24-FR Site des fans de la série 24 heures chrono Boutique 24!
Connexion S'enregistrer Rechercher Galerie Photos :: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum
Et vos films culte???
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 41, 42, 43  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Cinéma » Et vos films culte???
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Mag3sty
Homme de main des Salazar
Homme de main des Salazar


Inscrit le: 02 Aoû 2004
Messages: 36

 Message Posté le: Sam 04 Oct 2008 - 10:37    Sujet du message:
Répondre en citant

1) Pirates des caraibes !!!!
2) Les rocky
3) Scarface
4) Volte face
5) Le sixieme sens
6) Independace day
7) Le jour d'après
Cool Armageddon
9) Les gendarmes (Louis De Funes)
10) La grande vadrouille
11) Le grand restaurant
12) HEAT ( de Al Paccino et Robert De Niro )
13) Le Parrain
14) Stars wars
15) Le père Noël est une ordure
16) Seven
17) American history X
1Cool Titanic
19) Retour vers le futur Razz
20) Chérie j'ai raitraici les gosses^^
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
docteurkint
Analyste du MI-6
Analyste du MI-6


Inscrit le: 22 Juin 2004
Messages: 272
Localisation: Neo Tokyo

 Message Posté le: Dim 10 Mai 2009 - 19:01    Sujet du message:
Répondre en citant

1 Fight Club
2 Le dernier empereur
3 Funny Games
4 Tueurs nés
5 Blade runner
6 Nosferatu
7 Freaks
8 Requiem for a dream
9 Usual suspect
10 Visitor Q
11 Akira
12 Pi
13 American history X
14 L.A confidential
15 Delivrance
16 Le tombeau des luciolles
17 Bienvenue a gattaca
18 Trainspotting
19 La nuit du chasseur
20 Forest gump
21 Memento
22 mullholand drive
23 American beauty
24 Taxi driver
25 Reservoir dogs
26 Fargo
27 Les 7 samourais
28 Snatch
29 Kairo
30 Shinning
31 Le silence des agneaux
32 Ghost in the shell
33 Le parain
34 Metropolis
35 2001 l'odyssé de l'espace
36 Tetsuo
37 pulp fiction
38 Bad taste
39 Midnight express
40 Blue velvet
41 Alien
42 Chinatown
43 Les evadés
44 Brazil
45 Heat
46 Audition
47 Vol au dessus d'un nid de coucou
48 Lost higway
49 Videodrome
50 Las vegas parano
Piege de cristal
Irreversible
Bernie
Citizen cane
Phantom the submarine
Amadeus
Les dents de la mer
C'est arrivez prés de chez vous
Volte face
Traffic
The big lebowski
Elephant man
28 jours plus tard
Le bon la brute et le truand
Apocalypse now
True romance
Il etait une fois dans l'ouest
Mystic river
Bad lieutenant
Monty phyton sacrée graal
Truman show
Hitcher
Braindead
Creature celestes
Mad max
Dark city
Retour vers le futur
Totall recall
Hot shot
Predator
Les Lumières de la ville
Seven
Scarface
Les temps moderne
New york 1997
Existenz
La vie de jesus
Sleepers
L'antre de la folie
Evil dead
Crash
JFK
La gloire de mon pere
Duel
Raging bull
Psychose
La honte de la jungle
La nuit de morts vivants
Le salaire de la peur
Zombie
_________________
Votez pour moi!
http://www.jeumcm.bouyguestelecom.fr/Candidat-2244
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Heller The Killer
Dingue de 24-fr
Dingue de 24-fr


Inscrit le: 11 Nov 2007
Messages: 2148
Localisation: À la conférence du Bilderberg Group pour remercier les patrons de presse

 Message Posté le: Dim 10 Mai 2009 - 19:26    Sujet du message:
Répondre en citant

mdr doc t'es un grand malade... Laughing


Mon Top 10, à la va-vite et sans classement (UN film préféré? impossible pour moi) :

The Godfather I
The Godfather II
The Godfather III
Apocalypse Now
Full Metal Jacket
Platoon
Pulp Fiction
Reservoir Dogs
Cypher
Get Shorty



