24-FR Site des fans de la série 24 heures chrono Boutique 24!
Connexion S'enregistrer Rechercher Galerie Photos :: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum
[---Nocturn£---] ° M@ 1ere Fan F!c /
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » [---Nocturn£---] ° M@ 1ere Fan F!c /
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Quelle note donnerez vous a ma fan fiction ?
19.5 ( Dommage mais mon clavier ne possède pas la touche 2 ni 0 )
50%
 50%  [ 2 ]
Louis XVI n'est pas mort en 2006
50%
 50%  [ 2 ]
Total des votes : 4

Auteur Message
Antoinever
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 18 Fév 2006
Messages: 83
Localisation: Cachan > 94

 Message Posté le: Sam 18 Fév 2006 - 21:17    Sujet du message: [---Nocturn£---] ° M@ 1ere Fan F!c /
Répondre en citant

Salut.

Y'a aucuns evenements en rapport avec ma Fan Fic.

Avant, un avant-gout:
Mars 2007, en France: un terroriste redouté de l'Agence Nationnale de Lutte Anti-terroriste du nom de Victor Vasquez ( > Pour ceux qui savent pas ce nom vient de Need For Speed Most Wanted ) est de retour et kidnappe le président. Il demande en échange de sa libération quelque chose que peu de personnes peuvent comprendre. James Johnson en fait partie et fera tout pour libérer le président et mettre une bonne fois pour toute Victor entre les mains de la Police, mais bien des surprises l'attendrons ...

PS: Les evenements se dérouleront pendant non pas 24 heures mais 12 heures. Et je n'ai repris aucuns personnages de la serie.


- Nocturne -

-Episode I: La capture

12:00:00
12:00:01
12:00:02
12:00:03

Paris, 13e Arrondissement.

Dans un immeuble, au 5e étage, un homme était assis sur un canapé autour d'une table basse avec un cigare dans la bouche, il était entouré de 3 autres hommes. Ils avaient l'air de discuter affaires.

L'homme : Jerome, on reste d'accord, tu met en execution l'Operation X et t'aura les 1 millions si elle réussi ou les 200 000 si tu rate, rien d'autre avant.
Jerome : Oui oui, d'ailleur mon equipe ne devrait pas tarder a arriver sur place.
L'homme : Tres bien, tres bien ... Encore un peu de Wisky Alan ?
Alan : Oui merci.
Jerome : Vous savez, cette opération est très compliquée, il se peut qu'elle échoue, vous devrez faire avec.
L'homme : Je vois tres bien la situation.
Alan : Escusez-moi, comment contez vous financer le kidnapping si ça rate.
Jerome : Je le ferais surement avec les 200 000.
Leon : Ca revient un peu au meme alors.
Jerome : Bien sur que non Leon, car si je réussis ...
L'homme : Jerome, un cigare s'il te plait.
Jerome : Tend un cigare a l'homme. Vous savez, c'est fou comme truc, presque personne n'a jamais tenté ça.

Un telephone sonna, c'était le portable de Jerome, ce dernier décrocha rapidement.

Jerome : Mickael ?
Mickael : C'est moi, on va pouvoir lancer l'Opération, maintenant, on te rappelle quand l'helico arrivera.
Jerome : Et si vous l'avez pas ?
Mickael : On vous appellera du commissariat.

Jerome souria puis raccrocha. Il pris la bouteille de Wisky et remplis tout les verres.

Jerome : Les amis, pour notre Colaboration.

Il trinquerent puis burent d'un coup sec le contenu de leur verre.

12:02:23
12:02:24
12:02:25

Agence Nationnale de Lutte Anti-terroriste ( A.N.L.A )

A son bureau, une femme agée de la trentaine travaillait, quand le telephone sonna.

Femme: Katy Evans, A.N.L.A.
Voix de femme : Allo Madame, ici la Police de Paris, on signale une tentative de kidnapping sur le Président, demande de renfort.
Katy : Ou ça, je note.
Voix de femme : A l'Elysée.
Katy : J'envoie un commando !
Voix de femme : Merci, j'appelle quand il arrivent.
Katy : Bonne chance.

Puis elle raccrocha et alla voir un homme.

Katy : Chris, il y a eu une tentative de kidnapping sur le président, branche toi sur le satellite et mobilise tout le monde, c'est urgent.
Chris : Mon Dieu, je m'en occupe.
Katy : Merci.

Katy s'appreta a prévenir des personnes plus loin mais son telephone de bureau ressona. Elle alla décrocher.

Katy : Katy Evans, A.N.L.A.
Voix d'homme : Bonjour madame, ici le centre de police de Paris, on nous a signalé il y a 30 secondes ...
Katy : Coupe la parole du policier. Une tentative de kidnapping sur le Président ?
Voix d'homme : Quelqu'un vous a déjà prévenu ?
Katy : Oui, une femme, vous n'etes pas au courant ?
Voix d'homme : On vient d'etre au courant. Mais personne ne vous a appelé ici.
Katy : L'attaque se situe bien a l'Elysée ?
Voix d'homme : Non, au Louvre ...
Katy : Oh Merde, c'est bien ce que je redoutais, on a recu un faux appel. Merci, je préviens l'equipe que j'ai envoyée.
Voix d'homme : Tres bien, au revoir.

Katy raccrocha et fis un autre numéro.

Voix d'homme : Jeremy Chavez, A.N.L.A.
Katy : C'est Katy, dit au commando envoyé il y a quelques instant que l'attaque ne se situe pas a l'Elysée mais au Louvre !
Voix d'homme : O.K.

Katy raccrocha et reparti donner des instructions.

12:05:02
12:05:03
12:05:04

Sur la route vers l'Elysée.

Une fourgonnette blindée de l'A.N.L.A descendait en trombe les Champs-Elysée.

Conducteur : Eh les gars, y'a pas l'air d'avoir grand chose vers le Champs-Elysée.

La radio s'alluma.

Voix d'homme : Les mecs, c'est Jeremy, on a eu une fausse information ! Direction le Louvre !

La fourgonette tourna brusquement et se dirigea vers le Louvre.

Conducteur : Je comprend finalement le pas grand chose des Champs-Elysée ... 'Tin !
Sergent : Du calme Patrick, j'ai pas envie de mourir dans un accident de voiture juste avant une mission extremement importante.

12:05:32
12:05:33
12:05:34
Il est maintenant
12:07:56
12:07:57
12:07:58

Musée du Louvre.

La fourgonnette s'engagea dans l'allée puis freina, 8 homme y sortirent par l'arrière.

Sergent : Equipe bleu, go. Rouge couverture.

Il s'arreterent devant une porte, un homme placa une charge d'entrée sur la porte et s'ecarta d'un pas. Puis la porte explosa dans un nuage de fumée.

Sergent : Go go go ! Allumez les torches le courant a été coupé.

A ce moment la 8 lumières s'allumèrent.

Sergent : Rouges montez on vous couvre.

4 hommes grimpèrent des escalier quand des coup de feu venant du fond du couloir du 1er étage retentirent. Un homme tomba a terre. Son equipié tira au pif dans l'obscurité, un cri indiqua qu'il avait touché sa cible.

Homme equipe rouge : Merde, Sergent, Erwan mort, perdu.
Sergent : Désolé Rouge, on pouvait rien faire sur ce coup la.

L'equipe rouge repris son chemin en inspectant bien le couloir.

Sergent : Bleu, on passe par en dessous. Pour tout le monde, évitez de faire des dégats, pas d'exes de zele, on est dans un musée.
Homme Bleu : Super j'pourrais dire que j'y suis allé au Louvre.

Des coups de feu retentirent et le Sergent plaqua l'homme qui venait de parler au sol.

Sergent : Bleu, repliez vous ils sont plusieurs.

Le coeur battant, le sergent se releva et se plaqua au mur. Il sortis un fumigene de son inventaire.

Sergent : Faudra faire vite les gars, je balance cette grenade on nettoie le couloir et on se planque derrière les fleurs au fond, j'peux pas en utiliser plusieurs, sa use les tableaux.

Le sergent se pencha et balanca le fumigene loin, puis on entendis des suffocations.

Sergent: C'est bon go go go !

Des coups de carabine retentirent au fond mais avec la fumée qui les entouraient, aucunes ne touchèrent leur cibles. En quelques coup, l'Equipe Bleu avait mis les deux terroristes a terre. Ils continuèrent leur chemin jusqu'a derrière des pots de terre. Ils entendirent des coups de feu venant du haut.

