24-FR Site des fans de la série 24 heures chrono Boutique 24!
Connexion S'enregistrer Rechercher Galerie Photos :: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum
Inexistant-Fiction de GiantJack
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » Inexistant-Fiction de GiantJack
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Invité






 Message Posté le: Ven 14 Avr 2006 - 22:09    Sujet du message:
Répondre en citant

C'est sans prétentions (dans le bon sens du terme), très bien construit et terriblement efficace.
And I yell: BRAVO!!
 Revenir en haut »
ozone51
Membre de Serpent Corail
Membre de Serpent Corail


Inscrit le: 10 Jan 2005
Messages: 173
Localisation: Lyon

 Message Posté le: Sam 15 Avr 2006 - 5:59    Sujet du message:
Répondre en citant

Merci por ce texte Giant Jack
Vraiment bien ecrit, toujours dans la lignee des deux premiers.
Je suis actuellement a Kuala Lumpur, et mo0n temps libre je le passe a lire ton histoire.
encore une fois bravo.
As tu une date pour l episode 4??
he bientot la mi-saison donc?
_________________
blog : guerfi.over-blog.com
webheart d'argent : www.cie-najibguerfi.com
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Invité






 Message Posté le: Sam 15 Avr 2006 - 10:15    Sujet du message:
Répondre en citant

L'épisode 4 arrive aujourd'hui, j'y vais au rythme de 2 par semaine.
Et encore une fois merci pour vos coms, ça fait toujours plaisir.
 Revenir en haut »
Invité






 Message Posté le: Sam 15 Avr 2006 - 11:35    Sujet du message:
Répondre en citant

Voici l'épisode 4 d'Inexistant:

Episode 4-Butterflies & Hurricanes

Change,
everything you are
and everything you were
your number has been called
fights, battles have begun
revenge will surely come
your hard times are ahead


Butterflies & Hurricanes-Muse

NSA.



Franck et Hugo arrivent à l’entrée du bâtiment, Hugo ouvre la porte, puis ils entrent.
A l’intérieur une personne vient les accueillir, elle leurs dit :
-Bonjour Messieurs !
Franck répond :
-Monsieur...
-Vous avez de la chance que votre requête soit acceptée !
-Ah ?
-Oui, nous sommes déjà débordé, enfin ! Suivez-moi.

Franck, Hugo et l’homme entrent dans une salle.
On y découvre une grande pièce remplie d’ordinateur et sur le mur un écran géant. Dans cette salle des dizaines d’hommes et femmes y travaillent.
Hugo dit à Franck :
-Ils ont plus de PC que nous...
Aussitôt l’hommes leurs dit :
-Nous allons prendre se poste.
Franck lui répond :
-Pas de problèmes !
Les 3 hommes arrivent devant un ordinateur.
L’homme s’assoie et dit aux hommes :
-Nous allons faire une suivie par satellites des mouvements de l’homme que vous cherchez.
Hugo dit alors :
-Alors c’est vrai !
L’homme se retourne et lui répond :
-Qu’est-ce qui est vrai ?
-Que vous pouvez surveiller tout le monde.
-En effet, certain parle de théorie du complot à propos de nous et de nos activités, car il semblerait que nous soyons lié à des groupes très puissants ! Tout ça n’est qu’invention, nous, nous protégeons les américains...

Franck le coupe :
-Pourrait-on suivre notre homme ?
-Oui, alors j’entre les coordonnées et l’heure que vous m’avez donné...

L’homme appuie sur plusieurs touches de son clavier, une image s’affiche sur l’ordinateur.
Hugo dit :
-C’est une peu général comme image, vous pouvez zoomer ?
L’homme répond :
-Oui, oui, ne vous inquiétez pas...
Il zoom sur le motel.
Franck s’exclame :
-Le voilà !

Noir.

Mathew est dans un hôtel, il examine une feuille, celle-ci est l’impression de la page Internet que Mathew a découvert.
Après plusieurs lectures Mathew aperçoit un logo en bas de la feuille (cf. photo.), il lit le nom inscrit sur le logo :
-Techno Corp...



Mathew se lève, enfile son manteau et sort de sa chambre d’hôtel.

Noir.

Franck et Hugo marchent dans la rue, Franck porte une oreillette.
Hugo dit à Franck :
-T’es en contact avec le gars de la NSA ?
-Ouai...
-Faut aller où ?
-Deux secondes, il cherche !
-Ok, ok...

L’homme de la NSA parle alors à Franck dans l’oreillette :
-Vous m’entendez ?
Franck répond :
-Oui, 5 sur 5.
-Bon alors, je l’ai repéré, il est à quelques rues de vous.

