24-FR Site des fans de la série 24 heures chrono Boutique 24!
Connexion S'enregistrer Rechercher Galerie Photos :: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum
Conseils pour fan-fictions ??
Aller à la page 1, 2  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » Conseils pour fan-fictions ??
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
GP_@lex
Vice-président(e)
Vice-président(e)


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 1069
Localisation: Poitiers

 Message Posté le: Ven 16 Mar 2007 - 1:39    Sujet du message: Conseils pour fan-fictions ??
Répondre en citant

Je me disais devant tant de talents ici présents sur ce forum Very Happy pourquoi ne pas essayer d'écrire une fan-fiction de 24 ?Mais je ne sais pas vraiment par ou commencer !! alors voila tout simplement comment vous vous y prenez pour ecrire ? d'ou vous est venu l'idée d'écrire ? si cela a été facile ou pas ? racontez nous vos experiences et anecdoctes, donnez nous des conseils, ou les erreurs a ne pas commettre, enfin tout ce qui pourrait aider Wink !!

j'espere que ce topic incitera plus de gens à écrire, lire et donner leurs avis sur les fan-fictions de 24-fr !!
_________________


"Wilson: La beauté nous détourne souvent de la vérité.
House: Et la banalité nous frappe dans les couilles. " Dr House 1x03
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
darkunt
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 18 Nov 2007
Messages: 85
Localisation: A Bristol avec les Skins'er

 Message Posté le: Dim 18 Nov 2007 - 20:28    Sujet du message:
Répondre en citant

Xd pas mal ton idée j'ai ifait la meme chose mais personne m'as répondu,maleureusement,mais peut etre que se qui savent s'y prendre garde leurs anecdotes pour eux??mystère,mais y aurait 'il quelqu'un asse cool pour nous transmettre son savoir faire?en tout cas moi et Gp_@lex ont se pose es questions sur les fan fic et nous aimerions avoir des réponses!
Merci ;p
_________________
Opération World Trade Center:En Ecriture
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
GP_@lex
Vice-président(e)
Vice-président(e)


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 1069
Localisation: Poitiers

 Message Posté le: Lun 19 Nov 2007 - 4:07    Sujet du message:
Répondre en citant

salut darkunt !

bon alors comme tu peux le voir il y a beaucoup de conseils sur les fan-fic Laughing , non je plaisante je vais essayer de te dire ce que je pense de tout ça, ce n'est évidemment pas la methode a suivre, je n'ai pas la science infuse mais ca marche pour moi en tout cas Wink !


- Prends le temps de lire les autres fan-fics ! j'en ai lu quelque unes et personnellement ca m'a pas mal aidé, en plus y'a pas mal de conseils donnés par les autres auteurs de fan-fics Mr. Jack, Day24, et plus rescémment sur le topic des 25ème heure et les lecteurs assidus qui sont beaucoup plus nombreux qu'on le pense !


- Ecris un scénario bien détaillé avant de te lancer, c'est le meilleur moyen d'éviter les incohérences dans tes histoires et avec cles persos !Jéspère que les autres seront d'accord avec moi !


- Essayes de reprendre l'ambiance de la série !Ce qui a fait le succès de la série fera sans aucun doute le succès de ta fan-fic ! Certains concept comme le temps réel ou le splitscreen peuvent être appliqués aux fan-fics donc il faut s'en servir sans hésiter ! J'essaye de respecter aussi l'attitude et les dialogues des persos en reprennant des phrases clés par exmple! C'est comme ca que le lecteur peut s'imaginer les persos comme dans la série et rendre crédible ta fan-fic, enfin moi c'est comme ca que je le vois Wink !!


- Essayes d'éliminer le maximum de fautes d'orthographe et de grammaire en te relisant !Demandes même a quelqu'un du forum de faire une relecture ! Et je suis le premier concerné quand je te dis ca : j'ai beau relire et relire sans arrêt mes episodes, je vois encore des fautes et des phrases mal tournés a en faire pâlir toute l'académie française Laughing !


- Juste pour te dire que les conseils que je t'ai donné je ne les ai pas tous suivis et je le regrette, je n'ai pas pris le temps de bien peaufiner mon scénario au début, c'était plutôt a l'arache en écrivant les grandes lignes façon Saison 6 de 24 et crois moi c'est pas le truc a faire Confused !


- Sinon le dernier truc que je peux te dire : prends le temps, il vaut mieux que tu mettes en ligne un épisode bien ficelé plutôt qu'un truc qui ne tient pas la route et que tu aurait pu corriger si tu avait pris le temps ! Pas de commentaires la dessus car je ne suis vraiment pas un expemple, loin de la même! J'ai mis 8 mois à ecrire 4 épisodes et j'en mettrais sûrement encore 8 pour écrire 4 autres Confused mais l"important pour moi est que j'écris d'abord pour moi et pour donner du plasir aux autres en me lisant aussi bien sûr, mais le plus important c'est que je fininsses un jour (même si c'est que dans 2 ans ) !!


Sinon personnellement niveau écriture, je crois qu'a chaque fois que je commence j'ai le syndrome "de la feuille blanche", et honnêtement je suis toujours stupéfait Shocked (et très content aussi Cool ) de voir que j'arrive à la fin de mon épisode avec 8 pages word !

VOila je crois t'avoir tout dit, bon courage pour la suite, la route est très très longue Wink !!!
_________________


"Wilson: La beauté nous détourne souvent de la vérité.
House: Et la banalité nous frappe dans les couilles. " Dr House 1x03
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
darkunt
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 18 Nov 2007
Messages: 85
Localisation: A Bristol avec les Skins'er

 Message Posté le: Lun 19 Nov 2007 - 17:49    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut Gp_@lex!
Je suis très heureux que tu ai pris le temps de me donner des conseils,je te remercie,et comme tu peut le voir en bas je viens moi aussi de commencer une fan-fic,Opération World Trade Center et meme d'avoir déjà des idées pour le saison 2 Wink
Merci encore pour tes conseils ils me seront d'une grande utilité! Wink
_________________
Opération World Trade Center:En Ecriture
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6697
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Dim 25 Nov 2007 - 20:24    Sujet du message:
Répondre en citant

Règles essentielles à l'écriture d'une fan-fiction :


Comme promis, quelques conseils généraux au sujet de l'écriture d'une fan-fiction. C'est une règle non-exhaustive, mais je pense avoir souligné les points essentiels. Si quelque chose d'autre me vietn à l'esprit, je réediterais le post.
Bien entendu, ce sont des règlès qui s'appliquent en partie aux fan-fics. Certaines d'entre elles le sont aussi pour d'autres exercices écrits comme l'écriture d'un scénario, qui diffère sensiblement de celui-là. Il y a des points communs comme des similitudes, mais sans doute pour ne pas emprunter une voie trop alambiquée entre le scénario et les fan-fictions, mieux vaut ne pas y prêter attention.

