24-FR Site des fans de la série 24 heures chrono Boutique 24!
Connexion S'enregistrer Rechercher Galerie Photos :: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum
Fan-fiction de Mr. Jack S4: Opération Sombres Soleils
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » Fan-fiction de Mr. Jack S4: Opération Sombres Soleils
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Etes-vous satisfait de l'évolution de ma fan-fiction au fil des saisons ?
Oui (en partie parce que ca se rapproche plus d'un roman désormais)
71%
 71%  [ 5 ]
Non (en partie car ça s'éloigne de la fan-fiction et de l'univers de la série)
0%
 0%  [ 0 ]
A moitié, car certains points peuvent rebuter, comme la longueur des épisodes par ex.
14%
 14%  [ 1 ]
Peu importe, je m'y suis habitué et je n'y prête pas attention
14%
 14%  [ 1 ]
Total des votes : 7

Auteur Message
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6697
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Ven 20 Juin 2008 - 13:21    Sujet du message: Fan-fiction de Mr. Jack S4: Opération Sombres Soleils
Répondre en citant

Dernier chapitre de la fan-fiction entamée avec l'Opération Crépuscule, cette nouvelle journée pour Jack Bauer, la quatrième, sera sans doute la plus la plus déterminante et la plus surprenante de sa quête.
Confronté à ses démons et à son passé comme bon nombre de personnages, mais en même temps confronté à un monde en pleine mutation dont l'avenir semble obscur, cette ultime saison joue sur le thème du temps et de notre rapport à lui.






Sans vous réveler exactement à quel moment cette saison se déroulera, je peux déja vous avouer qu'elle prendra place dans un monde où les conflits seront plus que jamais sur le point d'exploser, où les tensions entre les nations et à l'intérieur du pays seront permanentes, notamment à cause du manque de pétrole, qui a toujours été un des enjeux fondamentales de ma fan-fiction.

Vous l'aurez compris, comme le suggérait la fin de la saison 3, la guerre est au coeur du problème...

Je suis vraiment impatient de commencer à écrire cette saison (que je devrais entamer ce week end ), puisqu'en plus de vous réveler les pourquoi et comment de tout ce qui s'est passé jusqu'ici, j'ai l'occasion de pouvoir expliticiter une certaine philosophie vitaliste sur la question du temps, de la création, de la mémoire et du souvenir, de notre regard sur le monde...toute ces notions qui s'entremêlent et qui semblent pour moi importante à aborder. Je ne peux pas concevoir d'écrire une histoire sans une " âme " propre, avec quelque chose à éclairer, à dénoncer ou à célebrer.
Mais je ferais tout mon possible, et c'est là mon challenge, pour que cela n'entrave pas la narration du réçit et le déroulement de l'histoire. Smile


En attendant, je peux déja vous livrer quelques informations sur cette dernière saison, rien de très spoiler bien évidemment.


Citation:
- Il y aura une continuité entre la saison 3 et celle là, qui se concentra vraiment sur les évenements passés Pourtant, beaucoup de choses vont se passer entre ces deux saisons...

- La dernière scène de la saison 4 (et je tremble déja de peur de mal l'écrire ! Laughing ) sera ouverte et très conclusive vis à vis de mon travail depuis la saison 1. Néanmoins, il est possible qu'elle soit précédée d'un rebondissement assez majeur...

- Chose très importante, qui rend cette saison particulière, elle va se dérouler en 3 moments bien distincts, chaque moment constituant une mini-saison (12 épisodes, 6 épisodes, 6 épisodes ). A l'origine, j'avais les idées pour une saison 5, mais ne voulant pas m'éterniser, j'ai préféré la compacter dans la saison 4. Ca peut être vu comme un entorse aux règles de la série, mais vous vous en rendrez compte, ça va s'avérer indispensable...

- Les dialogues seront plus courts, de même que les épisodes en eux-mêmes. Mon objectif est de rester entre 13 et 15 pages, pas plus.

- Beaucoup moins de réguliers cette saison, mais énormément de guest (des retours le temps d'une scène ou deux). Par contre, il y a un gros come-back de prévu...

- Le nouveau régulier de cette saison se nomme Nate Sorensen. Il pourrait avoir un lien avec Old Fates...

- Outre le thème du temps, la saison sera centrée sur celui de la désinformation, notion qui prendra toute son importance avec une nouvelle mission à l'étranger...

- La CAT de Los Angeles ne sera plus de la partie, puisque les évenements se dérouleront presque uniquement à Washington (hormis l'opération)...mais comme précisé plus haut, on entendra encore parler de Tony et Michelle Wink

- En dehors des pays impliqués dans les évenements des saisons passés, une nouvelle nation va s'ajouter au compteur des ennemis de Bauer...

- Le point de départ de la saison (comme par exemple le cadavre infecté dans la saison 3 de la série) sera composé de deux scènes. La première se déroulera dans un pays où il fait très chaud...la seconde dans un lieu où il faut à la fois être silencieux, et parler... Twisted Evil



De quoi avoir quelque chose sous la dent en attendant la publication du premier épisode... Smile
Je me suis fixé l'objectif d'un épisode toutes les deux semaines (même si bien sûr, ça dépendra des cours). Il est probable que la publication se fera fin juin, à mon retour, voir début juillet.


Comme d'habitude, les épisodes seront hébergés et disponibles en téléchargement, sur ce post qui sera édité à chaque publication, en plus de la mise en ligne directe des épisodes, pour ceux qui souhaitent les lire sur le forum.
Concernant les images, j'en mettrais dans certains épisodes, parfois plusieurs par épisodes, parfois aucune. Et pour la musique, pareil, et je pense faire des hébérgements rapidshare des morceaux proposés pour ceux que ça intéresse.

Je livre çi-dessous la liste du casting de cette saison (la première partie tout du moins), comme ça il n'y aura plus à cliquer pendant les épisodes.
Attention, risque de spoiler, donc mieux vaut le faire après la lecture du premier épisode Wink

Je crois avoir dit l'essentiel...il me reste plus qu'à espérer votre présence pour cette ultime saison, qui achèvera avec brio je l'espère ma fan-fiction. Smile


Opération Sombres Soleils




Partie 1: Le Procès



Personnages:

Jack Bauer

James Matters

Gabriel Radford

Cassandra Evans

Danny Caïn

Frank Bergman

Kurt Brainer

Nate Sorensen

Zan Yanaka



Episodes:

Episode 1
Episode 2
Episode 3
Episode 4
Episode 5
Episode 6
Episode 7
Episode 8
Episode 9
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.


Dernière édition par Mr. Jack le Dim 07 Juin 2009 - 21:16; édité 9 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nikol's
Maitre spirituel de Navras
Vic Mackey
Maitre spirituel de Navras<br>Vic Mackey


Inscrit le: 19 Oct 2004
Messages: 6109
Localisation: On ThE FiELd, WiTh CoAcH TaYLoR

 Message Posté le: Ven 20 Juin 2008 - 16:35    Sujet du message:
Répondre en citant

Et bah chapeau Mr Jack, encore le courage d'en entamer une 4eme, bravo Smile
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Invité






 Message Posté le: Lun 23 Juin 2008 - 2:26    Sujet du message:
Répondre en citant

bravo mr jack aussi pour la fin d'Eclipse

les pays impliqués sont la Corée du Nord,les pays arabes autour de l'Arabie Saoudite(pétromonarchies),la France,l'Allemagne

il y aura des liens avec la saison 3 de la série je pense via l'histoire de Nina,
Amador et Max^^
 Revenir en haut »
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6697
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Jeu 26 Juin 2008 - 15:37    Sujet du message:
Répondre en citant

Nikol's a écrit:
Et bah chapeau Mr Jack, encore le courage d'en entamer une 4eme, bravo Smile


Merci Smile

Eh oui, 4ème et dernière saison comme prévu depuis un moment...