Hugo dit alors :
-Bon, on fait quoi ?
-Va tout droit !

L’homme de la NSA dit à Franck par l’oreillette :
-Bon tournez à droite.
Franck fait un signe à Hugo pour qu’il tourne.
D’un seul coup, l’homme de la NSA dit à Franck :
-Ca se corse, il prend un taxi !
Franck dit alors :
-Il me le faut absolument !
Tout à coup Franck va sur la route et stop une voiture.
Hugo dit :
-Eh Franck, arrêtes !
Franck vient d’arrêter un 4x4, il fait descendre le conducteur, l’homme proteste, Franck le pousse et monte dans la voiture, puis il fait signe à Hugo de monter.
Hugo monte, une fois dans la voiture, il dit à Franck :
-Expliques-moi pourquoi tu veux tellement cet homme ?
Franck ne répond pas et démarre la voiture en trombe.
Franck dit à l’homme de la NSA :
-Où dois-je aller ?
Celui-ci lui répond :
-Tout droit, ils sont sur la voie rapide.
Franck mène la voiture jusqu'à la voie rapide.
Hugo se met à parler :
-Tu pourrais quand même t’expliquer à ton vieux collègue ! Je te signal quand même que t’as utilisé un satellite de la NSA et que t’as perquisitionné une voiture juste pour une histoire de graffiti !
L’homme de la NSA dit à Franck :
-Vous êtes presque derrière lui, il est à deux trois voitures de vous.
Franck dit alors :
-Je le vois, restez en contact au cas où...
L’homme lui répond :
-Pas de problème !

Noir.

Un peu plus tard...

Franck suit toujours le taxi. Celui-ci se gare, Franck fait de même avec le 4x4.
Mathew sort du taxi et marche dans la rue.
Après quelques minutes de marche, Mathew s’arrête net devant un immeuble, il regarde l’enseigne (Cf. image) et regarde à l’intérieur de l’immeuble.



Au même moment Hugo dit à Franck :
-C’est bon on peut l’arrêter !
Franck répond :
-Non.
Hugo dit alors à haute voix :
-Monsieur s’il vous plaît !
Mathew se retourne vers les deux hommes et dit alors :
-Oui...
-Police, vous êtes en état...

Hugo n’a pas le temps de finir sa phrase que Mathew s’enfuit en courrant.
Franck dit alors :
-Espèce de con !
Puis ils se mettent à courir eux aussi.
Mathew tourne à un coin de rue, Franck et Hugo veulent en faire de quant tout à coup, un clochard déboule avec un caddie.
Franck et le clochard tombent à terre.
Hugo reste planté devant Franck sans bouger.
Franck lui dit alors :
-Mais rattrapes-le !
-Euh...
-Laisses tomber c’est trop tard !


Au même moment.

Mathew arrive dans une station de métro.
Un métro arrive, les portes s’ouvrent, Mathew monte à l’intérieur d’un des wagons.
Il s’assoie sur un siège, les portes se referment et l’appareil démarre.
Après quelques minutes Mathew sort le vieil article de journal, il relit le texte, et d’un seul coup l’homme assis à côté de lui, lui dit :
-Vous voudriez en savoir plus n’est-ce pas ?
Mathew répond :
-Quoi ?!
-Tu as très bien compris Mathew !
-Comment savez-vous mon prénom ?
-Au prochain arrêt suis moi...


Noir.

Mathew et l’homme arrivent en bas d’un vieil immeuble résidentielle, ils entrent, montent quelques étages et arrivent devant un la porte d’un appartement.
L’homme dit alors :
-C’est chez moi ici.
L’homme ouvre la porte puis ils entrent.
Dans l’appartement, l’homme dit à Mathew de s’asseoir, celui-ci s’exécute.
L’homme s’assoie en face de lui, et lui dit :
-Bon, nous n’avons pas beaucoup de temps, je vais te dire toute la vérité !
-Sur tout ça ?
-Tu es à l’origine de tout, si tout cela arrive c’est à cause de ton erreur quant tu as utilisé...

D’un seul coup l’homme reçoit une balle dans la poitrine et tombe à terre.
Mathew se précipité vers lui.
Agonisant l’homme lui dit dans un dernier souffle :
-Un papillon peut déclencher un ouragan...