Les attentes de lecteurs sont tout autres, le public n'est pas le même n'ont plus, il y faut se résigner à faire certains sacrifices, parfois au détriment de la qualité et de ce qu'on voudrait vraiment faire.
Bref, il faut trouver un juste milieu entre ce qu'on veut ( et donc quelque chose qu'on prend du plaisir à faire ), et ce qu'on doit donner. Beaucoup de choses se jouent sur cette idée de justesse, mais j'y viendrais plus amplement après.

La première chose que j'évoquerais, c'est probablement le courage et la détermination. Ecrire une fan-fiction est un long exercice qui décourage plus d'une fois. Pour cela, il y a une règle d'or : les idées avant, le nombre d'épisode après.
Inutile de vouloir à tout prix faire une saison de 24 épisodes à arrêter à mi-chemin non seulement par manque d'idées, mais aussi par manque de soutien. Il faut déja chercher à donner une structure à ses idées, et pour cela, bien avant d'entamer l'écriture, il faut avoir un bon nombre de choses en tête. Ensuite seulement, on essaie de déterminer s'il est plus ou moins possible de parvenir jusqu'à 24 épisodes sans faire de longueur ni lasser le lecteur. Et la chose capitale pour que son réçit plaise au lecteur, c'est qu'il doit plaire à soi-même, sinon ce ne sera jamais bon. Bien entendu, on ne peut pas aimer parfaitement ce qu'on fait dès le début, c'est pourquoi il faut un regard critique qui nous permet d'analyser ce qu'on fait, et de dire ce qui est bien, et ce qui ne l'est pas. Et sur ce point, je suis convaincu que n'importe quel début peut en avoir un.
Aussi, je conseillerais de ne pas vouloir faire quelque chose de trop "démesuré", dans le sens où on veut tout de suite en mettre plein la vue. Il faut de l'ambition, certes, et beaucoup d'idées, mais il ne faut jamais dévoiler toutes ses cartes dès le début, et procéder par petite étape.
C'est sans doute là qu'on peut être découragé. Voir que le lecteur n'apprécie pas la fiction à sa juste valeur parce qu'on n'en a pas encore dévoilé le potentiel. Il faut donc donner un avant-gout dès le début, poser les bases de son ambiance et de son style, de chercher à mettre en avant sa créativité sans trop en faire.

Et malgré tout ces efforts, il est encore possible que les lecteurs ne soient pas au rendez-vous, du moins, qu'ils ne laissent pas de commentaires. Ca ne veut pas dire qu'ils ne lisent pas. Si vous votre travail vous prend à coeur et que vous allez au bout de vos ambitions, les lecteurs seront là, même s'ils restent souvent discrets Laughing
Ainsi, je pense que la meilleure attitude à adopter est que l'écriture d'une fan-fiction doit être plaisante pour soi-même. Même si c'est un exercice difficile, laisser déborder son imagination et inventer sa propre histoire, ses propres personnages, ses propres rebondissements, et son propre univers, ça peut être une expérience très intéressante, qui doit être motivante. Pouvoir plonger à chaque instant dans son monde, je trouve ça assez fabuleux, c'est ça qui a fait les grands artistes Smile
Bref, je ne dis pas qu'il faut considérer sa fan-fiction comme parfaite, et il faut toujours garder ce point de vue critique. Mais il faut écrire quelque chose qu'on aime, et ne pas hésiter à supprimer les idées qui ne sont pas convaincantes, même si cela suppose quelques jours de pause pour réflechir un peu plus sur l'avenir de la fan-fiction. C'est comme ça que va s'installer peu un peu le dynanisme et la détermination à aller jusqu'au bout. Wink


Le second point, et qui me parait primordiale, c'est de donner une intention à chacune de ses idées, et ne pas hésiter à faire intervenir un cadre symbolique dans ce qu'on fait.
Ecrire sur plusieurs "couches". Il ne faut pas que de la forme, mais aussi un fond, le plus profond possible je dirais même. Une portée réflexive est donc vivement conseillée. Tous les films, ou du moins, les bons, disent quelque chose, et ont une certaine morale. C'est pourquoi je conseillerais d'écrire sur papier la liste de toutes les choses qu'on aimerait dire ( pas explicitement, mais par exemple de souligner le danger de la science avec l'avènement de la technologie ). Ensuite, on peut réflechir à comment les mettre en action. En surface, il ne faut pas tellement que ça se ressente, ce qui n'est pas forcément évident, et il se peut qu'on pense ne pas avoir le temps pour quelque chose que le lecteur ne remarquera peut-être pas. C'est compréhensible, d'autant plus que ce n'est pas un devoir de philo à rendre, et ce n'est pas totalement indispensable de le faire. Cependant, donner une portée, une visée, une finalité à son oeuvre qui dépasse le simple réçit d'évenements entre deux saisons, c'est l'élever au delà de sa nature première et s'ouvir à d'autres domaines discursifs que 24, et même les séries. Il faut toujours partir de l'idée d'une ouverture au monde, de ne pas rester borné à une seule perspective, et à chercher à joindre plusieurs domaines réflexifs.


