :
-Les gens vont attendre un discours. Que dire ? Ce sera contradictoire avec mon discours précédent.
-Ne vous inquiétez pas. Nous allons trouver une solution à ce problème. Il faudra dire que ceci va non seulement confirmer le plan anti-terroriste qui était prévu, mais cela va le renforcer encore plus. Le principal étant de montrer au peuple que nous n’avons pas encore eu le temps de commencer notre action.
-Il faut le faire rapidement, sinon les gens vont s’inquiéter et penser que je n’ai pas les moyens de contrer ceci.
-Vous avez totalement raison Mr le président. Il faut nous y mettre dès maintenant.

11 :54 :57

Jack sortit de la CAT. Il était accompagné de Terry et de son équipe qui était composée de cinq hommes. D’autres personnes allaient être envoyé juste après. Ils allaient partir en hélicoptère. Mikaël dit alors à Bauer :
-Je vais vous briefer plus approfondissement par téléphone.
-D’accord.
-A tout de suite alors. Faites attention et réussissez. Vous êtes notre seule chance d’arrêter cette attaque. Il n’y avait personne à la résidence de Tang. Bonne chance.
-Merci. Jack et ses collègues montèrent dans l’hélicoptère. L’appareil s’éleva doucement et vola en direction du centre commercial de BAY TWO. Terry rentra dans la cellule anti-terroriste.

11 :57 :34

Kim et Chase étaient à proximité de LA. Ils roulaient paisiblement. Kim disait à Chase :
-J’appréhende de voir mon père. Ca fait six mois que je ne l’ai pas vu.
-Ne t’inquiète pas, tout se passera bien. Ton père est un homme bon. Dur, mais bon.
Soudain, un véhicule s’arrêta devant eux. Deux hommes cagoulés sortirent de la voiture. Chase tenta de partir mais les deux hommes ouvrirent les portières avant. Ils sortirent les deux violemment. Chase se débattait avec force, mais rien n’y faisait. Les malfaiteurs les enfermaient à l’arrière de leur véhicule…

11 :59 :57
11 :59 :58
11 :59 :59
12 :00 :00

_________________
Le 10ème épisode de ma fan-fic est en ligne !!



Dernière édition par mason77 le Lun 29 Aoû 2005 - 14:36; édité 6 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
mason77
Agent de la NSA
Agent de la NSA


Inscrit le: 27 Jan 2005
Messages: 640
Localisation: Cellule anti terroriste de chez moi.

 Message Posté le: Lun 21 Fév 2005 - 20:08    Sujet du message:
Répondre en citant

Lisez ma fic, svp!!! Elle vaut bien un coup d'oeil quand même!! Lisez la. Merci à vous de la lire.
_________________
Le 10ème épisode de ma fan-fic est en ligne !!

 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6697
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Lun 21 Fév 2005 - 20:43    Sujet du message:
Répondre en citant

J'ai pas encore lu le deuxieme episode, mais je trouve que c'est une tres bonne idée de parler de menace d'arme atomique sud coréene, car ce sont des evenements qui se déroulent en ce moment meme !
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
John Boyd 008
Président(e) des Etats-Unis
Président(e) des Etats-Unis


Inscrit le: 19 Jan 2005
Messages: 1789
Localisation: In secret mission, somewhere around the globe

 Message Posté le: Mar 22 Fév 2005 - 6:42    Sujet du message:
Répondre en citant

Mr. Jack a écrit:
je trouve que c'est une tres bonne idée de parler de menace d'arme atomique sud coréene, car ce sont des evenements qui se déroulent en ce moment meme !

Je trouve aussi l'idée tres bonne de prendre ce genre de considérations actuelles...
Sinon pour la fin de l'épsiode 3, l'envelement de Kim... et Chase en plus... c'est un peu too much... mais bon, je deteste Kim alors ca doit etre pour ca !
Te décourage pas ! Si tu fais du bon boulot, ta fan fic sera lue !
Mr Jack avait les memes problemes au début... et pourtant maintenant...
donc... Keep the faith !!! Wink
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
mason77
Agent de la NSA
Agent de la NSA


Inscrit le: 27 Jan 2005
Messages: 640
Localisation: Cellule anti terroriste de chez moi.

 Message Posté le: Ven 25 Fév 2005 - 18:56    Sujet du message:
Répondre en citant

Et bien je n'avais pas vu que d'autres personnes avaient lu ma fic, mais je suis content de le savoir. Je sais pour Kim, c'est gros, mais bon, c'est bien une fic qui prend pour base les 3 premières saisons alors...
Enfin, trève de blabla, voici le 4ème épisode:

4ème épisode :


Précédemment dans 24 : fan-fic de mason77 :

Le président Keeler venait à peine de commencer son discours quand la bombe explosa aux studios de la FOX. Il mit donc fin à son discours pour sécurité et partit en route pour un endroit plus sûr. Il s’inquiète pour sa crédibilité après ces attentats et il commence à préparer un second discours…
A la CAT, alors qu’on vient d’apprendre que les agents envoyés au restaurent ont été tués, on pense qu’il va y’avoir plusieurs attaques dans la journée. Jack retourne donc interroger Tang et le torture pour qu’il dise ou va se passer l’attentat de son frère. Mais celui-ci reste muet alors Jack force la torture. Tang finit par dire que la bombe va exploser vers 13 :00 au centre commercial BAY TWO. Puis il se suicide par honte d’avoir dénoncé les siens. Jack et son équipe partent donc vers le centre commercial BAY TWO…
Kim et Chase étaient toujours en route pour Los Angeles. Quand soudain, une voiture s’arrêta devant eux. Deux hommes cagoulés les kidnappèrent…


Ces évènements se déroulent entre midi et 13:00.

