24-FR Site des fans de la série 24 heures chrono Boutique 24!
Connexion S'enregistrer Rechercher Galerie Photos :: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum
L'Affaire Suvarov
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » L'Affaire Suvarov
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Invité






 Message Posté le: Dim 23 Mar 2008 - 22:23    Sujet du message:
Répondre en citant

merci tonygirl
 Revenir en haut »
Invité






 Message Posté le: Mar 22 Avr 2008 - 13:17    Sujet du message:
Répondre en citant

Ça va faire un mois demain qu'il n'y a plus aucune nouvelle sur cette fic... T'as abandonné ?
 Revenir en haut »
Invité






 Message Posté le: Mar 22 Avr 2008 - 14:13    Sujet du message:
Répondre en citant

non j'en suis a l'épisode 8
même si j'avoue que j'ai un peu abandonné un moment,désolé
 Revenir en haut »
Invité






 Message Posté le: Mer 23 Avr 2008 - 13:29    Sujet du message:
Répondre en citant

Précédemment dans l'affaire Suvarov
De 14h à 15h


Vassili Yanukov,le chef de la sécurité russe de Suvarov,avait donné une fausse carte de sécurité à un homme qui entre et dépose un boitier dans la salle ou Suvarov parlera.
Fradkov,le chef du SVR,informe Suvarov que la mission a échoué et qu'il y a eu une attaque d'hélicos en même temps.Suvarov ordonne de préparer
une version avec preuves comme quoi le commando était franc tireur et qu'il avait échappé au controle du SVR ce qui est faux,l'ordre d'enlever les
Yourtchenko venait de lui(pour l'enquête)mais il l'annule.Napolitano,le président du Conseil italien,parla avec Suvarov,et lui dit que les morts du commando
sont dans les BDD comme agents russes,Suvarov nie et accuse l'Italie de faire barrage à une enquête russe sur les Yourtchenko.Une bombe explosa dans la salle ou Suvarov allait parler,alors qu'il conférait avec Napolitano a côté.
Prodi avait enlevé 2 agents russe impliqués pour les interroger avec l'agent capturé.Napolitano ordonnait qu'ils parlent.Il les menaca de prison secrète et torture.Suvarov utilisa le faux dossier pour s'innocenter en prétendant que les agents étaient en freelance.Palmer refusa d'annuler le traité américano russe sans preuves fournies par l'Italie.


Gael sait pourquoi les MS 13 qui sont complices des terroristes apparemment lui en voudraient: il avait fait une mission car les MS 13 sont en affaires avec FARC et AUC.Ils avaient tué Alfredo Juanez,le cousin de Julio et un des chefs du MS 13.Jack soupconne Brown,celui qui a arrêté Gael avec Mac Laughlin.

Jack interrogea Julio.Jack tira dans la jambe de Julio alors que Burke le torturait.D'après Julio les MS 13 avaient été contactés par un ex général russe.
Chloé confirma que ML et Brown avaient touché de l'argent.Un homme enleva Brown.Jack avait trouvé un lien entre Mac Laughlin et Stoller.
Stoller savait que Bauer aidait Ortega par un appel intercepté et son complice pirata la LAPD pour savoir pourquoi Brown ne répondait pas.Celle ci se rendit compte de sa disparition.Le kidnappeur était Gael.Il expliqua a Brown qu'avec les preuves de sa corruption et celle de ML,les liens entre eux et Stoller la CAT soutiendrait Gael qui échapperait donc à la Police,et ils interrogeraient Brown.Il risquait Guantanamo et la mort.Gael avait enregistré les aveux de Brown et assommé celui ci,la Division ne le cherchait pas mais ne le protégeait pas,le juge ne tient pas compte de Julio et ses aveux sous la torture.Brown s'était relevé,il tira sur Gael et le blessa,ils se battirent et un coup partit.Chloé les localisa avec l'appel et fit ramener Gael et Brown pour que l'un soit libéré et l'autre interrogé.Brown se prétendit patriote.Taylor ameuta le maire et le juge Parker pour que Parker envoie des Marshall protéger Brown et le ramener à la LAPD.
Parker accepta et ordonna le transfert en demandant une preuve que c'est un cas de sécurité nationale.Jack s'opposa manu militari au transfert pendant que Tony appelait Palmer qui donna le feu vert à la CAT.

La NSA avait intercepté l'appel entre Stoller et son complice ou ils parlaient de pirater la LAPD.Michelle prévint Mike Taylor,le directeur de la LAPD,
pour Brown.Taylor tente en vain de s'opposer mais la CAT est prioritaire.Tony prévint Palmer pour que celui ci les soutienne dans cette affaire.
Chloé put tracer Stoller via l'IP de piratage.Chloé coupa la liaison internet et aux caméras de l'hôtel de Stoller,quand les équipes et Curtis arrivaient.
Stoller en fuyant dut prendre en otage Curtis et demanda son avocat.Il se prétend patriote et anti terroriste et demande l'immunité,et Tony finit par accepter un accord conditionnel;Stoller avoue qu'il travaille pour les services secrets allemands en infiltré chez Max et a du sacrifier Gael,et d'après lui le chef,Max a des taupes dans les agences.

Jessi avoua que James Quincy l'ex attorney général était complice de Frank Newhouse ce que Kelly seul savait,et comme Newhouse avait des liens avec les MS 13 et donc savait des choses sur eux.Elle lacha donc une bribe d'info

La CAT attaqua le repaire de Max.Jack s'infiltra mais fut capturé.Il se réveilla enlevé dans un hélico face a Nina...


EPISODE 8
15h00

Natacha Yourtchenko suivait le décryptage avec Peltz. Il arriva à 100%.
Peltz entra dans le dossier. C’était un enregistrement audio .
« Général Gredenko, je pense que votre plan est une bonne idée. Cependant dans notre parti le mouvement des libéraux dirigé par Vladimir Yourtchenko nous pose un problème
-Ne vous inquiétez pas Petrof. J’ai pensé à cela aussi on va écarter Yourtchenko et le parti passera pour victime
-Vous ne pensez pas que ces Tchétchènes risquent de se retourner contre nous ?
-Non ce Max les tient. Et puis il peut agir contre eux. De toute manière il faudra les affronter tôt ou tard ».

Tony était en liaison avec les équipes.
« Curtis où est Jack ?
C :Je ne sais pas. Ses hommes sont morts, Max et la plupart de ses hommes ont disparu et une charge de C4 a explosé. Apparemment il y avait un tunnel. Des équipes scientifiques vont tout analyser
… :Monsieur Almeida un appel de M.Chappelle
C :Tony Peltz de la CIA m’a appelé. Le Général Vladmir Gredenko et des chefs du PC sont apparemment impliqués et ont utilisé Max et les Tchétchènes dans leur plan. Je veux que vous localisiez Gredenko.
T :Autre chose. Max a pu s’échapper et Jack a disparu
C :Encore Bauer !Décidément ils nous aura crée plein de problèmes
T :Monsieur, sauf votre respect, c’est grâce à Jack qu’une explosion nucléaire et une guerre mondiale entre autres…
C :Ca suffit Tony !Je veux que vous localisiez Gredenko et que vous retrouviez Max et la bombe radiologique. Pas de discussions.
T :Bien Monsieur, d’un ton un peu ironique. J’ai besoin de votre autorisation pour arrêter James Quincy
C :L’ancien attorney général ?
T :Oui.
C :Mais il est influent chez les républicains et proche de l’ex président Barnes entre autres. Ils feront tout pour me torpiller
T :D’après Jessi Quincy était impliqué dans l’affaire Newhouse et Newhouse avait travaillé avec les MS 13. Donc Quincy doit savoir des choses sur eux.
C :Je ne le ferais pas sans l’accord de Palmer
T :Palmer est en pleine allocution. Mais il nous soutiendra. Il est démocrate de toute manière.
C :Vous savez que ce n’est pas si simple.
T :On ne va pas…
C :Ca suffit Tony. Ce n’est pas le moment de se mettre les Républicains à dos.
Chappelle, comme d’habitude, critiquait Jack, même si il s’était attribué les succès obtenus grâce à lui. Et comme d’habitude il pensait à sa carrière et ne voulait pas se mettre à dos les Républicains ni les Démocrates.
Tony pestait. Michelle arriva.
M :Qu’est ce qui se passe ?
T :Chappelle ne veut pas arrêter Quincy il veut que l’ordre vienne de Palmer.
M :Pourquoi ?
T :Des raisons politiques. Quincy est un républicain influent il ne veut pas se les mettre à dos.

Jack était maintenant réveillé, face à Nina dans l’hélicoptère. Nina riait.
N :Dire que quand je t’ai dit que je travaillais pour d’autres que les Drazen, tu ne m’a pas crue.
J :Tu travailles pour Max c’est ça ?
N :Tu le sais maintenant.
J :Je n ‘avais jamais compris pourquoi tu m’avais vraiment aidé le jour de la mort de Teri, avec Gaines, Caroll et Cofell. Maintenant je comprends
N :Ah oui
J :C’est Max qui t’a chargé de nous infiltrer et tu étais agente dormante .Donc tu devais vraiment nous aider, et tu m’a aidé. Seulement tu as tué Jamey et donné l’adresse de la maison à Max. Ce n’est qu’à la fin de la journée que tu as été directement mise en contact avec les Drazen. Pourquoi ?
N :On savait que les Drazen étaient démasqués et on ne voulait pas exposer le groupe. Donc je contactais directement les Drazen. C’est tout simple.
J :Mais pourquoi Gaines a voulu que je te tue ?
N :Gaines connaissait pas l’identité de la taupe. Mais Drazen avait chargé Jamey par le biais de Gaines de pirater mon ordi. Il savait pour notre rendez vous, on savait que ta honte me permettrait de t’entuber et qu’on me croie innocente.
J :Et c’est toi qui a filé a Max les plans de Sogus. Mais pourquoi as tu tué Jamey ?
N :Les Drazen avaient décidé de tuer tous les membres du groupe de Gaines. Moi je savais qu’elle était leur taupe, je l’aurais tuée tôt ou tard. Mais quand Tony l’a arrêtée je devais agir pour empêcher l’enquête. C’est a ce moment que je suis devenue active, avant j’étais dormante.
J :Avant ils utilisaient Gaines la ils t’ont utilisée toi en gros ?
N :Tu es toujours aussi rapide pour comprendre Jack.
Excuse moi mais j’ai un appel a passer.