Après ces brefs avant-propos, j'en viens à plusieurs points qu'il faudra travailler avec une attention particulière, et qui sera déterminant dans la qualité de l'entreprise. Tout cela va nécessité du travail, beaucoup, qui dépendera en grande partie de vos attentes, aussi ambitieuses soient-elles. Je ne dis pas qu'avec ces règles, on dépasse le statut d'écrivain en herbe, et ça reste un loisir comme un autre qui prendra quelques heures après les cours. A vous de voir ce que vous recherchez exactement en écrivant. Mais quoiqu'il en soit, si vous voulez fournir un résultat à la hauteur de vos attentes vis à vis des lecteurs ( car le travail est autant pour le lecteur qu'à nous-même ), je vous conseillerais de suivre à la lettre les points qui vont suivre :


1 - L'écriture de l'histoire et le développement des idées :

Au niveau général, il faut savoir précisement comment se terminera son histoire. Si on a rapidement des idées au sujet du commencement de son histoire, c'est bien. Mais il faut en premier lieu connaitre la fin, le point "B". Ensuite, chercher comment parvenir du début, point "A", au point B, de manière cohérente. Là, il y a presque une totale liberté (sous la mesure qu'on respecte ces règles). Le tout est de ne pas saper l'intention générale et de parvenir précisement à ce qu'on a voulu véhiculer tout au long de la saison. Pour cela, je conseille de procéder en plusieurs étapes.

D'abord, sur une feuille, écrire le pourquoi du comment de l'histoire ( ce que suggere donc la fin ), afin que tout soit clair. Travailler seul implique que personne ne sera là pour dire ce qu'on a oublié de faire. Ces brouillons sera donc déterminants. Si on a un oubli, il suffit de le regader pour se rappeller clairement ce qu'on a voulu dire.
Il faut donc déja connaitre les principaux faits marquants de la saison ( si on considère qu'il se passe un gros fait marquant tous les 4 à 6 épisodes ). Cela permettera de respecter un certain fil rouge, et de ne pas trop dévier avec des histoires improvisés, mais j'y reviendrais plus tard.

Ensuite, écrire les grandes trames de la saison (donc évoquer ces fameux faits marquantes), en précisant quelles sont les grandes articulations de la saison.
Il faut ainsi avoir une idée précise de comment chaque intrigue va évoluer (compter environ 4 à 6 storylines par épisode ), ce vers quoi elle tend. Pour ne pas lasser le spectateur, une storyline ne peut se dérouler au même endroit pendant 24h, à traiter du même sujet avec les mêmes menaces. Il faut varier les idées et chercher à rendre ses intrigues "mouvantes", afin d'opérer des renversements et rebondissements. En résumé, il faudrait procéder de la sorte :
- Les évenements importants qui caractérisent les épisodes 1 à 6
- Idem, pour les épisodes 6 à 12
- Idem, pour les épisodes 12 à 18
- Idem, pour les épisodes 18 à 24

Vraiment écrire l'essentiel, et ne pas s'attader sur les petits détails, cela viendra plus tard.

Enfin, écrire par avance chaque situation de l'épisode suivant, et la plupart des situations ( ou scènes ) de celui encore après. Là encore, ca permettera de suivre un certain fil rouge, et de parvenir plus facilement à ces fameux faits marquants.
Il faut alors préparer une feuille par épisode, avec des notations sur ce qu'il se déroulera à chaque scène, ou presque. L'idée est d'arriver à la fin de l'épisode, et d'avoir réussi à dire ce qu'on voulait dire. C'est un travail minutieux qui peut être lassant, mais c'est indispensable car trop souvent, on a tendance à avoir de nouvelles idées en cours de route pouvant changer le but premier. Mais je reviendrais plus tard à ces improvisations.


Par ailleurs, il ne faut pas être "avare" de rebondissements, conspirations, complots...le lecteurs adorent, et ça ajoute de la tension. On peut même s'inspirer de faits réels. Enfin il ne faut pas se sentir obligé de sortir un énorme twist à chaque fin d'épisode, mais régulièrement, c'est bien. Et contrairement à 24, il faut s'arranger pour ne pas faire retomber la tension après un cliff. Il faut que la tension perdure et sois constante, voir croissante. Il faut rappeller sans arrêt les conséquences qui en découle, et faire apparaitre les prémisses de l'évolution de l'intrigue, qui va se découvrir petit à petit. Néanmoins, il est cependant indispensable de "calmer le jeu". On ne peux pas offrir que des épisodes bourrés d'actions et de rebondissements. Il faut impérativement un calme avant la tempête (3-4 par saison c'est bien), pour préparer le terrain. Au final, les lecteurs n'en seront que plus satisfaits l'épisode suivant. Et puis en 24h, il n'y a pas toujours de l'action pur. On peut d'ailleurs offrir de moments très tendus et lourds (diplomatiquement notamment) sans action. On peut jouer un peu avec le côté hollywoodien du show, mais pas trop. L'idéal est d'offrir différentes ambiances, enfin ce n'est pas le mot, de créer différentes contextes plutôt, pour effectuer ensuite des changement plus ou moins radicaux. C'est comme ça qu'on constitue sa propre saison, qu'elle aura une image qui lui est propre.


2 - L'improvisation

La créativité étant la base de l'écriture, il y a toujours une part d'improvisation, nécessaire pour donner l'envie de continuer d'écrire sans te lasser avec toutes les idées déja faites.
C'est comme ça que fonctionne les scénaristes de Lost ou Alias, et des séries mythologiques. Quand on fait une histoire mythologique ( et même si ce n'est pas le cas ), il ne faut pas "contraindre" la créativité et l'empêcher de s'exercer tout au long de l'écriture. Laisse quelques blancs, à propos d'une ou deux petites intrigues. L'inspiration peut venir en cours de route, tout ne vient pas d'un claquement de doigt. Il faut juste s'assurer, et cela vient avec le temps, de rester le plus cohérent possible par rapport à là où tu veux en venir, et essaie de dévier le moins possible de ton objectif.