12 :00 :01

Terry était dans la cellule, il alla demander à Chloé O’Brian s’il pouvait avoir une image satellite du centre commerciale dès maintenant. Chloé, à peine quelques secondes plus tard, eu l’image satellite. Il demanda à l’avoir sur tous les postes de la cellule. Il appela Jack qui était dans son hélicoptère :
-Bauer.
-Jack, c’est Mikaël. Nous surveillons le site par satellite.
-Bien, les équipes de police et de déminage sont prêtes ?
-Elles vont arriver d’ici quinze minutes.
-Parfait. Il faudrait que nous ayons les images de vidéo surveillance du site.
-L’équipe du centre commerciale est au courant. Vous allez installer votre QG dans le centre de surveillance du centre. Nous recevrons les images également à la cellule. Le site sera entièrement surveillé. Les hommes présents sur les lieux pourront communiquer avec nous à travers leur micro et leur oreillette. Au moindre mouvement suspect, tout le monde est au courant et prêt à intervenir.
-Très bon dispositif, je vais briefer mes hommes. Nous allons arriver à BAY TWO dans quelques minutes. A tout de suite.
-A tout de suite. Terry raccrocha. Il alla voir Adam qui lui dit de regarder l’écran géant de la cellule. Il y’avait toutes les vidéos surveillances du centre commerciale.
-Bon boulot.

12 :05 :49

Le président Keeler était toujours avec son conseiller en train de préparer son discours sur l’attaque des studios de la FOX. Une femme entra :
-Mr le président, dit elle. Vos services de sécurité refusent que vous sortiez du QG et que vous vous mettiez en danger pour votre discours.
-Ce n’est pas grave, nous inviterons les journalistes à venir dans le QG.
-Ils refusent toute présence extérieure dans le QG.
-Je vais voir ça avec eux. Ils travaillent pour moi, non pas l’inverse.
-Ah oui sinon, Mr le président, la cellule anti terroriste de Los Angeles a suivie une piste, et il s’avère que c’est une attaque multiple qui va se dérouler aujourd’hui.
-Multiple ?, dit il d’un ton effrayé.
-Oui, une attaque serait prévue dans moins d’une heure dans un centre commerciale de la ville.
-Evacuez ce bâtiment.
-La CAT ne veut pas car le coupable est à l’intérieur de la foule et c’est le seul qui les relie aux potentielles autres attaques.
-Qui s’occupe de cette intervention ?
-Un certain Jack Bauer sur le terrain, je crois.
-Très bien, je ne veux pas encore causer des pertes.

12 :09 :37

Bauer et ses hommes se posèrent à quelques rues du lieu pour ne pas se faire repérer par Le Tuan Tang. Ils montèrent dans un véhicule. Le portable de Jack sonna. Il répondit :
-Bauer, cellule anti terroriste.
-Allo Mr Bauer. Je suis John Keeler.
-Bonjour Mr le président.
-Bonjour. Il se trouve que je ne suis pas tellement d’accord avec votre intervention et que j’aimerais évacuer ce centre commercial.
-Ceci n’est pas possible monsieur. Cela prendrait trop de temps et le criminel pourrait s’échapper
-Pensez vous empêcher cette bombe de causer de dégâts ?
-Nous le pensons. Excusez moi, mais il faut que je travaille, Mr le président. Au revoir.
-Au revoir, dit Kerry qui était assez sceptique.
Jack avait mis en place son oreillette et son micro. Ses hommes avaient fait de même. Ils entrèrent dans le centre commercial et se dispersèrent.

12 :15 :03

Les deux kidnappeurs de Kim et Chase s’arrêtèrent devant une sorte de ferme. Ils sortirent les deux amoureux de la voiture et les emmenèrent dans une grange. Chase se débattait de toutes ses forces, mais il ne parvint pas à s’échapper. Dans la grange, Chase dit à Kim :
-Ne t’inquiète pas, on va s’en sortir, ma puce.
-Mais qu’est ce qu’ils nous veulent ?
-Ca a sûrement un lien avec l’attaque de Los Angeles.
-On aurait dû écouter mon père, il nous avait dit de rentrer chez nous.
-Oui il avait raison, il regarda un coin de la grange et tendis l’oreille. Viens ici, ils parlent.
On pouvait entendre la discussion des deux kidnappeurs :
-Il suffit juste de les garder enfermés et dans quarante minutes, on l’appelle pour lui proposer l’échange, et notre mission est finie, on empoche le fric.
-Tu es sûr que l’agent Bauer est sur le coup ?
-Oui, la taupe m’a parlée.
-Parfait.
Chase et Kim retournèrent s’asseoir. Ils n’en croyaient pas leurs yeux.
-Ils veulent nous échanger contre l’échec de la mission de ton père.