Si j'avais entamé la saison 2 dans l'idée de répondre aux évenements de la seconde saison de la série, c'est à ce moment que m'est venu l'idée d'une mythologie.
J'avais déja l'ambiance pour la saison 3, mais les idées ne me plaisaient pas donc j'ai remanié pas mal de choses...Et c'est donc durant ces deux saisons que j'ai enrichi ma propre mythologie tout en restant accroché à la base de la série, et en gardant les mêmes recettes (chaque saison est une opération à l'étranger).

Après comme je l'ai précisé plus haut, j'avais songé à une cinquième saison, mais vu le temps que j'ai mis jusque là et que j'ai d'autres projets en tête, je préfère ne pas trop m'attarder non plus, et j'ai inseré les élements de cette 5ème saison dans la 4ème.

Aussitôt la rédaction terminée, je réecrirais un peu mieux Opération Crépuscule et Aurore Boréale. J'y ai jeté un coup d'oeil récemment et god dammit, le style est insupportable Laughing

Efin les lecteurs sont là, c'est ca qui compte. Mais bon même si mon niveau littéraire est loin d'être parfait, j'ai fait du progrès de ce côté et je trouve dommage qu'il y ait cet écart stylistique entre chacune de mes saisons, donc je veux juste un peu combler les lacunes des deux premières.


Didouche a écrit:
bravo mr jack aussi pour la fin d'Eclipse

les pays impliqués sont la Corée du Nord,les pays arabes autour de l'Arabie Saoudite(pétromonarchies),la France,l'Allemagne

il y aura des liens avec la saison 3 de la série je pense via l'histoire de Nina, Amador et Max^^


En fait, plus je m'avançais dans l'écriture, et plus j'ai senti l'envie de faire une fresque impliquant une multitude des pays partout dans le globe, celles que tu cites plus quelques autres, sans pour autant faire passer les USA pour les gentils, et les autres pour les mauvais.

C'est en grande partie dû à mon intérêt pour la géopolitique et les activités pétrolières. Ca m'a donné envi d'impliquer d'autres pays comme la Chine, le Venezuela et certains pays africains, mais je ne veux pas trop embrouiller le lecteur non plus, il y en a déja assez pour le monde.

Sinon, le lien avec la saison 3 seront très mineurs, même si on entendra parler de Nina et de ses employeurs... Wink


Là j'ai passé ces derniers jours à peaufiner les brouillons (trames, psychologies...), et je suis vraiment satisfait du résultat, je pense que cette saison pourra être aussi bonne que la 3, à mon sens.
Il y aura un peu ce coté puzzle à la Lost saison 4 (surtout à cause d'un évenement marquant qui s'est déroulé entre Eclipse et Sombres Soleils, et qui sera éclairçi peu à peu), et petit à petit, entre quelques rebondissements, tout va devenir plus clair, et c'est cet aspect que j'ai beaucoup travaillé. Je cherche vraiment à apporter les réponses (cohérentes) à toutes les questions soulevées auparavant Smile
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6697
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Sam 28 Juin 2008 - 5:00    Sujet du message:
Répondre en citant

J'aimerais juste adresser un petit message à propos de l'idée que j'avais l'année dernière au sujet des images insérées au court de l'épisode.
J'étais assez motivé au départ pour poser plusieurs images par épisode pour bien visualiser certaines scènes, mais je me suis vraiment rendu compte peu à peu qu'il était très difficile de trouver les images correspondantes dans ma tête, et qu'au final, ça me faisait plus perdre du temps qu'autre chose.

C'est pourquoi au cours de la saison, j'ai décidé de ne pas me servr d'images trouvés sur google, hormis quelques cas particuliers.

Pour cette saison, ce sera pareil. Très peu d'images, mais quand même de temps en temps, pour le plaisir on va dire Smile


Sinon, à propos de cette saison 4 et de l'épisode 1 dont j'ai écris le tiers, je peux déja affirmer, sans aucune intention de pub ou quoi que ce soit, qu'il s'agit de mon début de saison préféré.
Non seulement pour ce qu'il se passe, mais en plus au niveau du style, qui reste plus descrpitif tout en restant court, et c'est vraiment l'intention de base que j'aimerais respecter.

Beaucoup d'informations sont apportées, qui seront éclaircies peu à peu, mais je pense vraiment que ce début de saison 4 marque un nouveau stade, peut-être plus simple à lire, mais à la fois tout aussi riche Smile
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6697
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Mer 09 Juil 2008 - 3:40    Sujet du message:
Répondre en citant

Le premier épisode sera disponible demain Very Happy

J'ai un peu peaufiné et completé le brouillon pour m'assurer de la " solidité " de cette saison, et voir comment gérer les révelations et trames épisodes après épisodes.

Car ma principale crainte est que j'ai énormément de choses à faire et de rebondissements à apporter, et ça ne doit pas tomber comme un cheveu sur la soupe, il faut amener ça petit à petit.

Maintenant, je pense que de mon point de vue, l'épisode est assez élaboré vis à vis des autres premiers épisodes. Et vous constaterez même que je fais tout pour éviter la surrenchère, ce qui est un défi très important cette saison, car même si j'aime le côté action, explosion et gunfights, je cherche quand même à m'éloigner de l'image post-saison 3 de 24.

Quoiqu'il en soit, il ne me reste plus qu'à écrire la dernière saison et à relire. Comme promis, l'épisode sera relativement court, mais pas trop non plus, puisqu'il présente énormément d'informations, tout en laissant de nombreux mystères et questions qui seront élucidées peu à peu.

Comme je l'ai dit, cette première partie de saison est un peu comme un puzzle qui va s'assembler au fil des épisodes, et je pense que cette nouvelle façon de gérer la trame narrative apporte un peu de fraicheur à mon réçit, donc j'espèer que ça vous encouragera à lire Smile
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6697
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Jeu 10 Juil 2008 - 2:41    Sujet du message:
Répondre en citant

Ouverture de la 4ème saison avec ce premier épisode explosif qui vous réserve quelques surprises Smile

Pas de musique, mais quelques illustrations pour compléter les descriptions.

Bonne lecture à tous
Wink


Précédemment dans la fan-fiction de Mr. Jack :

L'oeil omniscient sur les événements, toujours aussi impassible et distant, Rosenberg s'écarta de la foule pour traverser une galerie souterraine de la capitale fédérale, saisissant son téléphone une fois à l'abri des regards indiscrets.

A l'étage d'une maison traditionnelle en bois, le paysage verni d'un teint de neige qui rendait la scène d'une poésie exquise, un vieil homme décrocha un téléphone noir de la fin des années 1970.