Max était dans un autre hélico. Celui de Nina et Jack se dirigeait droit vers les eaux mexicaines.
Chloé trouva les hélicos.
C :Tony on a un problème. Un des hélicos se dirige vers les eaux mexicaines. Et après il arrivera…dans la zone des Seises seises.
T :Les 66 seraient aussi impliqués ?Ils étaient déjà impliqués dans le meurtre de Fay Hubley.
C :De quoi parles tu ?
T :Une mission au Mexique liée à l’attaque de l’Auditorium Chamberlain. Les 66 étaient impliqués.
C :En tout cas les 66 ont corrompu toute la Police et l’Armée sur place. Le gouvernement ne voudra pas forcer les Mexicains à intervenir contre les 66, ça déclencherait une guerre civile.
T :Il y a urgence. Il faut les arrêter avant qu’ils arrivent à la frontière.
C :Le problème est qu’ils survolent des zones habitées si on les abat il y aura des pertes civiles… américaines
L’hélico de Max volait à basse altitude au dessus d’un champ. Max ouvrit la portière et sauta avant d’entrer dans la forêt, où l’attendait une Jeep avec 3 hommes. Ils roulèrent.

Tony rappela Chappelle .
T :Ryan un des hélicos vole au dessus des zones habitées et va droit sur le Mexique
R :Dans la zone des 66 je sais
T :Que peut on faire ?
R :Vous devez l’arrêter
T :Mais on risque des pertes
R :Débrouillez vous Tony. Il faut éviter d’avoir à intervenir au Mexique
T :Je suis conscient des enjeux. Et pour Quincy… ?
R :C’est non. Je veux l’accord du président.
T :Ecoutez cela nuirait à votre carrière si à cause de cela on ne pouvait arrêter à temps les terroristes.
R :Mais que voulez vous que je fasse… ?
T :Autorisez officieusement la mission .Je m’en charge avec 3 hommes de confiance .Ils croiront que l’ordre vient de moi. En cas de problème cela retombera sur moi seul. Vous serez blâmé mais c’est moi qui prendrais .En cas de succès vous aurez les lauriers. Cela vous va ?
R :Mais…
Ryan par fierté ne voulait pas admettre devant Tony qu’il était aussi carriériste, et était gêné. Sa raison lui soufflait de dire OUI. De plus il avait fini par détester Tony comme Jack. Après une hésitation entre sa fierté et sa raison il céda
R :Bien. Faites ce que vous voulez.
15h05
Max roulait dans la forêt pour rejoindre son repaire. Son portable sonna.
M :Oui ?
… :C’est moi.
M :Vous comptez faire exploser la bombe quand ?
… :Cela n’a pas changé.
M :Mais il faut que je puisse fuir avant. Et j’ai encore une mission à organiser.
… :Je veux alors la moitié de l’argent que vous recevrez pour mon organisation.
M :Je n’ai pas le choix. Si cette mission échoue je serais tué.
… :Donc vous acceptez ?
M :Oui. Vous aurez la moitié. Je dois contacter Gredenko.

Gredenko étudiait le profil de Kim, Jack et Kate. Il reçut l’appel de Max
M :C’est moi
G :Vous m’envoyez Bauer ?
M :Oui. Avec Nina Myers.
G :Bien mes hommes le garderont.

Tony,Burke et 3 hommes arrivèrent devant chez Quincy. Tony frappa à la porte.
T :Vous êtes James Quincy ?
Q :C’est pour quoi ?
T :Cellule Anti Terroriste.
Quincy ouvrit. Tony lui donna un coup de poing .
T :Ca c’est pour Kelly Sharpton
Q :Quoi…Sharpton…mais comment vous ?
T :C’est vous qui a demandé à Newhouse de mettre la bombe, à cause de vous Kelly a failli perdre sa main.
Quincy paniquait. Il avait toujours cru que personne ne savait rien à part Drexler et Sharpton.
Tony l’attacha à une chaise tandis qu’un de ses hommes préparait le kit d’interrogatoire.
T :Je sais que Newhouse et les MS 13 travaillaient ensemble. Je veux savoir tout ce que vous savez sur les MS 13. On sais que Newhouse a fait des missions pour la Justice contre les MS 13 et en a profité pour prendre des contacts pour son infiltration.
Q :Je ne connais pas de Newhouse
T: Répondez à ma question. On sait tout. Kelly avait tout raconté à Jessi Bandison, mais quand il a été tué elle a trahi pour le venger. Elle a répété ce qu’elle savait.
Vous avez fait chanter Debrah Drexler, Kelly l’a aidée puis vous a forcé à le faire libérer. Je sais aussi que vous étiez en contact avec Newhouse .On a pu tout reconstituer, avec les appels entre vous. Vous l’aviez chargé de créer une fausse menace islamiste pour faire passer le NAP Act.
Mais Newhouse et Marks vous ont doublé. Aujourd’hui des terroristes liés aux MS 13 veulent faire exploser une bombe sale et assassiner Yuri Suvarov.
Q :Je ne sais rien et de toute manière c’est top secret.
T :Burke
Burke injecta un produit à Quincy.
Q :STOOOOOOOOOOOOP !
Je suis l’ancien attorney général, et un ami de Harry Barnes. Vous savez que votre carrière est fichue. Je vous offre le silence
T :On veut des réponses.
Chloé appela Tony.
C :On a trouvé quelque chose.
T :Quoi ?
C :James Quincy était en contact avec Roger Stanton. Stanton est en prison pour trahison il était complice de Sherry Palmer et Peter Kingsley. Lui et Sherry ont confirmé que Kinglsey les avaient manipulés. Leur but à eux était d’obtenir une politique musclée apparemment.
T :Comme Quincy. Cela change tout alors.
Tony se retourna vers Quincy.
T :On a trouvé des appels entre Stanton et vous. Maintenant vous êtes officiellement suspecté de trahison. Je vous offre l’immunité si vous parlez
Quincy hésita.
T :Burke.
Q :NOOON ! STOOP !Newhouse avait un dossier
T :Intéressant…
Q :Sur les MS 13. Il m’avait confié le numéro et le mot de passe de ce dossier, à la CIA.
Le numéro c’est…AZ345RF.
Tony nota.
Q :Le mot de passe est MATILDA
Tony se connecta sur le serveur de la CIA depuis celui de la CAT et lança la recherche.
Il entra sur le dossier. Il y avait des adresses et des noms de MS 13 dont un, Javier Otegui, impliqué dans des transactions avec le gang mexicain des 66. Otegui d’après les rapports de Newhouse avait été au Tadjikistan il y a 12 ans…où il avait renconté probablement des militaires russes.

Tony appela Chloé
T :Chloé c’est Tony. Il faut que tu vérifies une chose :est ce que Gredenko était au Tadjikistan il y a 7 mois ?
C :Je vérifies cela. Pourquoi ?
T :Parce qu’un membre important des MS 13 s’est rendu là bas il y a 12 ans d’après Newhouse
C :Newhouse travaillait contre nous à cette époque ?
T :Apparemment non. La tentative de meurtre contre Barnes a eu lieu 3 ans après.
C :Tu peut me donner le nom ?
T :Un certain Javier Otegui.
C :Je cherche.
Il y eut un blanc. Puis l’ordinateur de Chloé émit un bip.
C :Otegui a été condamné il y a 3 ans pour une série de meurtres et complicité d’actes terroristes. Il se trouve dans la prison de haute sécurité de L.A. Je vais les appeler et donner ordre de le ramener à la CAT
T :Il y a des équipes dans le coin ?
C :Oui il y en a une.
T :Alors elle interrogera Otegui sur place. Faxe leur un document d’accord et donne leur carte blanche de ma part pour l’interroger par tous moyens.
Tony parla alors à Quincy.
T :C’est quoi le lien avec Stanton.
Q :Aucun. C’est juste que Stanton et moi sommes des politiciens de droite et qu’on a participé à des conférences…
T :Burke…
Q :Croyez moi !
T :Ecoutez j’étais un ami de Kelly. Il a failli perdre ses mains et mourir à cause de vous et votre Newhouse.
Q :Newhouse m’a doublé. Je ne savais pas qu’il allait tenter d’abattre Air Force One, d’ailleurs j’étais dedans. Je serais aussi mort…
Tony braqua son arme sur Quincy.

Gredenko était entouré de chimistes ukrainiens. Il avait aussi un suivi vidéo sur une équipe se trouvant à L.A. Celle ci était dans un fourgon. Celui ci s’arrêta à proximité de la CAT et des hommes entrèrent avec des uniformes du FBI. Ils arrivèrent devant la porte.
… :FBI. Nous voulons voir le directeur régional Chappelle.
Ils montrèrent leurs cartes. Le gardien se baissa pour vérifier dans la base de données. Un des hommes l’abattit. Il entra sur l’ordinateur et coupa la caméra. Il accéda au réseau et aux caméras de la CAT et brancha une carte. Gredenko, Max et les coordinateurs de l’opération reçurent toutes les images et l’accès au réseau, depuis le niveau 1.
Les hommes du « FBI » entrèrent. Ils se rendirent dans la salle B12 à leur tour, le lieu de la mort de Teri et de la séquestration de Chloé.

Max partait vers la frontière mexicaine dans la montagne, et reçut un appel du Maître.
M :Oui
… :Je veux que l’on aie terminé dans 3 heures.
M :Mais les systèmes de sécurité russes sont très difficiles à craquer. Il faut donc être patients.
… :La vengeance n’attends pas.
M :Vous voulez que notre plan réussisse oui ou non ?Si cela réussit la Tchétchénie sera sur le devant de la scène.
… :Vous tout ce qui vous intéresse c’est votre argent .
M :C’est vrai je suis un mercenaire mais nous avons besoin l’un de l’autre.
… :Vous n’avez pas intérêt à me doubler comme vous avez doublé Drazen.

La LAPD encercla la maison de Quincy. Celui ci sourit.
T :Comment !?
Q :Je devais appeler un ami aux services secrets et je ne suis jamais en retard. Il sait que si je n’ai pas appelé j’en ai été empêché. Libérez moi et je leur dirais que vous ne faites rien de mal
T :Allez à la porte. Mais je vous ai à l’œil. Et sur la colline en face de votre maison d’autres hommes sont postés.
Tony disait vrai et les appela dans son bluetooth.
T :C’est Almeida.
… :Quels sont les ordres.
T :Quincy va sortir de sa maison pour parler à la LAPD, je serais avec lui. Si j’enclenche le signal tuez le !
Quincy devint vert de peur et trembla comme une feuille.
Tony le releva et l’emmena à la porte qu’il ouvrit. Quincy descendit et rejoint les policiers.
… :Tout va bien
Q :Oui ne vous inquiétez pas. Qui vous a envoyé ?
… :Un appel des services secrets.
Quincy se força à sourire. Le tireur l’avait dans sa ligne de mire. Il transpirait beaucoup et tremblait légèrement.
… :Bien je pars.