12 :21 :18

Jack était à l’entrée du personnel du centre commercial, située juste derrière le centre de surveillance, et donc, du QG provisoire de la CAT. Les démineurs arrivèrent, suivis de quelques mètres par les policiers. Jack les briefa :
-Bonjour à tous, je suis l’agent Bauer de la cellule anti terroriste. Chaque équipe va prendre une partie du site. Elle vous a été donnée par vos supérieurs avec la photo de Tang. Il faut que vous sachiez que le site est entièrement sous surveillance vidéo. La CAT surveille tout et a en plus des photos satellites du site. Nous allons vous distribuer des oreillettes et des micros. Nous serons tous branchés sur le même canal et nous allons donc pouvoir communiquer. Soyez aussi discrets que vos oreillettes. Je veux que vous soyez prêts dans trois minutes. Chaque seconde nous est comptée. Allez y.
On leur donna leur matériel et ils se séparèrent pour aller à chaque entrée du site afin de le cerner.

Cellule anti terroriste, Los Angeles.
12 :27 :43


Pratiquement tous les employés de la cellule étaient sur leurs écrans pour surveiller le centre BAY TWO. Terry supervisait le tout et il avait un œil sur tous les écrans. Michelle alla le voir :
-Il y’a du mouvement ?
-Non, pas pour l’instant, les équipes de police viennent de se positionner et les démineurs sont dans le QG.
-Où est Jack ?
-Il traîne dans le centre, il faut qu’il soit prêt à tout moment.
-Bien, je vais à mon poste.
-Allez-y.

12 :30 :27

Le président Keeler avait réussi à convaincre ses services de sécurité pour inviter les journalistes dans le QG. Son conseiller avait réussis à le convaincre de ne pas révéler que c’était une attaque multiple, car cela aurait nui à la mission de Jack Bauer. Il lui dit :
-Mr le président ?
-Oui, Vincent ?
-J’aimerais passer un coup de fil, pouvez vous aller dans la salle de conférence, je vous rejoindrais ?
-Oui, allez y.
Vincent Ford s’éloigna et s’enferma dans une petite salle pendant que le président allait vers la salle de conférence. Ford sortit son téléphone portable et il composa un numéro :
-Allo.
-Ford ?, répondit le coordinateur des attentats qui dirigeait la réunion peu avant dix heures.
-Oui c’est moi. De mon coté, tout est prêt pour Bauer.
-Parfait, le plan se déroule comme prévu. Keeler ne se doute de rien ?
-Non, en tout cas à vue d’œil. Il s’apprête à faire à faire un discours sur l’attentat de tout à l’heure.
-Bien, je vais vous laisser, j’ai encore beaucoup de choses à préparer.
-Très bien, bonne chance.
-Merci. Il raccrocha.
Ford sortit de la pièce et retourna au près du président.

12 :36 :59

Le président était face à une trentaine de journalistes. Le discours était retransmis à la télévision, à la radio, et il serait mentionné dans les journaux du lendemain, évidemment. Le président pris la parole :
-Mes chers compatriotes, je vous fais part de ma terreur et de mon angoisse envers les évènements récents. Je présente mes plus sincères condoléances aux familles et aux amis des victimes de cette tragédie. Ceci est une déclaration de guerre envers notre nation, et la nation rassemblée, unie, vengera ses compatriotes. Ceci va renforcer la politique anti terroriste que nous menons dans ce pays depuis mon élection. Je suis prêt à écouter vos questions.
-Mr le président, dit une jeune journaliste. Les évènements récents prouvent que votre politique n’est pas fiable et que cela cause une centaine de victimes.
-Je m’attendais à ce genre de questions. Ma politique ne peut pas se mettre en place en deux mois tellement elle est radicale contre les pratiques terroristes.

12 :41 :04

Un des deux kidnappeurs de Kim et Chase appela Jack :
-Bauer, CAT, excusez moi, mais je suis en mission.
-Vous allez écouter ce que nous avons à vous dire.
-Nous savons ce que vous faîtes. Vous essayez d’empêcher un attentat à BAY TWO.
-Qui êtes vous ?
-Je suis l’homme qui détient votre fille et votre futur gendre.
-Vous mentez.
-Je ne crois pas, écoutez bien. Il entra dans la grange et fit parler Kim. Papa, ne les écoute pas. Il faut que vous empêchiez cet attentat.
-Kim, ma puce !, dit Jack pris par la peur et la colère.
-Réfléchissez, reprit le kidnappeur. Votre fille et son mec meurent si Tang ne fait pas péter BAY TWO. Voulez vous ne plus avoir de famille du tout Jack ? D’abord la femme, puis la fille, ce serait dommage, non ?
-Enfoiré, cria Jack.
-Bien, je vous laisse réfléchir à notre petit arrangement.
Jack était hors de lui. Il avait peur pour sa fille. Il parla alors doucement :
-A toutes les unités, prévenez moi directement avant d’agir si vous remarquez quelque chose. Prévenez moi avant !