FIN DE L’EPISODE

Voilà, bon j'attends les coms, comme d'hab quoi

Wink
 Revenir en haut »
jackbristow
Cougar déchaîné
Cougar déchaîné


Inscrit le: 28 Jan 2004
Messages: 872

 Message Posté le: Sam 15 Avr 2006 - 12:31    Sujet du message:
Répondre en citant

sympa comme toujours, j'ai hate d'avoir toutes les reponses car la ca reste vague quand meme ! bref continue comme ça !
_________________
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Invité






 Message Posté le: Mar 18 Avr 2006 - 20:35    Sujet du message:
Répondre en citant

Les prochains épisodes sont :

Visions

Studebaker


D'ici là, Good Night, And Good Luck Wink
 Revenir en haut »
Invité






 Message Posté le: Dim 23 Avr 2006 - 10:50    Sujet du message:
Répondre en citant

Aujourd'hui épisodes 5 et 6 d'Inexistant.
 Revenir en haut »
navras
Deus Sex Sheitan
Ultime Nav' Bauer
Deus Sex Sheitan<br>Ultime Nav' Bauer


Inscrit le: 10 Jan 2004
Messages: 8503
Localisation: ask CTU and come

 Message Posté le: Dim 23 Avr 2006 - 14:56    Sujet du message:
Répondre en citant

Ah je viens de saisir le concept !

Tu fais vraiment des épisodes 5 et 6 : inexistants ! Mr. Green

Très impressioniste comme idea

(j. kid Wink )
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Invité






 Message Posté le: Dim 23 Avr 2006 - 15:06    Sujet du message:
Répondre en citant

Voici l'épisode 5:

Episode 5-Visions

On qualifie couramment de théories du complot les diverses expressions de la « manipulation des masses » par un groupe de pouvoir secret. Ce groupe est typiquement minoritaire, élitiste et/ou sectaire et utilise des moyens politiques, financiers, militaires, psychologiques ou scientifiques.

La théorie du complot.

Mathew est toujours avec l’homme, celui-ci se vide de son sang.
Mathew lui dit alors :
-Comment ça un ouragan ?
L’homme lui répond très fébrilement :
-Trouve Franck Staen.....
Il s’arrête subitement de parler et son cœur s’arrête définitivement de battre.
Mathew se relève sans percevoir le danger, il ne pense plus au tireur et sort de l’appartement.

Noir.

Quelque part dans un motel à la périphérie de Chicago.

Mathew rentre dans la chambre, il jette son sac à dos au milieu de la pièce.
Après quelques minutes Mathew va vers le coin cuisine de la chambre, il ouvre un placard, prend un verre d’eau et se serre au robinet.
Mathew boit son verre, et s’en va vers le lit quand d’un seul coup il pousse un grand cri.
Mathew reste littéralement tétanisé devant le miroir qui est devant lui.
Au lieu de voir son reflet, il voit un homme vêtu d’un caban avec une capuche mise sur sa tête. L’homme a son visage brûlé presque en totalité.
Mathew ferme les yeux puis les ouvres, il voit de nouveau son reflet. Mathew s’empresse de récupérer de l’argent dans son sac puis il sort de la chambre

Noir.

Franck marche dans la rue, il est au téléphone :
-Ecoutes Hugo, il va falloir que je prenne quelques jour de vacances...
Hugo lui répond :
-Tu veux enquêter seul !
-Quoi ?
-T’as très bien compris !
- Non ce n’est pas...

Franck ne finit pas sa phrase, Hugo lui dit alors :
-Franck, Franck tu es là ?
Tout à coup, Franck raccroche au nez de Hugo et se met à courir.

Mathew marche d’un pas rapide dans une rue de Chicago, mais celle-ci étant très fréquentée, elle ralentit sa marche.
Il entend alors une cohue venant de derrière lui. Mathew se retourne et voit plusieurs personnes bouger dans la foule, comme si on les poussées.
En regardant plus attentivement Mathew croit apercevoir la tête de Franck.
Il se met à courir à son tour, Mathew tourne à un angle de rue qui débouche sur une ruelle déserte.
De son côté, Franck pousse les gens en criant :
-Poussez-vous, Police !
Franck tourne à son tour dans la ruelle.
Mathew continue sa course dans la ruelle, quant tout à coup il vient s’encastrer contre une voiture arrivant en marche arrière d’une ruelle adjacente.

Noir.

Mathew ouvre un œil, puis le deuxième, il voit la tête de Franck juste au-dessus de lui.
Il lui dit :
-Ca va ?
-Euh...ouai je crois.
-Tant mieux.