- " J'attendais votre appel, Bauer vient juste d'être jeté en prison "
- " L'un d'eux nous a échappé, James Matters. Mais n'ayez crainte, on s'en occupera plus tard "
- " Les consignes étaient claires: l'opération Eclipse devait être la reconstitution de Crépuscule. Toute l'équipe de Bauer devait être éliminée "
- " Et pour la femme ? "
- " On la laisse en vie pour le moment, je pense qu'elle travaille toujours pour le compte de Bergman et de la Coalition "
- " Vous croyez vraiment que la Coalition se sert d'elle et de Drakov pour vous retrouver ? ", s'exclama le secrétaire d'Etat
- " Je suis peut-être repéré oui. Heureusement que Drakov est en fait à mon compte. Ca nous permet de devancer une nouvelle fois la Coalition "
- " Mais elle sait qu'Old Fates a un contrôle invisible sur les choses et qu'elle a tout mis au point..."
- " Ce n'est pas grave. En cherchant à enrichir la Coalition, Lane n'a fait que nous enrichir. Old Fates dispose de plus de moyens maintenant "
- " Si jamais la Coalition apprend que je travaille dans votre intérêt...pire, si elle a la confirmation que vous dirigez Old Fates... "

Le vieil homme se posait devant la fenêtre, observant ces enfants jouer dans la neige, rire et se courir après. Mais il ne voulait pas laisser le temps arranger ses souvenirs et les rendre plus heureux qu'ils ne l'étaient.

- " Je ne me soucie pas d'eux, plutôt de Caïn. Vous êtes sur qu'il ne se doute de rien ? ", s'assura l'homme énigmatique
- " Non Monsieur, il ignore totalement que vous êtes en vie. Et il n'aura jamais le niveau d'accès pour découvrir ce qu'est réellement Pluie Noire. Même Bergman et Radford ignorent qu'il ne s'agit pas des tanks "
- " Je sais, c'est bien le but de cette opération médiatique. Les nanotechnologies et les tanks ne sont que l'éclipse qui couvre Pluie Noire. C'est bientôt le moment de passer à la seconde partie du plan. Nous devons mettre en route le plan Sombres Soleils "
- " Ca ne saurait tarder. Les choses vont bientôt dégénérer "
- " Il le faut, nous n'avons plus beaucoup de temps. La guerre est inévitable, même si les gens refusent d'en parler "
- " Tout a tellement changé depuis le début de ce plan...1962 est bien loin "
- " Maintenant, si vous voulez bien m'excusez, je dois bientôt rentrer au pays. Là où la guerre fait des morts à perte de vue "
- " Il y en aura toujours, même si la guerre a changée "
- " Oui, la guerre a changée... ", d'une nostalgie incompréhensible

Le regard étincelant et clairvoyant, l'homme contemplait les enfants comme avec un souvenir démystifié, sans plus aucune illusion. Le temps avait eu son impact, et il abordait maintenant l'avenir avec lucidité.
Malgré la beauté de l'horizon, la guerre laissait ses marques à chaque seconde. Le temps du crépuscule et de l'éclipse était révolu, c'était bientôt l'heure d'un nouveau jour, d'un nouvel avenir, sous la lumière tragique et flamboyante des Sombres Soleils.



1 an environ après l'attaque au consulat chinois de Los Angeles.


Episode 1 : ( 12h00 - 13h00 )

Ces événements se déroulent le jour de l'opération Sombres Soleils, entre 12h et 13h, heure de
Washington DC.

Ils sont rapportés en temps réel.



Le monde changeait, sous l'influence du silence et des échos de la Guerre Froide. La désinformation en semblait plus l'aboutissement que son subterfuge fondamental.
Multipliant artifices et miroirs, la duplication du monde était inévitable, emportant avec lui les reliefs de guerres dont on en saisissait que peu l'intérêt, tant la dissimulation l'enterrait dans des profondeurs toujours plus abyssales.

Désert de Kaboul, Afghanistan, 20h33.

La chaleur d'été déformait les montagnes qui cachaient la capitale afghane, par la perspective faussée des mirages. Entre un ciel d'un teint presque violet, décimant les restes de la lumière du jour, et le sable grisâtre étendu à perte de vue, une vingtaine de talibans avaient établi leur base au beau milieu du désert.
Dans sa longue tunique traditionnelle, le leader du groupe quitta sa tente de campement pour rejoindre une Jeep le menant quelques mètres plus loin. Accompagné de ses hommes, ainsi que quelques autres déjà présents sur place, il s'impatienta de saluer l'homme en costume contemplant le décor impressionnant: un dispositif terrestre chargé de dix missiles balistiques sol-sol.

- " Tout est prêt ? "
- " Oui Monsieur, les dernières vérifications sont achevées ", tentant de maîtriser la langue avec son accent local
- " Bien, alors entamez le lancement "

En se retournant vers le chef rebelle, l'homme dévoila son visage avec cette sérénité qui le caractérisait bien: Frank Bergman, autrefois aux commandes de la CIA et de ses unités les plus secrètes.
L'ordre fut lancé en pachto, une des principales langues du pays. Chacun répondait à sa tâche. Une fois les coordonnés de la cible entrées, les missiles s'apprêtaient à rejoindre l'atmosphère, jusqu'à s'éloigner peu à peu de l'horizon en traversant furtivement le paysage, laissant fuir quelques élans de fumée sur les grains chauds.


[12:05:47]


Le soleil était au zénith, résidant à la pointe de l'obélisque de Washington qui clamait la morale " Plus grand, plus haut, plus fort ".
A quelques pas du Congrès, dans un tribunal de la capitale fédérale, l'auditoire croulait sous la fournaise de ce jour d'été. Le jury avait délibéré et s'apprêtait à prononcer sa décision dès son retour dans la salle d'audience. Quelques visages familiers revenaient, assis pour la plupart au premier plan: Linda Radford, la fille de Gabriel Radford, Anton McGrady, agent de liaison, ainsi que d'autres pointures du renseignement américain. Plus en retrait, quelques membres distingués de la mafia japonaise, venus soutenir l'accusé: Zan Yanaka, haute figure yakuza dont le procès soulevait de vives agitations. Derrière son avocat se tenait un homme sur son 31 tout de noir vêtu, à col roulé, et qui glissait quelques mots à l'inculpé: c'était James Matters, lui aussi ancienne figure de prou des Deltas, confiant à l'issu de la délibération.

- " Levez-vous, la section 1-5 du Tribunal correctionnel de Washington est en séance "
- " Asseyez-vous ", demanda le juge d'instruction " Mme la présidente du jury, le verdict est-il unanime ? "

Elle affirma, puis se leva en s'apprêtant à exprimer la décision des jurés:

- " En ce qui concerne Zan Yanaka, que dites-vous de l'inculpation d'atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation pour trahison et espionnage ? ", souleva le greffier
- " Non coupable "
- " Et que dites-vous de l'usurpation de commandement concernant la construction et la revente de nanotechnologies ? "
- " Non coupable "

La foule s'exclama, même si la surprise n'était pas totale.

- " Nous remercions le jury pour ses services. Dans l'affaire IB 75L au sujet de la condamnation des services Delta Force aux atteintes de la Nation et à son directeur des opérations étrangères Gabriel Radford, le verdict final sera déposé le 6 août, suite à l'absence de M. Radford. La police raccompagnera M. Yanaka afin de procéder à sa libération probatoire "

Matters félicita aussitôt Yanaka, avec son teint blafard et renfrogné, sous sa chevelure grise.

- " On a fait du bon boulot, je savais que les charges n'étaient pas suffisantes ", en croisant du regard Linda Radford
- " Je savais que je pouvais compter sur toi James ", le sourire léger
- " Tout n'est pas fini. Tant qu'on a pas de signe de vie de Radford, le procès contre les Deltas sera repoussé "
- " Peu importe, la fille de Radford en sait assez pour les faire tomber "

Le public sortit de la salle d'audience, Yanaka, son avocat et Matters les premiers, prêts à affronter la presse qui attendait dehors le long de l'escalier. Les journalistes s'empressaient de questionner Yanaka, descendant lentement les marches. Sa fierté en disait long sur sa satisfaction.