12 :47 :14

Keeler avait fini sa conférence de presse.
-Vous avez été parfait, Mr le président, parfait.
-Merci, Vincent. A présent, j’aimerais contacter la CAT et vivre l’opération qu’elle mène en ce moment même.
-La vivre ?
-Oui, j’aimerais qu’un agent me raconte ce qu’il se passe en temps réel.
-Vous savez Mr le président, la cellule est très occupée en ce moment et je crains que cela les déconcentrerai dans leur but : empêcher cet attentat. Vous pourrez les contacter après, mais cela me semble déconseiller pour l’instant, dit-il d’un air convainquant.
-Peut être oui. Vous avez raison. Je ne dois pas détourner leur travail.

12 :50 :57

Chase explorait la grange. Il parla alors à Kim :
-Kim, on peut se sauver par là, regarde.
-Qu’est ce qu’il y’a ?
-On peut déplacer ces pierres qui se sont un peu détacher. Ensuite on pourra passer en dessous.
-Oui, il faut essayer.
Chase déplaça les pierres de toutes ses forces. Il avait les doigts en sang à la fin de son labeur. Il glissa à l’intérieur du trou qu’il avait fait, suivi par Kim qui lui dit alors :
-Il faut appeler mon père et le prévenir que nous sommes libres, comme ça, il ne laissera pas l’attentat se faire.
-Ouai,tu as raison. On est dans la cambrousse, alors on n’a pas le temps de trouver un portable à part celui des deux gars.
-Oui, il me semble qu’il l’a laissé sur la table, on l’a vue tout à l’heure.
-Oui, suis moi. Ils longèrent les murs. Les kidnappeurs étaient en train de parler à coté de leur voiture, ce qui permit à Chase de prendre leur téléphone. Une fois le téléphone prit. Ils longèrent encore le mur et une fois derrière la ferme, ils s’en allèrent en courant. Une fois éloignés dans un bois, ils appelèrent Jack :
-Bauer.
-Jack, c’est Chase. On a réussi à s’échapper, tu peux arrêter l’attentat.
-Vous êtes en sécurité ?
-Oui, absolument. Par contre, ils ne tarderons pas à nous retrouver, alors il faudrait que vous veniez nous chercher.
-D’accord, je vais vous passer la cellule, vous laisserez le téléphone allumé pour qu’ils suivent votre trace.
-D’accord Jack, merci.
-Chase, dit à Kim que je l’aime.
-D’accord.

12 :56 :48

Jack raccrocha le téléphone, et il parla dans le micro :
-Changement de plan, vous pouvez intervenir si vous voyez quelque chose de suspect, mais prévenez nous et dîtes nous ou vous êtes.
Jack était soulagé. Il marcha dans le centre commercial quand quelqu’un le prévenu qu’il avait repéré Tang à l’entrée de la boutique BOOKS, ou il y’avait énormément de gens pour une séance de dédicaces d’un livre à succès. Jack dit alors à tous ses hommes :
-Déployez vous ! Il courra vers la boutique qui était à une trentaine de mètres de lui. Une fois dans la boutique, la panique régnait. Tang était caché dans la foule. Presque tous les hommes des équipes d’intervention étaient là. Les entrés du magasin étaient bloquées par des agents de police. Jack repéra Tang qui était déjà au fond de la boutique. Il se faufila entre les gens et arriva près de lui. Tang avait déjà posé la bombe dont le minuteur indiquait dix minutes…

12 :59 :57
12 :59 :58
12 :59 :59
13 :00 :00

_________________
Le 10ème épisode de ma fan-fic est en ligne !!



Dernière édition par mason77 le Lun 29 Aoû 2005 - 14:37; édité 6 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
mike999
Meilleur(e) ami(e) de Kim
Meilleur(e) ami(e) de Kim


Inscrit le: 26 Fév 2005
Messages: 4

 Message Posté le: Lun 28 Fév 2005 - 21:53    Sujet du message:
Répondre en citant

super bravo elle est excellente si tu veux tu peux la mettre sur mon forum . un petit geste je debute

ps c'est un forum special fan fic!!
_________________
http://superfanfic.forumactif.com/
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mason77
Agent de la NSA
Agent de la NSA


Inscrit le: 27 Jan 2005
Messages: 640
Localisation: Cellule anti terroriste de chez moi.

 Message Posté le: Lun 28 Fév 2005 - 22:01    Sujet du message:
Répondre en citant

mike999 a écrit:
super bravo elle est excellente si tu veux tu peux la mettre sur mon forum . un petit geste je debute

ps c'est un forum special fan fic!!


ok mike, j'y vais. Je trouve que c'est une bonne idée un forum sur les fan-fic. Merci pour le compliment.
_________________
Le 10ème épisode de ma fan-fic est en ligne !!