Sergent : Bleu a Rouge, qu'es-ce qu'il se passe.
Homme Rouge : Terry a été touché a la jambe, on le laisse ?
Sergent : Que quelqu'un s'occupe de lui, l'autre les couvre ... il peut encore marcher ?
Homme rouge : Je pense pas.

Des balles vienrent exploser les pots de terre qui abritaient les 4 hommes. Sergent se plaqua au sol et rempa un peu plus derrière vers un pilier. 2 autres hommes le suivirent.

Homme Bleu : Sergent, Arnaud est resté derrière, il nous a pas vu.

Le sergent essaya de l'appeler mais il n'obtint que quelques balles qui vinrent s'enfoncer dans le pilier derrière lequel il était caché. Puis il scruta l'endroit d'ou venaient les balles, il ne vit rien. Puis Arnaud eu comme un sursaut, il leva son arme mais il se fit descendre.

Sergent : Je vois ou il l'a vu !

Le sergent laissa apparaitre brusquement sa tete mais il fut plus rapide que le meurtrier et tua l'homme placé derrière le gichet.

Sergent : Allo Rouge, on a un mort.

Il n'avait vécu que 1 seule mission ou toute son équipe a par lui fut morte. Il essaya de se rememorer c'était quelle mission mais il se rendis compte que c'était pas trop le moment. Soudain, sa radio gresilla.

Voix d'homme : Sergent ? C'est Jeremy, mauvaise nouvelle, les kidnappeurs ont pris en otage le président et des inocents, ils menacent de les faire executer si vous ne partez pas. Y'a 2 Snipers qui ont vu sur la fourgonnette, ils veulent vous voir entrer. Mais je serais vous je me méfierais, il peut y avoir des hommes derrière, maintenant qu'ils sont alertés ...
Sergent : Pas question de renoncer ...
Jeremy : Sergent ! 2 morts et un blessé grave dans votre equipe, ça ne vous suifis pas ? J'ai une solution pour partir
Sergent : Pas question j'ai dit !
Jeremy : Et les otages !
Sergent : Je vais renvoyer l'equipe rouge, on dira que nous autres sommes mort.

Le sergent coupa.

Sergent : Rouge, retournez a la fourgonnette, c'est urgent,nous on continue.
Homme rouge : Hein ?
Sergent : Faites-le, la vie du président est en jeu.
Homme rouge : O.K.

Puis il regarda ses 2 coéquipiés, il fit un signe de tete pour dire d'y aller. Le Sergent réfléchis un instant en se dirigeant vers l'angle du long couloir, ou pourrais etre les terroristes. Il pensa que avec le bouclage autour de la zone qu'il y avait, il ne pouvait y avoir qu'un acces de fuite: par l'air, mais avec quel hélico ?

Sergent : On se dirige vers le toit.

Ils repartirent, prirent des escaliers. Le sergent s'arreta a une carte du Louvre. Il repera le trajet a faire quand une balle de pistolet vint se loger sur l'indication: "Vous etes ici". Immediatement le sergent se mis a terre, immité par ses 2 autres coéquipiés puis se faufila derrière un pilier, le coup de feu venait de l'autre coté de la salle.

Sergent : Carthy et Allen, allez chacun d'un coté, prenez le en sandwich, moi je vais le shooter des qu'il passe devant moi.

Les deux personnes aquisèrent et executèrent. Le sergent souffla, il n'eu pas le temps de respirer une deuxième fois quand un coup de feu retentis, il tourna la tete, il vit le corp de Carthy tomber a terre dans un bruit sourd tandis que le meurtrier sauta a l'etage inferieur.

Sergent : Tue le Allen ! Mais Tue le !

Allen tenta desespérément de toucher le terroriste mais celui-ci disparut.

Sergent : Et merde ! Allen, revient.

Puis il repartirent, leur mitrallette a silencieux a la mains vers l'étage superieur.

Allen : Vous n'entendez rien Sergent ?
Sergent : Comment ça ?
Allen : On dirait un bruit de ventilateur ... l'electricitée n'a pas été coupée ?
Sergent : Viteee ! L'hélico arrive.

Quatre par quatre, le Sergent gravis les marche du dernier escalier qui donnait sur le toit et a la lumière vit une dizaine de personne se diriger vers l'hélico, poussé par 5 hommes arme a la main. Sous les yeux du Sergent et de Allen, après un signal, presque la totalitée des otages fut descendue, a part 3 autres hommes, il devait y avoir le président dedans. Allen degaina son arme mais le Sergent l'en empecha.

Sergent : Tu risque de tuer le Président, viens court !

Un terroriste les avait entendu, dit quelque chose a ses colaborateurs. Ils sortirent 3 hommes de l'Helico puis crièrent.

Les terroristes : Un pas de plus et on les tues.

Le sergent vit avec horreur qu'il s'agissait du reste de l'Equipe Rouge.

Sergent : Les salaud.

Le sergent s'arreta, pendant ce temps le reste des terroristes grimpa, puis trois coup de feu retentirent, et trois hommes tomberent a terre puis l'Helico decolla.

Sergent : Naaan !

Son equipe avait été a par Allen anéantie par ces terroristes. Maintenant il savait que cette affaire, il ne la lachera pas jusqu'a ce que la personne a l'origine de tout ce bordel sera sous ses mains.

12:26:19
12:26:20
12:26:21

Paris, 13e arrondissement.

Les hommes bavardaient tranquillement quand le telephone sonna, Jerome retint sa réspiration, il jeta un coup d'oeil vers l'homme et décrocha.

Voix d'homme : Opération X réussie.

Jerome se relacha le sourir au levres, il ouvrit la bouche mais l'homme avait un flingue braqué sur lui et Alan sur Leon.

L'homme : Merci de votre colaboration Jerome, d'après ce que j'ai deviné vous avez le président non ?
Jerome : Attendez, vous ne savez pas ou mes hommes vont amener le président ...
L'homme : J'ai tout prévu pour ça.

Il appuya sur la gachette et Alan l'imita sur Leon.

L'homme : Dit aux autres de cacher les corps, on repart a St-Denis.

12:27:15
12:27:16
12:27:17

A.N.L.A.

Katy était affalée sur sa table, Jeremy arriva.

Jeremy : T'es au courant ?
Katy : Oui, c'est tragique, on aura du travail pour ces 24 heures.
Jeremy : Toute l'equipe s'est fait descendre a par trois gars de l'Equipe Rouge, d'après ce qui a été dit, on a vu les survivant sortir a la fourgonnette.
Katy : Sans avoir terminé la mission ?
Jeremy : Les terroristes on menacés de tuer le président si l'escouade ne partait pas.
Katy : Mais il se peut que l'Equipe Bleu ai feintée.
Jeremy : Oui, c'est vrai, surement.
Katy : Ils ne devraient pas tarder arriver.

12:27:57
12:27:58
12:27:59

Musée du louvre.

Le sergent était assis sur le toit du Louvre, a coté de ses anciens co-équipiés, le regard dans le vide. A coté, Allen enleva son casque, elle laissa voir un visage de femme, agée de la trentaine.

Sergent : Tracy, tu sais, avant que tu ne rejoigne mon commando, il y a 3 ans, j'était partis en mission avec une equipe que j'avais depuis que j'était sergent, encore 2 ans avant. C'était pour éliminer un terroriste du nom de Victor Vasquez, on pensait l'avoir tué une fois qu'il était rentré dans une voiture piégée, mais j'ai reconnu un de ses homme qui a pris 3 ans de prison, il devait ressortir hier je crois. Eh bien, sois l'homme vient venger Victor sois Victor est de retour et veut se venger, mais en tout cas nous aurons du boulot.
Tracy : Mais qui est cet homme qui a pris 3 ans de prison ?
Sergent : ...

Soudain on entendit le bruit d'un haut parleur, les ambulances arrivaient.

Sergent : On retourne a l'A.N.L.A.
Tracy : Mais qui est cet homme ?
Sergent : Un homme dont j'auré aimé qu'il n'existe pas.
Tracy : Mais il y a plein de personnes qu'on auré aimé qu'ils n'existent pas.
Sergent : Pas autant que moi.
Tracy : Vous ne voulez pas me le dire.
Sergent : Ce n'est pas a moi de le dire, je veux l'oublier.

Le sergent pressa le pas, Tracy en fit autant. Ils arrivèrent rapidement et virent la fourgonnette qui les attendait non loin de la. Patrick le conducteur les attendait.