- " M. Yanaka, quelle est la vérité dans cette histoire ? Etes-vous lié à la construction des nanotechnologies et à leur revente sur le marché noir ? "
- " Le verdict signifie t-il que vous reprenez vos affaires sur le marché ? Traitez-vous toujours avec M. Drakov ? "
- " M. Yanaka ne répondra à aucune question ! ", certifia Matters entre quatre questions
- " A t-on respecté vos droits humains ? "
- " Pensez-vous que le jugement a été équitable ? "

Le delta reconverti en bras droit ouvrit la portière de la limousine en bas des marches, entourée par les forces de l'ordre et la presse, agglutinée contre la carrosserie. Une fois les deux hommes à l'intérieur, le chauffeur verrouilla les portes, tandis que les journalistes tapaient contre les vitres teintées.

- " Les russes avaient raison, ce procès était le seul moyen de me sauver la mise ", s'enthousiasma le yakuza
- " Vous en êtes sûr ? "

Matters dégaina une arme à canon silencieux de sa poche et le pointa sur son employeur, sous le regard du chauffeur:

- " Karamazov m'a renseigné. Je sais que l'attaque a lieu aujourd'hui "
- " Tu te fies encore à ce moins que rien ? Cette prison en Biélorussie lui a fait perdre la tête ! "
- " Vous n'avez aucun lien avec la Corée et ces nanotechnologies, vous mentez pour les russes ! Si vous dites la vérité, les russes seront reconnus coupables dans cette affaire, et ils ont inventés cette histoire sur laquelle tout le procès est fondé ! "

L'arme à la tête, suant et assailli par les bruits de la foule, Yanaka s'avouait vaincu.

- " Que sais-tu ? "
- " Karamazov m'a tout dit: vous et les russes étiez liés dans les attentats du World Trade Center il y a sept ans. Et aujourd'hui même, une attaque sera lancée, si ce n'est déjà fait "
- " Tu es bien informé alors..."

Le chauffeur démarrait la limousine et se dégagea de la horde de vautours, les laissant sur leur faim à l'issue de ce procès majeur.


[12:10:01]


Dans les tréfonds d'une prison vieille de quelques décennies, le gardien autorisa l'accès à un homme d'affaire, costume typique, cravate bleu marine à rayures noires, s'approchant d'une cellule où croupissait un bagnard. La main collé au barreau, l'homme se hâta de découvrir son visiteur:

- " Jack Bauer... ", glissa un des deux hommes

Le visiteur, c'était lui, semblant s'être remis de son opération en Biélorussie, à nouveau accoutumé à ses anciennes habitudes.

- " Tu as vu Jack, je peux voir le Capitole de ma cellule "
- " Je n'ai pas beaucoup de temps ", avoua Bauer " La CIA tenait à te transférer à Washington "
- " Eclaire-moi, depuis combien de temps on me surveillait ? "
- " Environ 5 ans, peu avant l'opération Eclipse et mon infiltration dans la prison où tu étais "
- " Radford avait tout planifié n'est-ce pas ? Il voulait que les hommes de Vargas t'enferment pour te mettre en contact avec moi "
- " C'était notre seule chance de t'approcher, toi et Drakov "
- " Quatre mois de désorientation sensorielle pour m'approcher ? A moins que tu visais Yanaka "
- " Qu'est-ce que tu sais sur lui ? "
- " Pas grand chose, à part le marché passé avec Bergman. Depuis sa disparition, Bergman doit préparer une attaque "
- " Dans quel but ? ", s'interrogea Jack
- " Détruire certains renseignements compromettants, comme les affaires entre la CIA et Al-Qaïda. Mais tu devrais le savoir, sinon pourquoi serais-tu ici... "
- " Je sais que tu en sais plus..."
- " Ne perds pas ton temps Jack "
- " Je t'ai cerné Karamazov. Tout porte à croire que c'est aujourd'hui. On t'a évité de témoigner au procès à condition que tu dises la vérité "

Le gardien rappela à Bauer qu'il avait peu de temps pour voir le prisionnier et qu'il fallait songer à partir.

- " Demande à Cassandra ", alors que l'ancien delta s'éloignait " Et passe le bonjour à Matters ! "

Jack se retourna, et regarda furieusement Karamazov dans les yeux:

- " Pourquoi parles-tu de Matters ? Qu'est-ce que Yanaka sait ? "
- " Tu crois que sa couverture est en danger ? "

Séparé par le surveillant, Jack s'efforça de l'ignorer, même s'il ne pouvait faire abstraction de cette information: Matters était en contact avec lui, et Yanaka ne devait pas le savoir, ce que Karamazov pouvait révéler.

- " Il y a un appel pour vous M. Bauer "

Jack saisit le combiné, étonné d'être contacté à ce moment:

- " Bauer à l'appareil "
- " M. Bauer, dois-je vous rappeler que vous travaillez pour nous ? "
- " Non Monsieur ", comprenant qui était son interlocuteur
- " Alors pourquoi êtes-vous allé voir Karamazov ? Nous vous l'avons formellement interdit "
- " Ses informations nous aideront peut-être à attraper Radford ! C'est bien ce que vous voulez non ? "
- " C'est précisément pourquoi nous vous avons employé "
- " Alors laissez-moi faire mon boulot ! "
- " Dois-je vous rappeler que si vous êtes invisible aux yeux du monde, c'est grâce à nous ? Nous pouvons appeler la Chine à tout moment et leur dire que vous n'êtes pas mort. Nous sommes votre seul garantie "
- " Je sais...j'ai accepté ce travail en vous faisant confiance. Je n'existe pas officiellement, et en échange, j'attrape Radford "
- " Je suis content d'être sur la même longueur d'onde. La CIA n'a pas fait appel à vous pour rien "

Il savait qu'aux yeux de ses supérieurs, un nouveau pion s'ajoutait au grand échiquier des agents de la CIA. Avec l'agence, Jack avait l'opportunité d'effacer toute trace de sa présence sur le continent suite à la violation du consulat chinois. Comme Cassandra l'avait prédit quelques années auparavant, la quête de Jack ne pouvait que s'accomplir sur le long terme, en traversant une multitude de terrains et d'enjeux.


[12:14:13]


Matters et Yanaka prenaient l'ascenseur jusqu'au 21ème étage d'un building du quartier financier.
Jack sortait du couloir de la prison, rendant son badge de visiteur.
Le chauffeur de Yanaka s'isolait dans une allée pour passer un coup de fil.
Danny Caïn et son équipe étaient au milieu du champ de bataille, au coeur de la ville.



[12:19:22]


Sous une légère brise de vent qui séchait la sueur sur le front, Danny Caïn traversa le champ de bataille, épaulé par un escadron militaire qui se déportait de l'autre côté de la ruelle pour éviter les tirs ennemis.

- " Leader six par revers ! ", signala Caïn

Frappés de plein fouet par une grenade qui avait fait exploser une voiture déjà brûlée, les soldats américains tentèrent de supprimer les derniers opposants avec leurs fusils FR-F2.