 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
mason77
Agent de la NSA
Agent de la NSA


Inscrit le: 27 Jan 2005
Messages: 640
Localisation: Cellule anti terroriste de chez moi.

 Message Posté le: Ven 11 Mar 2005 - 20:08    Sujet du message:
Répondre en citant

5ème épisode :


Précédemment dans 24 : fan-fic de mason77 :

Jack Bauer dirige les opérations au centre commercial BAY TWO pour trouver Le Tuan Tang et sa bombe. Le président lui dit qu’il préfèrerait évacuer le centre mais il comprend après que ce n’est pas la bonne solution…
Kim Bauer et Chase Edmunds ont été emmenés dans une grange. Ils entendent leurs ravisseurs dire qu’une « taupe » a dit que l’échange pouvait bien se passer car c’était Bauer qui faisait l’opération….
Après avoir manipulé le président Keeler, Vincent Ford appelle le chef des terroristes pour lui dire que tout est prêt de son côté !! Ensuite, Ford rejoint Keeler qui fait son discours…
Bauer est contacté par les kidnappeurs qui lui disent de laisser Tang poser sa bombe sinon Kim et Chase mourront. Mais plus tard, Kim et Chase réussissent à s’échapper et à prendre le portable des ravisseurs. Ils appellent Jack pour lui dire. Celui-ci est soulagé. La CAT va envoyer quelqu’un pour prendre les deux amoureux…
Au centre commercial, un agent aperçoit Tang dans une boutique bondée. Ils encerclent la boutique et finissent par trouver Tang. Celui-ci a quand même eu le temps de poser la bombe le minuteur indique qu’elle explosera dix minutes plus tard…


Ces évènements se déroulent entre 13 :00 et 14 :00.

13 :00 :01

Tang était au sol, les mains sur la tète. Jack le menaçait avec son arme. Mais le minuteur de la bombe affichait 09 :51 minutes. Chaque seconde semblait aller de plus en plus vite dans la tète de Jack. Ce dernier parla dans son micro :
-Il me faut tout de suite les équipes de déminage. Il nous reste moins de dix minutes, je répète, nous avons moins de dix minutes pour désamorcer la bombe. Que les équipes de police évacuent les personnes les plus proches du lieu de l’explosion, on ne sait jamais. Et puis, pour la panique, c’est déjà fait. Il dit alors à un des hommes de la cellule près de lui : Emmenez-le au QG, je l’emmènerai tout à l’heure à la cellule.
Les équipes de déminage commencèrent à arriver dans la boutique qui était désormais assez dégagée : les policiers avaient faits sortir les gens. Les démineurs s’activèrent autours de la bombe et sortaient leur matériel. Jack appela la CAT à travers son micro :
-Terry.
-Oui, c’est Jack. Vous devez remarquer que la bombe n’est pas désamorcée.
-Pas de panique, Jack. Ces hommes sont les meilleurs de la région.
-Oui. Préparez moi une salle d’interrogatoire pour Tang, il faut à tout pris savoir si d’autres attaques se profilent. Est-ce qu’une équipe est partie prendre ma fille et Chase ?
-Oui, mais Jack, justement. Chase m’a dit qu’il avait entendu les ravisseurs parler d’une taupe qui pourrait être au sein même de l’agence.
-Quoi ?
-Oui, je vais mener ma propre enquête, ne vous inquiétez pas.
-Je ne vous fais pas confiance Mikaël.
-Et bien, si j’était la taupe, croyez vous que je vous aurait dit qu’il y’en avait une ?
-Oui, merci. Je vous recontacte.
Jack se tourna de nouveau vers les démineurs. Il leur demanda si ils allaient enfin pouvoir l’arrêter. La réponse d’un d’entre eux fut :
-Ca va se jouer à peu de choses.

13 :07 :24

Le président Keeler était en train de manger quand une femme arriva vers lui.
-Mr le président.
-Oui, qui y’a-t-il Linda ?
-La cellule anti-terroriste vient de me contacter. Et il s’avère que le terroriste qui avait la bombe a été arrêté mais la bombe n’est toujours pas désamorcée.
-Comment ? La bombe n’est pas désamorcée ? Il faut évacuer vite cet endroit.
-Les lieux sont évacués Mr le président. Il ne reste que nos agents et les équipes de déminage qui tentent de désamorcer l’engin.
-Il faut à tout prix qu’ils y parviennent.
Son conseiller, Vincent Ford arriva dans la pièce. Il demanda ce qu’il se passait, et sa stupéfaction fut grande une fois que le président lui avait répondu.