C'est là que les brouillons sont indispensables. Parfois, il arrive que juste au moment d'écrire une scène, on trouve une nouvelle manière de l'exploiter, totalement différente de la précedente. Cela peut s'avérer dangereux, mais là, seul vous êtes maitre pour évaluer la situation. Si ça vous plait plus qu'auparavant et que ca renforce la crédibilité, pourquoi pas.
D'autant plus que si on est suffisament motivé pour faire d'autres saisons, le futur de la fan-fiction se complétera peu à peu. Du moment qu'on se lance pas totalement dans le vide et qu'on sait toujours où on vent en venir. Mais enfin il n'est pas impossible de revenir sur ces idées et les remplacer par d'autres. C'est là qu'il faut faire un gros travail de cohérence, se poser des questions, et tout écrire étape par étape pour ne pas être perdu. Votre travail ne doit pas être une contrainte, sinon il n'y a aucun plaisir. Je ne saurais que trop conseiller de réflechir encore et encore avant d'entamer l'écrire et de se lancer dans quelque chose d'incertain.


3 - Les dialogues

Les dialogues, grande difficulté. Il est facile de "brasser de l'air", et de parler pour ne rien dire. Dans une série (essentiellement de type HBO), on voit souvent plein de phrases de la vie courante qui ne feront pas avancer la compréhension de l'histoire, mais qui donneront de l'intérêt au personnage et amènent un certain réalisme. Je conseille d'éviter cela pour l'instant, étant donné que le champ de lecteur est limité, et qu'une fiction qui ne va pas assez droit au but va rapidement lasser. De plus que ça ne correspond pas tellement à l'ambiance 24. Après, ce n'est pas une obligation, vous pouvez le faire par souci de réalisme ( bien que le réalisme ne dépend pas que de ça ), mais à titre préventif, je préfère vous dire que les lecteurs de ce genre de fan-fics n'apprécie pas quand on s'étend trop en longueur en disant des choses qui peuvent paraitre insignifiante. Là encore, à vous de voir ce que vous préferez Wink

Il faut donc tout de même être très incisif. Dire des choses, mais pas trop, tout en restant le plus réaliste possible. Il faut que la conversation paraisse logique. Et ça, c'est très très difficile, ça demande généralement du temps. De plus, les dialogues, ou même la narration, doit avoir une certaine résonnance le long de l'épisode ou de la saison. Ils doivent avoir un impact qui ne se limite pas qu'à la scène. Il faut procéder par couche, et "dire des choses derrière les choses".
On peut prendre l'exemple de Desperate Housewives. Au début de l'épisode, la voix-off (Mary-Alice) dit toujours quelque chose, qui hors contexte, parait peu sensé, et on se demande qu'est-ce que ça vient faire là. Peu à peu se découvre une certaine morale en rapport avec ce qui a été dit, et à la fin, et finallement, l'épisode prend tout son sens en même temps que le monologue du début prend un sens.

Le discours entre les personnages sont révélateurs d'une quantité de choses. Ils donnent des informations sur l'histoire, des questionnements qui peuvent témoigner de leur ignorance, ou qui seront à l'origine de leurs investigations, mais renseignent aussi sur la psychologie des personnages, et sur une portée plus réflexive. Il faut donc bien réflechir avant de faire parler quelqu'un, car il y a plusieurs manières de dire une chose. Et en même temps, ça doit paraitre logique et naturel.


4 - La narration et les passages descriptifs

Du même ordre, la narration et les descriptions. Deux choses à préciser.

D'une part, il s'agit d'un outil indispensable. Cela aide à forger son univers. Il faut installer son décor, mettre en place son ambiance et affirmer son style. Etre donc précis. Mais pas trop, il faut procéder par mesure (et hop, une difficulté de plus), car tout comme les dialogues, en dire trop va vite lasser le spectateur. Là encore, il faut être concis et incisif. Dire le plus de choses possibles mais de manière courte, sans que la narration ne soit trop affecté. Très souvent, on a envie d'écrire comme Clancy ou Pelecanos, et écrire de lignes et des lignes de précisions sur un environnement, les détails d'une scène...mais on ne le peux, non seulement par manque de temps, mais aussi parce que le lecteur décrocherait. Nous sommes dans 24, et d'ailleurs, la cible principale sont les 15-25 qui aiment l'action et le suspens, donc il faut du brut, tout de suite aller à l'essentiel, même si le côté "artistique" en paie les frais.

D'autre part, et c'est pareil pour les dialogues, ne pas hésiter à faire des aller-venus permanant entre les épisodes. Par exemple en fin de saison, on peut faire mention ( mais cela doit découler logiquement ) à quelque chose qui s'est déroulé au début, chose que 24 peine à faire. Ne pas rester fermé dans un cadre trop clos, même si c'est du temps réel. Evoquer constamment les choses qu'on a mentionné auparavant. Cela renforcera la crédibilité et le réalisme du discours. Je conseillerais d'ailleurs de prendre exemple sur la série The Wire.
Non seulement ce procédé rafraichira la mémoire du lecteur, mais en plus, il se sentira complètement immergé dans le cadre d'une fiction car ces réevocations vont paraitre logique et il va se dire "Ah oui c'est vrai, il s'était passé ça, et maintenant du coup, il se passe ça". C'est là une autre difficulté si on veut faire une saison entière. On travaille seul, donc personne n'est là pour rappeler si on a oublié des choses. En conséquent, il faut bien connaitre chacun de ses épisodes. Par exemple Palmer annonce qu'il a un discours de presse dans 6h. A ce moment là, il ne faudra pas que oublier son discours! Cela implique de jongler sur le plan sur lequelle dansent les personnages. A des moments donnés, ils seront plus en retrait que d'autre. Dès lors, ne pas hésiter à les effacer, du moment que ça reste cohérent. Je le rappelle, il faut bien que chaque storyline ait une fonctione précise. Donc nul besoin de se sentir obligé d'intégrer Tony ou la CAT parce qu'on ne sait pas quoi faire d'autre ou parce que dans la série, ils ont une place essentielle. Si on juge qu'à un moment donné dans l'histoire, ils s'essouflent et qu'ils n'ont plus besoin d'être là, alors virez-les quelques temps. Il faut donc être très attentif à créer une unité dans la narration, c'est complexe, il faut penser à tout, et honnêtement, on ne peut pas. D'ailleurs on fait toujours des erreurs. Le tout est d'en faire le moins possible, car le lecteur sera toujours là pour les remarquer Twisted Evil
Sérieusement, il faut concentrer beaucoup de son travail dessus. C'est en quoi la relecture est déterminante, la narration doit être une unité, mais en même temps, ça ne doit pas non plus trop se ressentir. Enfin la juste mesure vient avec l'expérience.