- " On doit les éliminer où ils nous aurons ! "
- " Affirmatif ! Alex, charge-toi des deux sur le toit ! "




Posté sous la rampe d'un bâtiment à moitié effondré qui donnait sur une mosquée, le tireur d'élite muni d'un PGM Hécate II élimina sans mal la menace grâce à la discrétion opérée jusque là. Caïn entra dans une maison qui peinait à tenir debout afin de charger son arme. A son retour, les tirs avaient cessé dans le quartier dépeuplé.

Les mains moites et le visage transpirant, Caïn se leva de la caisse où il s'était assis dans cette habitation rurale, où seul gisaient quatre murs de pierre, soufflés par le rideau de poussière échappé du sol qui venait de traverser la ruelle. En marchant jusqu'à la sortie, il s'afficha face aux derniers éclats du soleil sur les briques qui dessinaient alors son ombre et clarifiaient sa sculpture: Caïn arborait le blason de l'US Army et de leurs habits couleur sable, probablement pour mieux se fondre au pays aride et à ses maisons.

- " Quelle est la situation ? ", lança t-il à ses hommes, dispersés dans le quartier
- " Plus aucune faction rivale dans les alentours Lieutenant-colonel Caïn, tout est désert "
- " On va inspecteur le secteur de Murad Khane. A Kaboul, rien n'est jamais vraiment désert... "
- " Vous pensez qu'en libérant le reste des institutions de la ville, les talibans vont revenir ? "
- " J'en suis sûr. Ca fait plusieurs mois qu'on en avait pas vu et ils sont de retour pour de bon "
- " Si c'est comme ça à chaque fois, on ne pourra pas les interroger... "
- " On trouvera un moyen. Ils savent ce qui est de la désinformation ou pas, et le Congrès doit en avoir le coeur net"

Caïn dépoussiéra la feuille de chêne en argent qui indiquait son prestigieux grade, et s'avança jusqu'au bout d'une corniche haute de cinq mètres.

- " Je n'abandonnerais pas cette mission, pas avant d'avoir découvert le rôle de l'OIS "
- " Vous dites qu'il s'agit du bureau américain qui contrôle les informations ? "
- " C'est ça. L'Office de l'Influence Stratégique. La face du monde que nous voyons est un simulacre que l'OIS a mis en place, sapé par la désinformation "
- " Vous pensez donc qu'il n'y a pas de missiles balistiques ? "
- " Je n'ai pas dit ça. Mais pour le savoir, on doit retrouver Bergman "
- " Sauf qu'en trois ans, nous n'avons rien trouvé... ", ajouta un soldat en recul, les bras croisés
- " Il n'y aucun doute sur le fait que Bergman effectue ses transactions ici c'est clair ? Sinon, cette mission n'aurait jamais vue le jour ", s'énerva Caïn
- " Je ne voulais pas vous contrarier Monsieur. Mais hormis notre témoin qui dit avoir vu Bergman et Yanaka ensemble il y a quelques mois... "
- " C'est pour ça que je veux faire revenir les talibans. Si un marché a été effectué, et que des armes sont en jeu, ils sont concernés "
- " Murad Khane hein ? "
- " Certains groupes de la ville sons toujours sous leur pression. Nous devons les libérer pour attirer les ennemis "
- " Un combat pour la liberté alors ", supposa le même homme au bras croisés
- " Autant la leur que la tienne... "

L'Afghanistan semblait pour le nouveau Lieutenant-colonel un précieux refuge afin de fuir aux médias, et Caïn méritait son insigne par gain de cause: il savait combien la quête de liberté était inestimable tant on lui avait enseigné avant de partir au coeur de la guerre.


Un invité de marque venait remplir les rangs de la cellule anti-terroriste de Washington et ses bureaux d'un gris classe. Une analyste, réceptionniste pour l'occasion, avertit aussitôt le directeur en charge, après le départ de Caïn pour Kaboul.

- " M. Newell, c'est Jane. La personne est arrivée "

L'ancien directeur, aux commandes il y a déjà une décennie de cela avait donc rempilé. Il accueillit l'homme en costard avec précipitation.

- " M. Sorensen, je vous attendais "

Charismatique, Sorensen était de ces hommes qui vieillissait bien, les rides étant le signe d'une bonne maturité. Derrière son allure charmeur et presque involontaire, il était avant tout un leader d'envergure qui savait disposer les pions à leur bonne place. Respecté et apprécié, il partait toujours de l'idée que chaque pièce avait sa valeur et que l'estime était au centre de tout.

- " Je reviens de la Maison Blanche. Les temps sont durs..."
- " La Corée boude toujours la scène internationale ? "
- " Ce n'est pas ça. Toujours à propos des fuites sur les données des réserves pétrolières en Russie "
- " Les russes continuent de nous accuser alors que cinq ans après, ils ne se sont toujours pas expliqués sur l'explosion des pipelines en Biélorussie, ni sur la crise du gaz ? ", s'exclama Newell
- " Ils ne le feront pas. Mais ce n'est pas le sujet je suppose "
- " En effet. Nos satellites ont repérés des missiles sol-sol dans les airs, entre Sarôbi et Kaboul il y a quelques minutes "
- " Quel est la cible ? "
- " La portée est moyenne, donc je ne pense pas qu'il s'agit d'une attaque contre une autre pays "
- " Je vais prévenir l'ambassade à Kaboul. Caïn est au courant ? "
- " Pas encore "
- " Des traces de Bergman ? "
- " Non, mais les combats s'amplifient au centre "
- " Je n'ai pas financé la campagne de huit sénateurs pour rien. Avec toutes nos troupes là bas, la situation aurait dû s'arranger depuis longtemps "
- " Je crains que vos qualités de donateurs ne soient pas suffisantes. Le dialogue est difficile et le Congrès souhaite éviter le conflit "
- " Je n'en suis pas si sûr. Je vais voir Brainer d'ici peu. D'après lui, les talibans approchent et le conflit est inévitable "
- " Et pour les missiles ? "
- " Ils n'ont encore rien revendiqué mais c'est eux "
- " Pour quels motifs ? "
- " C'est simple. Yanaka et Bergman ont arrangés le lancement avec les talibans en finançant l'opération, précisément parce que seul Karamazov a pu les mettre en contact "
- " Attendez, on sait que Karamazov met en relation les acheteurs, mais pas qu'il connait Bergman "
- " Il ne le connait pas. Voila comment je vois les choses: avant d'être emprisonné, Karamazov a proposé ses missiles à Yanaka, qui s'est ensuite allié à Bergman et donc aux talibans "
- " Ca se tient avec le passif de Karamazov. Mais pourquoi attendre jusqu'à aujourd'hui ? "
- " C'est ce que j'essaie de comprendre. Appelez Caïn et briefez-moi sur l'opération "
- " Vous allez donc voir Brainer ? "
- " Oui, il vient de déjeuner avec le président Logan, et il faut gérer le procès de Yanaka. La journée sera chargée "
- " On a renforcé le niveau d'alerte avec les missiles et le procès "
- " Parfait. La Maison Blanche ne devrait pas tarder à faire un communiqué "

Muni de son ordinateur, Sorensen invita Newell dans la salle de crise, où un écran géant était installé afin de retransmettre la situation en Afghanistan lorsque cela s'avérait nécessaire. Une bonne partie de l'effectif était chargé de rester coordonnée avec l'US Army, puisque l'opération était officielle et que les Delta Force étaient quasiment inactifs ces derniers temps. L'autre regroupait les informations qui présentaient une menace sur le pays, dont les tensions soulevées par les crises se sentaient à chaque seconde.