13 :09 :32

Le minuteur n’affichait plus que vingt quatre secondes. Jack leur cria :
-Les mecs, si vous n’y arrivez pas, allez vous en !
-On y est presque, répondit un des démineurs. On va y arriver.
Le minuteur n’affichait plus que cinq secondes avant l’explosion quand un démineur coupa un des nombreux fils de l’engin qui s’arrêta. Jack fit « ouf » avec tous les hommes présents autour. Ils avaient réussis à empêcher la mort de centaines de personnes. Jack dit à toutes les personnes présentes un « bon boulot », puis il alla vers le QG installé dans le centre. Les hommes de la cellule étaient là.
-On y va, leur dit Jack. Il s’approcha de Tang et lui dit : Alors, tu as failli à ton objectif, tout le monde va te détester.
Tang ne dit rien mais il avait la rage. L’équipe monta dans deux hélicoptères. Jack monta avec Tang qui était menotté et accroché au siège. Jack contacta la cellule avec son mobile : il avait retiré l’oreillette dans le QG.
-Terry.
-Oui Mikaël, c’est Jack. Comme vous l’avez vu, il était moins une. Nous sommes en route vers la CAT.
-Bien. Les démineurs ont reçu l’ordre d’examiner la bombe. On ne sait jamais.
-Oui, vous avez du nouveau à propos de…
-Non, pas vraiment. Je n’ai pas observé de comportement très suspect et j’étais occupé par cette bombe.
-Quand est-ce que votre équipe retrouvera ma fille ?
-Il semble qu’ils vont arriver d’une minute à l’autre. Ils couvrent la zone qui rétréci petit à petit avec le signal du téléphone.
-Bien, merci Mikaël. A tout de suite.
-Oui. Je garde l’oeil ouvert, ne vous faîtes pas de souci.
-Ok, merci.

13 :16 :47

Kimberly et Chase étaient toujours dans les bois, perdus. Ils entendaient l’hélicoptère de la CAT qui survolait la zone, sans savoir ou ils étaient exactement. Vu qu’ils étaient toujours au téléphone avec les hommes de l’hélicoptère, Kim et Chase essayaient de les guider pour qu’ils les trouvent. L’homme de l’hélicoptère qui était au téléphone dit :
-Nous ne pouvons pas nous poser dans la forêt, je vais envoyer mon coéquipier avec une échelle.
-Ok, répondit Chase qui criait à cause du bruit de l’hélicoptère.
La porte de l’hélicoptère s’ouvrit, et un homme laissa tomber une très grande échelle dans un endroit ou il y’avait un tout petit espace entre deux arbres, une toute petite clairière. L’homme descendait à l’échelle quand soudain, dans la forêt, apparurent les deux ravisseurs qui cherchaient Kim et Chase. Kim paniqua quand un des deux sortit un revolver. Chase marcha doucement vers l’homme qui avait l’arme. Il lui dit :
-Mort, nous ne vous servons à rien.
-Non emprisonnés par nous non plus.
-Cet hélicoptère est du gouvernement. Si vous nous laisser partir, ils vous laisseront, sinon, ils vous embarqueront.
-Lâchez votre arme, dit l’homme de la cellule qui était à deux mètres du sol.
-Laissez les nous ou je les tue.
-Vous ne le ferez pas, reprit l’agent pendant que Kim pleurait, assise sur le sol.
-Je vais les chercher, ne venez pas ou je les bute tous les deux, et vous aussi d’ailleurs.
Les deux kidnappeurs s’avancèrent, un avec l’arme braquée sur les deux tourtereaux. Celui qui avait l’arme se pencha pour tirer le bras de Kim qui était assise. L’agent perché profita de cette occasion pour sortir son arme et tuer le kidnappeur. Mais son « collègue » cria pour le prévenir. Il se retourna rapidement et tira sur l’agent en même temps que ce dernier tirait sur lui. L’agent tomba de l’échelle, le torse ensanglanté. Kim prit l’arme du kidnappeur mort et tira sur l’autre, qui s’écroula sur le coup. Chase prit dans ses bras Kim, qui était terrorisé par ce qu’elle venait de voir et de faire. Ils montèrent l’échelle que l’hélicoptère tendait toujours.

13 :24 :36

Le président Keeler était de nouveau dans la salle de presse. Il allait commencer un nouveau discours…
-Mes chers compatriotes, la nation est attaquée de toute part. Mais cette fois-ci, la qualité de nos agents a été plus forte que la haine des terroristes. Je sais que vous devez être terrorisés, et c’est normal. Mais faîtes confiance à l’efficacité de la défense du pays. Personne ne dois pouvoir introduire une bombe dans un lieu public américain, et je peux vous dire que nous allons mener une enquête approfondie pour connaître et mener une guerre contre les coupables de ces actes de terreur. Excusez moi Messieurs Dames, mais il faut que je retourne examiner ce cas de crise pour mieux l’arrêter.
Le président Keeler sortit de la pièce pour rejoindre Vincent Ford.