Franck tend alors le bras à Mathew pour qui est allongé pour qu’il se relève.
Mathew dit à Franck :
-Qui êtes vous ?
Franck sort son badge et répond à Mathew :
-Commissaire Franck Staenberg, et pourrais-je avoir votre nom ?
-Mathew Bell... vous avez dit comment ?
-Et vous ?
-Mathew Bellay, vous pouvez répéter ?
-Franck Staenberg et je vous mets en état d’arrestation pour dégradation de bien privé et pour fuite devant....

D’un seul coup une voix se fait entendre :
-Il est trop tard !
Mathew se retourne et voit l’homme qu’il a aperçut dans son miroir.
Il lui dit :
-Qui êtes vous ?
L’homme lui répond :
-Si tu commences comme ça, tu ne sauras jamais la vérité !
-Quoi ?
-Parles lui du papillon.

Mathew se met à courir vers l’homme pour l’attraper, et au moment où il est prêt à le toucher...

Noir.

Mathew se réveille en criant :
-Le papillon !
Il voit la silhouette de Franck venir juste au dessus de lui et qui lui demande :
-De l’aide ?
-Pour quoi ?
-Pour vous relever !

Mathew répond :
-Non, non merci.
Il se relève.
Franck lui demande :
-Qu’est-ce vous avez dit en vous réveillant ?
-Le papillon, il faut que je vous parle du papillon ! Franck Staenberg c’est ça ?
-Comment connaissez-vous mon nom ?
-On vient de se parler !
Franck ne comprenant pas lui répond :
-Non, mais il faut aller chez moi au plus vite !
-Vous ne m’arrêtez pas ?
-Non Mathew ! Il faut que je te donne quelque chose.
Mathew surprit lui répond :
-Vous connaissez mon nom ?
-Bon allez suis moi !

Mathew et Franck sortent de la ruelle et arrivent dans la rue empruntée auparavant.
Après quelques secondes de marche, Mathew aperçoit l’homme à la capuche sur la route, on ne voit plus son visage.
L’homme dit soudain :
-Tu es un traître Mathew !
Mathew répond :
-Moi ?
-Tu es un traître Mathew !

Les personnes présentes dans la rue commencent à encercler Mathew.
L’homme reprend de plus belle :
-Tu es un traître !
La foule commence à scander :
-Traite, traître, traître !
La foule se resserre autour de Mathew tout en criant « Traître ».
Mathew crie alors :
-Non, non, non !

Noir.

Mathew se réveille dans la ruelle, il est allongé puis il se relève rapidement.
Il regarde autour de lui et ne voit personnes, Mathew dit alors :
-J’hallucine encore c’est cela ?
Personne n’apparaît.
Mathew regarde en l’air et crie :
-J’hallucine ?!
Il va alors jusque dans la rue. Il n’y ni voiture, ni piétons.
Mathew tourne sur lui-même pour regarder si il n’y a personne.
D’un seul coup, il entend une voix venant de l’autre bout de la rue.
Mathew regarde celle-ci qui est en ligne droite, et aperçoit un silhouette noir marchand vers lui.
C’est l’homme à la capuche, après quelques secondes, il arrive à quelques mètres de Mathew.
Mathew lui demande :
-Qu’est-ce que vous me voulez ?
L’homme répond :
-Te prévenir...
-De quoi ?
-De la suite des évènements !
-Que va-t-il se passer ?
-Tu dois faire confiance à Franck !
-Pourquoi ?
-Il possède une chose qui t’aidera beaucoup...

Mathew dépassé demande alors :
-Vous connaissez la vérité ?
-Quelle vérité ?
-Sur ce qui m’arrive...
-Les dès sont déjà jeté sur ton sort.
-Qu’est-ce qui va m’arriver ?
-Demandes toi plutôt ce qui t’es arrivé !


Noir.

Mathew se réveille et regarde autour de lui, il est allongé sur un canapé.
Il se remet assis et dit alors :
-Y’a quelqu’un ?
Franck arrive rapidement et lui dit :
-Je suis là, je suis là...
-Que m’est-il arrivé ?

Franck lui répond :
-Tu es rentré dans une voiture, t’es tombé à terre et tu t’es mis à convulser.
-Où suis-je là ?
-Chez moi !
-Mais pourquoi je sui pas à l’hôpital ou au commissariat ?

Franck répond :
-Je t’ai reconnu !
-Comment ça ?

Franck lui donne un papier. Mathew le regarde et reconnaît le vieil article de journal :



Mathew lui dit alors :
-Où l’avez-vous eu ?
-Je l’ai depuis tout le temps !
-Mais...mais j’ai le même...
-Qui vous l’a remit ?
-Ralph Keeney.

Franck prend un air soulagé et dit à Mathew :
-Bien...
Mathew le coupe :
-Vous avez quelque chose pour moi ?
-Oui, mais comment le sais-tu ?