Tony attendit qu’ils soient partis puis braqua son arme de nouveau sur Quincy.
T :On rentre.
Tony et Quincy rentrèrent dans la maison. Burke se cacha derrière la porte et quand Tony entra l’assomma. Puis il prit son arme et braqua Quincy. Il l’assomma d’un coup de crosse et lui injecta de l’adrénaline après l’avoir attaché.
Q :Qu’est ce…
Burke lui donna un coup de poing au visage, lui cassant le nez. Il continua de le frapper. Puis il injecta un produit provoquant une douleur très violente dans les centres nerveux
B :A moi vous allez parler !
Quincy hurla de nouveau sous la torture.
Q :Qu’est ce que vous voulez à la fin ? Pourquoi vous l’avez assommé ?
B :C’est moi qui pose les questions. Déjà vous allez venir avec moi.
Burke prit une arme.
B :Levez vous !On va à votre voiture.
Burke enleva Quincy.

L’hélicoptère de Jack et Nina se posa près de Tijuana au Mexique et ils descendirent.
J :C’est quoi votre but ?
N :Tu crois que je vais te le dire.
J :Je vais mourir tôt ou tard non…
N :Ecoute Jack je te connais je préfère ne pas courir le risque. Tu t’en est toujours sorti même face à 7 hommes et aux Drazen.
J :Justement la tentative de meurtre contre Palmer il y a 4 ans c’est la suite du contrat c’est bien ça ?
N :De quel contrat parles tu ?
J :Celui entre Max et la famille Drazen .
Nina sourit, de son sourire pervers.
N :Tu verras je suis une patriote à ma manière. Enfin moi je suis intéressée uniquement par l’argent c’est clair…

L’équipe de la CAT arriva devant la prison de haute sécurité, celle la même dont une autre aile avait été attaquée pour libérer Marie Warner quelques heures plus tôt.
Curtis descendit et entra. Il montra le laissez passer et fut conduit à la cellule d’Otegui.
O :Vous êtes un flic ?
C :En quelque sorte.
O :Alors je vous aide pas
Un interrogateur entra et ouvrit sa valise. Il sortit une seringue et la prépara.
C :Alors…Tu va me dire tout ce que tu sais sur Vladimir Gredenko.
O :Rien.
C :Tu mens vous vous êtes rencontrés il y a 12 ans.
O :Je suis allé la bas pour affaires. Et vu qu’il controlait les milices locales et dirigeait l’Armée russe sur place…
C :Tu lui filais des commissions ?
O :Qu’est ce que je gagne ?
C :Pardon ?
C :Vous avez bien compris. Je suis condamné à perpétuité. Je gagne quoi à vous aider ?
C :Eviter…ca
Curtis tira à côté de la main d’Otegui.
C :Au prochain coup…
O :La liberté ou la mort.
Otegui rigola. Curtis enregeait. Puis il se calma et fit un signe.
On plaça Otegui dans une sorte de casque qui provoquait une désorientation sensorielle pendant que l’interrogateur injectait un produit brûlant les centres nerveux.
Otegui hurla tandis que la torture continuait.

Burke emmenait Quincy.
Q :Qui êtes vous ?
B :Mon nom vous dirait quelque chose.
Q :Qu’est ce que vous me voulez ?
B :Vous faire parler. Et me venger à ma manière.
Q :Je ne veux plus coopérer.
B :Alors vous mourrez
Q :Vous me tuerez non ?
B :Cela dépendra. Je vous torturerais à mort ou non…La balle est dans votre camp mon cher Quincy.
15h14
· Otegui hurlait et souffrait. Curtis continuait la torture
· Burke emmenait Quincy
· Nina emmenait Jack dans une cellule
· Max roulait vers la frontière tout en suivant l’opération, comme Gredenko.
· Les faux agents du FBI étaient en train de se disperser. Ils installaient des cuves dans différentes salles.
15h19
Tony se releva. Il ne comprit pas pendant un moment ce qu’il s’était passé. Puis en un éclair il comprit que Burke l’avait assommé et que lui et Quincy avaient disparu.
Il appela Michelle.
M :Dessler
T :C’est moi. On a un problème
M :Lequel ? inquiète
T :J’ai été assommé de dos par quelqu’un probablement Burke. Lui et Quincy ont disparu. La voiture de Quincy n’est plus la.
M :Je lance une recherche avec les caméras et le satellite.
T :Je reviens à la Cellule.

Burke emmenait toujours Quincy loin.
B :Si vous me dites tout ce que vous savez…je renoncerais à me venger.
Q :Mais j’ai dit tout ce que je savais sur les MS 13 par Newhouse.
B :Je ne parle pas de cela.Vous le savez très bien…
Une voiture suivait celle de Quincy et à l’arrière quelqu’un dialoguait.
?:Qu’est ce qu’on fait ?
Chef :On attends un peu, et après on s’occupera du ravisseur. N’oubliez pas que Quincy doit rester en vie.

Les 2 voitures continuaient à rouler. Michelle et d’autres analystes recherchent au satellite celle de Quincy. Le supérieur de celui qui les file les suit déjà sur un écran avec des images satellite.

Les hommes de Gredenko prirent livraison de Jack. Ils le mirent dans une cellule. Le Général Gredenko prit un PDA pour suivre l’opération, et se rendit à la cellule de Jack.
G :Agent Bauer…
Il avait un petit sourire, de mépris et de supériorité.
J :Vous êtes qui ?
G :Je suis le général Vladimir Gredenko. Vous avez du entendre parler de moi.
J :Je sais que vous êtes un général russe influent. Et un trafiquant.
G :Si j’ai trafiqué c’est pour une cause. Je voulais de l’argent…
J :Vous êtes anti américain. Vous vouliez frapper notre pays pour briser notre puissance c’est cela ?
G :J’ai besoin de vous. J’ai demandé à Max de vous envoyer ici. Mais j’ai un but autre
J :Qu’est ce que vous voulez de moi.
Gredenko montra son PDA à Jack.
G :Vous reconnaissez cet endroit.
J :La Cellule !?
G :Et votre fille Kim,Kate Warner et son père sont la bas. Et je crois savoir que Chloé O’Brian, Michelle Dessler et Tony Almeida sont vos amis. Vous allez donc faire ce que je veux
J :Je ne comprends pas.
G :Je suis un patriote russe. Un combattant pour la liberté. Même si les apparences sont trompeuses je veux donner la liberté à mon peuple. Et au vôtre accessoirement
J :Pardon ?Vous êtes avant tout un terroriste et un trafiquant.
G :Vous verrez bien…vous n’êtes qu’un instrument de mon plan.
Gredenko partit de la cellule de Jack. Il fit un signal. Des hommes attrapèrent Nina et la mirent dans une cellule voisine. Elle désarma l’un d’eux et en tua plusieurs mais ils purent la capturer tout de même. Ils évacuèrent les cadavres.
15h26
Otegui hurlait sous la torture. Il s’effondra subitement.
C :Merde !
Curtis vit qu’il s’évanouissait, et apparemment ils avaient été trop loin. Il lui fit un massage cardiaque. Mais cela ne suffisait pas.
C :Merde on le perd !Vite des secours !
Curtis appela l’hôpital de la prison, un médecin amena un brancard rapidement et Otegui fut amené à l’hôpital.

Jack se morfondait dans sa cellule, tournant comme un lion en cage.
Les faux agents se rassemblèrent dans une salle sauf un qui leur faussa compagnie et se rendit à la Clinique. Ils attendaient l’heure H. Celui qui les avait quittés entra dans la Clinique. Il poussait avec lui un des chariots qu’ils avaient amené pour les cuves. Le sien contenait…des bouteilles d’eau.
Kim et Kate étaient ensemble. Kate était inquiète pour Jack, tout comme Kim, même si Kim pensait que son père avait beaucoup de ressource.
Kim :Tu crois qu’il se passe quelque chose ?
Kate : Quand j’ai demandé à Tony Almeida où est Jack il m’a paru bizarre, j’ai senti que quelque chose clochait
Kim :Papa est en mission, il a toujours assuré même face à 8 hommes il a réussi à tous les tuer. Ne t’inquiètes pas Kate.
Kim cependant était aussi stressée mais voulait rassurer Kate et surtout se rassurer. Elle prit Kate dans ses bras, et repensa à leur première rencontre, quand elle venait d’abattre Gary Matheson et que Jack avait envoyé Kate. Et au fait qu’elle avait braqué son pistolet sur Kate.

Tony revint à la Cellule et rejoignit les autres.

L’homme de Gredenko échangea son chariot de bouteilles d’eau avec un autre. Les chariots étaient chacun destinés à un secteur de chambres de la Clinique. Il vérifia sur son PDA, sur le plan, que c’était bien le bon, et cliqua sur la chambre.
« Chambre 14, occupée par Kimberly Bauer et Kate Warner ». Il sourit et envoya un SMS à Gredenko. « C’est fait ». Par chance pour lui une infirmière passa et amena le chariot qu’il avait placé à la chambre d’abord.
Les autres consultaient le plan avec les cuves entre autres qu’ils avaient placées. Ils entrèrent dans le réseau de la CAT.
Ils regardèrent leur montre : c’était l’heure H.
?:Allons y.
Un des hommes entra une commande. Tous les ordinateurs passèrent en écran noir. Les caméras cessèrent de fonctionner. Il y eut une vague de surprise et de cris. L’homme de la Clinique, depuis son PDA, verrouilla les portes de la Clinique. Il tua un des hommes de la CAT qui tentait de la déverrouiller, et en abattit 2 autres. Il sortit sur le parking et s’enfuit dans une voiture garée non loin de là avec un complice. Des gardes voulurent le poursuivre. Mais une série de mini explosions, de petites charges, eurent lieu. Puis les cuves explosèrent, libérant un gaz.
L’alarme se déclencha. Sous l’effet du gaz de nombreux analystes et agents tombèrent. Cependant ils ne semblaient pas morts. En effet les hommes de Max avaient mis des masques et des combinaisons, ils commencèrent à tirer sur tout le monde.
Tony, Michelle, Gaël et Chloé couraient au milieu de tout le monde. Adam fut blessé au bras et se retrouva sous un mort abattu derrière lui. Il fit le mort. Heureusement sa blessure était plutôt une égratignure mais saignait beaucoup. Milo fut lui blessé à la jambe, Edgar fut tué. Une des équipes partit vers la Clinique. Mais le traître dans leur équipe à la solde de Gredenko les vit arriver sur un écran et appuya sur un bouton. Une charge explosa sur leur passage et balaya l’équipe puis une 2ème. Pendant ce temps son chauffeur roulait. Tony, Michelle et 10 autres arrivèrent dans une salle sécurisée.