13 :29 :17

Jack sortit de l’hélicoptère qui était sur le toit de la cellule anti-terroriste. Il rentra tout de suite dans le bâtiment avec Tang accroché à lui avec des menottes. A l’intérieur de la cellule, Terry observait tout de son bureau situé en mezzanine de la grande salle de la cellule. Il avait un œil méfiant. Michelle Dessler alla voir Chloé O’Brian pour lui demander de s’occuper de Kim et de Chase à leur arrivée. Chloé n’était pas très satisfaite :
-Quoi, mais j’ai des centaines de données à éplucher. Je n’ai pas que ça à faire ! Jack Ne vas pas tarder à arriver, il peut tout de même s’occuper de sa fille, non ?
-Je sais bien que vous avez du travail mais vous êtes amie avec Kim et Chase alors... Et puis Jack va avoir du travail, il va devoir interroger Tang…
-Je vais essayer… Michelle s’éloigna, alors Chloé haussa la voix : Mais je ne vous garantit rien !
Jack Bauer entra dans la grande salle de la grande salle de la cellule avec Tang et ses hommes. Terry descendit de la mezzanine immédiatement et courut vers Jack.
-Chiklis, Pounder, emmenez Tang dans la salle 2. Alors Jack, vous avez pu faire connaissance avec Tang, à votre avis, il va parler ?
-Je ne sais pas, mais quand est-ce que ma fille sera ramenée ici ?
-Elle est en ce moment même en route. Un agent est mort pour ramener votre fille, tout comme les deux kidnappeurs.
-Je veux présenter mes condoléances à la famille de cet homme. C’est dommage que les kidnappeurs soient morts, on aurait pu les interroger pour savoir qui est leur chef.
-Probablement le même que celui de Tang.

13 :35 :06

John Keeler était de nouveau dans son bureau avec Ford. Il se passa la main sur le front. Ce début de journée l’avait épuisé. Cela faisait à peine deux mois qu’il était président et il se trouvait dans des situations très difficiles. Il ne savait pas quoi faire pour que les gens aient l’impression qu’il combatte le terrorisme. Vincent Ford lui dit alors :
-Vous ne devriez pas vous inquiéter comme ça. Si le peuple et les journalistes perçoivent un soupçon de doute dans vos yeux, vous êtes cuits. Il faut avoir l’impression que vous menez tout à la baguette, que vous contrôlez l’ensemble de la situation. Jusqu’à maintenant vous vous en êtes très bien sortis. Ne gâchez pas tout maintenant.
-Oui, vous avez raison, il ne faut pas baisser les bras. Je veux tous les rapports de toutes les agences sur la situation de ce début de journée. Je vais m’impliquer à fond dans cette affaire et montrer aux gens qu’ils ne m’ont pas élu simplement parce-que le partit concurrent était en ruine.
-Très bien, je vous les apporte sur votre bureau, Mr le président.

13 :40 :59

Jack alla voir Michelle pour lui demander si tout était près pour l’interrogatoire de Tang.
-Oui, c’est prêt, il n’attend que ça.
-Merci Michelle. Tiens, au fait, est-ce que Tony va bien ?
-Oui, enfin, comme quelqu’un qui est emprisonné à perpétuité. Disons que les parloirs auxquels nous avons droit deux fois par semaine le soulagent.
-Je suis désolé.
-Je sais.
Jack se sentit gêné et il alla vers la salle d’interrogatoire numéro deux. Terry le rejoignit.
-Qu’avez-vous dit à Michelle ?
-Oh, rien, je lui ai demandé si son mari allait bien.
-Ne lui en parlez pas. C’est très dur pour elle. Sa dépression est encore récente, alors ne la bousculer pas avec ça.
-Oui, je sais, j’ai déjà perdu un proche. Mais je ne peux pas la voir au parloir.
-Désolé Jack. Maintenant il faut se concentrer sur l’interrogatoire. Je vous ai préparé un dossier avec les informations que vos collègues ont pu obtenir. Cela va peut être vous aider pour qu’il parle.
-Oui peut être. Merci. Jack entra dans la salle. A l’intérieur, seul une table et deux chaises servaient de meubles. Le ton de la salle était grisâtre, sombre, comme toutes les salles d’interrogatoire de la cellule anti-terroriste. Jack posa son dossier sur la table et s’assis. Il resta silencieux. Soudain, il se mit à dire :
-Dis moi qui est ton chef et on en reste là. Lee Le Tuan Tang, Resta silencieux pendant une dizaine de secondes. Alors, Jack reformula sa question. Devant le nouveau silence, Jack se mit à crier :
-Tu as voulu tuer des innocents, alors dis moi qui est ton chef. Tu risque la prison à perpétuité, alors ça sera la même chose, si tu nous dit qui est ton chef, nous l’arrêterons et il n’y aura pas de morts. Dans les deux cas, tu passes ta vie en tôle. Tu vas t’emmerder là bas, alors autant t’emmerder avec la conscience tranquille, non ?
-Vous les Américains, nous vous tuons car vous nuisez à la survie de ce monde. Nous vous empêchons de détruire le monde.
-Tu crois ça, c’est dingue le nombre de conneries qu’ils vous apprennent pour que vous leur faisiez gagner du pognon. Car ces mecs là gagnent du pognon sur ton dos. Rien à foutre de ta cause, eux ils veulent du fric. Il y’a trois ans et demi,un mec a voulu faire péter Los Angeles pour que les armées attaquent le Moyen Orient. Tout ça pour qu’il gagne sur le pétrole.
-Mon chef est rallié à notre cause.
-Oui, mais lui-même travaille pour un autre qui, lui, fait ça pour du pognon. Ils se servent de toi. C’est dégueulasse.
-Je ne vais pas trahir mon pays. Vous pouvez arrêter de m’interroger.
-Oh, si tu vas parler. Jack se leva et alla frapper Tang à coups de pieds. Il se remit ensuite sur sa chaise et dit :
-Je suis plus convaincant que tes patrons, n’est-ce pas ?