Mathew ne répond pas, puis Franck reprend :
-C’est pas grave.
Franck va dans une autre pièce puis il réapparaît avec une grande enveloppe dans les mains, qu’il donne à Mathew et lui dit :
-Je ne l’ai jamais ouverte.
Mathew ouvre l’enveloppe et vide son contenu sur la table basse en face de lui.
Franck et Mathew regardent les 2 objets avec incompréhension.

Fin de l’épisode.

J'espère que cet épisode vous plaira.
 Revenir en haut »
Invité






 Message Posté le: Ven 28 Avr 2006 - 16:50    Sujet du message:
Répondre en citant

Allez l'épisode 6, même si il y a plus bcp de com...

Episode 6-Studebaker

Deus ex machina est une locution latine signifiant « dieu par la machine ».Elle est surtout employée dans le vocabulaire théâtral au sujet d'une personne qui arrive, d'une façon impromptue, à la fin de la pièce et par qui le dénouement s'effectue. L'expression existait déjà dans le théâtre grec (από μηχανής θεός - « apo mekhanes theos »), pour désigner un mécanisme servant à faire entrer en scène une ou des divinités pour résoudre une situation désespérée. L'expression peut être étendue à toute résolution d'histoire qui ne suit pas la logique interne de l'histoire mais permet au dramaturge de conclure sa pièce de la manière qu'il désire.
Deus Ex Machina

1950 Quelques part aux Etats-Unis.

Il fait nuit noire, d’un seul coup, un coup de feu se fait entendre. Un homme cour à toute vitesse. Il tient une enveloppe dans sa main.
L’homme cour sur un petit chemin de campagne qui traverse un bois. La pluie récemment tombée rend le sol boueux. Après quelques dizaines de mètres l’homme arrive sur une route.
Il regarde derrière lui, il ne voit pas l’homme qui le poursuit.
Après quelques secondes, une voiture apparaît au loin. L’homme va au milieu de la route et fait signe à la voiture qu’elle s’arrête.
Le conducteur de la Studebaker s’arrête devant l’homme. Puis-il sort sa tête de la voiture et demande à l’homme :
-J’peux vous aider ?
L’homme lui répond soulagé :
-Oui, prenez cette enveloppe s’il vous plaît !
-Pour quoi faire ?
-En....en 2005 ou 2006, je ne sais plus exactement, il faut la donner à l’homme dont le nom est inscrit sur cette enveloppe...
-En 2005 !
-Oui, je sais, c’est bizarre mais s’il vous plaît, prenez là et partez au plus vite et surtout n’en parlé à personnes !

L’homme donne l’enveloppe au conducteur, puis celui-ci s’en va après que l’homme lui est fait signe de partir.
L’homme regarde la voiture s’en aller, puis il reçoit d’un seul coup une balle dans la poitrine.
Il s’écroule instantanément.
Après quelques secondes l’homme à la capuche arrive devant le blessé.
Celui-ci lui dit :
-Qui que vous soyez, vous ne nous aurez pas...
L’homme à la capuche lui tire une balle dans la tête.

Noir.

Au petit matin, la Studebaker est garé devant une maison.
A l’intérieur de celle-ci, l’homme de la voiture prend son petit déjeuner avec sa femme et deux enfants.
L’homme se lève et allume le poste de radio posé sur un meuble puis il se rassoit.
A la radio on peut entendre :
« Un massacre cette nuit, trois hommes sont mort tué par un mystérieux inconnu. L’une des trois victime a été retrouvée morte à environ un kilomètre et demi sur une route par rapport aux deux autres corps. A l’heure actuelle, l’enquête ne donne toujours rien. »
L’homme dit tout à coup :
-J’espère que cela n’a aucun rapport...
Sa femme lui demande :
-Qu’est-ce qui n’a pas de rapport ?
-Cette nuit en revenant, un homme m’a interpellé sur la route.
-Ah ?! En effet c’est plutôt bizarre, mais qui te dit que c’est la même route ?
-Je ne sais pas, un pressentiment !
-Il n’a pas abîmé notre nouvelle voiture aux moins ?
-Non ! Qu’est-ce que tu vas chercher là !

Tout à coup, l’un des deux enfants interromps la conversation et dit :
-Papa j’peux devenir policier ?
Son père lui répond :
-Bien sûr, tout ce que tu veux non garçon !

Noir.