Plongé dans le style néoclassique du Capitole, Kurtwood Brainer traversa l'aile sud et ses jardins florissants, toujours armé de ses lunettes rouges qui le vieillissait un peu, l'attaché-case sous le bras, en rejoignant deux partisans démocrates qu'il affectionnait bien depuis que son influence avait montée en flèche.





- " Les talibans sont revenus depuis peu à Kaboul ! ", annonça t-il à ses collègues
- " Si la Guerre reprend, le Congrès risque de regretter d'avoir autorisé cette mission "
- " La guerre ne s'est jamais arrêtée... "

Brainer poussa la porte de la chambre basse du Congrès et longea les bancs des représentants.

- " Tu ne restera pas président de la Chambre des représentants à vie Kurt. Même si ton pouvoir sur le Congrès est grand, on va exiger des réponses ! "
- " Désarmer une faction rebelle dotée de nouvelles armes terroristes, ce n'est pas suffisant ? "
- " Le problème n'est pas là. Depuis le départ de Lane, les gens cherchent quelqu'un à qui se fier, une garantie "
- " Tant que je dirigerais le Congrès, je continuerais de soutenir Caïn, et Sorensen aussi ", assura le nouveau président
- " Chaque jour de plus en Afghanistan nous expose au danger !
- " Si jamais les talibans sont alliés aux hommes de Yanaka, on pourrait exercer des représailles contre le Congrès ", ajouta le second bureaucrate
- " On ne peut pas dire au peuple que nous cherchons à mettre fin au consortium Idéon. Mais une fois qu'ils ne feront plus pression et que la crise énergétique sera réglée, là nous aurons eu raison de lancer cette opération ", argumenta Brainer
- " De désarmer les talibans à calmer la crise pétrolière, il y a un monde "
- " Et le pic pétrolier est de toute façon atteint. Même sans Idéon, les réserves diminueront "
- " Je sais, le conflit est inévitable. Mais d'une façon ou d'une autre, le président Logan aurait envoyé des troupes pour récupérer du pétrole. Si j'ai autorisé cette mission, c'est pour lui faire croire qu'on suit ses objectifs ", poursuivit le président
- " Tu ne fais que gagner du temps. Mais à la fin, le châtiment sera le même... "

Un homme fit irruption dans la salle, aux traits d'un garde du corps.

- " M. Brainer, nous devons partir maintenant "


[12:28:51]


Jack entra dans un bâtiment, aux allures d'un prestigieux hôtel aux membres restreints.
Une manifestation sur le pétrole avait lieu au National Mall, près du Congrès.
Brainer évacuait les lieux depuis une limousine, sous les regards intrigués des manifestants.
Les commerciaux du centre de Kaboul recouvraient les cadavres des talibans.
Newell tenait Caïn au courant au sujet des missiles balistiques sur le sol afghan.



[12:33:10]


Jack releva la corde rouge qui marquait l'entrée d'un secteur privée, qu'il franchit avec discrétion afin de pénétrer dans un ascenseur aux portes miroitantes. Une fois le code tapé, il progressa jusqu'au 23ème étage, un des derniers, puis parcouru le couloir aux tapisseries anglaises, jusqu'à franchir la porte 3613 à l'aide d'une carte magnétisée.

- " C'est moi ", annonça t-il

Le loft était spacieux, d'une décoration appliquée et onéreuse qui se laissait bien appréhender par la lumière du jour. Jouant sur l'opposition noir/blanc, à l'image du tapis en peau de zèbre et du canapé de huit mètres en cuir blanc, il présentait un petit escalier qui donnait sur le séjour principal, permettant d'accédant aux fenêtres offrant une vue imprenable sur la capitale. Après avoir posé sa veste, l'employé de la CIA traversa la pièce et gravit les escaliers noirs en érable pour se présenter dans un environnement d'un tout autre calibre: ordinateurs en masse, ainsi que trois écrans géants et un routeur Cisco CRS1.

- " Je ne reste pas longtemps, l'échange va bientôt avoir lieu "
- " Je suis connecté aux caméras de l'entrepôt ", répondit le locataire
- " Drakov est en place. Il va nous livrer un gros bonnet du marché noir... "
- " Et Radford ? "
- " Silence radio. Mais plus pour longtemps... "
- " La CIA attends des résultats. Si tu ne leur ramène pas Radford, tu seras un problème "
- " Nous n'avons pas monté cette équipe en freelance pour rien. J'ai besoin de toi ", assura Bauer

Il chercha à percer ce regard troublant face à lui, qu'il essayait de comprendre depuis tant d'années mais une nouvelle fois, le résultat fut vain: Cassandra Evans n'était pas quelqu'un de transparent et de déchiffrable, mais il ne voulait pas l'admettre.

- " Ce n'est pas ce que tu disais après que Radford ait organisé ton extraction de la prison, il y a 5 ans "
- " Tu ne m'avais pas dis que tu connaissais Drakov par l'intermédiaire de Bergman ! ", renchérit l'ancien capitaine Delta
- " C'était le seul moyen d'entrer en contact avec lui, pour pouvoir ensuite le piéger lors de l'extraction. Dans l'hélicoptère, quand Radford t'avais proposé d'infiltrer la prison pour approcher Karamazov et moi Drakov, tu savais à quoi t'attendre ! "
- " Facile à dire, ce n'est pas toi qui a subi la privation sensorielle, l'obscurité pendant des mois, sans rien à manger. Ce n'est pas toi qui est enterré comme Lyle et Jason ! "
- " Ce n'est pas notre faute, s'il y a quelqu'un à blâmer, c'est Radford. On a décidé ensemble de quitter les Deltas, et il n'y aucun regret à avoir. Cesse de t'en vouloir, tu as déjà fait assez de dégât avec la drogue "
- " Je me suis drogué pour infiltrer le clan Salazar après ma sortie de prison, rien d'autre ! "
- " Tu sais que c'est faux. Si tu cherches vraiment à te venger, accepte de témoigner contre l'organisation Delta. Ce serait un coup fatal "
- " Ces cinq années ont évacués tout sentiment de vengeance. Je cherche juste une échappatoire "
- " Je vois mal comment, avec les russes qui te surveillent depuis que le gouvernement t'a fait sortir de la prison à Minsk "
- " Parce que Drakov et Karamazov nous ont menés à Yanaka, et que ce dernier en sait assez sur les russes pour les faire taire "
- " C'était donc ça ton ambition...tu veux Yanaka uniquement pour que les russes te lâchent. Tu veux retrouver ta liberté..."
- " Je ne voulais pas reprendre une nouvelle vie à Washington pour rien. Le ministre de la Défense, Audrey...c'est ce que je cherchais..."
- " Ne rejette pas la faute sur moi Jack "
- " Ca n'a pas marché entre toi et moi. Tu voulais rester sur le terrain, sinon tu ne serais pas parti en mission en Irak. C'est ce que je voulais fuir "

Il détourna son regard et chercha à échapper à la conversation:

- " Il faut que j'y aille, Drakov va bientôt se montrer "

En chemin, Jack s'arrêta devant les portes du balcon qui faisaient office de vitres, et contempla l'emprise de la ville sous la lumière du soleil, un brin nostalgique.