Kate,Kim, Bob et les blessés soignés dans la Clinique étaient évacués par les agents présents dans celle ci vers la sortie. Kate appela Jack. Cependant son portable avait été pris par Gredenko.
G :Allo
K :Jack !?
G: Désolé petite erreur, dit il en riant
K : Qui êtes vous ?
G :L’abonné est indisponible.
K :Qui êtes vous ?
Gredenko raccrocha.

Otegui était suivi par Curtis et l’interrogateur. Cependant…son état s’aggrava de plus en plus. Ils utilisèrent le défibrillateur, mais en vain, il mourut.
15h33
· Quincy arriva devant un entrepôt. Burke le tenait toujours en joue. Ils descendirent. Ceux qui les suivaient s’arrêtèrent à proximité.
· Kate, Kim et les autres s’enfuyaient et montaient dans des fourgons. Des voitures de la CAT et du FBI étaient en route vers la Cellule et allaient arriver imminemment.
· Michelle, Chloé, Tony et les autres tentaient en vain de contacter la Division et la Police
· Jack était toujours enfermé, ainsi que Nina
· Gredenko comme Max suivaient l’opération. Max ignorait la trahison de Gredenko
· Palmer et Suvarov continuaient le discours
15h38
Burke et Quincy entrèrent dans l’entrepôt. Une femme attendait à l’intérieur. Quincy vit le visage de la femme.
Q :Vous !?
?:Oui moi. Je suis venue venger l’homme que j’aimais
Q:Votre larbin.
B :Mon frère n’était pas un larbin.
Burke, énervé par cela, lacéra Quincy au bras. Lui et la femme attachèrent Quincy sur un siège.
B :Je veux tout savoir sur B1U7.
Il continua la séance de torture.

Quelques hommes gardaient l’entrée. Les suiveurs surveillaient aux jumelles l’entrée. Ils avaient aussi un scanner thermique et un suivi à distance de l’activité du corps de Quincy sans doute via une électrode.
Burke et la femme torturaient James Quincy. Celui ci continuait à nier et à les menacer.

A la Cellule les hommes de Max tentaient d’ouvrir la porte de la salle où les analystes, Tony et Michelle se trouvaient. Tous prirent des armes, par chance il y en avait, et se mirent sur les côtés ou cachés sous des tables, car ils allaient finir par y arriver. Le chef du commando plaça une petite charge de C4 et lui et ses hommes reculèrent.
Les agents qui s’étaient enfuis par la Clinique avaient appelé des équipes de la CAT et du FBI qui arrivèrent. Dès qu’ils arrivèrent devant la Cellule ils se firent canarder. A l’intérieur Milo et Adam étaient cachés au milieu des morts et des endormis. Adam rampait discrètement, pour pouvoir être caché des terroristes et sortir sur le côté.
La porte de la salle sécurisée explosa. Ceux qui se trouvaient dedans accueillirent les terroristes à feu nourri. 4 terroristes furent tués, puis 2 autres, ainsi que 2 analystes.
15h45
Curtis et l’interrogateur rentrèrent à la Cellule et tombèrent sur le FBI. Adam tenta une sortie et se fit tirer dessus par un terroriste mais celui ci fut abattu par Curtis, qui participa à la bataille. Un des terroristes lança une grenade tuant de nombreux agents, mais d’autres renforts arrivaient : 2 voitures. Seulement d’autres terroristes arrivèrent aussi, et les agents furent rapidement débordés.
Dans la salle sécurisée Tony, Michelle, Chloé et quelques autres braquaient toujours leurs armes sur 3 terroristes qui faisaient de même. La situation était équilibrée, équilibre instable qui pouvait se terminer par la mort de tous en quelques secondes. Il suffisait d’un petit événement.

Les hommes de Burke furent surpris par des tueurs. Cependant ils ripostèrent. Un de leurs snipers intervint et redressa la situation…provisoirement. Cependant les tueurs dirigés par l’homme de la voiture les encerclaient peu à peu et se préparaient à attaquer.
15h51
· La Bataille à la CAT continuait, les terroristes semblaient être en passe de l’emporter sur l’équipe du FBI et de la CAT.
· Des hélicoptères se dirigeaient vers une destination inconnue
· La femme complice de Burke s’enfuit par un passage secret, et finit par arriver sur un parking
· Burke attrape Quincy et le prends en otage.
15h56
Gredenko revint parler à Jack. Il apporta de nouveau son PDA.
G :Comme prévu par moi et mon complice, votre fille et votre compagne ont été évacuées et sont hors de danger…provisoirement.
J :Comment ça ?
G :Regardez cet écran. Les points dessus ce sont elles. Mes hommes peuvent les retrouver…et un autre danger les guette.
J :Jouons cartes sur table. Qu’attendez vous de moi ?
G :Je veux que vous soyez mon otage tout simplement. Si vous ne coopérez pas mes hommes s’en prendront à elles. Dans le cas contraire…je vous offre Nina. Et la liberté.
J :Bien. Mais que cherchez vous ?
G :Je veux obtenir l’immunité…maintenant que j’ai pu récolter assez d’argent grâce à Max et son complice.
J :Tout cela pour de l’argent…
G :Vous ne savez pas ce que je veux en faire. Alors ?
Jack hésita. Et puis après tout pour combattre Max et comprendre le but de Gredenko il devait être en liberté. Mais il ne voulait pas tuer Nina. Pas tout de suite. D’abord la faire parler. Et il la tuerait ensuite. Il devait donc la faire passer pour morte pour l’enlever.
J :D’accord

Burke appela sa complice.
B :J’ai du prendre Quincy en otage pour pas qu’ils ne nous tuent. Je vais sortir avec lui.
?:Stoller ne nous posera pas de problèmes ?
B :Non les Allemands l’ont envoyé pour empêcher que le scandale éclate. Mais je pense pouvoir le rallier ou le neutraliser.
?:Mais le GSG-9 va sûrement envoyer d’autres agents
B :De toute manière il va falloir improviser si on veux prouver que le GSG 9 a participé au plan de Frank Newhouse et James Quincy, qui comportait une série d’attentats…
?:Je vais en référer à mon patron.
La femme envoya un email crypté que seul le téléphone portable de la personne qui l’avait chargée de cette mission pourrait lire. Elle cliqua sur Send.

Le destinataire du mail vit vibrer le téléphone.Celui ci se trouvait sur une table de micro,pour un discours.David Palmer était en train d'attendre à cette place avant de parler tandis que Yuri Suvarov continuait son discours et lut le mail.

15h59 56s - 57 - 58 - 59


Dernière édition par Invité le Lun 28 Avr 2008 - 13:18; édité 3 fois
 Revenir en haut »
Invité






 Message Posté le: Mer 23 Avr 2008 - 21:29    Sujet du message:
Répondre en citant

petite autocritique:l'histoire est trop ancrée dans les romans 24 Declassified
 Revenir en haut »
Invité






 Message Posté le: Mar 29 Avr 2008 - 15:52    Sujet du message:
Répondre en citant

EPISODE 9
16h00
Jack fut amené dans une salle face à Nina et Gredenko lui donna une arme. Il demanda a être isolé avec elle. Il examina toutes les possibilités. Puis finalement il trouva une solution. Un des hommes de Gredenko avait laissé des pistolets tranquillisants sur une table à l’éxtérieur, Jack assomma Nina puis escalada à mains nues pour atteindre la fenêtre, sauta à l’extérieur et prit une fléchette tranquillisante. Il la planta dans le cou de Nina qui s’apaisa. Puis il taillada rapidement son corps avec un bout de verre, et l’utilisa pour faire une section dans le ventre, ensuite il cacha la fléchette et tira à côté de Nina. Celle ci, à cause du bruit, se réveilla.
J :Bouge pas je vais te sauver. Sinon ils te tueront
Nina se figea et le soporifique l’emporta sur son réveil, elle ne s’était qu’un peu réveillée.
Il lui replanta la fléchette rapidement et la cacha quand un homme de Gredenko entra dans la pièce.
J :Dites à Gredenko que c’est fait
L’homme repartit dans le couloir pour prévenir Gredenko, et repartit. La chance était du côté de Jack. Une femme passa, faisant partie du gang des 66 qui travaillait pour Gredenko sur cette affaire. Elle était brune, et avait des cheveux un peu comme Nina. Jack cacha le corps de Nina dans un placard et assomma la femme de main puis lui brisa le cou avant de la balancer à la mer.

Burke et ses hommes sortirent les armes braquées, et Burke poussait Quincy devant lui avec un pistolet posé sur le cou. Les attaquants ne purent mener l’assaut car il leur fallait Quincy vivant. Les snipers cherchaient un moyen de tuer Burke et ses hommes sans que Quincy soit tué.

La complice de Burke rejoignit quelqu’un.
?:C’est moi
voix d’homme :Vous avez avancé
?:Quincy n’a rien avoué.
?:Bien. Il va falloir improviser.
?:J’ai fait en sorte qu’il croie que Rick et moi voulons venger…
?:C’est la vérité.
?:Mais notre vengeance passe après notre mission. La mort de James Quincy n’aura lieu qu’une fois que nos plans auront fonctionné
?:Palmer est contre le meurtre.
?:Je l’étais aussi mais dans certains cas exceptionnels cela se justifie comme pour Viktor Drazen. Mais vous êtes bien placé pour le savoir, puisque vous avez participé à l’organisation de cette opération, M. Novick.