1965 Chicago.

Un homme roule dans sa Studebaker neuve, à la radio on peut entendre une chanson des Beatles, quelques secondes après la chanson s’arrête brusquement pour laisser place à la voix du commentateur radio :
« Flash spécial, nous venons d’apprendre qu’une vague d’émeutes fait rage à Los Angeles, les dégâts seraient assez important, pour l’heure la police n’arrive pas à contenir les émeutiers. Nous sommes toujours le 11 août et tout de suite... »
L’homme coupe la radio.

La Studebaker se gare sur le parking privé d’un commissariat de police.
L’homme sort de sa voiture et rentre dans le bâtiment.
A l’intérieur de celui-ci l’homme va vers les vestiaires.
Dans la salle plusieurs policiers le saluent. L’un d’entre vient à l’homme et lui dit :
-On pouvoir y aller Ben ?
-C’est Benoît !
- Tu ne veux pas non plus que je t’appelle Mr Staenberg ?!

Benoît répond :
-Laisses tomber Harry !

Benoît et Harry sont en patrouille dans leur voiture de fonction, Benoît conduit.
Sur la cibie une alerte se fait entendre :
« A toutes les patrouilles, agression à l’angle de la 79ème et de la 87ème »
Harry répond par la cibie :
-C’est pour nous, on y va...

La voiture arrive sur le lieu de l’agression, l’homme à la capuche est au milieu de la route.
Une fois la voiture arrêtée, Benoît et Harry en sortent et vont vers l’homme.
Benoît regarde autour de lui, une femme est à terre, elle est inconsciente mais vivante.
L’homme à la capuche dit à Benoît :
-Je veux l’enveloppe !
Benoît lui répond :
-Quelle enveloppe ?
-Tu le sais très bien !

Harry dit à Benoît :
-De quoi il parle ?
-T’inquiètes...

Benoît reprend :
-Je vais devoir vous arrêtez...
-Impossible, je ne suis pas d’ici !
-Sa ne change....

D’un seul coup l’homme disparaît.

Le soir même, Benoît rentre dans son appartement situé en plein cœur de Chicago.
A l’intérieur de celui-ci sa femme l’attend.
Benoît ouvre la porte de son appartement, il voit sa femme regarder la télévision dans le salon, il va vers elle et lui dit :
-Tout va bien ?
Sa femme se lève du canapé et se tourne vers lui. Elle lui dit :
-Oui, oui, pas de problème, le bébé aussi va bien...
Elle regarde son ventre et dit à Benoît :
-On va pouvoir passer à table.
-D’accord, il faut que j’aille voir quelque chose avant.
-Comme tu veux.

Benoît va dans leur chambre. Dans celle-ci, il prend une boîte posée au dessus d’un placard.
Il s’assoie sur le lit puis il ouvre la boîte et en sort l’enveloppe que son père lui a transmis.
Benoît la regarde et étudie encore une le nom marqué dessus : « Mathew Bellay ». Après quelques secondes, il se remémore les paroles de son père lorsqu’il lui a transmis l’enveloppe : « Transmets la à ton enfant, en 2005 il faudra qu’il le donne à Mathew Bellay.... »
La voix de sa femme lui demandant de venir à table, interrompt ses pensées.

Noir.

2005 Appartement de Franck.

Franck et Mathew regardent les deux objets avec attention, puis Franck dit à Mathew :
-Il était temps que je te la remette !
-Si ça peut m’aider...

Mathew prend un des deux objets dans ses mains et dit à Franck :
-Pourquoi une badge avec ma photo dessus ?
-Je ne sais....mais attend, retournes là.

Mathew s’exécute.
Au dos du badge de plastique est inscrit en gros :



Franck dit à Mathew :
-Ca ne te rappelle rien ?
-Bien sûr que si....je crois comprendre, mais ça serait parfaitement impossible.

Franck lui dit alors :
-Regardons le cd qui est dans l’enveloppe. Attends, j’apporte mon pc portable.
Franck apporte son ordinateur portable et le pose sur ses genoux.
Il insère le cd dans le lecteur et dit à Mathew :
-Voilà, j’y suis presque....
Franck explore le cd, sur celui-ci des fichiers photo son présent. Franck est interpellé par le nom d’une photo, avec le pointeur de la souris il fait un double clique sur le fichier pour qu’il s’ouvre.
La photo s’affiche alors sur l’écran de l’ordinateur :



Franck dit alors :
-Mon grand père avait la même....

Fin de l’Episode.