J'en oublie certainement, vu que j'ai tapé ça en 2 minutes... Mais ça donne un bon aperçu de mes goûts cinématographiques. Wink
_________________

Je suis Helric Fredou
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
dionycos
Dingue de 24-fr
Dingue de 24-fr


Inscrit le: 22 Juil 2004
Messages: 3484
Localisation: Six pieds sous terre

 Message Posté le: Dim 10 Mai 2009 - 21:27    Sujet du message:
Répondre en citant

Toi, t'aimes bien Coppola et la guerre du Viet Nam non ? Mr. Green
_________________



Our Death is our Wedding with Eternity
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Heller The Killer
Dingue de 24-fr
Dingue de 24-fr


Inscrit le: 11 Nov 2007
Messages: 2148
Localisation: À la conférence du Bilderberg Group pour remercier les patrons de presse

 Message Posté le: Dim 10 Mai 2009 - 23:28    Sujet du message:
Répondre en citant

Sir, yes sir ! Twisted Evil

Sort de ta connerie sacré de bon dieu, sinon moi j'te devisse la tête et je te chie dans le coup ! Smile Very Happy Mr. Green Applause



_________________

Je suis Helric Fredou
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
nycolas
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 29 Avr 2009
Messages: 65
Localisation: 94-Thiais

 Message Posté le: Mar 12 Mai 2009 - 19:00    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut tout le monde j' espère que vous aller bien?..... Alors mes films cultes??? Il y en a tellement!! Laughing
De matrix à spiderman en passant par transformers, je suis une légende, mystic river, la saga saw mais aussi la saga 'jason bourne' et die hard IL Y EN A TROP!!!! Laughing
_________________
Nico 26 ans addict de 24 d la 1ere saison
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
tony69004
Meilleur(e) ami(e) de Kim
Meilleur(e) ami(e) de Kim


Inscrit le: 20 Sep 2009
Messages: 22

 Message Posté le: Dim 14 Mar 2010 - 22:04    Sujet du message:
Répondre en citant

ma liste c'est:
la trilogie pirates des caraibes
the dark knight
les 2 transformers
la princesse et la grenouille
avatar
volte face
iron man
_________________
un fan de jack de la premiere heure
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bigbossylvain
Vice-président(e)
Vice-président(e)


Inscrit le: 30 Aoû 2004
Messages: 1029
Localisation: Si je vous le dit je devrai vous tuer

 Message Posté le: Dim 14 Mar 2010 - 22:31    Sujet du message:
Répondre en citant

tony69004 a écrit:
ma liste c'est:
la trilogie pirates des caraibes
the dark knight
les 2 transformers
la princesse et la grenouille
avatar
volte face
iron man


9 films sur 10 qui ont même pas 5 ans en gros...je ne sais pas si on peux vraiment les qualifier de films cultes...mais plutôt de bon blockbuster qui ont marqué l'année ou ils sont sorti avant de se faire détrôner par...celui de l'année suivante Confused

Pour ma part la plus part des films que je qualifierai de culte ne font peut être même pas parti des deux dernières décennies Laughing
_________________
-Homer on va être obliger de te couper les deux bras...!
-Oh mon dieu...C'est horrible...Ils vont repousser hein...?
-Euh...Oui Homer...ils vont repousser...!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Wilyrah
Homme de main des Salazar
Homme de main des Salazar


Inscrit le: 02 Mai 2004
Messages: 48
Localisation: Montpellier

 Message Posté le: Lun 26 Avr 2010 - 15:08    Sujet du message:
Répondre en citant

- American Beauty de Sam Mendes
Avec Kevin Spacey, Annette Bening, Thora Birch, Mena Suvari...

- (Bienvenue à) Gattaca de Andrew Niccol
Avec Ethan Hawke, Uma Thurman, Jude Law, Alan Arkin...

- Dogville de Lars Von Trier
Avec Nicole Kidman, Paul Bettany, Lauren Bacall, Zeljko Ivanek, Chloé Sevigny...