Milo avait réussi comme Adam avant lui à ramper jusqu’à l’entrée de la Cellule. Il avait plus de chance car il n’y avait plus que 2 terroristes à l’entrée. L’un d’eux se retourna, Milo dut se jeter sur lui. Ils se battirent violemment pour son arme, le coup partit tuant l’autre terroriste.
Mais quelqu’un arriva et prit une arme pour tenter de contrer Milo. Dans les salles de détention un des terroristes fut tué d’un coup de couteau de dos.
16h05
· Burke et ses hommes partirent, dans des fourgons, avec Quincy en otage. Des hélicos et des voitures les suivaient
· Le combat à la CAT continuait
· Les hélicos arrivèrent près de celle ci, ainsi que 6 autres de l’autre côté, et commencèrent à mitrailler les terroristes. Un des hélicos se posa sur le toit de la Cellule et une équipe en descendit pour investir celle ci
· Palmer et Suvarov continuaient le discours
· Stoller téléphona. Il se trouvait dans la rue.
16h10
S :Stoller
?:Où en êtes vous ?
S :La Cellule a été attaquée mais j’ai pu m’échapper. Et je n’arrive pas à joindre Quincy.
?:Nous nous sommes chargés de Quincy.
S :Max risque de comprendre.
? :Vous ne risquez rien de ce côté.
S :Comment pouvez vous en être sûrs ?
?:Tout cela a été organisé. Toute cette affaire est une conspiration en haut lieu.
Stoller comprenait qu’il participait à une mascarade organisée par des hauts responsables du Monde Libre, comme beaucoup de missions contre le KGB et la Stasi qu’il avait réalisées. Cependant c’était un patriote, et il acceptait cela.
S :Et les fédéraux ?
?:Vous ne risquez rien.

Quincy profita que Burke soit retourné, malgré ses menottes il attrapa le pistolet de Burke et tua le chauffeur puis prit Burke a son tour en otage tandis que ses complices commençèrent l’assaut.

A la Cellule Milo se battait toujours contre le terroriste, et finalement il réussit à ramasser une arme et à le tuer. Cependant quelqu’un lui tira dans la main et le braqua.
M : Jessi !?
J :C’est de ta faute si j’ai été arrêtée.
Jessi se prépara à abattre Milo avant de s’enfuir. 2 coups de feu éclatèrent.

Le Président du conseil Napolitano reçut une vidéo. Les 3 agents russes torturés avouaient que le SVR avait commandité une infiltration dans l’ambassade italienne.
Napolitano décrocha son téléphone et appela de nouveau le Kremlin.
« J’ai besoin de parler au Président Suvarov. Je suis le président Napolitano
-Je transfère l’appel

Quelqu’un des services de sécurité russes interrompit Suvarov pendant son discours. Celui ci sembla soucieux.
S : Excusez moi de cette interruption on m’informe qu’un événement grave a eu lieu je dois m’absenter.
Il alla répondre à l’appel.
S :Président Napolitano…
N :Ecoutez Président on va faire rapide. Vos agents capturés ont avoué. Nous demandons une indemnité et que vous attibuiez à Italia Gas certains marchés…
Suvarov connaissait cette question, et savait que Napolitano soutenait son industrie.
S :Je ne peux pas et de toute manière mon pays est innocent.
N :Ils ont avoué.
S :Sous la torture. Et l’un d’eux a été enlevé nous l’avons découvert. C’est votre pays qui mérite un blâme international et non le mien.
Suvarov marquait un point.
N :Très bien. Je vais donc convoquer une conférence de Presse.
S :Je pourrais aussi dénoncer votre pays. N’oubliez pas que vos services s’ingèrent dans une affaire intérieure, ont enlevé un de nos agents sur notre sol et ont extorqué des aveux à nos agents. Le Président Palmer tient beaucoup à notre traité.
N :Justement Palmer ne sera pas de votre côté si cela est prouvé.
S :Alors allez y.
N :Très bien. J’aurais tenté de trouver une solution pour régler cela.
Suvarov ne capitula pas. Il revint faire son discours.
S :Je dois vous informer d’évènements graves. Des anciens agents du KGB ont tenté d’enlever Vladimir et Natacha Yourtchenko, deux suspects dans l’attentat contre le PCUS, dans l’ambassade italienne où ils sont réfugiés. Les services secrets italiens ont capturé deux de ces anciens agents et ont enlevé un de nos agents actuels sur notre sol et ensuite ils les ont forcés à avouer que cette mission était commandée par moi et le SVR.
16h17
Muller avait abattu Jessi mais Brown avait lui aussi pris une arme et tua Muller, avant de s’enfuir. Mais un sniper du FBI le tua. Les terroristes restés à l’intérieur furent surpris d’une part par les équipes venues par le toit et d’autre part par les hommes dans les hélicoptères qui les arrosèrent au travers les fenêtres.
Des hommes du gouvernement arrivèrent près de la salle sécurisée ou se trouvaient Tony, Chloé et Michelle ce qui déclencha la fusillade.
2 analystes furent tués, et les terroristes abattus pris entre les gens dans la salle et l’équipe venue par le toit.

Quincy tua Burke, prit son arme et abattit le chauffeur puis prit le volant sous les tirs des complices de Burke. Cependant il conduit le fourgon jusqu’aux voitures de ses complices, et réussit à passer hors du champ de bataille.

Jack avait été libéré. Il réussit à subtiliser le portable d’un garde et appela Tony.
Celui ci venait d’être sauvé comme Michelle, Chloé et les autres et reçut l’appel.
T :Almeida
J :C’est Jack.
T :Tu es ou ?
J :Au Mexique. Chez le Général Gredenko.
T :Mais…
J :Laisse moi parler. Nina est avec eux.
T :Nina Myers !?!
J :Elle était avec Max et m’a amené ici. Mais Gredenko m’a offert de la tuer et veux quelque chose de moi. Quoi je ne sais pas encore mais je dois suivre son plan. Seulement Nina est un témoin capital. J’ai tué une femme du gang et planqué Nina. Mais j’ai trouvé un moyen de vous l’envoyer. Il y a des bateaux à moteur et des bâtons de dynamite avec détonateurs. Je n’ai qu’a donner à Nina ce portable GPS, elle s’enfuira par le fleuve, et vous la suivrez avec le portable. Je vous donnerais le code du détonateur. Elle saura que si elle ne se rend pas elle saute.
T :C’est super risqué. Mais comment la récupérer en territoire mexicain ? Les 66 sont avec Gredenko et la Police Mexicaine locale est infiltrée. Et les politiciens de la Division n’accepteront pas de lancer une mission en territoire mexicain
J :Fais ce qu’il faut Tony. Je te fais confiance.
Tony allait devoir improviser comme 4 ans avant avec Chappelle.
16h25
· Chappelle arriva à la Cellule. Tony alla le voir.
· Les hommes de Quincy l’emportaient sur ceux de Burke
· Palmer recevait les infos des agences sur son PDA.
· Napolitano dirigeait le Conseil
16h30
Napolitano était avec les ministres de la Défense et des Affaires Etrangères, différents hauts fonctionnaires et conseillers.
Il parla à tous
« Nous devons faire en sorte qu’il n’y ait aucune preuve pour l’enlèvement de l’agent russe, donc des faux alibis. Il faut que tout soit prêt, et des attestations sur l’honneur en vidéo des agents russes qu’ils n’ont pas été torturés.
Je vais convoquer une conférence de Presse et il faut que toutes les preuves soient transmises aux médias. »

Tony parlait avec Chappelle. Celui ci était furieux que Nina ait pu s’enfuir, des plans foireux de Jack une fois de plus. Chappelle détestait mouiller sa chemise.
C :Non Tony je ne peux pas autoriser cela !Sinon la Division ne me ratera pas !et imaginez que les Mexicains s’en aperçoivent.
T :Alors je vais être obligé de monter cette opération moi même.
C :J’ai renoncé à porter plainte pour séquestration et à vous accuser de trahison il y a 4 ans…mais cette fois vous n’y couperez pas.
Chappelle se prépara à appeler la Sécurité. Tony le braqua, et put ainsi lui expliquer la situation.
T :Imaginez qu’ils apprennent que vous avez donné votre feu vert pour torturer Quincy…Burke m’a donné un témoignage écrit que vous avez accepté, en cas de trahison de votre part. En voilà la photocopie
Tony lui donna la copie. Chappelle pâlit.
C :Je ne peux pas…
T :Laissez moi faire.
C :Nous ne devrions pas prévenir les Mexicains ?
T :Les 66 contrôlent certains hauts fonctionnaires. Il suffit d’une fuite pour que Gredenko sache et tue Jack.
C :Si nous menacions le Mexique de frappes nucléaires si ils se rendent complices des 66 ?
T :Palmer n’acceptera pas. De toute manière le gouvernement mexicain est à peu près intègre mais il y a des taupes à proximité ils sauraient et tout échouerait.
Chappelle, furieux et dégoûté, dut suivre le plan de Tony. Tony donna ordre à un avion de la CAT de se rendre sur place, et de se poser au bord du fleuve puis récupérer Nina.
16h34
Gredenko suivait par une taupe ce qui se passait chez Max.
G :Alors ?
?:Max croit que vous êtes toujours avec lui. Il ne se doute pas que vous le trahissez.
G :Bien.