Patrick : Désolé pour tes coéquipiers, il m'avaient dit de les déposer a l'hélicoport, après ils sont partis vers le Louvre, et ils m'on dit que je devais revenir vous chercher.
Sergent : Comment ça ? Ils communiquaient avec quelqu'un qui les menacait ?
Patrick : Non, j'ai fait attention comme j'ai trouvé cette demande bizzare mais je n'ai rien remarqué, ensuite ils m'on dit de revenir vous chercher.
Tracy : Ils n'on quand meme pas été corrompus.
Sergent : C'est impossible, je les connaissais comme des freres !
Patrick : Mais ceci s'appelle la trahison, peut-etre ils ont agis ainsi pour empocher une somme promise par les ravisseurs.

La voiture se mit a rouler. Le sergent sortis son silencieux. Tracy fis de gros yeux.

Sergent : Pouvez-vous vous arretez deux minutes je n'arrive pas a joindre la base.
Patrick : O.K.

La voiture tourna vers le trottoire et s'arreta. A ce moment le Sergent pointa son arme sur Patrick.

Sergent : Salaud, comment a tu ausé !
Patrick : Hein comment ça ?
Sergent : Dommage, tu as oublié de dire a ton ami que personne fumait ici ...
Patrick : Non mais, euh ...
Sergent : On va t'embarquer puis tu vas passer devant le tribunal tu va risquer la prison pour trahison envers une grande société, puis kidnapping et menace avec des armes. Et la bombe sur l'hélico je l'ai bien vu ... Je vais tout te dire comme si j'y était. Pendant notre absence, tu as caché un homme dans la fourgonette, sachant que les terroristes allaient nous demander de retourner au van, tu as pris l'Equipe rouge qui arrivait et les as conduit a l'hélicoport une arme braqué sur eux s'il faisaient pas ce que vous demandez, mais malheureusement cet homme fumait. Ensuite il s'est habillé comme nous avec la combin' et tout puis toujours le flingue secretement braqué sur eux il les as amené a l'hélicoport, une seule carte suffis a une dizaine d'homme pour passer, donc ils sont allés receptionner les terroristes au Louvre, c'est pour ça que j'ai vu 4 personnes habillées a la commando.
Patrick : Une bombe ? Ecoute ...
Sergent : Je n'écouterais rien tant que nous ne sommes pas a l'Agence ! Passe derrière ! Je conduis, Tracy tu le surveille.

Le sergent démarra.

12:35:21
12:35:22
12:35:23

Sur la route vers St-Denis.

Une voiture de marque entre dans le periphérique. Dedans, l'homme compose un numéro avec son portable.

L'homme : Mickael ?
Mickael : Oui.
L'homme : Tu sais ce qu'il te reste a faire ...
Mickael : Oui, je serais dans l'entrepot avec le président dans moins de 30 minutes.
L'homme : Bonne chance.

12:35:48
12:35:49
12:35:50

A quelques centaines de metres au dessus de Paris.

L'hélicoptere se dirigeait vers le Sud, un homme au telephone raccrocha.

Un autre homme : Mickael ? C'était qui ?
Mickael : Notre chef, il m'a dit de ne pas l'appeler dans les 3 heures qui suivent, c'est dans le contrat, s'il est une seule fois vu au telephone le contrat est mort.
Un autre homme : O.K.

Mickael attendait, il attendait le bon moment. Il jetait quelques coup d'oeil a sa montre et vers le président,a un moment, il se leva et lui donna des cachets.

L'autre homme : Tu fais quoi ?
Mickael : Un tranquillisant.
L'autre homme : Pourquoi, il est pas assez tranquille ?
Mickael : Attention ! Regardez !

Mickael pointa du doigt l'endroit opposé a la porte, ouvrit cette dernière, pris le président et sauta. Il n'y eu que 2 coup de feu qui partirent, après, l'hélico explosa. Un de ces coups de feu toucha l'épaule de Mickael qui émis un cri. Le président lui tombait incontient. C'était le grand plongeon, la force gravitationnelle augmentait a chaque centimetres, le ciel et le sol semblaient s'étirer, plus rien ne paraissait solide. Mickael s'approcha du chef de la Republique, il essaya de sortir son parachute mais il était bloqué ... plus que 500 mètres ... ils tombaient comme des pierres tombée du ciel. Plus que 250 mètres. Mickael se décida, ouvrit son parachute et s'agrippa au président. La chute fut rude mais rien de cassé. Il eu la nausée une fois a terre, l'entrainement était 2 fois moins difficile trouva Mickael. Maintenant, il ne restait plus qu'a attendre la voiture avant que les flics arrivent.

12:41:30
12:41:31
12:41:32

A.N.L.A.

La fourgonnette arriva, Tracy avait son flingue pointé sur Patrick et le Sergent sortait de la place de conducteur. Jeremy ouvrit de grand yeux.

Jeremy : Qu'es-ce qu'il s'est passé.
Sergent : Suivez-moi deux secondes.

Le sergent emena Jeremy a l'arrière de la fourgonnette.

Sergent : Vous sentez ?
Jeremy : Mais personne fume dans l'equipe, même pas Patrick !
Sergent : Je vais vous expliquer.

Le sergent se mis a expliquer les faits a Jeremy, pendant ce temps là Tracy accompagna Patrick dans une salle d'interrogatoire.

Tracy : Quelqu'un viendra vous interroger d'ici dix minutes.
Patrick : Vous n'avez aucune preuves contre moi, l'odeur de cigarette va se dissiper.
Tracy : Si ce n'était que la seule preuve, pourquoi n'as-tu pas contesté ?
Patrick : Je suis le conducteur du commando du sergent depuis 5 ans, je le connais très bien. Meme si il me condame, je trouve que c'est homme est très malin, fait attention ... au fait, il ne vous a pas parlé de son histoire avec Alan Fisher ? Un gars de sa troupe ... il l'a viré parce que c'était un gars incroyable, il avait la vue d'un aigle, des pattes de mouche, un courage de lion ... bref il avait beaucoup de chance de prendre sa place, donc le sergent l'a viré.
Tracy : Cela ne me concerne pas, je n'était pas pas censée le savoir, le sergent que je connais est un homme bon.
Patrick : Tracy, regardez les choses en face ... le sergent se risque-t-il plus de fois que vous ? Comment était il quand Erwan et Allen ont été morts ?
Tracy : Vous essayez de me mettre contre lui, fermez la !
Patrick : Tant pis Tracy, mais tu connais la réponse, je sais.

Tracy partit et claqua la porte. Katy arriva.

Katy : Bonjour, on s'est déjà vu dans le coin, vous travaillez au commando.
Tracy : Bonjour, vous devez etre Katy Evans.
Katy : Oui en effet, c'est moi. Dites, qu'es-ce qu'il s'est passé avec Patrick ?
Tracy : Vous le connaissez ?
Katy : Oui, je connais bien le sergent, il me l'a presenté il y a quelques mois.
Tracy : Il a trahi l'A.N.L.A, il parait que notre troupe faisait partie du plan des terroristes, il a avoué lui même qu'il travaillait pour quelqu'un d'autre, je vous tiendrais au courant après son interrogatoire qui devrait bientot commencer.
Katy : Merci, j'aurais bien voulue continuer de discuter mais avec tout le travail qui m'attend ...
Tracy : Je comprend ... a bientot.

A quelques metres d'ici, dans la salle de réunion. Le sergent entra, il enleva son casque et laissa apparaitre le visage d'un jeune homme, agé de la vingtaine.

Jeremy : James, comme la direction l'impose, nous devons faire un debriefing, asseyez vous s'il vous plait.
James : Je vais devoir tout raconter encore un fois ?
Jeremy : Oui, désolé. Je met en écoute le lecteur ... vous pouvez y aller.
James : Donc, ce matin, vers les alentours de midi, j'ai été appelé avec ma troupe pour effectuer une mission d'urgence a l'Elysée ...
Jeremy : Mais oui c'est vrai, il y a eu ... bon expliquez pour le compte-rendu.
James : J'y viens, quelques minutes après, on nous a dit qu'il y avait une erreur, que l'attaque sur le président se situait en fait au Louvre.
Jeremy : Attendez ...
James : Jeremy, je vois ce que vous pensez, nous en reparlerons après.

James fit le debriefing, pendant ce temps la, Katy était a son bureau.