5 - La psychologie des personnages

Encore quelque chose de très difficile, surtout quand on débute, de plus qu'on est seul. Et par la même occasion, c'est une des grandes faiblesses de 24. Il y a un grand nombre de personnages "vides", "creux" (Marwan, Fayed, Curtis, Bill...). Des personnages doivent avoir une histoire, un passé. En fait, je le dis tout de suite, il faut les écrire en terme de faiblesses, et non pas de forces (contrairement à ce qui a été fait avec Fayed ou Marwan). Les personnages doivent avoir des points de convergence qui affectent leur comportement, en bien ou en mal. De plus, l'histoire est toujours déterminante dans la constituation d'un personnage. Il va réagir de telle manière à telle situation car autrefois, il s'est passé telle chose.

Pour cela, je conseille de faire un tableau avec tout le casting principal. Ecrire leur histoire, presque année par année, les grands moments de leur vie, leurs centre d'intérêt, leurs motivations, désirs, peurs...et c'est là que ça se corse. Lorsqu'on fait ressortir ça dans un réçit, ça ne doit pas trop se sentir. Je veux dire que pour faire ressortir la psychologie d'un personnage, on ne va pas faire "Alors John, tu as peur? ", " Oui, j'ai peur, car en 1995 j'ai raté une intervention dans un lycée et un jeune gosse est mort. Depuis je ne veux plus faire d'intervention"...
Ca doit être subtile, et il ne faut pas que ca intervienne de manière forcée. C'est là que les dialogues sont une force pour la psychologie des personnages. C'est pourquoi je conseillerais de ne pas en inventer trop (des personnages). Un peu, mais pas trop. Et à nouveau, n'hésitez pas à faire des "allers-retours". Un personnage qui parle de X choses à un moment donné, et qui le réevoque une saison plus tard, ca renforcera la crédibilité au sujet de sa psychologie, et le lecteur va voir que l'auteur connais son sujet, donc il aura plus de facilité à entrer dans l'univers de la fic. Pour cela, donnez-leur par exemple des tics, de langage notamment. Le lecteur pourra donc aisément reconnaitre le personnage. C'est pour cette raison que Chloé est assez facile à reconsituer avec ses grimaces et sa sale attitude Laughing

Ensuite, de même que pour votre histoire, il faut que savoir ce qu'il va arriver à ses personnages. Comment ils en sont arrivés là, où ils vont aller, et pourquoi. En outre, c'est toujours bien d'identifier un personnage à un acteur historique réel ( Fidel Castro, Elstine, Hitler, etc... ). Ca donne l'occasion de véhiculer un certain message si vous le souhaitez, mais encore une fois, il faut rester discret. En résumé, il faut que vos personnage soient vivants, et bien réels. Les descriptions physiques vont se réveler assez importante au début.

En fait (et c'est là que c'est pas évident vu qu'on travail seul), il faut donner une intelligence à son personnage (et c'est vraiment pas facile donner une intelligence et une sensibilité différente que la sienne puisque par définition, chacun à une intelligence et une manière de raisonner unique). Il faut donc que pour chaque personnage penser comme lui et parler comme il parlerait.

Si vous arrivez à faire ça, à maitriser les comportements des personnages, crées ou pas, c'est déja un très grand pas. J'aborderais une dernière chose à ce sujet, et c'est là l'insuffisance essentielle de la série. C'est qu'une saison se déroule en 24h. Or, un personnage ne peut pas tout à fait évoluer dans ce laps de temps (on ne change pas totalement en 24h). C'est néanmoins indispensable qu'il progresse au cours de la saison. C'est pour cela que vous devez travailler un maximum la cohérence de son évolution (en travaillant donc son passé, son "être"). Le personnage doit avoir un intérêt à évoluer. D'ailleurs, en toute honneteté, je ne crois pas qu'un personnage inscrit dans le temps réel puisse évoluer en toute crédibilité. Il faudra encore une fois doser son évolution pour pas qu'elle ne soit trop grosse. Et ne pas l'intègrer juste pour l'intégrer, il doit avoir une fonction propre et un rôle bien précis au cours la saison.


6 - Inspiration et ambiance

J'ajouterais une dernière chose, en parlant de sincérité avec soi-même (houla, on dirait la Star Ac' Laughing ). Je veux dire par là qu'on doit parfaitement s'imaginer ton réçit, sinon, les lecteurs n'y arriveront jamais. Donc quand on se relis, on ne doit pas hésiter à recorriger plusieurs fois, et à faire son "montage". Enfin, cela implique un certain rapport d'immédiateté à la créativité. Il faut que les choses vous apparaissent à l'esprit, ne cherchez pas en vain à composer à et compléter telle situation. Mon principal conseil à ce niveau est d'écouter de la musique afin de se mettre dans une ambiance. Croyez-moi, le lecteur le ressentira. On a rien à perdre à élargir ses gouts musicaux, donc je vais vous conseiller plusieurs styles:
- le jazz (Sinatra, Diana Krall, Karrin Allyson... )
- le classique (Mozart, Chopin, Mendelsohn...)
- les musiques du monde (Pharoah Sanders, Sharam Nazeri, Mohamed Reza, et autres musiques arabes )
- les musiques de films/séries/jeux (BO de 24, James Bond, Metal Gear Solid...).

Bref, pas trop de rock ou quelque chose d'électronique. Pas que je n'aime pas ces styles, bien au contraire, mais pour ce genre d'exercice, je pense que ce n'est pas le plus approprié. Enfin vous verrez par vous-même. Moi je trouve que rien ne vaut un bon Diana Krall sous lumière tamisé avec un peu de neige Laughing
Quoiqu'il en soit, vous trouverez très bien tout seul l'ambiance qui convient le mieux. Mais faites attention car c'est déterminant dans l'inspiration et ta détermination. Pour créer un contexte, il faut soi-même être immergé dans un contexte.