Jack circulait librement. Il voulut accéder à la salle des explosifs et des armes mais il y avait 2 gardes et 1 homme à l’intérieur. Il fit semblant de passer simplement, et frappa un des hommes par surprise avant de lui briser le cou puis prit son poignard et poignarda l’autre. Il entra et prit un modèle de bombe composé de bâtons de dynamite liés entre eux, sous forme de gilet qui explose si on appuie sur le détonateur ou si on coupe les liens, à moins de le désactiver à partir du détonateur. Mais le 66 présent dans la pièce le vit.
?:Qu’est ce que vous voulez ?
J :Vous voyez bien.
?:C’est qui qui vous envoie ?
J :Personne.
Jack le poignarda. Il agit rapidement : il prit ce cadavre puis le mit avec les 2 autres, et les balança dans le fleuve depuis la fenêtre du couloir, mais il dut les hisser et se hisser en même temps jusqu’à celle ci après avoir pris le téléphone de l’un d’eux. Cela prit 4 minutes. Il entendit des pas au bout du couloir alors qu’il était en train de balancer le dernier. Il poussa celui ci violemment, et le cadavre arriva dans l’eau à son tour. Puis il prit la bombe qu’il cacha dans la valise qu’il avait amenée là, et revint à sa « chambre » par un détour. Il réveilla Nina, alors que l’effet commençait à se dissiper, et lui passa le gilet bombe. Il lui colla aussi le portable d’un des hommes qu’il avait tué en le liant au gilet, et en le plaçant dans le dos de manière a ce que Nina puisse difficilement l’enlever.
Il rappela Tony.
T :Almeida.
J :C’est Jack.
T:Tu en est ou?
J :J’ai pu récupérer un gilet bombe, j’ai du tuer des 66 et les balancer au fleuve par contre. Je viens de le passer à Nina avec le portable. Le numéro que j’ai pu afficher est 78LO564F. Je vais faire appel vers la Cellule pour que vous la localisiez. Le détonateur est sur une fréquence spéciale
Jack donna à Tony la fréquence, le numéro et le code du détonateur.
T :OK. J’ai mis la pression à Chappelle il a fini par accepter.
J :Moi je continue la mission ici. Mais ne menez pas d’assaut contre Gredenko pour l’instant je dois savoir ce qui se passe.
Tony appela l’avion. Il leur transmit la localisation satellite du téléphone de Nina.
T :Vous n’intervenez pas seulement lorsqu’elle sera sur le fleuve
Jack se tourna vers Nina.
J :Ecoute bien mes consignes .J’ai donné à la Cellule le numéro du détonateur et le code. Je veux que tu prennes un des bateaux et que tu partes dans ce sens.
Jack lui montra.
J :Un avion de la Cellule te récupèrera et ils désactiveront la bombe. Par contre si tu essaye de nous rouler, de couper le gilet ou d’enlever le portable tu saute.
Nina avait compris. Ils se rendirent vers la petite crique des bateaux. Ils avaient pris des pistolets tranquillisants. Nina avançait devant Jack. Ils entrèrent dans l’escalier et coururent jusqu’aux bateaux, par chance ils ne tombèrent pas sur une ronde. Mais des hommes de Gredenko arrivèrent d’une ronde autour de la résidence, en beateau. Nina et Jack ne purent que se cacher derrière un bateau. Les hommes de Gredenko s’arrêtèrent pour se reposer un peu, et s’assirent sur la crique. Mais ils devaient rejoindre la salle de garde ils traînèrent donc un peu puis partirent.
Nina et Jack poussèrent un des bateaux à l’eau et le détachèrent, et Nina y monta.
Jack remonta.
16h43
· Jack attendait que Gredenko vienne lui expliquer ce qu’il attendait de lui
· Nina fonçait pour rejoindre l’avion
· Tony suivait le signal de Nina et la position de l’avion alors que Michelle et Chloé faisaient des recherches sur l’endroit où Burke et Quincy se trouvaient
· Quincy était dans un jet privé vers une destination inconnue
· Napolitano décida d’appeler Palmer avant tout.
16h48
Napolitano était au téléphone, et on le faisait patienter.
A la conférence Palmer répondait à plein de questions ainsi que Suvarov
« Vos services ont ils identifié les auteurs des attaques ?L’attaque contre la Cellule Anti Terroriste est elle liée à celle contre le FSB ?Ces attaques ont elles pour but d’empêcher le traité ? »…
La bombe sale restait pour le moment un secret.
Aaron Pierce arriva et parla à l’oreille de Palmer.
« Le Président Napolitano veux vous parler
-Bien »
Palmer s’adressa à la foule.
« Excusez moi d’interrompre encore cette conférence, mais un événement vient de se produire »
Palmer partit prendre l’appel.
Il entra en salle de conférence.
P :Président Napolitano
N :Président Palmer nous allons jouer cartes sur table si vous le voulez bien.
P :Vous me connaissez vous savez que je joue toujours cartes sur table. Quel est le problème entre nos deux pays ?
N :La Russie. Vous avez vous même entendu le démenti et les accusations du Président Suvarov à notre égard…Je serais très honoré si votre nation nous soutenait dans cette affaire
P :Je ne prendrais parti qu’avec des preuves. Les Russes comme vous avancez des preuves, mais je ne puis choisir sans être sûr. En tout cas le traité sera maintenu
N :Beaucoup de gens dans mon pays souhaiteraient que vos bases disparaissent…
P :N’essayez pas de faire pression sur moi c’est ma décision et elle est irrévocable.
Il y eut un silence.
N :Très bien, je n’ai plus qu’à l’accepter. Mais je vous aurais prévenu.

Napolitano se rendit à la Conférence de presse prévue.
N :Avant toutes questions je souhaite donner la version de l’Italie.
Le SISMI a récupéré Natacha et Vladimir Yourtchenko à Moscou alors qu’ils étaient recherchés par des terroristes liés aux événements d’aujourd’hui et accusés à tort. Grâce à leur coopération les services de lutte anti terroriste américains ont pu avancer d’un grand pas. Seulement un commando du SVR est entré dans notre ambassade avec des armes tranquillisantes pour les récupérer tandis que des hélicoptères mitraillaient notre ambassade et tiraient des missiles contre celle ci. Nous pensons que ceux ci n’ont pas été envoyés par le SVR. Cependant nous avons obtenu les aveux des 3 agents du SVR capturés et demandé au Président Suvarov des excuses et des explications pour cette violation territoriale. Cependant il a préféré rejeter les torts sur notre nation que de s’expliquer. Et le Président Palmer nous a refusé son soutien, et a accepté de continuer à traiter avec la Russie sans prendre de sanctions ni soutenir notre demande de sanctions que nous allons présenter à l’ONU.
16h53
Chappelle suivait depuis son propre bureau l’opération, mais avec l’identifiant de Tony. L’avion volait en altitude encore en direction de la position de Nina. Il n’y avait pas le sigle de la CIA ni de la CAT dessus, dedans rien ne montrait qu’il était américain en apparence, les agents n’avaient pas de badge.

Carrie tomba sur un fichier sur James Quincy. Elle vérifia, et découvrit que Tony, Burke et d’autres agents s’étaient absentés tous en même temps sous un prétexte bidon :arrêter un islamiste soi disant présent à LA, et qui leur avait échappé. Seulement ce même homme avait été signalé par la CIA aux Galapagos quelques heures avant. Et n’avait pas pris l’avion.
Elle tenait peut être quelque chose. De plus Burke n’était pas revenu et avait été porté disparu, parce qu’il aurait été officiellement capturé pendant l’opération.

Max était arrivé dans sa résidence au Mexique, après être passé entre les filets des gardes frontière et des satellites et caméras, via une route de montagne, et un point ou un attentat à la bombe contre le mur avait eu lieu et les dégâts n’avaient pas encore été réparés. Il avait vu l’échec de l’opération contre la CAT. Cependant celle ci avait tout perturbé malgré tout.
Il appela Nina. Cependant son téléphone avait été saisi par Gredenko
G :Max ?C’est Gredenko
M :Qu’est il arrivé à Nina ?
G :En fait elle a été gravement blessée, car un 66 a provoqué un éboulement en faisant une erreur de manipulation d’une charge de C4.
Max flairait l’embrouille.
M :Je pourrais lui parler.
G :Oui dans quelques heures. J’ai d’excellents médecins ils la soigneront assez vite. Son pronostic vital n’est pas engagé.
M :Je dois donc attendre. Et Bauer ?
G :Toujours en cellule. En revanche vos hommes ont échoué dans leur mission contre la Cellule Antiterroriste.
M :Oui mais beaucoup d’analystes et agents ont été tués, une partie des postes endommagés. Nous avons pu créer des retards et des complications du moins…
G :N’oubliez pas notre but.

Gredenko raccrocha. Il s’était bien servi de Max et de ses différents complices. Il redonnerait la liberté à son peuple au bout de quelques heures et au prix de nombreux morts.

Nina était toujours dans son bateau à moteur.Elle fonça. Cependant une vedette de la Police Mexicaine apparut. Elle les contourna et se fit tirer dessus mais put échapper aux balles, sauf au bras. Elle espérait que la Cellule arriverait à la tirer de là mais se doutait bien que leurs hommes ne tireraient pas sur les Mexicains même pour se défendre car ils étaient en mission illégale, en territoire étranger.
16h59 56s - 57 - 58 - 59

le résumé du 8 arrivera tout a l'heure ou demain
si vous lisez surtout mettez des coms merci d'avance
 Revenir en haut »
Invité






 Message Posté le: Lun 23 Juin 2008 - 12:02    Sujet du message:
Répondre en citant

désolé pour l'énorme retard^^

voila donc l'épisode 10


EPISODE 10
17h00

Tony vint parler à Chappelle.
T:M. Chappelle?
Chappelle lui répondit de sa voix coupante comme du verre. Il en voulait à Tony et à Jack.
T:Chloé en suivant par satellite Nina a découvert que la Police Mexicaine mène une opération contre Gredenko et les 66,et qu'ils poursuivent Nina.
C: Que proposez vous?
T:Il faut que le Président Palmer contacte le gouvernement mexicain.
C:Si il fait cela les Mexicains risquent...
T:Si des policiers mexicains sont blessés ou tués, ou que Nina leur balance tout, ou qu'ils la tuent ce sera bien pire. On n'a pas le choix.

Palmer et Suvarov répondaient aux questions sur les accusations de l'Italie entre autres et de l'attaque contre la CAT.
Aaron Pierce arriva près de Palmer et lui dit que Chappelle et Almeida devaient lui parler à un sujet urgent.Palmer dut a nouveau s'absenter un moment pour raison de sécurité nationale et sortit.
P: Monsieur Chappelle...
C:Président Palmer, des agents de la Cellule Anti Terroriste ont monté une opération au Mexique pour récupérer un témoin capital.
P:Qui est ce témoin?
C:Nina Myers. Elle est avec Max, et c'est elle qui a emmené Bauer à leur base mexicaine.
T:Jack est avec le général Gredenko, qui est un des commanditaires de l'opération. Lui et ses amis au PCUS veulent tuer Suvarov,et en ont profité pour se débarrasser des Yourtchenko.
Ils ont utilisé le groupe de Max et les Tchétchènes,qui en ont profité pour frapper notre pays.
P:Expliquez moi tout dans l'ordre.
T:Jack m'a contacté alors que nous venions d'être sauvés.
Il faisait allusion à la bataille entre terroristes et anti terroristes ayant eu lieu à la CAT.
T: Gredenko lui a offert de tuer Nina et ensuite la vie et la liberté, il attend quelque chose de Jack, quoi on ne sait pas encore. Bref Jack a mis en scène la mort de Nina et...
P:Vous voulez dire qu'il a renoncé à la tuer.
T:Oui.Comme il y a 4 ans.Il a fait passer un gilet piégé à Nina que nous seuls pouvons désactiver ou déclencher, et l'a envoyée sur un petit bateau,sur le fleuve passant près de la base de Gredenko.
P:Mais comment...?
C:Justement...la est tout le problème.
T:J'ai du envoyer un avion de la Cellule sur place illégalement. Mais la Police Mexicaine prépare apparemment un assaut contre la base de Gredenko et ils poursuivent Nina.
Palmer comprit très vite la situation.Tony avait désobéi et monté une opération illégale encore une fois,avec Jack. Mais le temps des regrets et des sanctions viendrait plus tard,
pour le moment il fallait agir et prendre une décision.
P:Je vais appeler les Mexicains.