Chris : Sa ne va pas Katy ?
Katy : Ecoute, j'ai réflechis a une question, il y a quelqu'un de notre coté qui était au courant de l'attaque.
Chris : Comment ça ?
Katy : Quelqu'un a appelé avant la vraie police et nous a dit que l'attaque se situait a l'Elysée, après le coup de fil de la vraie police, je me suis dit que quelqu'un avait essayé de nous induire en erreur, de façon a empecher le commando d'intervenir. Mais depuis que j'ai su que le la troupe du Sergent faisait partie du plan, je me suis dit que quelqu'un était au courant de ça et lui voulait du bien, quelqu'un qui savait que ça allait mal tourner. Mais aussi quelqu'un qui savait que nous le croirons pas pour faire semblant d'appeler de la part de la police...
Chris : Attendez, vous ne parlez quand meme pas de quelqu'un de la pegre ? C'était un homme ou une femme ?
Katy : Si, surement quelqu'un de la pegre, c'était une femme.
Chris : Il faut établir une liste de suspect, je m'en charge.
Katy : Merci Chris, je transphere le fichier audio de la conversation par mail, pour que tu l'identifie.
Chris : Merci.

12:52:36
12:52:37
12:52:38

Sur les routes de Paris.

La course poursuite s'était engagée, la police poursuivait le van qui contenait Mickael et le Président.

Mickael : Patrick, c'est toi qui conduit t'en a mis du temps a venir.
Patrick : Ce salaud de Sergent m'a grillé, j'ai dut m'enfuire de la salle d'interrogatoire de l'A.N.L.A.
Mickael : James ?
Patrick : Ouais.
Mickael : Comment t'a fait pour te casser ?
Patrick : Chris.
Mickael : Super ... j'aurais jamais pensé qu'il serais de nouveau avec nous.
Patrick : Il a choisis le bon coté pour pas mourir.
Mickael : J'ai dit au chef de l'appeler quand on sera en possession du Président.
Patrick: O.K.

Jusqu'à maintenant, la course s'était calmée mais une voiture de flic arrivait face a eux. Patrick vira a gauche et appuya sur la pedale. La course poursuite reprenait.

Patrick : Laisse tomber l'appel, tu va brouille la frequence de Police, je suis branché dessus pour savoir ou ils mettent les barages et tout.
Mickael : Mais le chef il va penser quoi ?
Patrick : Bip le !

Mickael executa l'ordre tandis que Patrick entra sur le perif'. Le van secouait Mickael et le Président toujours inconscient.

12:55:28
12:55:29
12:55:30

St Denis.

L'homme faisait les cents pas dans son bureau, les bras croisés, un cigare a la bouche. Cela faisait un moment qu'il attendait l'appel de Mickael, si a 13 heures c'était pas fait, il allait passé aux choses serieuses. Soudain, son portable émis un Bip, Mickael ... c'était le seul qui avait le numéro de ce portable. L'homme en avait beaucoup des portables, un pour chaque personne. Ce bip signifiait que Mickael était toujours en vie, qu'il ne l'abandonnait pas.

L'homme : Alan, branche moi sur la frequence de la Police.
Alan : C'est fait dans 2 minutes.

En attendant, l'homme remplis une de ces pages web qu'on trouve sur le net pour savoir le QI, lorsque le résultat s'afficha, il exprima un petit sourir. Puis la radio se mit a grésiller.

Voix d'homme : Allo a toutes les unitées, abandonnez votre affaire, un van contenant des gens suspect est poursuivis sur le periphérique, nous sommes en train de perdre sa localisation...
Autre voix d'homme : Accident ! Un homme surement blessé, amenez les sercour, bloquez le peripherique, que personne n'entre ni ne sorte a la hauteur de la porte de bagnolet !

L'homme etegnis la radio, il savait que Patrick allait sortir de cette situation, c'était un des meilleurs pilotes de voiture encore vivant en France. Victor Vasquez s'alluma un 2e cigarre et se servis d'un verre de Wisky, il savourait ce moment, son grand retour.

12:59:57
12:59:58
12:59:59
13:00:00

Fin de l'Episode I.
A suivre dans l'Episode II.


C'est ma 1ere fan fiction, dsl pour la mise en page j'ai été découragé, j'aurais pensé que j'aurais pu envoyer le document mais j'ai du faire copier/coller.
J'espère que vous avez aimer, j'aimerais savoir votre avis. Merci.


Dernière édition par Antoinever le Mer 08 Mar 2006 - 15:15; édité 8 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Antoinever
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 18 Fév 2006
Messages: 83
Localisation: Cachan > 94

 Message Posté le: Mer 22 Fév 2006 - 14:53    Sujet du message: Nocturn£
Répondre en citant

J'ai l'impression que ma fan fic n'attire pas beaucoup de personnes.

Sinon j'vais bientot poster la scene du kidnapping du président en bonus, j'l'ai pas encore finie et l'Episode 2, j'le commence pas si j'ai pas au moins quelques messages.
_________________
By Antoinever ...

Signature
Ceci est un bloc de texte qui peut être ajouté aux messages que vous postez. Il y a une limite de 400 caractères
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
greg_du_59
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 07 Déc 2005
Messages: 56
Localisation: Nord

 Message Posté le: Mer 22 Fév 2006 - 18:39    Sujet du message:
Répondre en citant

J'aime assez, c'est un euphémisme !! elle est génial ! Juste un truc a te reprocher : cela aurai été mieux de faire un épisode assez calme pour présenter tt le monde et installer bien l'action !! Mais sinon j'aime, que dis j'adore !! Les dialogues st pas tjrs exellent, il y en a qui manque un peu de vie j'ai l'impression. Franchement il y a qqe petit défaut mais qui n'altèrent pas le plaisir ( c que le début, ta encore 11 épisodes pour atteindre la perfection !!)

Si tu attend bocou de commentaire tu risque d'etre dessu, tu en verras pas bocou !! C'est un peu le problème quand tu commence une fan fic ==>> il n'y a que très peu de personnes qui laissent des appréciations.

http://www.24-fr.com/forum/ftopic3957.php <<<<== sa c ma fan fic, n'hésite pas a aller la voir et laisse un comentaire , sa me ferait plasir !! Et n'hésite pas a dire les defauts ( moi je l'ai fait honnetement, c pas forcément encourageant quand on te dit les défaut mais c comme sa que l'on s'améliore Wink ).

PS : Je vai être un lecteur attentif de ta fan fic !
_________________
Son of a bitch Jack , he saved your life and you kill him ! ( c'est beau l'amour...)

Quatrième épisode de ma fan fic posté !!==>>>>>> http://www.24-fr.com/forum/ftopic3957.php
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Antoinever
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 18 Fév 2006
Messages: 83
Localisation: Cachan > 94

 Message Posté le: Mer 22 Fév 2006 - 18:48    Sujet du message:
Répondre en citant

Merci.

J'regarderais ta fan fic plus tard j'doit y aller.

Sinon, je commence fort en terme d'action, mais je voulait consacrer ce 1er épisode a la capture du président, après, il y aura trois-quatres épisodes pour découvrir les personnages principaux.

Sinon pour la scene de l'enlevement du président, j'ai l'idée, j'ai pratiquement le texte, il sera posté ce week-end au plus tard.
_________________
By Antoinever ...

Signature
Ceci est un bloc de texte qui peut être ajouté aux messages que vous postez. Il y a une limite de 400 caractères
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
greg_du_59
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 07 Déc 2005
Messages: 56
Localisation: Nord

 Message Posté le: Mer 22 Fév 2006 - 22:23    Sujet du message:
Répondre en citant

Ok on attend sa ac impassience !!
_________________
Son of a bitch Jack , he saved your life and you kill him ! ( c'est beau l'amour...)

Quatrième épisode de ma fan fic posté !!==>>>>>> http://www.24-fr.com/forum/ftopic3957.php
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Antoinever
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 18 Fév 2006
Messages: 83
Localisation: Cachan > 94

 Message Posté le: Jeu 23 Fév 2006 - 22:21    Sujet du message:
Répondre en citant

J'ai fait plus rapidement que je le pensait l'Episode I Bonus qui montre le déroulement du Kidnapping du président, j'ai bien réflechis et tout, je l'envoi mais j'espère pas que j'ai eu tord et que j'aurais du bien le relire.

Et Hop ...


-Nocturne-

Cette scene raconte l'enlevement du président, la sécurité n'est peu etre pas pareil qu'elle est dans la réalitée, mais j'ai fait avec ce que je sais.

Episode Bonus I: La capture.