- Léon (director's cut) de Luc Besson
Avec Jean Reno, Gary Oldman, Natalie Portman...

- Before Sunset de Richard Linklater
Avec Ethan Hawke et Julie Delpy


Ou encore : Moulin Rouge, The Truman Show, Fight Club, Le Roi Lion, Edward Scissorhands et dernièrement A single Man de Tom Ford que je compte bien acquérir en BluRay dès sa sortie.

-----------------------------------
Autres films que j'ai en DVD et qui ont marqué les dernières années.

Coups de cœur en 2004 (belle année) :
Mean Creek, Eternal Sunshine, Printemps, été... , N'oublie jamais.

Coups de cœur en 2005 :
Before Sunset (of course) et Locataires.

Coups de cœur en 2006 (formidable année) :
Le Prestige, Babel, Libero, Les Fils de l'Homme, Lord of War, Casino Royale.

Coups de cœur en 2007 (bonne année) :
Little Children, Once, Apocalypto, Une jeunesse chinoise

Coups de cœur en 2008 (assez décevante) :
The Dead Girl, The Dark Knight.

Coups de cœur en 2009 (superbe année) :
Les Noces Rebelles, Looking for Eric, The Wrestler, Mary & Max, Boy-A, Là-Haut...
_________________


"Si tu penses que la vie est un distributeur automatique où tu mets de la vertu et que du bonheur ressort, alors, tu seras probablement déçu."
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
G'kar
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 14 Avr 2009
Messages: 73

 Message Posté le: Lun 24 Mai 2010 - 14:35    Sujet du message:
Répondre en citant

1. Blade Runner de Ridley Scott (version 1982 - USA)
2. Ghost in the shell de Mamoru Oshii (1995 - Japon)
3. La complainte du sentier de Satyajit Ray (1955 - Inde)
4. Avalon de Mamoru Oshii (2001 - Japon/Pologne)
5. Inglourious Basterds de Quentin Tarantino (2009 - USA)
6. Zombie de George A. Romero (1978 - USA)
7. Soy Cuba de Mikhail Kalatozov (1962 - URSS/Cuba)
8. Love Letter de Shunji Iwai (1994 - Japon)
9. Shining de Stanley Kubrick (1980 - GB/USA)
10. Halloween de John Carpenter (1978 - USA)
_________________
http://nexussix.wordpress.com
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
kuffs
Meilleur(e) ami(e) de Kim
Meilleur(e) ami(e) de Kim


Inscrit le: 30 Oct 2005
Messages: 5

 Message Posté le: Lun 24 Mai 2010 - 16:24    Sujet du message:
Répondre en citant

alors pour moi :

- Starwars ( L empire contre attaque)

- Rocky I

- Rocky Balboa

-Rambo

- John Rambo

- Les dents de la mer

- Hamburger Hill

- Platoon

- Terminator

- Le flic de Beverly Hills
_________________
kuffs
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nina sawyer
Conscience de Jack
Conscience de Jack


Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 1620

 Message Posté le: Lun 24 Mai 2010 - 18:31    Sujet du message:
Répondre en citant

1°) Lord of War,
2°) American History X,
3°) Sin City,
4°)The great escape,
5°) Ma vie en l'air,
6°) Bonnie&Clyde,
7°) Trainspotting,
8°) Bullitt,
9°) Requiem for a dream,
10°) Man on Fire

Et en relisant cette page, aussi Fight Club, Mulholland Drive, A fistul of dynamite mon préféré de Sergio Leone, Rabbi Jacob, Star Wars 2 et 3.
Et L'affaire Thomas Crown version Steve Mac Queen et Faye Dunaway of course, et puis dans les récents Casino Royale.
_________________
Kalder du dig for Barbie, så tud ikke når drenge behandler dig som legetøj!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sudena
Analyste du MI-6
Analyste du MI-6