7 - L'originalité

Il n'y a pas de modèle à suivre au sujet du scénario de son histoire. Vous êtes libres d'évoquer ce que vous voulez. Là encore, il faut élargir son horizon plus que celui qui nous est donné.
Non, dans le monde, il n'y a pas que les menances nucléaires, bactériologiques, toxiques...les méchants ne sont pas non plus toujours arabes, ou russes.
Ainsi, je pense qu'il est très important de souligner deux choses à ce sujet :

La menace :

Ne vous sentez pas obliger de parler d'une menace qui met en jeu des milliers de personnes et qui peuvent conduire à la mort. Aujourd'hui, le monde est menacé par tellement de choses qui ni se réfèrent pas à la mort...Puisez votre inspiration dans l'actualité si vous le souhaitez.
Une menace peut concerner l'humain condition (comme dans 1984, l'asservissement de l'humanité). Elle peut aussi être de facteur scientifique, historique...Evitez cependant d'aller dans le surnaturel en abordant l'ésotérique à la manière de Vanished.

En réalité, votre menace doit se réflechir en terme de conséquences et d'intentions. Qu'est-ce qu'elle implique ? Des fragmentations politiques, des discordances géopolitiques ? Ainsi, ne jamais négliger le côté politico-médiatique de l'affaire. Il faut chercher à observer la menace sous toute ses coutures.

De plus, vous n'êtes pas obligé de respecter le plan d'une menace toute les 12h, ni d'achever votre menace à la fin de la journée, elle peut rester en suspens, et tout ne se résoud pas en 24h. Réflechissez bien avant d'en être sûr. Essayez de l'étendre à la plus grande portée possible : elle peut par exemple être de nature psychologique (n'oubliez pas la fameuse guerre psychologique!), sociologique, anthropologique etc...et ca ne veut pas dire que vous tombez dans des dérives intellos.
En un mot, une menace doit être plus que ce que recouvre le mot à première vue. Elle doit être la plus complète possible.


Les opposants

Ils ne doivent pas être clichés, mais le plus humain possibles. Réfléchissez bien à leur donner un motif, une raison cohérente de faire tout ça. Et dites vous bien que la vengence n'est pas la seule raison du terrorisme.
En outre, tout n'est jamais ou noir ou blanc. Un opposant n'est jamais que méchant, et les adjuvants que gentils. Donner lui des faiblesses, quelque chose qui le rend humain et qui fait qu'on s'attache à lui.
D'ailleurs, pourquoi un opposant revendiquerait clairement sa nationalité ? Par exemple il est islamiste, donc il n'aime pas les américains, et attaque le pays. Il est japonais, et n'a jamais digéré Hiroshima. Bref, donnez lui des valeurs, des aptitudes et convictions, mais le ne "robotisez" pas, il est un homme comme nous tous.
Et ce n'est pas une obligation que de le rendre fort, impitoyable, au crane chauve et mal rasé. Vous n'êtes même pas, en soi, obligé de trouver un méchant type. Le protagoniste peut par exemple être freiné par son propre gouvernement.

En clair, essayez de sortir du cadre de la série, cherchez le plus original possible, car contrairement à ce que disent les mauvaises langues, il y a beaucoup d'autres idées à exploiter. Il faut juste sortir de ce cadre borné.
Etre original, ce n'est pas évident, mais n'oubliez jamais que c'est un des principal enjeu qui pousse le lecteur à vous lire.
Si vous évoquez une bombe qui va sauter dans un aéroport, un train qui sera détourné, ou une banque braqué, ça ne va pas trop attirer le lecteur dans la mesure où c'est du vu et revu (à moins que vous maitrisiez parfaitement l'affaire). Bref, cela exige un certain "anti-conventionalisme" qui vous pousse à sortir des limites de la série et d'aller plus que là où elle a su aller.

Tout cela ne vient pas d'un coup de baguette magique, donc je vous le redis, restez informés vis à vis de l'actualité dans le monde. Sans toutefois tout recopier de bout en bout. Mais placé dans un contexte politique et diplomatique qui peut très bien s'allier à l'action du terrain, ça fera très bien l'affaire.

Un dernier point que je tiens à aborder à ce sujet, et qu'il faut veiller à bien s'informer. La recherche est fondamentale, et quoi de mieux qu'internet (et Wikipédia parfois) pour trouver réponses à nos questions?
Essayez donc d'être précis dans vos renseignements, le lecteur se sentira encore plus immergé dans votre monde. Bien entendu, nous ne pouvons pas accéder au plus haute sphère du savoir dans ce domaine (au sujet des méthodes de la CIA par exemple). Il va falloir rester créatif dans la mesure du crédible, et faire fonctionner votre intelligence!

C'est une étape très importante. Les meilleurs auteurs (Clancy, Pelecanos, Ellroy, Ed Burns... ) sont des gens qui ont vécu dans le milieu qu'ils évoquent, et dont ils connaissent les ficelles. Ils sont d'une authenticité remarquable (ce qui leur a parfois causé des histoires avec le gouvernement! ). Bien sur, nous nous pourrons jamais avoir une bonne connaissance du milieu.
Néanmoins, plus vos épisodes regorgeront de détails et anecdotes en tout genre véridique, et mieux il saisira cette authenticité.


8 - Grammaire et orthographe

Last but not least. Soyez parfaitement attentif à votre grammaire et votre orthographe. Cela favorise ou non la lecture, et il se peut que le lecteur décroche à cause d'un trop grand nombre de fautes.
De même que lorsqu'on commence, nous sommes amateurs, il est normal d'en faire. Réferez-vous donc à des dictionnaires, de conjugaison notamment. Faites éventuellement relire par un ami, et relisez vous-même, au moins une fois, votre épisode lorsqu'il est terminé.

D'ailleurs, relisez fréquemment vos épisodes afin de bien les connaitre.
Passez enfin au détecteur de fautes sur votre logiciel, ça peut s'avére utile.
Certaines petites fautes devraient toujours passer entre les mailleurs de filets, mais c'est pardonnable. L'intérêt est surtout que ce soit lisible sans que le lecteur n'ait à faire d'effort.