12:02:23
12:02:24
12:02:25

Devant le musée du Louvre.

Mickael raccrocha, ça allait commencer. Il voyait l'escorte qui arrivait a 200 mètre d'ou il était. Il suait sous son habit de touriste, chemise a fleur avec un appareil photo autour du cou qui lui fasait du poid sur la poitrine. Son bob était enfoncé sur sa tete et pouvait laisser voir des grosses lunettes de soleil. La première fourgonette passa devant lui, s'arreta deux secondes devant la grille puis entra suivit des deux autres. Mickael stressait, il n'avait jamais commis de chose aussi folle que cette tentative de capture. Des gens tentaient d'entrer mais seul les journalistes passaient. Pas n'importe lesquels, pour des mesures de sécurité, ils avaient établis une liste de journalistes pouvant entrer. Les fourgonnettes s'arretèrent a devant l'un des monument les plus visité de France. Mickael observait bien la 1ere fourgonnette, l'un des plus dure a faire dans la mission allait se passer. Lorsque le président sortit, il retint son souffle.
Andy se dirigea vers le detecteur de metal.

Agent de la sécurité : Votre carte de journaliste s'il vous plait.

Andy fouilla ses poches.

Andy : Oh mince ! J'l'ai perdue !

Il retourna sur ses pas mais l'agent le retint.

Agent de la sécurité : Venez, ça va passer, mais evitez d'avoir la tete en l'air pour la prochaine fois, votre nom s'il vous plait, ça suffira.
Andy : A merci, sinon j'allait reçevoir un de ces savons du patron ! Rudy Fevre.
Agent de la sécurité : C'est bon, veuillez passer dans le detecteur de metal, ensuite nous procederons a la fouille.

Andy executa, le vrai Rudy Fevre, ils n'étaient pas près de le revoir.
La bas, Mickael sourris, un pro ce Andy, rester accrocher sous une fourgonnette pendant plusieurs kilometres puis y sortir sans ce faire remarquer. Mickael se rappelait, Andy sortait du cirque, c'était une vieille recrue, vraiment dommage ce qui l'attendait.
Andy se dirigeait vers les toilettes, il verifia qu'il n'y avait personne. Puis il pris un tournevis caché derrière des toilettes, caché ici la veille et devissa la grille d'aeration puis attrapa un ordinateur portable. Il pris soin de refermer la grille. Ensuite, vite fait il s'enferma, ouvrit l'ordinateur et l'alluma. Il se connecta vite fait au réseau de l'ordinateur de l'agent de la securité qu'il avait vite fait ouvert discretement tout a l'heure. Ensuite, il ajouta le nom de 9 autres personnes, ses "collègues".

12:04:34
12:04:35
12:04:36

Devant le musée du Louvre.

Tout allait se passer très très vite maintenant. Mickael et ses co-équipiés avaient reçus le signal, ils entrèrent normalement, grace aux noms ajoutés par Andy. Le plus dur a faire passer était les malettes d'armes, mais ils avaient tou prévus pour que les malettes n'aient l'air de contenir que un bon paquet de papiers. Ils furent vite fait entrés sans problemes, mais le serieux commença quand Mickael reçu un coup de fil.

Voix : Allo ... Mickael, grouille toi, ils savent que nous préparons une attaque.
Mickael : Comment ça ? Quelqu'un a balance ?
Voix : Je pense.

Mickael raccrocha, les autes comprirent qu'il fallait aller vite. Deux hommes partirent couper le courant, pendant ce temps la, Mickael et les autres allèrent s'équiper dans un endroit paumé du musée a l'abris des nombreuses caméras. Tout a coup, les lumières séteignirent et les volets se fermèrent, les portes se vérouillèrent, une alarme retentit. C'était le moment, Mickael mis le casque de vision nocturne devant ses yeux et partis au rez de chaussée. Ils abatirent les gardes du président puis l'emportèrent, ils entendirent le commando rentrer. Des hommes restèrent sur le passage, maintenant, direction le toit en attendant l'hélico. Jsute a espérer que y'ai pas trop de monde pour ça. Mais le lance-roquette places a deux immeubles d'ici allait s'en occuper.

12:08:12
12:08:13
12:08:14
Il est maintenant
12:25:00
12:25:01
12:25:02

Ils entendirent les bruits de l'hélicoptère approcher. Le ciel était vide. La petite tache qu'était l'hélicoptère devenait le gros engin qu'était aussi l'hélicoptère. Deux hommes couraient la bas, Andy les avait entendus ... A la grande surprise de Mickael, c'était des hommes du commando. Ils fallait passer aux choses serieuses. Ils executèrent tous les inocents qu'ils avaient pris en plus puis saisirent le reste du commando. Fabrice, un élement important de la mission était sur le siege, c'est lui qui avait en quelques sorte amené l'hélicoptère avec une partie du commando.

Mickael : Un pas de plus et on les tues.

Le reste de l'équipe grimpa, Mickael appuya sur la détente, deux autres hommes l'imitèrent, puis il grimpa dans l'hélicoptère qui s'envola aussitot.

12:26:19
12:26:20
12:26:21
_________________
By Antoinever ...

Signature
Ceci est un bloc de texte qui peut être ajouté aux messages que vous postez. Il y a une limite de 400 caractères


Dernière édition par Antoinever le Mer 01 Mar 2006 - 19:46; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Antoinever
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 18 Fév 2006
Messages: 83
Localisation: Cachan > 94

 Message Posté le: Ven 24 Fév 2006 - 22:05    Sujet du message:
Répondre en citant

Episode 2 pour bientot !
_________________
By Antoinever ...

Signature
Ceci est un bloc de texte qui peut être ajouté aux messages que vous postez. Il y a une limite de 400 caractères
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Antoinever
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 18 Fév 2006
Messages: 83
Localisation: Cachan > 94

 Message Posté le: Mar 28 Fév 2006 - 20:16    Sujet du message:
Répondre en citant

J'ai l'impression que ma saison passe inaperçue.

Dsl si y'en a qui ont aimés, j'vais p'tet laisser tomber Nocturne, j'vais garder le titre pour une autre Fan Fic, un truc jamais fait je pense d'après ce que j'ai vu sur 24-fr.
_________________
By Antoinever ...

Signature
Ceci est un bloc de texte qui peut être ajouté aux messages que vous postez. Il y a une limite de 400 caractères
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
greg_du_59
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 07 Déc 2005
Messages: 56
Localisation: Nord

 Message Posté le: Mar 28 Fév 2006 - 22:05    Sujet du message:
Répondre en citant

surtout n'arrète pas , c'était très bien. C'est normal si personne ne laisse de commentaire : c'est pareil pour tout le monde !! Donc faut pas se décourager. Ton épisode bonu était très bien. Il y a quelque truc que j'ai pas compris par contre : comment font -ils passer les armes? Et sinon une erreur d'orthographe m'a fait bien rire !! "l'hélicoptèrent" Laughing

SUrtout n'abandonne pas !
_________________
Son of a bitch Jack , he saved your life and you kill him ! ( c'est beau l'amour...)

Quatrième épisode de ma fan fic posté !!==>>>>>> http://www.24-fr.com/forum/ftopic3957.php
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
jack76bauer
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 28 Fév 2006
Messages: 89
Localisation: Wiesbaden

 Message Posté le: Mer 01 Mar 2006 - 0:38    Sujet du message:
Répondre en citant

ta fan-fic accroche dès le premier épisode. c'est bon signe ! continue c'est bien parti Very Happy

Dernière édition par jack76bauer le Sam 11 Mar 2006 - 0:18; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
rakotojr
Membre de Serpent Corail
Membre de Serpent Corail


Inscrit le: 17 Nov 2004
Messages: 173
Localisation: France, Val-De-Marne

 Message Posté le: Mer 01 Mar 2006 - 19:25    Sujet du message:
Répondre en citant

Je sais ce que sa fais quand on a pas de commentaire, mais fini la, même si personne lit !
A la fin t'auras une satisfaction personel !
_________________
24: ZDI | Episode 7 A lire ICI
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antoinever
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 18 Fév 2006
Messages: 83
Localisation: Cachan > 94

 Message Posté le: Mer 01 Mar 2006 - 19:48    Sujet du message:
Répondre en citant

Bon, merci beaucoup, je vais continuer en meme temps je prépare la prochaine fan fic.