A l'image des traditions japonaises, le rouge et le noir dominaient dans l'appartement de Yanaka, sur un parterre en moquette, encerclé par trois grands aquariums. Matters allumait la télé pour jeter un coup d'oeil aux infos:

- " Déjà trente-deux mois depuis que le directeur des opérations étrangères Delta Force, Gabriel Radford, a disparu. Pourtant, la police continue de rechercher des témoins. Ce n'est pas la première fois qu'un agent fédéral disparaît au cours d'une affaire importante où il allait être poursuivi en justice. En effet, il y a bientôt 10 ans... "

- " Il nous faut ce chien ", se répugna Yanaka " Si le gouvernement me recherche, c'est par sa faute "
- " Drakov est sur le point de conclure l'affaire. Radford va peut-être se montrer... "
- " Il serait temps...ce procès était déjà en marche avant sa disparition "
- " Une organisation comme celle des Delta Force ne se détruit pas en quelques semaines..."
- " Avec la faillite de l'opération Eclipse, ça devrait "
- " La mort des hommes de Bauer était probablement voulue "
- " Que veux-tu dire par là ? "
- " Radford pouvait supprimer des témoins embarrassants, comme Lee, qui connaissait le complot avec la Corée du Nord "
- " Donc Bauer détient la clé du procès... "
- " Autant que Radford. On doit mettre la main sur lui "
- " J'ai envoyé mes hommes encercler l'entrepôt où a lieu l'échange. Si Radford se montre, il sera à nous "

Matters suivit le petit ricanement effacé du yakuza, dont une partie du tatouage dorsal ressortait à la naissance de la nuque. Isolé contre le mur de verres qui donnait sur le Washington River, il se sentit désemparé l'espace d'un court instant, désorienté par l'éclat aveuglant de ce nouveau jour.


L'équipe du 6ème Régiment de l'US Army, que Caïn avait sélectionné en petit comité pour le quartier de Murad Khane s'enfonçait dans les décombres d'un centre commercial, que quelques habitants s'efforçaient de reconstruire, malgré la pression invisible des talibans que Caïn cherchait à combattre:

- " Le pays n'est pas prêt de s'en remettre... ", constata le Lieutenant-colonel "
- " Un bombardier américain est passé par là l'année dernière, la reconstruction est lente..."
- " Pas tant que ça. Je pense qu'on finance les infrastructures officieusement. Les russes peut-être..."
- " Qu'est-ce que vous suggérez ? ", demanda un soldat
- " Le 2ème bataillon surveille le nord et l'est de la ville, les talibans ne tenteront rien là bas. Par contre, avec notre équipe de huit hommes, on restera furtifs "
- " On cherche donc une institution pouvant être en contact avec un chef taliban "
- " C'est ça, et on va viser l'école de Charfi. Ils sont peut-être financés par le mollah Azdulleh"
- " Avec tous ces enfants ? "
- " Ils servent de boucliers pour que les américains ne tentent rien. C'est justement pour ça qu'on y va "

Caïn fit signe à ses hommes de prendre le départ, dont la plupart se ravitaillaient et buvaient de l'eau. Marchant au milieu des ruines, le gradé étouffait presque sous cette chaleur écrasante, comme si d'une minute à l'autre, le soleil allait exploser, se disait-il.


Le soulagement fut immédiat, lorsque Newell constata que les missiles s'échouaient aux pieds d'une région montagneuse à l'Est de l'Afghanistan. Le brouillard dissipé par les explosions n'était même pas visible depuis la ville la plus proche, et l'opération s'était faite en toute discrétion pour les commanditaires du lancement.

- " Apparemment, il ne s'agissait que d'un lancement test ", à Sorensen
- " Un test pour quoi ? Répéter l'action plus tard ? "
- " Non, je ne pense pas que les talibans ou qui que ce soit gâcheraient des missiles à plusieurs millions la pièce "
- " C'est pourtant ce qui a été fait. Pourquoi utiliser dix missiles dans une région déserte ? "

Newell ne pouvait fournir de réponse, précisément parce qu'il savait que Bergman, maître de l'information, surtout en s'alliant aux talibans, avait plus d'un tour dans son sac.


[12:40:58]


A l'aise comme dans ses propres quartiers, Nate Sorensen s'enfonçait un peu plus dans le fauteuil en cuir, habituellement destiné à Newell, pendant la visioconférence qu'il tenait avec quelques membres du gouvernement à la Maison Blanche:

- " Le rapport est convaincant ", admit-il " Les prisons clandestines sont déjà oubliées visiblement "
- " Tant que le mot torture n'apparaît pas et que les criminels de guerre diminuent... ", avoua un sénateur
- " Finalement, l'échec de la proposition d'Anthony Lane pour supprimer les commissions parlementaires n'a pas été si gênant "
- " Lane a tout pris sur le dos, il comprit la construction de ces prisons, ce qui explique que les américains nous l'ont pardonné. Ajouté au fait que la Biélorussie a évoquée l'implication des russes. Ce n'est donc pas étonnant si nous nous en sommes bien tirés. C'était un suicide, un sacrifice en même temps "
- " Nombreuses sont les institutions responsables, et voyez le résultat: notre pays va sortir d'un long procès interminable, on pourrait supprimer les Delta Force, et le rôle de l'ONU et de l'OTAN reste toujours discutable. Je ne crois pas qu'il s'agit plus d'une réussite que le contraire, et l'opinion publique s'en est remise ", énuméra Sorensen
- " Sans elle, Lane n'aurait pas démissionné, c'est évident. Retourner au sein du Congrès après sa libération ne lui a servi à rien "
- " Ca n'a rien à voir avec le peuple. Lane savait que Palmer contrôlait désormais les moindres de ses faits et gestes, qu'il avait le soutien de Brainer qui disposait de certaines preuves. La côte de Lane ne pouvait que descendre "
- " Je vais vous dire Nate, financer la promotion de Brainer à la Chambre des représentants était une bonne chose. Palmer s'est attaché à découvrir qui prenait les décisions dans l'ombre au Congrès, et le président Logan garde les mêmes ambitions "
- " Votre satisfaction me ravit. J'ai besoin de toute l'attention de Logan pour mener à bien la guerre en Afghanistan, la fatalité nous suit de près... "


A quelques pas de l'hôtel où il avait retrouvé Cassandra, Jack s'arrêta devant un entrepôt désaffecté depuis peu, après une sombre histoire de malversation financières, uniquement éclairé par les rayons qui traversaient les vitres encore en état. Garé plus loin avec sa Porsche Carrera, il rejoignit l'unité d'intervention qui restait à couvert dans l'arrière cour, derrière plusieurs mètres de palettes.





- " Drakov est déjà à l'intérieur ? "
- " Non, mais l'autre cible est là "

Jack escalada quelques containers plastifiés afin d'accéder aux carreaux en hauteur, juste sous le toit. Il emprunta les jumelles d'un agent de terrain, membre du S.W.A.T. que la CIA avait dû dépêcher pour l'occasion. Un homme noir de peau, accroché à sa mallette était sur place, ainsi que son bras droit, impatients de conclure l'affaire.

- " Vous pensez que ça va marcher ? ", à Jack
- " S'il est là, il ne va pas se montrer facilement "
- " Alors on intervient quand ? "
- " Dès que l'affaire est conclue. Comme ça, il croira que nous sommes là pour le vendeur africain, et relâchera sa garde. Le périmètre est en place ? "
- " C'est bon. Mais nous sommes entourés de buildings, on peut nous observer. Beaucoup de personnes sont derrière Drakov... "
- " Ce n'est pas ce qui m'inquiète le plus. Tenez-vous prêts, je vous ferais signe quand il faudra agir "

Plus d'un an que Jack était retourné sur le terrain à contrecoeur, et pourtant, toute trace de lassitude ou d'avilissement était inexistante. Il ne voulait pas se l'avouer, mais rien ne le rendait plus humain que le terrain, quand rien n'était jamais joué d'avance, quand tout était à jouer et que le sort des événements ne dépendait presque que de soi.