Nina était toujours poursuivie par la Police Mexicaine. Elle accéléra, et put maintenir les vedettes à distance.Elle cria dans le portable
"Tirez moi d'ici!
-On fait ce qu'on peut Mlle Myers.
-Si les policiers mexicains arrivent à m'arrêter je me ferais sauter,ou je les prendrais en otage. Si ils me tuent je leur balancerais un bâton de dynamite.
Et c'est les USA qui en seront responsables!
-Attendez on va vous tirer d'ici. Et vous ne pouvez pas déclencher le détonateur
-Je peux couper un fil.
-Nous allons vous tirer d'ici, ne faites rien de plus pour le moment.
-Palmer doit contacter les Mexicains!!
-Il est en train de le faire.

17h07

· Les policiers mexicains s'apprêtaient à abattre Nina, qui se couvrait et zigzaguait pour leur échapper.
· Palmer attendait de parler au 1er ministre mexicain.
· Stoller était capturé par 4 hommes dans une rue.
· Jack était toujours dans la base de Gredenko. Celui ci s'apprêta à lui expliquer son plan.

17h13

Jack et Gredenko parlaient.
G: Je vais vous expliquer ce que j'attends de vous. Je veux que vous fassiez tout pour arrêter les commanditaires de Max.
J: Mais vous êtes le complice de Max.
Jack ne comprenait pas.
G: C'est ce qu'il croit. Mais je veux libérer mon peuple de la tyrannie occulte qu'il subit depuis des décennies.
J: Vous voulez parler du KGB, enfin plus exactement du SVR?
G: Oui. Les communistes. Enfin plus exactement, les staliniens.
J: Ce sont eux qui ont commandité le meurtre du Président Suvarov, mais vous également. Je ne comprends pas.
G: Suvarov est un ancien du KGB, comme Putin et l'ensemble des dirigeants de mon pays et de toute l'Europe de l'Est.
Seulement pour eux il devenait trop modéré. Pour nous il était trop soumis aux réseaux de la Maffia et du SVR.
J: Et c'était l'occasion pour vous de les piéger c'est cela?
G: Vous avez tout compris, je leur ai fait croire que j'étais avec eux. Mais en réalité je gardais des preuves contre eux.
J: L'opération Yourtchenko?...
G: J'ai fait enlever Natacha Yourtchenko et comme prévu on a tenté de la retourner, et elle a fait semblant de se rallier.
Elle a fait semblant de tuer son père, mais elle et lui ont repris les preuves. Mes amis et moi avons tout organisé,
pour qu'ils réussissent à amener la clé à vos hommes. Et si ils échouaient un de mes hommes devait récupérer la clé et la faire parvenir à la CIA.
J: Comment ça organisé?
G: Nous avons sélectionné les plus mauvais hommes, et nous avions formé Natacha Yourtchenko à tirer de manière accélérée.
L'homme qui a remis la clé USB à Yourtchenko était un des miens, et nous l'avons sacrifié. Nous avons aussi compromis Yourtchenko avec la bombe au PCUS pour
qu'il soit obligé de se réfugier dans une ambassade...
J: En clair vous vouliez que les staliniens soient démasqués, et qu'ils tuent Suvarov. Mais pourquoi la bombe sale?
Gredenko sembla surpris, décomposé même.
G: Quelle bombe sale!?!
J: Odolova nous a avoué qu'une bombe sale se trouve à Los Angeles, et doit exploser dans la journée.
G: Je ne comprends pas...Odolova travaillait pour moi.
J: Pour Max plutôt...
G: Max et les Tchétchènes ont décidé de faire exploser une bombe sale sur la Californie c'est ça!?
J: Apparemment. Vous l'ignoriez donc?
G: Oui. Il faut que nous arrêtions cela. Mais cela ne doit pas nous détourner de notre but.
J: Votre but.
G: Vous voulez vous aussi la liberté pour votre peuple...Sachez que votre peuple comme le mien est victime d'une dictature invisible.
Jack ne comprenait plus rien. Ou plutôt il hésitait à imaginer...
J: Qu'attendez vous de moi?
G: Appelez la Cellule et demandez leur de m'accorder l'immunité, à mes hommes et à moi. En échange je vous donnerais le signal de transpondeurs
que nous avons posés sur des camions de Max. Et la non opposition des 66 et de mes hommes à vos opérations contre Max. Et toutes les infos dont nous disposerions.
J: Qu'est ce qui me prouve votre bonne foi?
G: Rien. Mais c'est Max qui a commandité l'attentat bactériologique contre le Président Palmer il y a 4 ans.
J: Et alors!?
G: J'ai pu obtenir des souches de la bactérie, qui ne sont pas mortelles. Pas avant 2 jours. Ensuite elles se déclarent. Et l'antidote.
Jack se décomposa à son tour pendant un moment.
J: Vous voulez dire que...
G: Pendant que les hommes de Max attaquaient la Cellule un complice parmi eux avait échangé les bouteilles d'eau destinées à la chambre de votre fille et de Kate Warner. Et nous avions prévu de vous capturer mais vous nous avez facilité la tâche.
J: Rien ne prouve votre bonne foi...
G: Mais êtes vous prêt à prendre le risque...? Vous savez, je suis au courant de ce que vous avez fait, quand Ira Gaines et la famille Drazen ont kidnappé
votre famille.
Jack hésita puis prit le téléphone que Gredenko avait posé.
J: J'appelle la Cellule. Je vais leur demander d'accepter un marché avec vous. L'immunité pour vous et vos hommes, contre toutes vos infos, l'antidote et
vous demandez aux 66 de ne pas gêner notre opération.
La négociation continua sur les détails et les garanties, mais le principal était fait.

17h17

Nina était toujours poursuivie par la Police Mexicaine.
Palmer obtint le Premier Ministre mexicain, Salvatore Justiano.
P: Monsieur Justiano...
J: Président Palmer
P: Je vais aller droit au but. Aujourd'hui notre pays a été frappé par une série d'attaques terroristes, et les terroristes cherchent à assassiner
le président russe Suvarov.
J: En quoi notre pays est il concerné?
P: Un groupe terroriste impliqué a enlevé un de nos agents lors d'une opération et s'est replié sur sa base, sur votre territoire. Et des agents anti terroristes
américains ont monté une opération pour récupérer un témoin principal à la base de Gredenko. Ce témoin devait s'enfuir par bateau, mais votre Police le poursuit
actuellement, et va tenter d'arrêter le Général Gredenko et d'entrer dans la base des 66.
J: Donc vous nous avouez une violation territoriale, et vous nous demandez de suspendre des opérations de police.
P: Ce n'est pas de gaité de coeur que je vous demande cela. Mais nous sommes en situation d'urgence, et notre pays serait reconnaissant au vôtre de son aide.
J: Votre reconnaissance...N'oublions pas que votre pays vient de violer le territoire du mien, et que vos droits de douane étouffent nos producteurs.
P: Il y aura de larges compensations économiques, et nous pouvons envisager de baisser significativement les droits de douane, et de former gratuitement
votre Police et votre Armée.
J: Une garantie écrite serait préférable encore.
P: Vous connaissez la valeur de ma parole. Cependant j'accepte de vous donner une garantie écrite. En échange vous faites suspendre immédiatement
ces opérations, et vous laissez nos hommes agir.
J: Attendez, je veux votre garantie que vous ne tuerez ni n'arrêterez de citoyens mexicains sur notre territoire.
P: Je ne peux pas vous garantir cela. Je peux en revanche vous garantir que si vous ne coopérez pas et que les terroristes font exploser une bombe radiologique
en Californie votre pays subira des retombées radioactives. Alors?
Justiano n'hésita pas.
J: J'accepte. Je vais immédiatement donner l'ordre.
Palmer lui envoya la garantie écrite immédiatement.

Nina se retourna, et vit que les vedettes se repliaient. Elle ne se déconcentra pas, et après une minute vit apparaître l'avion de la Cellule. Celui ci se posa sur l'eau, et une porte s'ouvrit. Nina y monta. Et les hommes de la CAT neutralisèrent la bombe et la menottèrent.

17h26

Stoller était emmené dans un van.
S: Qui êtes vous? Vous travaillez pour Max? ou pour James Quincy?
...: Non. Tu verras bien où on t'emmène.
Stoller se débattit, mais l'homme le frappa. Il se calma. Il ne comprenait pas.

Le directeur du GSG 9, Horst Heimann, appela la CAT de LA.
H: Je voudrais parler au directeur de la Cellule Anti Terroriste de Los Angeles.
...:Attendez...
On le fit patienter puis on décrocha.
T: Tony Almeida.
H: Horst Heimann. Nous vous appelons au sujet d'un de nos agents. Théo Stoller.
T: Oui, nous l'avons arrêté car nous pensions qu'il travaillait pour des terroristes.
H: Max. Nous l'avions chargé d'infiltrer son réseau. La CIA avait donné son feu vert pour qu'il fasse accuser un de vos agents.
T: La CIA et le GSG 9 ont sacrifié Gael Ortega?
Tony était dégouté de l'apprendre, Gael était un ami pour lui.
H: Nous l'aurions fait libérer tôt ou tard.
T: Et la femme que Stoller a faite tuer?
H: Ecoutez la CIA nous a donné son feu vert, il a fallu faire des sacrifices. Cependant Stoller n'a fait tuer personne. Il avait interdiction de sacrifier
des civils.
T: A d'autres...Ecoutez un de mes amis Gael Ortega a été accusé à tort, et des innocents sacrifiés.
H: Nous l'avions interdit à Stoller. Mais actuellement nous le recherchons pour obtenir ses infos sur les hommes de Max en Allemagne.
T: Nous le recherchons aussi, il a disparu pendant l'attaque contre la Cellule.
H: Il a été tué ou enlevé?
T: D'après la bande vidéo il a réussi à échapper aux terroristes. Et à nous par la même occasion...