Et puis cela permet de vérifier la cohérence et l'unité d'un épisode, donc c'est tout bénef'.


Plus que 2 règles et on aura les dix commandements de la fan-fiction Laughing
Je completerais ce post avec le temps, car j'ai sans doute oublié certains points. Wink

Quoiqu'il en soit, j'espère que cela vous sera utile dans votre projet, et n'oubliez pas la règle première, ne jamais perdre confiance et rester déterminé jusqu'au bout, sinon, ne commencez même pas. Les fan-fictions ne sont pas fait pour ceux qui ont tendance à laisser tomber. Vous êtes vous-même maitre du sens et de la qualité de votre oeuvre, donc ce n'est pas une question d'aptitude ou pas.

D'ailleurs, le fait même de songer à un projet devrait vous déterminer, si ce n'est que dans l'idée même de parvenir à quelque chose, et d'en être fier.

Je considère qu'il est important d'avoir des projets et que l'ambition est toujours bonne à prendre quand on persévère jusqu'au bout. Et puis n'oubliez pas que le monde ne s'est pas fait en un jour Wink
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aalmeida
Moderateur
Moderateur


Inscrit le: 10 Oct 2005
Messages: 1569
Localisation: The Fortress of Barnitude

 Message Posté le: Dim 25 Nov 2007 - 21:38    Sujet du message:
Répondre en citant

Petite remarque venant d'un simple lecteur (mme si l'idée d'ecrire une fan-fic qcommence à gerber dans ma petite tete) : c 'est beaucoup plus agreable de lire une fan-fic bien mise en forme avec si possible des couleurs et de la mise en forme comme par exemple celle de Winslow.
_________________
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Greg Saunders
Dingue de 24-fr
Dingue de 24-fr


Inscrit le: 13 Déc 2004
Messages: 3041

 Message Posté le: Dim 25 Nov 2007 - 21:48    Sujet du message:
Répondre en citant

Aalmeida a écrit:
Petite remarque venant d'un simple lecteur (mme si l'idée d'ecrire une fan-fic qcommence à gerber dans ma petite tete) : c 'est beaucoup plus agreable de lire une fan-fic bien mise en forme avec si possible des couleurs et de la mise en forme comme par exemple celle de Winslow.

Assez d'accord avec ça même si ça fait un peu trop flashy s'il y a trop de variations.
Par contre, ne prenez pas exemple sur le scénario des fics de Winslow, c'est assez "spécial" (pour ne pas dire douteux) Mr. Green Rolling Eyes
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Palmer22
Maître du temps
Maître du temps


Inscrit le: 18 Juil 2007
Messages: 4967

 Message Posté le: Lun 26 Nov 2007 - 0:16    Sujet du message:
Répondre en citant

Mr. Jack a écrit:
Règles essentielles à l'écriture d'une fan-fiction


Et bien, merci beaucoup Mr. Jack pour ces conseils fort intéressants et utiles avec ça Razz .

Pour moi, il me parait indispensable que ma fan-fiction dure 24 épisodes.

Aussi, je l'écris entièrement avant publication pour justement que mes idées soient harmonieusement diluées dans le récit, qu'elles ne partent pas toutes dans les premiers épisodes pour brasser du vent par la suite en fait.

Il faut trouver le juste milieu entre l'attente du lecteur et ce qu'on peut lui proposer à un moment donné, ni trop ni trop peu, il faut garder des idées de côté par moments, même si on est tenté de les mettre toutes en même temps, il faut savoir les diluer au fil du récit, pour qu'au final on ait une saison homogène, sans creux et inégalités.

Nuancer les personnages, ça aussi c'est la clé d'une histoire pas prévisible et haletante car tout peut s'y passer.
Penser à leur psychologie, c'est essentiel égalmeent, il faudra dans mon cas que je m'inspre de leurs états d'âmes dans les saisosn entourant cette saison fictive, ne pas trahir ces derniers et qu'on puisse les reconaitre facilement.

Ensuite,je pense choisir une menace parallèle à l'infiltration de Jack, mais c'est possible que cette trame suffise à remplir la saison, je verrais en fonction des connexions possibles entre les intrigues.

Enfin, ne pas tomber dans la surenchère, j'opterai pour de l'action diffuse et nécessaire.

Wink
_________________
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
darkunt
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 18 Nov 2007
Messages: 85
Localisation: A Bristol avec les Skins'er

 Message Posté le: Sam 08 Déc 2007 - 20:37    Sujet du message:
Répondre en citant

Merci Mr.Jack de tes conseils pour l'écriture.;p
t'as du t'amuser à écrire tout sa XD
_________________
Opération World Trade Center:En Ecriture
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Invité






 Message Posté le: Dim 09 Déc 2007 - 1:05    Sujet du message:
Répondre en citant

moi j'ai un autre conseil:essayez de le faire dans le calme,et surtout pas avec quelqu'un qui regarde le téléthon dans la pièce lol
 Revenir en haut »
Maniac
Agent de la NSA
Agent de la NSA


Inscrit le: 10 Oct 2007
Messages: 683
Localisation: Dans le lit de Kim Bauer

 Message Posté le: Lun 17 Déc 2007 - 22:42    Sujet du message:
Répondre en citant

Difficile d'ajouter quelque chose aprés ce pavé de Mr.Jack Surprised
_________________
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
GP_@lex
Vice-président(e)
Vice-président(e)


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 1069
Localisation: Poitiers

 Message Posté le: Mar 18 Déc 2007 - 3:04    Sujet du message:
Répondre en citant

Maniac a écrit:
Difficile d'ajouter quelque chose aprés ce pavé de Mr.Jack Surprised


Oui c'est clair je me suis dit la même chose, donc je félicite Mr Jack Applause pour ce post qui est bourré de conseils pour nous auteurs en herbe ! Tu abordes en détails des sujets précis comme la psychologie des persos, le développements des idées et impros (ces deux paragraphes là sont vraiment très intéréssant pour moi ) ! L'ensemble de ton post nous offre une mini méthode qui peut être amélioré selon ses envies et ses besoins, encore une fois bravo Wink !