Sinon Greg, pour l'épisode Bonus, j'ai eu tellement de choses a dire que j'ai oublié l'un des elements les plus importants, ils ont fait entrer les armes et tout par des malettes possédant des faux fonds.

Allez, Episode 2 ...
Zou.

-Nocturne-

Résumé de l'épisode précédent: Victor Vasquez, un terroriste très rusé et redouté de l'A.N.L.A est de retour et frappe fort en enlevant le président. De son coté, James perd son commando en allant secourir le président. Pendant ce temps personne ne se doute de ce que fait Chris, la taupe de l'A.N.L.A.

Episode II: L'incident d'Arnavesca.

13:00:00
13:00:01
13:00:02
13:00:03

A.N.L.A.

La sonnerie de la Pause sonna. James et Jeremy avaient finis leur debriefing, ils allèrent vers la cafeteria. Katy, elle, avait eu son feu vert pour retourner chez elle. Elle devait reprendre les clés a sa femme de ménage. Elle pris son manteau et alla vers le parking. Elle pris sa voiture et sortit dans la rue.

Radio: ... les kidnappeurs ont réussi a quitter le Louvre avec le président par hélicoptère. L'hélicoptère aurait explosé, mais selon la police le Président aurais sauté en parachute avec un des terroristes qui s'est enfuit avec notre homme dans une fourgonnette en ce moment poursuivie par la police. Du coté de l'organisateur, il pourrais s'agir de Gregor Filikov, le Russe était sortit de Prison il y a 2 mois et avait déjà envoyé des menaces au président jamais prises au serieux ...

Katy coupa la radio, n'importe quoi. Elle arriva devant son immeuble, se gara. Elle pris l'ascenceur qui l'enmena au 3e étage. Elle entra dans son appartement.
La femme de ménage était devant les infos, une edition "spécial enlevement du président".

La femme de ménage : Ah ! Bonjour Madame Evans, je me suis permis de regarder la télé.
Katy : Oh, mais ne vous sentez pas génée Sophie.
Sophie : Vous avez vu ce qui s'est passé ?
Katy : Oui, c'es tragique.
Sophie : Vous savez quoi sur les terroristes.
Katy : J'ai pas le droit de vous dire ça, mais pas grand chose.
Sophie : Je vois.
Katy : Mais un conseil, n'écoutez pas ce qu'ils disent a la radio et a la télé, c'est n'importe quoi !
Sophie : Oui ... au fait, voila les clés, désolé je serais bien restée là à bavarder mais je doit y aller.
Katy : Moi aussi je ne faisais que passer.

Sophie tendit les clés a Katy puis sortit. Katy alla dans la cuisine, pris une boite de knakis-balls dans le frigo et la mis 2 minutes au micro-onde.

13:06:11
13:06:12
13:06:13

St-Denis.

Victor jeta son cigare, il sembla réflechir un moment puis se décida, il pris le portble posé devant lui et appuya sur une touche.

Mickael : Chef ?
Victor : Oui, c'est moi ... alors ? La police ?
Mickael : On l'a semée.
Victor : Vous avez quitté le periphérique.
Mickael : Oui, mais on a dû le quitter a la porte de St-Cloud, on sera la dans plus de 30 minutes.
Victor : A l'entrepot ?
Mickael : Oui.
Victor : Très bien, donc rendez-vous a 14 heures moins le quart à l'entrepot.
Mickael : O.K.

Victor raccrocha, dans quelques heures il sera loin de la France, au Bresil avec ce qu'il voulait. Il contempla un moment les billets d'avion posés devant lui.

13:07:31
13:07:32
13:07:33

A.N.L.A.

James et Jeremy étaient en train de parler en mangeant leur steak-frite lentement.

James : Bon, on arrete de parler de ça, ça va nous menez a rien, et on en est pas encore sur.
Jeremy : Mais il faut s'y appreter, il ne veut que ça !
James : Bon, moi j'vais voir ou en est l'interrogatoire de Patrick, c'est qui qui s'en occupe ?
Jeremy : Je sais pas.
James : Bon, aussi, appelle Bertrand, ce n'est pas son genre a arriver 10 minutes en retard.
Jeremy : O.K.

James se leva et alla mettre son plateau sur une table devant la cuisine, puis il se dirigea vers les salles d'interrogatoire. Il ouvrit la porte de la salle 1, vide. Si, un homme était allongé par terre. James se précipita vers lui, l'identifia et pris son poul, c'était l'agent Ralph. Son poul battait doucement, très doucement. James se précipita dehors affolé et appela un vigil.

James : Eh ! C'est urgent, un homme est a terre dans la salle 1, Patrick s'est enfuit ! Fermez toutes les issues.
Vigil : Qui vous etes pour me dire ça ?
James : Sergent Johnson, je travaille sur le terrain d'habitude.

Il alla voir Chris.

James : Chris, laisse tomber ce que tu fais ! Passe en revue l'enregistrement de la camera dans la salle d'interrogatoire 1 de 12:30 a 13:10.
Chris : Patrick s'est enfuit ?
James : Oui, si on a de la chance on pourrais le rattrapper a l'interieur de l'établissement !

Il alla ensuite voir Jeremy qui était au telephone.

Jeremy au telephone : Oui, d'accord, quelqu'un viendra. Oui, je l'envoi.

Jeremy raccrocha et ouvrit la bouche en meme temps que James.

James : Commence.
Jeremy : Merci, donc il y a eu un probleme de gaz dans l'appartement de Bertrand, il a été asphixié mais heureusement il n'est pas mort. Il est a l'hopital, sous oxygene.
James : Mais, ça ressemble pas trop a un accident ! J'espère que tu t'en est rendu compte ! Le jour de l'enlevement du président !
Jeremy : Oui, je me suis douté. Je vais envoyer quelqu'un interroger Bertrand, il sait surement quelque chose.
James : Donc en attendant c'est Katy qui est la numéro 1 de l'A.N.L.A ?
Jeremy : Normalement oui, c'est la numéro 2.
James : O.K. Donc je te dit ce qui s'est passé, ça fera 2 mauvaises nouvelles en 2 minutes.
Jeremy : Laisse moi deviner ... Patrick s'est enfuit ?
James : Oui, il a donné un coup a Ralph, il est mal en point, les secours vont arriver.
Jeremy : Mince alors;
James : J'vais appeler Katy.
Katy : Oui ?
James : Ah ! T'es revenue vite.
Katy : Oui, je me suis dépeché, Bertrand c'est ni chez lui, ni ici.
James : Je sais, il est a l'hopital.
Katy : Oh ! J'avait essayé de l'appeler, j'ai paniqué je suis vite fait venue ... mais qu'es-ce qui s'est passé ? Il va bien ?
James : Jeremy, je te laisse raconter ce qui s'est passé, je vais voir ou en est Chris.

James alla voir Chris.

James : Tu a vu quelque chose ?
Chris : La video a été effacée, rien a faire pour la sauver.
James : J'vais voir avec un Informatitien.
Chris : Ca sert a rien. Le disque dur C de l'A.N.L.A ou se trouvait les videos a été formatés.
James : Non !
Chris : Si, d'ailleur les plaintes ne vont pas tarder.

James alla voir Katy qui était en train de parler a Jeremy, les yeux gros comme des ampoules.

James : Katy, il faut que tu mette tout le monde au courant des evenements, tu est la numéro 1 pour l'instant. Et aussi, tout le disque C a été formatés.
Jeremy : Mon dieu !

Katy était terrorisée.

Katy : Ca devient n'importe quoi, il y a une taupe a l'A.N.L.A, c'est pas possible.
James : A ta place j'aurais fait, plus personne ne sort tant qu'on a pas trouvé la taupe.
Katy : J'y vais.
James : Jeremy, j'vais voir l'appart' de Bertrand, je laisse tomber mes fonctions de Sergent. Il nous manquait des agents de terrain non ?
Jeremy : O.K.
James : J'ai besoin d'un gun et d'une voiture par contre.
Jeremy : Prend mon gun dans mon tiroir, et mes clés de voiture son dans la poche de ma veste sur la chaise.
James : Merci.

Un peu plus loin. Chris regardait ce qu'il se passait, il avait deux solutions: Soit il restait calme pour pas qu'on le soupsonne mais si on découvrait que c'était lui la taupe, ça serais fini pour lui, ou il partait et on le soupsonnerais mais il risquera pas grand chose. Mais dans la 1ere solution, il pouvait savoir encore des détails importants dans l'avancement de l'opération.