17h31

· Heimann coordonnait les recherches du BND et du GSG 9. Celui ci avait des fonctions secrètes d'espionnage, et de meurtre similaires au SAS
· Tony coordonnait les opérations
· Nina était ramenée aux USA
· Jack appela la CAT en compagnie de Gredenko

17h36

Jack appelait la Cellule. Gredenko était avec lui.
Il tomba sur le standard.
... :Cellule Anti-Terroriste
J: Agent Bauer.
...:Je vous passe Tony Almeida immédiatement.
Tony avait donné ordre de transférer l'appel si Jack appelait. Le téléphone de Tony sonna
...: Jack Bauer pour vous.
T: Passez le moi.
On lui passa Jack.
J: Tony, je suis avec Gredenko. Il a un échantillon de la bactérie qui a servi pour attaquer Palmer il y a 4 ans, modifiée. Et un de ses hommes
a fait passer des bouteilles d'eau contaminée à Kim et Kate juste avant l'attaque...
T: Il veut quoi?
J: Passer un marché. Il est prêt à nous donner toutes les preuves contre Max et ses commanditaires. Et les positions des hommes de Max.
T: Pourquoi fait il cela maintenant?
Gredenko prit un combiné.
G: Monsieur Almeida. Je suis le général Gredenko. Mon but était, et reste, de piéger les staliniens. Les autres commanditaires de Max.
T: Expliquez vous.
G: Ces staliniens veulent revenir à une politique extrémiste, et Suvarov est trop modéré et trop libéral pour eux. Mes amis et moi voulons
que ces staliniens se démasquent, on les a donc contactés et impliqués. En faisant tomber Max je les fais tomber.
T: Je vais contacter le Président Palmer. Mais je vous préviens si vous voulez l'immunité il nous faut votre coopération totale.
G: Je suis prêt à vous l'offrir. Mais je veux en échange une garantie d'immunité pour moi et mes hommes, et la possibilité pour nous de nous réfugier dans
une île du Pacifique sous la protection de votre armée. Je suis au courant que les Mexicains veulent m'arrêter, et bien sûr Suvarov aussi.

Au siège du SVR le directeur, Anatoli Vladivenko, reçut un appel de MEGA.
M: Il se passe quelque chose de grave...
V: A propos de Justiano?
M: Oui. Il a accepté de laisser les Américains agir. Et d'après un appel intercepté entre Gredenko et un complice, Gredenko va demander l'immunité aux Américains.
V: En échange de quoi?
M: Il va balancer Max et ses commanditaires. Il a parlé des staliniens.
V: Bon, je vais devoir improviser. Ce qui était prévu, c'est que les Mexicains extradent Gredenko en Russie. Pourquoi Justiano nous a t-il lâchés?
M: Palmer a promis de grosses compensations au Mexique. Il faudrait que Suvarov fasse de même, et surenchérisse. Quand Gredenko sera livré au SVR un de nos hommes le tuera.
V: Justiano n'a pas de soupçons?
M: Non il ne se doute de rien. Mais j'ai fait mon enquête, et j'ai découvert des choses.
V: Bien. Je vais appeler Max.

Palmer dut encore sortir.Il sortit avec Aaron.
A: C'est encore Almeida.
T: Président Palmer. Excusez moi de vous interrompre encore une fois...
P: Allons droit au but. Quel est le problème?
T: Le Général Gredenko nous propose un marché. Il a un échantillon de bactérie qu'il a inoculé à 2 femmes américaines, et surtout il veut nous donner beaucoup d'informations
sur Max et ses commanditaires. Il les doublait en réalité.
P: Qui sont les 2 femmes?
T: Kate Warner et Kimberly Bauer.
P: Ah...
Palmer comprit très vite la situation.
P: Il demande quoi?
T: L'immunité, et la possibilité d'aller sur une île avec ses hommes dans le Pacifique, sous protection. Il craint les Mexicains, les Russes, Max et ses complices.
P: Vous en pensez quoi?
T: Je pense qu'il faut tenter le coup. Bauer pense qu'on a une chance.
Palmer décida de tenter le coup.
P: Très bien. Nous allons passer avec lui un accord. Avec une garantie si il coopère.

Nina, pendant que les hommes de la CAT avaient le dos tourné, se jeta sur l'un d'eux de dos, et lui brisa le cou d'un coup sec malgré ses menottes. Elle prit son arme.

17h45

· Nina se préparait à se libérer...
· Palmer faxait un document signé à Gredenko.
· Justiano suivait ce qui se passait
· Suvarov continuait la conférence de Presse.
· Stoller était amené dans une salle insonorisée.

17h50

Théo Stoller était préparé pour un interrogatoire.
L'interrogateur s'assit face à lui. Stoller était allongé par terre contre le mur.
S: Allez y. Torturez moi.
...: On n'en aura pas besoin, a priori. D'après ton profil.
S: Mon profil!?
...: Oui nous l'avons obtenu. Nous avons des amis partout.

Je vais commencer: tu travaille pour AK 7, n'est ce pas?
S: Comment savez vous!?
...: Tu travaille pour le GSG 9 bien sûr?...
S: Oui je travaille pour le GSG 9.
...: Non...tu travaille pour AK 7. C'est tout différent...
Stoller ne comprenait pas. Ne voulait pas comprendre plus exactement.
S: Je ne comprend pas où vous voulez en venir...
L'interrogateur laissa Stoller réfléchir, en le regardant droit dans les yeux et en souriant. Stoller commençait à imaginer la vérité...

17h54

Suvarov dut à son tour sortir de la conférence pendant un moment. Il prit l'appel.
S: Monsieur Vladivenko...
V: Je viens de reçevoir un appel de MEGA. Justiano va nous lâcher.
S: Comment ça? Il ne nous livre plus Gredenko?
V: Non, il va laisser les Américains agir au Mexique, et Palmer a accepté un marché avec Gredenko.
S: Mais il nous faut Gredenko. Lui seul connaît le projet des staliniens, et le nom des instigateurs principaux.
V: Palmer a offert aux Mexicains des compensations.
S: Vous pensez que...
V: Vous devriez à mon avis surenchérir. D'autre part, j'ai peut être un moyen de pression.
S: La carotte et le bâton...
V: C'est cela.
S: Bien je vais appeler Justiano, et vous faites le maximum pour faire changer la décision des Mexicains.

Nina avait tué plusieurs hommes. Elle enfila un parachute, et repéra le sol. Ils étaient au dessus de la forêt. Ensuite elle tua le pilote, tira dans le cockpit, ouvrit la porte
puis sauta.

Suvarov appela Justiano.

Vladivenko attendait l'appel de MEGA.

Chloé qui était en liaison avec l'avion, perdit le signal.
C: Que se passe t-il?
Elle vérifia rapidement. Rien.
C: On a perdu le signal de l'avion.
Michelle arriva.
M: Regarde au satellite.
C: C'est ce que je fais!
Chloé obtint l'image au bout de 4 secondes.
C: Merde! Il s'écrase...
Elle zooma sur la zone. Il y avait des maisons dans la zone. L'avion plongeait.
Au sol, dans une école, une institutrice faisait cours. Un enfant hurla à l'avion en regardant dehors, suivi des autres. Ils coururent vers l'extérieur de la classe,
dans la panique. Suivis des autres classes. Tout le monde hurlait et se bousculait. Une explosion eut lieu, et l'école s'effondra.

17h59 56 s - 57 - 58 - 59
 Revenir en haut »
Fuzzy Dunlop
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 68

 Message Posté le: Lun 23 Juin 2008 - 16:50    Sujet du message:
Répondre en citant

Shit, man. Carrément une école, t'y vas fort.

Tous les enfants meurent ou quoi, car ça me choque terriblement.
_________________

www.top-series.net


Je suis une balle de tennis.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité






 Message Posté le: Lun 23 Juin 2008 - 18:17    Sujet du message:
Répondre en citant

bah c'est choquant oui,mais c'est surtout pour compliquer la tache de nos héros^^
 Revenir en haut »
Fuzzy Dunlop
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 68

 Message Posté le: Lun 23 Juin 2008 - 19:24    Sujet du message:
Répondre en citant

didouche a écrit:
bah c'est choquant oui,mais c'est surtout pour compliquer la tache de nos héros^^

En quoi cela va compliquer plus la tâche des héros plus que si l'avion s'était écrasé dans le champ d'à côté ?

C'est du choquant pour choquer.
_________________

www.top-series.net


Je suis une balle de tennis.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité






 Message Posté le: Lun 23 Juin 2008 - 21:04    Sujet du message:
Répondre en citant

non mais t'a pas compris

SPOILER
Citation:
l'accident on saura pas que c'est nina qui l'a causé donc ca va faire des problèmes entre le Mexique et les USA,
avec la population mexicaine et tout
 Revenir en haut »
Fuzzy Dunlop
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 68

 Message Posté le: Lun 23 Juin 2008 - 23:22    Sujet du message:
Répondre en citant

D'accord. Ben j'ai hâte de voir ce que ça va donner alors.
_________________

www.top-series.net


Je suis une balle de tennis.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité






 Message Posté le: Mar 24 Juin 2008 - 1:22    Sujet du message:
Répondre en citant

merci

je promet rien quand au délai
 Revenir en haut »
Invité






 Message Posté le: Sam 12 Juil 2008 - 19:59    Sujet du message:
Répondre en citant

désolé j'étais en vacs 1 semaine sans net et sans PC j'ai pas avancé donc...en + la la connexion beuge...
 Revenir en haut »
Fuzzy Dunlop
Psychologue de Chloé
Psychologue de Chloé


Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 68

 Message Posté le: Dim 27 Juil 2008 - 12:14    Sujet du message:
Répondre en citant

Et moi qui m'attendais à un nouvel épisode en voyant un nouveau message dans le topic. Quelle déception. Sad
_________________

www.top-series.net


Je suis une balle de tennis.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » L'Affaire Suvarov
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivante
Page 11 sur 12

 


- Ce site n'est en aucun cas un site officiel de la série "24" - "24" TM and © Fox and its related companies. All rights reserved - CNIL 1025857 -

Powered by phpBB © 2005 phpBB Group - Traduction par : phpBB-fr.com - Sonnerie 24 - BSG Encyclopédie - SeriesNews