Inscrit le: 03 Nov 2010
Messages: 225

 Message Posté le: Ven 05 Nov 2010 - 3:36    Sujet du message:
Répondre en citant

Mon top 10:
1°) "Barry Lyndon" (je n'envisageais même pas d'en mettre un autre)
2°) "La Liste de Schindler" (jamais été aussi ému)
3°) "Amadeus" (j'adore Mozart et j'adore les films en costumes)
4°) "JFK" (le plus horrifiant à voir et surtoût à entendre)
5°) "Orange Mécanique" (mon premier Kubrick: ça marque)
6°) "Sacré Graal" (à pisser au froc: vingt minutes à m'en remettre)
7°) "The Devils Rejects" (film génial et très dérengeant: c'est rare d'être ému après un film d'horreur)
8°) "Il était une fois la Révolution" (Leone et Morricone aux commandes dans un western noir: terrible)
9°) "Mon Oncle" (Tati au sommet de son art: les maisons, les gags, la poésie et l'accordéon: un rêve)
10°) "Salo ou les 120 jours de Sodome" (le fascisme lié au marquis de Sade par le génie de Pasolini: un chef d'oeuvre de froideur, de philosophie, de terreur: je me suis senti physiquement souillé)
_________________
"Si dans la République la justice ne règne pas avec un empire absolu, la liberté n'est qu'un vain nom" Maximilien Robespierre, 8 thermidor an II...
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nina sawyer
Conscience de Jack
Conscience de Jack


Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 1620

 Message Posté le: Jeu 25 Nov 2010 - 19:08    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
10°) "Salo ou les 120 jours de Sodome" (le fascisme lié au marquis de Sade par le génie de Pasolini: un chef d'oeuvre de froideur, de philosophie, de terreur: je me suis senti physiquement souillé)


Si tu veux un autre film glauque un peu du même style y'a Canine Wink

Citation:
8°) "Il était une fois la Révolution" (Leone et Morricone aux commandes dans un western noir: terrible)

Ah tiens c'est marrant on a un film en commun Laughing

Citation:
2°) "La Liste de Schindler" (jamais été aussi ému)

J'en avais entendu beaucoup de bien par contre j'avais plutôt été déçue par le résultat

Citation:
1°) "Barry Lyndon" (je n'envisageais même pas d'en mettre un autre)

Tiens je me souviens plus si je l'ai vu en entier celui-là.. Confused
_________________
Kalder du dig for Barbie, så tud ikke når drenge behandler dig som legetøj!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sudena
Analyste du MI-6
Analyste du MI-6


Inscrit le: 03 Nov 2010
Messages: 225

 Message Posté le: Jeu 02 Juin 2011 - 14:16    Sujet du message:
Répondre en citant

Puisqu'on est dans une rubrique "culte", j'espère que vous ne trouverez pas offensant que je vous fasse partager ma petite analyse (subjective forcément...) d'un de mes réalisateurs cultes avec ses six principaux films: Sergio Leone...

Et pour quelques dollars de plus est le premier western du réalisateur et Leone innove beaucoup dans ce genre qui déclinait nettement: le héros est un homme taciturne, cynique et mal rasé: loin du héros américain tout gentil typique... L'histoire est violente, des règlements de comptes y sont monnaie courante, et un humour certain s'en dégage... Pour illustrer le tout Morricone nous donne sa première musique culte. Mais pour autant Leone n'est pas encore totalement Leone: le manichéisme est énorme, le rythme reste rapide, es plans demeurent "classiques". Le film dure moins de deux heures (rétrospectivement c'est très court) et a reçu un énorme succès populaire: le genre a été dépoussiéré et deux acteurs très marquants jouent les rôles principaux: le "héros" Clint Eastwood avec pour la première fois son célèbre poncho et le "méchant" Gian Maria Volonte. Pourtant si l'histoire inspirera beaucoup son prochain film, Pour une poignée de dollars demeure un film d'essai qui n'aura pas d'influence réelle dans la suite de la carrière du réalisateur (peut-être plus du compositeur).