13:19:40
13:19:41
13:19:42
Il est maintenant
13:23:00
13:23:01
13:23:02

Hopital.

Bertrand ouvrit les paupières. Ou était-il ? Penser lui faisait un mal fou a la tête. Il essaya de se lever mais il fut atteint d'une douleur aigue aux muscles qui le contraint a rester allongé. Sa gorge était seche et le masque d'oxygene lui faisait mal au nez. Quelqu'un entra.

Femme : Tient ! Vous etes réveillé Mr Arnavesca ! Vous avez de la chance vous savez, vous aurez pu etre mort a cette heure là.
Bertrand : Arg.

Le directeur de l'A.N.L.A avait essayé de parler mais une douleur aux muscles de la machoire l'envahis. L'infirmière regarda des ecrans et a l'aide d'une lampe observa les yeux de Bertrand.

Infirmière : Vous avez faillis mourir ... asphixié. Vous avez eu un probleme de gaz dans votre appartement, et trop de monoxyde de carbone est entré dans vos poumons qui a bloqué l'acces des globules rouges au poumons. Heureusement votre voisine était là.

Elle posa la mini-lampe et ouvrit des fenetres sur un ordinateur.

Infirmière : Vous vous sentirez mieux dans une demi-heure, ce moment peu etre désagréable mais estimez vous heureux d'etre encore en vie.

Puis elle quitta la piece.

13:24:26
13:24:27
13:25:28

Quelque part dans Paris.

James entra dans l'appartement de Bertrand. Le masque a gaz devant la bouche, il scruta les environs. Rideaux fermés, la table nickel, pas de vaisselle, Bertrand a été surpris dans son lit. Il alla voir le lit. Défait. James essaya de voir d'ou venait la fuite de gaz. Les cas les plus courant dans les axphixie au monoxyde viennent des gazinières. James avait raison, une assiète recouverte de carbone était posée a coté de la gazinière. Quelqu'un aurait bouché les aerations et placé une assiette sur la gazinière pendant le sommeil de Bertrand. Il ne pouvait s'agir en aucun cas d'un accident. James eu le reflexe de fouiller dans le bureau. la serure avait été crochetée. Oh non ! Le meurtrier a récupéré ce qu'il voulait. James sortit de l'immeuble, enleva son casque et composa un numéro sur son portable.

Katy : Katy Evans, A.N.L.A.
James : J'ai du nouveau pour l'enquete.
Katy : Raconte.
James : Bertrand avait un dossier pouvant etre jugé dangereux par les terroristes, ils ont tentés de tuer Bertrand en faisant genre que c'était un accident puis on pris le dossier. Une partie de leur plan a été réussi, la partie la plus importante.
Katy : J'envoie une equipe fouiller l'appartement. Tu compte faire quoi ?
James : Je reviens, demande a Jeremy de chercher une piste.
Katy : O.K. A tout de suite.

13:30:54
13:30:55
13:30:56

St-Denis.

Victor était assis devant son bureau, les stores fermés, il méditait. Quand le telephone sonna.

Victor : Oui ?
Chris : C'est Chris.
Victor : T'aurais pas pu appeler avant ?
Chris : Désolé, mais la situation se complique.
Victor : Raconte ...
Chris : La nouvelle numéro 1 de l'A.N.L.A après l'accident du directeur a découvert qu'il y avait une taupe dans l'agence.
Victor : Il y a eu un probleme dans la fuite de Patrick ?
Chris : Non, ça s'est bien passé, mais ... on m'a demander de regarder les videos de la camera de surveillance de la salle ou se trouvait Patrick, j'ai du les effacer mais il existe un moyen pour les récuperer, j'ai du proceder anonymement a des procédures ... comment dire, draconniennes.
Victor : Tu a formaté le disque dur de l'agence ?
Chris : Un des 6 disques de l'agence, celui ou se trouvait les videos.
Victor : Tu compte faire quoi maintenant ?
Chris : Attendre et récolter des informations.
Victor : Tu a autre chose a dire ?
Chris : Des intuitions mais je te rappelle quand elle se confirmeront.
Victor : Très bien.

Victor raccrocha. Il devait commencer a se préparer pour se rendre a l'entrepot. Il pris son revolver sous son aisselle et emprunta la direction de la sortie.

Victor s'adressant a des hommes : Preparez-moi ma voiture je veux partir dans 2 minutes.

13:33:02
13:33:03
13:33:04

A.N.L.A.

Katy s'approcha du bureau de Chris.

Katy : C'était qui ?
Chris : Une erreur.
Katy : D'accord ... donc, ta recherche ?
Chris : Ecoute, je ne vois pas trop qui ça pourrais etre, peu de femmes sont dans le milieu de la pegre.
Katy : Tu peu te détromper, Bertrand dit que sur les 10 voleurs les plus recherchés, 6 sont des femmes.
Chris : Disait.
Katy : Il n'est pas encore mort, bon ... montre moi ton travail.

Chris tendit une feuille a Katy.

Katy : Rien de très fameux ...
Jeremy : Un probleme ?
Katy : Nous cherchons -Je pense que tu as entendu parler de ça-, entre guillemets "bienfaiteur" de James ...
Jeremy : Jen ai entendu parler, aucune traces ?
Chris : Non, aucunes femmes figurant sur la liste de recherche de priorité de la police n'a une voix correspondante.
Jeremy : Terrible.
Katy : Tu connais surement quelqu'un d'ici qui a des bons tuyaux.
Jeremy : Nous ne faisons pas confiance a ces gens là.
Katy : Oui, c'est vrai, ça pourrais nous etre utile, rien qu'un contact a l'exterieur.
Jeremy : Tu te rapelle de Will, le gars qui a été renvoyé pour des actes deouteux avec des gens a ne pas trop frequenter, on a gardé son numéro non ?
Katy : Mais oui ...
Jeremy : j'vais l'appeler.

Un peu plus loin, James était en face du distributeur de Café. Le gobelet se remplissait. La machine s'arreta de vibrer et James s'empara de son café et se dirigea vers Jeremy.

James : Toujours aucunes traces ?
Jeremy : Sur l'affaire de Victor Vasquez non.
James : D'accord. Il je suppose que nous devrons attendre qu'il nous contacte ?
Jeremy : Il faudrais avancer sur la piste.
James : Aussi, on pourrais réussir a le localiser s'il appelle sur le telephone de l'A.N.L.A.
Jeremy : Oui, je vais préparer des gens pour ça.
James : A mon avis, Victor devrait nous contacter vers 14 heures, c'est un homme qui aime bien les chiffres ronds.
Jeremy : Bon, j'ai un truc a faire avant.
James : Vas-y.

13:36:45
13:36:46
13:36:47

Hopital.

Bertrand dormait, un homme entrait dans sa chambre d'hopital.

Homme, lentement : Coucou Bertrand, Marc Lander, tu te souvient de moi non ? Oui, je pense, sache que cette fois, tu ne t'en sortira pas.

Marc se dirigea vers Arnavesca et débrancha des tuyaux. La machine émit des bips. Marc ensuite s'attaqua au masque a oxygene qu'il enleva. Il sortit un couteau. Il le souleva au dessus de Bertrand, quand un coup de feu retentit. Marc tomba a terre. Le sauveur de Bertrand se placa devant lui. Bertrand reconnu Eddy Lenan, agent de terrain a l'A.N.L.A. Eddy appela les infirmiers. Bertrand commençait a manquer de souffle, il étouffait.

Infirmier : Laissez passer.

Bertrand était sauvé de justesse, il allait etre enmené dans une salle de réanimation. Eddy inspecta l'homme a terre, il était encore vivant.

Eddy : Madame, réparez un peu cet homme j'ai besoin de lui a 14 heures.
Infirmière : Très bien monsieur.

13:39:15
13:39:16
13:39:17

A.N.L.A.

Le telephone de Katy sonna.

Katy : Katy Evans, A.N.L.A.
Eddy : C'est Eddy ...
Katy : Alors comment va Mr Arnavesca ?
Eddy : Ils ont tentés de tuer Bertrand, je suis arrivé a temps, j'ai eu très peur.
Katy : Mon dieu !
Eddy : Bon, mais heureusement pas grand mal il parait. A oui, j'ai récupéré son meurtrier, une vilaine blessure, je l'ai gardé en songeant qu'on pourrais l'interroger.
Katy : Bien vu, il sera pret quand ?
Eddy : A 14 heures.
Katy : Ramene le dés que tu peux.
Eddy : Oui.