Bon allez, bonne lecture quand même!
 Revenir en haut »
Invité






 Message Posté le: Ven 28 Avr 2006 - 17:10    Sujet du message:
Répondre en citant

Je vais essayer de m'y remettre Wink
 Revenir en haut »
jackbristow
Cougar déchaîné
Cougar déchaîné


Inscrit le: 28 Jan 2004
Messages: 872

 Message Posté le: Ven 28 Avr 2006 - 20:31    Sujet du message:
Répondre en citant

je viens de lire les deux derniers et c'est toujours tres bien, j'ai hate de savoir ou tu veux en venir !
_________________
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Invité






 Message Posté le: Ven 28 Avr 2006 - 20:37    Sujet du message:
Répondre en citant

La réponse demain avec les 2 derniers épisodes de la 1ère saison...
 Revenir en haut »
Invité






 Message Posté le: Sam 29 Avr 2006 - 10:23    Sujet du message:
Répondre en citant

Et voici l'épisode 7 et avant dernier de la saison 1:

Episode 7-La Vérité (Inexistant Part 1/3)

Le temps est un concept développé pour représenter la variation du monde : l'Univers n'est jamais figé, les éléments qui le composent bougent, se transforment et évoluent. Si on considère l'Univers comme un système dans son ensemble, on dira qu'il a plusieurs états. Ces états, passés, présents et futurs, et leur mesure, concourent à donner un concept du temps. Au cours de l'histoire, et au sein des nombreux peuples de la Terre, la conceptualisation du temps a elle-même changée et s'est adaptée à des évolutions profondes, tout autant factuelles qu'idéologiques.

Le Temps

2010-Etats-Unis

Dans un appartement vide, deux chaises sont disposées en plein milieu d’une pièce.
Un homme entre dans l’appartement, il est suivi de Mathew. Les deux s’assoient, l’homme engage la conversation :
-Nous allons pouvoir commencer.
-Vous avez été très mystérieux sur la nature de l’emploi...
-Je sais, mais un emploi comme ça vous n’en trouverez pas un second, tenez.

L’homme donne un badge à Mathew.
Mathew le regarde, au dos du badge, « Techno Corp » est écrit en gros, Mathew demande alors à l’homme :
-Que dois-je faire avec ça ?
-Si vous acceptez l’emploi, vous devrez vous rendre au bureau de notre société.
-Mais je...je ne sais même pas en quoi consiste se travail !
-Nous avons besoin de jeunes hommes fort, qui n’ont pas froid aux yeux....

Mathew le coupe :
-Oui mais pour quoi faire ?
-Vous devez d’abord accepter l’emploi...

Après quelques secondes d’hésitation, Mathew lui répond :
-D’accord !
-Vous êtes sûr ?
-Oui, tout a fait sûr.
-Bien, vous en saurez plus une fois là-bas.
-Où ?
-A Techno Corp !


A l’intérieur du bâtiment de Techno Corp, Mathew et l’homme entrent dans un ascenseur.
Dans celui-ci l’homme appuis sur un des boutons, ce qui actionne l’ascenseur.
Après quelques minutes d’attente, la porte située derrière Mathew s’ouvre.
Mathew se retourne surpris, il dit à l’homme :
-On est à quel étage exactement ?
-Au 50ème en dessous du rez-de-chaussée.
-A quant même.
Mathew se met à regarder la pièce situé devant eux, il reste bouche bée.
L’homme dit à Mathew :
-Voilà votre outil de travail !
-Qu’est-ce que c’est exactement ?
-La première machine à explorer le temps...
-Hun ?!
-Oui, vous avez bien entendu, nos chercheurs ont réussi ce qui est pour nous le but ultime.
-Vous voulez dire que je vais...
-Explorer le temps oui, bon nous avons rendez-vous en salle de briefing.


Mathew ainsi que d’autres hommes sont assis dans une salle entièrement blanche, l’homme qui accompagné Mathew est debout devant eux, derrière lui se trouve un écran géant.
L’homme dit alors :
-Bienvenue à tous, pour le programme 0 de Techno Corp, comme vous l’avez compris, nous vous avons choisi pour utiliser nos premières machines à explorer le temps.
Un des hommes assis lève le doigt, l’homme debout lui fait signe qu’il peut parler :
-On va faire quoi exactement avec ces « machines » ?
L’homme lui répond :
-J’y arrive, comme vous le savez le traité de Berlin qui vient d’être voté, interdit la possession d’arme atomique dans le monde entier pour le processus de paix mondial. Donc il va falloir que vous alliez dans le passé pour....cacher des bombes A.
Mathew s’interpose :
-Ceci va à l’encontre du traité !
-Justement, mais nous redoutons que certains pays d’extrême orient le possède encore, donc nous voulons faire face à toute éventualité !


Noir.