Pour completer tout ce que Mr Jack a dit et si vous avez envie d'aller plus loin, je voulais vous présenter un livre qui non seulement est très complet mais nous donne différentes techniques pour réussir son histoire et accrocher le lecteur !! La fin ne nous intéresse pas mais concerne ceux qui se destine à la publication, il est cependant une bonne base pour construire tranquilement son histoire !

Comment écrire une thriller - 13,30 €




"Ce livre original enseigne les techniques les plus efficaces pour devenir auteur de thrillers, c’est-àdire toute histoire susceptible de faire frissonner le lecteur. Il constitue un guide optimal dans le choix du thème de départ, utile pour la phase de recherche et le classement des données, la création des personnages, le développement de la trame et enfin la révision de l’oeuvre complète. Il montre également comment éviter les erreurs les plus courantes, comment dépasser la fameuse “feuille blanche” et trouver un éditeur disposé à encourager le résultat de tant d’efforts. Des conseils sur le monde de l’édition, des plans concis et des exercices simples, viennent s’ajouter à des informations utiles, concernant la variété des contrats, en cas de publication."

Voici le lien :

Lien FNAC : "Comment ecrire une thriller"

PS : En fait Mr Jack je voulais te poser une question devant tant motivation pour écrire, je me demandais si tu avais déja écrit autre chose que des fan-fics ? un livre peut être ? un thriller, polar ou roman policer (je te vois bien dans ce genre de livres Wink ) ? si oui est ce que tu en a terminé 1 ou plusieurs ? peut être as-tu déja les idées et que tu as besoin de temps pour mettre le projet en place... voila en tout cas je me posais la question Wink !
_________________


"Wilson: La beauté nous détourne souvent de la vérité.
House: Et la banalité nous frappe dans les couilles. " Dr House 1x03
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lolodu13
Membre de Serpent Corail
Membre de Serpent Corail


Inscrit le: 13 Déc 2007
Messages: 104
Localisation: marseille

 Message Posté le: Mar 18 Déc 2007 - 13:23    Sujet du message:
Répondre en citant

Merci pourc es conseils, mais j'aimerais savoir comment on fat pour poster une fan-fiction.
je m'y suis essayé et j'aimerais avoir l'avis des fans
merci
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
GP_@lex
Vice-président(e)
Vice-président(e)


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 1069
Localisation: Poitiers

 Message Posté le: Mar 18 Déc 2007 - 13:49    Sujet du message:
Répondre en citant

lolodu13 a écrit:
Merci pourc es conseils, mais j'aimerais savoir comment on fat pour poster une fan-fiction.
je m'y suis essayé et j'aimerais avoir l'avis des fans
merci


salut lolodu13 !bienvenue sur le site de 24-fr Wink !
Pour poster ta fan-fic tu as juste a creer un nouveau sujet dans cette section "fan-fiction" avec le nom de ta fan-fic comme nom de topic par exemple : "fan fiction de lolodu13" et mettre dans ton post ton premier épisode, c'est tou simple Wink !

Sinon pour te connaitre un peu mieux viens te présenter dans le PDLM :

http://www.24-fr.com/forum/ftopic6270-0.php
_________________


"Wilson: La beauté nous détourne souvent de la vérité.
House: Et la banalité nous frappe dans les couilles. " Dr House 1x03
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6697
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Mar 18 Déc 2007 - 17:54    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
PS : En fait Mr Jack je voulais te poser une question devant tant motivation pour écrire, je me demandais si tu avais déja écrit autre chose que des fan-fics ? un livre peut être ? un thriller, polar ou roman policer (je te vois bien dans ce genre de livres ) ? si oui est ce que tu en a terminé 1 ou plusieurs ? peut être as-tu déja les idées et que tu as besoin de temps pour mettre le projet en place... voila en tout cas je me posais la question !


Oui j'ai déja écris plusieurs scénario de court-métrage (et j'ai eu une formation à l'écriture), dont certains ont été tournés, et diffusés à des festivals.
Mais bon, ca diffère en de nombreux points de l'écriture d'une fan-fiction.

Et je dois admettre que j'aimerais boucler ma fan-fiction le plus rapidement possible car ca présente trop de contraintes à mes "exigences". En fait je suis sur un polar, une sorte de croisement entre l'univers de The Wire et Six Feet Under (et mon idéal serait d'en faire une série, mais bon, pour l'instant restons réaliste Laughing ), et j'aimerais vraiment faire tout ce que la fan-fiction m'a empêché de faire.
A savoir quelque chose de bien écrit, avec un vrai style narratif et descriptif, des psychologies complexes et plus aboutis, enfin quelque chose de vraiment littéraire quoi.

Là je sais qu'il faut pas trop s'étendre en longueur et passer par des raccourcis pour le lecteur, vu que 20 pages c'est déja beaucoup... Confused
Bref, si mes fan-fictions me permettent bien de mettre en avant ma créativité d'un point de vue "scénaristique", avec une multitude de rebondissements et de situation accrocheuses, je reste toutefois coincé dans l'exerice d'écriture. J'aimerais en dire beaucoup plus, et avec plus de finesse (parce que vas-y pour aborder des problemes sociologique et philosophies dans une fan-fiction sur 24...), et puis j'aimerais dépasser la dizaine de lecteurs sur un forum, donc ca serait vraiment un rêve de pouvoir publier plus tard.

C'est pour ça que dès que ma fan-fiction sera terminée, je débuterais l'écriture de mon roman et je tenterais par tous les moyens de publier. Je reste réaliste, je me doute qu'on devient pas James Ellroy d'un claquement de doigt Laughing , mais l'écriture le moyen de me réaliser, et je me vois mal vivre sans ça Smile
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » Conseils pour fan-fictions ??
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 


- Ce site n'est en aucun cas un site officiel de la série "24" - "24" TM and © Fox and its related companies. All rights reserved - CNIL 1025857 -

Powered by phpBB © 2005 phpBB Group - Traduction par : phpBB-fr.com - Sonnerie 24 - BSG Encyclopédie - SeriesNews