13 :47 :28

L’homme qui présidait la « réunion des terroristes » peu avant huit heures composa un numéro de téléphone. Il parla ensuite avec un interlocuteur mystérieux :
-Allo………… Oui c’est moi, je suis mécontent, j’ai vu par un communiqué du président qui disait que la bombe avait été arrêtée au centre commercial………… Tang est interrogé à la cellule ? Mais comment est-ce possible ? Vous êtes justement à la CAT pour éviter ce genre d’incident………… Il n’y a aucune excuse. Faîtes évader Tang. Il faut qu’il parte à tout prix de la cellule………… Je m’en fous de la manière, mais je veux qu’il soit dehors dans moins d’un quart d’heure. Je vais envoyer une voiture pour le prendre. J’espère pour vous qu’il y sera, et essayez de ne pas vous faire repérer. Au fait, depuis tout à l’heure, est-ce que vos hommes ont retrouver la fille de Bauer ? ………… Comment ? Morts tous les deux ? Mais comment vais-je expliquer ça au patron. Vous avez intérêt à faire sortir Tang sinon nous serons tous deux morts lorsqu’il arrivera. Je vous laisse à votre tâche.
Il venait de raccrocher. Il n’en revenait pas ses yeux. Il croyait tout contrôler, mais la situation le dépassait largement. Il avait pourtant tout prévu.

13 :52 :49

Kim et Chase venaient d’arriver à la cellule. Les retrouvailles avec le lieu - qui leur était familier puisqu’ils y avaient travaillé tous deux quelques mois plus tôt – furent dissipées par la peur des choses qu’ils venaient de vivre et de voir. Ce sentiment était moins grand pour Chase, qui ayant été agent de terrain auprès de Jack, a déjà assisté à des scènes de ce genre. Chloé alla à leur rencontre, comme l’avait demander Michelle Dessler. Ils se firent la bise. Kim demanda ou était son père. O’Brian lui répondit qu’il interrogeait un coupable et qu’il ne pouvait pas la voir tout de suite, mais devant l’insistance de Kim, elle les emmena vers la salle 2. La rencontre entre Jack et sa fille fut émouvante. Jack et Chase se contentèrent d’une simple poignée de main. Ils s’éloignèrent tous les quatre vers le bureau de Jack. Une fois dans le bureau, Jack posa des questions à sa fille :
-Je sais que tu as vécu des choses choquantes Kim, mais calme toi. Tu es en sécurité ici. Vous allez rester avec Mikaël, et puis après on verra.
-Ok, merci papa.
-Chase, est-ce que vos kidnappeurs étaient de type asiatique ?
-Non, tous deux blancs. Pourquoi ?
-Parce-que ce sont des asiatiques qui font sauter des bombes partout aujourd’hui. J’étais en train d’en interroger un tout à l’heure.
-D’accord. Je pense qu’il y’a une taupe ici.
-Oui c’est même sûr. Terry ouvre l’œil pour trouver qui c’est. C’est pour ça qu’il faut quand même se méfier de tout le monde, même de vos anciens collègues.
-Je ne me sens pas en sécurité ici, papa, reprit Kim.
-Ne t’inquiète pas ma chérie. Ils s’enlacèrent. Kim dit ensuite :
-Je vais aux toilettes. Viens avec moi Chase, s’il y’aune taupe, c’est dangereux. Myers a tué maman dans la cellule. Une larme coula de ses yeux.
-Oui, je viens avec toi.
-Je vais voir Terry, dit Jack. Vous me retrouvez dans son bureau.
-Oui, d’accord.
Kim et Chase descendirent l’escalier et se dirigèrent vers le couloir situé derrière la salle principale de la CAT. Ils arrivèrent près des toilettes et se préparèrent à entrer quand ils virent Michelle Dessler qui marchait vite avec un asiatique au bout du couloir. Chase reconnut les vêtements du terroriste qui était dans la salle d’interrogatoire avec Jack. Il se rendit compte que la taupe était Michelle Dessler. Il courut alors après eux et cria :
-Jack, Michelle s’échappe avec le suspect !!!! C’est la taupe !!!...

13 :59 :57
13 :59 :58
13 :59 :59
14 :00 :00

_________________
Le 10ème épisode de ma fan-fic est en ligne !!



Dernière édition par mason77 le Lun 29 Aoû 2005 - 14:37; édité 5 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » Fan-fic de mason77(SPOILER SAISON 3)
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 


- Ce site n'est en aucun cas un site officiel de la série "24" - "24" TM and © Fox and its related companies. All rights reserved - CNIL 1025857 -

Powered by phpBB © 2005 phpBB Group - Traduction par : phpBB-fr.com - Sonnerie 24 - BSG Encyclopédie - SeriesNews