2005 Appartement de Franck

Mathew et Franck sont devant l’ordinateur portable, Mathew lit un texte qui est affiché sur l’écran :
-« Voici se qu’il aurait dus t’arriver... » C’est incroyable !
-Donc si j’ai bien compris dans le futur tu aurais due voyager dans le temps !
-Je crois bien...vas-y ouvre se document là.

Franck exécute et ouvre le document, une vidéo s’affiche à l’écran. C’est Mathew qui se filme, il dit à la caméra :
« Mathew, j’espère que tu pourras voir ceci, demandes à Franck de t’amener à la Studebaker que j’ai mis en photo, il sait forcément où elle est, quant tu y sera, tu trouveras une boîte cachée sous la voiture, se qu’il y a dans cette boîte te conduira à la machine. »
La vidéo se coupe.

Mathew et Franck se regardent.

Noir.

2005 Grèce : Parthénon



A l’intérieur du Parthénon, un homme étudie le sol avec un appareil permettant de voir sous le sol. L’homme place l’appareil à un endroit précis et l’allume, sur l’écran permettant de voir ce qu’il y a sous le sol, rien ne s’affiche.
L’homme dit alors :
-Bon, on va descendre à une profondeur de 15 mètres...
La machine émet des petits bip, puis plus rien.
L’homme regarde l’écran, il indique une cavité. L’homme descend la profondeur à 17 mètres, puis il regarde l’écran.
Il n’en croit pas ses yeux.

Noir.

Mathew et Franck arrivent devant la Studebaker. Celle est comme sur la photo, à côté d’un arbre et de plus elle est rouillée.
Mathew soulève le capo, il n’y a plus de moteur, il dit à Franck :
-J’espère que se tas de boue va m’aidé à ne pas mourir dans le passé...
-C’est vrai que d’après la photo tu es bel et bien mort !
-Bon, j’ai dit qu’il y avait se qu’on cherche en dessous de la voiture.
- Je ne sais pas si on pourra la soulever ?!
-N’y pense même pas...

Franck ouvre la portière, regarde l’intérieur de la voiture et se met à rigoler.
Mathew lui demande :
-Qui y’a-t-il ?
-Viens voir.

Mathew s’approche et regarde l’intérieur de la voiture, il n’y a plus de tôle au bas de la voiture, on voit directement la terre.
Franck s’abaisse pour passer la main en dessous la voiture là où il reste de la tôle.
Après quelques secondes Franck se relève avec une petite boîte en métal à la main.
Il dit à Mathew :
-Maintenant qu’on l’a, il faut l’ouvrir !
-Regardes de plus près, tu vois ça ?

Mathew montre à Franck deux petites encoches qui servent à ouvrir et à fermer le boîtier.
Franck appuis sur les deux encoches et la boîte s’ouvre.
Celle-ci contient une sorte de télécommande, Mathew s’en empare et l’observe sous toutes ses coutures.
Au dos de celle-ci est marqué « Techno Corp », ceci ne le surprend guère.
Franck dit à Mathew :
-Il n’y a qu’un seul bouton....
-On dirait bien.
-Alors, qu’est-ce que t’attends !
-Quoi ?
-Allez, appuis !
-Je suis pas sûr que....

Sans l’écouter, Franck prend la télécommande et appuis sur le bouton.

Noir.

1950 Quelques part aux Etats-Unis.

Des hommes sont debout au milieu d’une plaine, ils discutent et ils semblent énervés.
D’un seul coup, un bruit sourd interromps leurs discutions, le bruit se fait de plus en plus intense jusqu'à ce qu’une boule de lumière apparaisse pas très loin d’eux.
Les hommes ne semblent pas surpris, la lumière de la boule disparaît peu à peu pour laisser place à la machine à voyager dans le temps.
Un des hommes dit alors :
-Pourquoi suis-je sur la machine ?

Fin de l’épisode.

Bonne lecture, prochain épisode : Conspiracy & Chaos Theory
 Revenir en haut »
jackbristow
Cougar déchaîné
Cougar déchaîné


Inscrit le: 28 Jan 2004
Messages: 872

 Message Posté le: Sam 29 Avr 2006 - 15:22    Sujet du message:
Répondre en citant

c'est pas mal, vivement le dernier episode !
_________________
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » Inexistant-Fiction de GiantJack
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 


- Ce site n'est en aucun cas un site officiel de la série "24" - "24" TM and © Fox and its related companies. All rights reserved - CNIL 1025857 -

Powered by phpBB © 2005 phpBB Group - Traduction par : phpBB-fr.com - Sonnerie 24 - BSG Encyclopédie - SeriesNews