Katy raccrocha. A vrai dire, dans une situation compliquée comme celle-ci, elle s'ennuyait, Victor était très fort pour ne laisser aucunes pistes. Tandis, que les recherches avançait lentement du coté de Chris, Jeremy était dans une longue discution au telephone.

Jeremy : Ecoute Will, tu pourrais nous aider pour une affaire très importante, je sais que tu n'est plus de l'A.N.L.A, mais nous t'en seront très reconnaissant si tu nous aide pour ça. Non, c'est pas une affaire personnelle. L'autorisation de Bertrand ? Mais il est a l'hopital ! Euh, je sais pas quand il reviendra. Non je n'évite rien, c'est la vérité, tu t'en rend compte du jour que c'est pour nous non ? Tu as travaillé ici pourtant. Will ? Will ? Merde il a raccroché ...

13:41:40
13:41:41
13:41:42

Commissariat de Paris.

Un homme attendait dans une cellule, a un moment, un gros homme entra.

Gros : Commissaire Melo, vous devez etre Eric Devillier ?
Eric : Si vous voulez soutirer des informations de moi c'est pas la peine.
Commissaire Melo : Ecoutez, quoi que ce soit vous serez en prison a vie pour crime envers une personne agissant pour le Gouvernement et complicité de kidnapping du Président et une dizaine d'inocents, si vous dites quelque chose ça ne changera rien a votre vie.
Eric : Si je dit rien non plus, mais si je dit quelque chose sa changera quelque chose a la vie de quelqu'un d'autre.
Commissaire Melo : J'espère ne pas avoir besoin d'employer des mesures draconniennes, pour qui travailles-tu ?
Eric : ...
Commissaire Melo : Nous allons en reparler ...

Le commissaire quitta la cellule.

13:43:03
13:43:04
13:43:05
Il est maintenant
13:45:00
13:45:01
13:45:02

Dans un entrepot, Victor était adossé a sa voiture, une canette de bière a la main. Sa montre émit un bip et a ce moment la, un van entra dans l'entrepot. Les hommes de Victor levèrent leurs armes. La voiture freina. La portière s'ouvrit, Patrick sortit du van suivit de Mickael, ils allèrent vers l'arrière et ouvrirent le grand coffre, le président était là, ligotté, inconsient. Victor eu un sourire aux levres.

Victor : Beau travail, t'as pas perdu la main Mickael ... Alan, va prélever son ADN.

L'ancien homme de commando executa.

Mickael : Quand comptez vous nous payer ?
Victor : Je vais vous donner la moitiée du fric, vous serez toujours sous mes ordres, dés que je serais parti avec ce que je veux, vous aurez le fric.
Mickael : Mais on a fait le plus important.
Victor : 2/3 du fric, et on en parle plus.
Alan : C'est bon chef.

Victor ouvrit une des portes de sa limousine.

Victor : Entrez.

Une fois que tout le monde fut entré dans la voiture de luxe, Victor grimpa. Elle démarra.

13:49:26
13:49:27
13:49:28

A.N.L.A.

Katy était en train de parler a Jeremy, elle avait un verre de café a la main.

Katy : Donc Will veut entendre parler Bertrand ?
Jeremy : On va devoir attendre.
Katy : Imagine qu'il soit mort.
Jeremy : A mon avis le mystère de "L'ange gardien" sera mort aussi.
Katy : Bon, j'vais voir si Chris a des pistes.

Katy se leva et alla voir Chris.

Chris : Du nouveau ?
Katy : Une bonne quantité oui.
Chris : Alors ?
Katy : Arnavesca a faillis se faire tuer par un homme envoyé par Vasquez surement, et Will ne veut pas nous aider tant qu'il n'aura pas parlé a Bertrand.
Chris : Une peu insolite comme situation.
Katy : Du nouveau de ton coté ?
Chris : Non, j'ai l'impression que tout ce que je fait ne sert a rien ...
Katy : Bon, j'ai du boulot, a toute ...

Au moment ou Katy partit, le telephone portable de Chris sonna.

Victor : C'est bon, on a le président, fait ce qu'il te reste a faire.

Chris ouvrit la bouche mais Victor avait raccroché. Chris ouvra son tiroir, pris une envellope, verifia a l'interieur et se leva ...

13:52:53
13:52:54
13:52:55

Hopital.

Eddy était assis devant la porte de la salle de réanimation ou se trouvait Arnavesca, un infirmier sortit de la salle et annonca.

Infirmier : Mr Arnavesca a retrouvé ses esprit, nous allons le retransferer dans sa chambre.
Eddy : Merci beaucoup, il sera pret a parler dans combien de temps.
Infirmier : Son souffle est limité, il a besoin d'un minimum d'oxygene pour parler, ça dépend des personnes pour que les poumons soit bien rétablis.
Eddy : Vous pourrez me signaler sa chambre et dans combien de temps il va parler je vais prendre un café.
Infirmier : D'accord.

13:53:48
13:53:49
13:53:50

Commissariat de Paris.

Eric patientait toujours dans sa cellule, il espérait que Jerome ne l'avait toujours pas oublié, ou l'homme qui avait fournis les plans. Un homme entra dans sa cellule.

Policier : Eric Devillier ?
Eric : Vous voulez encore me soutirer des informations ?
Policier : Levez-vous.

Eric executa, le Policier lui mis les menottes.

Policier : Vous allez etre transféré a l'A.N.L.A, ils vont vous interroger, j'espère qu'il seront plus séveres que nous.

Ils montèrent des escaliers. Ils ouvrirent la porte d'entrée, une voiture de police les attendait. Ils entrèrent dedans puis elle démarra.

13:56:03
13:56:04
13:56:05

A.N.L.A.

James parlait a Tracy, il lui expliquait la mission qu'ils auraient surement a faire, Tracy avait de gros yeux. Tandis que vers le bureu de Katy, Jeremy arriva, le sourire aux levres.

Jeremy : Katy, on a une nouvelle piste, elle va arriver dans quelques minutes.
Katy : Qui ça ?
Jeremy : Un certain Eric Devillier. Il a été pris au Louvre.

Un peu plus loin, Chris écoutait la conversation, il tapa un numéro.

Victor : Chris ? J'espère que ton appel est important, j'ai pas de temps a perdre.
Chris : Eric Deviller ? Sa vous dit quelque chose ? Il a été pris au Louvre. En tout cas il va etre interrogé ici, j'en fait quoi ?
Victor : C'est un homme d'Alan ... tue-le.
Chris : Prépare toi a appeler ...

Chris raccrocha. Il s'adossa dans son siege, Jeremy approchait de son bureau,
Jeremy eu la stupeur de découvrir une envellope posée sur son bureau, il l'ouvrit et un portable glissa dans sa main, il sonna directement. Il appela Katy, Chris et James. Sa main tremblait ... ça ne pouvait etre que Victor Vasquez.

13:59:57
13:59:58
13:59:59
14:00:00
_________________
By Antoinever ...

Signature
Ceci est un bloc de texte qui peut être ajouté aux messages que vous postez. Il y a une limite de 400 caractères
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Antoinever
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 18 Fév 2006
Messages: 83
Localisation: Cachan > 94

 Message Posté le: Mar 07 Mar 2006 - 20:18    Sujet du message:
Répondre en citant

Episode 3 en cours d'écriture, ça avance lentement.

Mais ça sera disponible au plus tard dans 1 an, non serieux, le week-end prochain.

Ca serais possible des avis non ?

Finalement j'ai toujours pas continué, j'espère le fournir au plus vite possible.
_________________
By Antoinever ...

Signature
Ceci est un bloc de texte qui peut être ajouté aux messages que vous postez. Il y a une limite de 400 caractères


Dernière édition par Antoinever le Sam 11 Mar 2006 - 20:16; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Invité






 Message Posté le: Mar 07 Mar 2006 - 20:56    Sujet du message:
Répondre en citant

Moi c'est pire j'ai zéro commentaire, accroche-toi, elle est super bien ta fanfic t'as un vrai style; c'est du tout bon. Continue.
 Revenir en haut »
Montrer les messages depuis:   
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » [---Nocturn£---] ° M@ 1ere Fan F!c /
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1

 


- Ce site n'est en aucun cas un site officiel de la série "24" - "24" TM and © Fox and its related companies. All rights reserved - CNIL 1025857 -

Powered by phpBB © 2005 phpBB Group - Traduction par : phpBB-fr.com - Sonnerie 24 - BSG Encyclopédie - SeriesNews