Le même scénario global, les deux mêmes acteurs principaux dans des rôles très semblables, le même poncho pour l'un d'eux, le même genre et le même compositeur sont les éléments d'Et pour quelques dollars de plus...: un copié-collé en sorte... non! Pas du toût braves gens! Loin d'être ce "copié-collé" que les critiques ignares ont tant dénoncé à l'époque (sans tenir compte de son succès phénoménal), ce film est tout simplement le plus important de toute la filmographie de Leone et certainement l'un de ses tout meilleurs! Les éléments du western-spaghetti sont tous en place: un anti-héros comme personnage principal, de l'humour souvent cynique, un rythme lent avec des plans qui vont du large au zoom, un duel final en plein soleil dans un grand espace (et non plus dans une rue engoncée)... Mais Leone va plus loin, beaucoup plus loin! Il invente le duel à trois; il utilise pour la première fois des personnages au lourd passé et conséquemment les flash-backs qui auront une importance extrème dans les "Il était une fois" ainsi que le souvenir tragique d'une femme brune, il divise aussi pour la première fois son film en deux parties distinctes; enfin, et même si cet élément ne sera utilisé que dans un seul autre film, il utilise SON objet symbole: la montre à gousset. Morricone orchestre donc un western qui, s'il reste dans la tradition de légèreté des "dollars", est le précurseur des tragiques "il était une fois": sa musique en devient plus profonde, ses termes plus marquants. Et c'est le seul Leone où nous avons droit à un tel "méchant": toujours ses héros sont ambigüs mais cette fois c'est le "méchant" qui tient le rôle le plus touchant (surtoût rétrospectivement, au vu de tout le film): Gian Maria Volonte nous donne un récital et contribue à faire de ce film le premier "vrai" Leone: celui qui marquera toute leur carrière le réalisateur et le compositeur...

On en arrive maintenant au plus célèbre: Le bon, la brute et le truand!.. Ce film offre une sorte de préquelle aux autres car c'est dans celui-là que Eastwood trouve son fameux poncho. On sent ausi une volonté de "contrer" malicieusement Autant en emporte le vent en plaçant l'action selon la vision nordiste de la guerre de sécession... Ce film conclut la trilogie des dollars et une certaine idée du "type" Leone: c'est en-effet son plus lent film et son plus long western (plus de trois heures). Parallèlement il est aussi son plus léger et son plus comique: finis les personnages torturés en quête de vengeance: voici trois bons cupides qui veulent une seule chose: des dollars! Eastwood, van Cleef et Wallach se lâchent et nous font mourir de rire...et d'impatience, ce que Leone a manifestement beaucoup calculé. Morricone, dans le ton, livre sa musique la plus légère. Le duel à trois reste un duel à trois "typique" (pas l'étrange ballet du désespoir arbitré par un tiers de son précédent film). Le cycle est conclu avec brio mais ce film manque d'un peu de profondeur globale...et qui abandonne linnovation du film coupé en deux parties Un western-comédie en quelque sorte.


De la profondeur, de la musique, le retour des flash-backs, une fin ambigüe, l'absolu des plans sont les éléments principaux du culte absolu de tous les fans de western: Il était une fois dans l'Ouest! Un quatuor d'acteurs dans une vision dramatique de la conquête de l'Ouest avec des flingues, une obsession de vengeance, un amour très ambigü (charnel ou filial?..) et surtoût un harmonica! THE harmonica avec la musique la plus célèbre de Morricone... Leone ose maintenant sortir de la comédie et exploiter le côté tragique qu'il avait déja largement essayé dans Et pour quelques dollars de plus...: cela donne une mise en scène hors du commun (sa meilleure et sa plus complète), l'utilisation de quelques ralentis (pas beaucoup cependant) et un essai qui ne demande qu'à être transformé sur les relations entre les hommes... Que retenir de ce film?.. La beauté sculpturale de Claudia Cardinale? L'espèce d'homme-chef-enfant de Jason Robards? L'extraordinaire personnage que joue Charles Bronson? Le regard glaçant et glaçé de Henri Fonda? Le jeu d'ombre, de flou et de regards dans les flash-backs? Le duel? On pourrait écrire des thèses sur ce film: je me suis contenté de savourer ces deux heures et demie et de me repasser en rêve de centaines de fois cette musique sensationelle. Unique!

Et Leone va plus loin encore et fait encore mieux (pour moi) dans son dernier western: Il était une fois la Révolution. Cette fois-ci on en revient au film divisé en deux parties distinctes (équilibrées contrairement à tous ses autres oeuvres), aux flash-backs déchirants (mais là ils sont multiples et très divers), au souvenir d'une femme aux cheveux sombres, on décline totalement la trame de l'amitié tragique... L'action se passe cette fois-ci au vingtième siècle, pendant la Révolution mexicaine, aves des personnages entrainés malgré eux (du moins pour l'un d'eux) dans un combat qui n'est pas le leur mais dont ils vont devenir des héros... Le film utlise deux aspects de mise en scène qu'il exploite à fond: le ralenti et le zoom. Asscié à cela il y a la plus belle et la plus touchante musique qu'Ennio Morricone ait jamais composé! Plus on avance, plus la légèreté du début fait place au drame qui se joue sous les yeux des personnages: les charniers, les enfants morts, les trahisons présentes et passées (autre coup de chapeau: la profondeur donnée aux personnages secondaires...): rien ne nous est épargné! Ce film rentre dans une catégorie à part: personne n'avait jamais osé utiliser ce genre pour aller si loin dans le drame et la violence et le terme "western-noir" n'est pas usurpé. Le bad end est aussi une première (il est ambigü là encore mais à mon sens incontestable). C'est un film génial! et totalement bouleversant! Et l'anecdote veut que les deux acteurs jouant les rôles principaux (Rod Steiger et James Coburn) soient morts la même année l'un et l'autre, à quelques moins d'intervalle...


On en termine avec Il était une fois en Amérique. Le plus long de tous (presque quatre heures). Leone sort du western pour faire un drame en trois parties entremêlées, avec des personnages sans gloire: des truands issus du quartier juif de New-York qui vont monter puis décroître et finir soit tués soit dans les souvenirs et la tristesse... C'est une sorte de méga-Leone: tout le réalisateur est résumé (enfin "résumé"... façon de parler) dans ce film. Mais pour autant ce film m'a déçu venant du réalisateur car je trouve qu'il n'innove que dans une chose: la question qu'on se pose au final sur la réalité ou non de cette aventure (n'est-elle pas un délire dû à l'opium?..). Sinon nous retrouvons l'amitié tragique, la longueur et la lenteur générales, le même genre de plans et de lieux (eh oui! un bar ou un saloon ça se ressemble!..), une montre à gousset, une femme aux cheveux sombres surgie du passé (même la scène du viol est la même que dans Et pour quelques dollars de plus...), des anti-héros ne pensant qu'à eux même s'ils sont utiles aux opprimés. De plus je n'aime pas beaucoup (ou plutôt "n'ai pas aimé la première fois que je l'ai vu") l'initiative du réalisateur de nous laisser mariner sans qu'on y comprenne rien pendant presque trois quarts d'heure: on a vraiment l'impression d'être pris pour des idiots! Heureusement la musique et la suite rattrappent le tout, aidés par le duo Robert de Niro/James Wood, absolument grandioses!.. C'est bien simple: si je veux voir "Leone" je regarde ce film, si je veux voir "un Leone", j'en préfèrerais un autre de loin...

Voilà: j'espère ne vous avoir pas fait trop ch... Rolling Eyes
_________________
"Si dans la République la justice ne règne pas avec un empire absolu, la liberté n'est qu'un vain nom" Maximilien Robespierre, 8 thermidor an II...
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Cinéma » Et vos films culte???
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 41, 42, 43  Suivante
Page 42 sur 43

 


- Ce site n'est en aucun cas un site officiel de la série "24" - "24" TM and © Fox and its related companies. All rights reserved - CNIL 1025857 -

Powered by phpBB © 2005 phpBB Group - Traduction par : phpBB-fr.com - Sonnerie 24 - BSG Encyclopédie - SeriesNews