[12:45:08]


Newell suivait à la trace les missiles balistiques d'après l'imagerie satellite.
Jack regardait à l'intérieur avec ses jumelles, attendant l'arrivée de Drakov.
Les informations télévisées évoquaient le procès de Zan Yanaka.
Caïn sentait que la tension était palpable à Kaboul.



[12:50:26]


Le directeur de la cellule de Washington s'attachait à comprendre le but de ces missiles, de plus en plus persuadé qu'il ne s'agissait pas de simples tests militaires. Il se précipita vers Sorensen, toujours en salle de conférence. Ce dernier n'avait aucune réelle autorité sur la cellule, mais étant donné son investissement dans les campagnes politiques, il s'avérait un précieux allié qui pouvait guider les médias comme Newell le souhaitait, et éviter que la situation en Afghanistan ne soit trop connue du grand public.

- " Pardonnez mon interruption, nous avons un problème ! ", en alerte
- " Qu'y a t-il ? "
- " Nous venons juste de repérer la présence de deux autres missiles ! Apparemment, seulement huit ont explosés à la base du massif de l'Hindukush "
- " Comment se fait-il que vous n'avez rien repéré auparavant ?
- " Après avoir dépassé la montagne, ils ont volés en basse altitude. Ca veut donc dire qu'ils ont dépassés la zone d'exercice ! ", craignait Newell
- " Ca signifie qu'ils peuvent atteindre une ville du pays ? "
- " C'est envisageable. J'ai contacté le gouvernement afghan, et ils ne reconnaissent aucun test "
- " Ca ne peut donc être que les talibans ! Je veux que le régiment de Caïn se déplace vers l'Est ! "

Sorensen ne livrait pas réellement d'ordre, mais attendait l'approbation des politiciens de la Maison Blanche qui étaient sur l'affaire.

- " Ils ont contournés Sarôbi, ce qui signifie que la prochaine ville est Djalâlâbâd ! "
- " Estimation de la durée ? "
- " Moins de 10mn avant d'atteindre cette ville "

Si l'hypothèse était bonne, les chances d'éviter la catastrophe étaient maigres, voir nulles, et Newell le savait aussi bien que Sorensen, ce qui expliquait son ambition de déplacer les troupes à l'Est afin de contenir la panique.


- " Ici Alpha Base, j'ai un visuel sur Drakov ! "

A la connaissance du message, Jack grimpa sur l'échelle de secours et monta jusqu'au toit, où plusieurs hommes étaient postés, prêts à descendre à la corde. Il repéra rapidement la position du biélorusse, qui entra depuis l'issue de secours, auparavant condamnée.

- " Rien à signaler ? ", demanda Bauer
- " Pas encore "

Drakov s'approcha du contact à la mallette, remarquant l'arme cachée sous sa veste en cuir.

- " Où est la marchandise ? "
- " En lieu sûr ", répondit Drakov " Je pensais pouvoir la stocker ici, mais les fédéraux pourraient rôder dans le coin "
- " Qu'est-ce qu'on fait ici alors ? "
- " Je prends mon assurance "
- " Quoi ? ", de plus en plus agacé
- " Je veux mon argent maintenant. Une fois que je serais parti, je vous livrerais l'emplacement de la marchandise "

L'homme typé de couleur ne parvient à s'empêcher de rire.

- " C'est une blague ? Il me suffit d'un claquement de doigt et vous grattez le sol"
- " J'en doute. Plusieurs kilos d'explosifs sont disposés tout autour de vous. Tuez-moi, et les fédéraux pourraient rappliquer. Je tiens autant que vous à cette affaire. Faisons preuve de bon sens "
- " Et qui me dit que ce n'est pas un piège ? "
- " Parce que les armes que je veux vous vendre sont plus un fardeau qu'autre chose pour moi. Je ne veux pas risquer ma peau si le FBI m'attrape. Par contre, du liquide pour partir me ferait le plus grand bien "

- " Qu'est-ce qu'il fait ? ", s'inquiéta Jack depuis la fenêtre avec vue plongeante " Il va tout foutre en l'air, on doit intervenir ! "

- " Laissez-moi réfléchir un instant... ", proposa l'acheteur

Dans le mouvement, il dégaina son arme et la pointa sur Drakov.

- " Merde ! Il faut y aller! ", ordonna l'agent fédéral

Une fois que le supérieur donna son aval, l'unité se déploya, par la baie vitrée sur le côté d'une part, et par le toit de l'autre. Drakov ne fit pas le moindre geste, tandis que l'homme de main riposta pour couvrir son patron, et lui permettre de monter les escaliers.

Jack, encore sur le toit tôlé anticipa la cavale, et le traversa afin de bondir sur la passerelle de l'autre baie, alors que l'homme de couleur avait éclaté les vitres avec son arme pour sortir de l'entrepôt. Les hommes du SWAT sentaient l'expérience de Jack, et ne doutait pas quant à sa capacité d'arrêter le suspect seul. Justement, il lui sauta dessus par derrière, en cherchant à sortir son arme, mais l'africain prenait le dessus en tentant de l'étouffer. Jack s'aida de ses pieds pour se suspendre à l'horizontal grâce à la rambarde, et bascula de côté pour défaire les bras de l'adversaire, qui en profita pour s'échapper. Le fédéral récupéra son arme et avant même de pouvoir tirer, l'homme s'élança dans le vide, en réalité accroché à une échelle en contrebas. Aussitôt, Jack répéta le geste avec tact, en faisant un saut de quatre bons mètres depuis la passerelle, et en écrasant le visage du fuyard par la même occasion. Avec son Glock 17, il visa en direction du bas et tira une balle qui transperça le bras de l'africain, ne parvenant à éviter la chute.

- " Plus un geste ! ", ordonna un l'agent du SWAT présent à l'atterrissage

Jack ne se préoccupa pas de son arrestation, mais se dirigea vers Drakov encore à l'intérieur, sans les menottes au bras.

- " Vous n'avez pas vu Radford ? ", bien fort pour être entendu par le leader de l'unité SWAT
- " Non, mais on devrait peut-être attendre... ", suggéra Drakov
- " Je lance mes hommes inspecter le secteur ", précisa le leader
- " Sinon, ce traquenard n'aura servi à rien "
- " Radford n'est pas du genre à tomber dans ces pièges. Il sait peut-être même que je vous aide à le localiser ", avoua Drakov
- " Je ne pense pas. Bergman dirige la CIA, et si la CIA a ordonnée de le retrouver, c'est vraiment qu'ils ne savent pas où il est. En conséquent, si Radford n'a aucun contact avec la CIA, il ne sait pas que vous avez passé ce marché avec l'agence ", conclut Bauer
- " Peut-être, mais c'est lui qui voulait se servir de moi pour infiltrer le marché noir, ce que vous faites en ce moment "
- " L'infiltration du marché noir n'est plus qu'une couverture pour l'attirer, et il n'y a qu'avec vous qu'il va sortir de son trou "

- " Agent Bauer, j'ai reçu l'ordre d'étendre le périmètre de recherche "
- " Quel secteur fouillez-vous ? "
- " Le building à l'angle de cette rue et de la 8ème "

Soudainement, Jack paru désarçonné par la nouvelle. Il s'empressa de suivre l'unité de recherche, résolu à retrouver Gabriel Radford.


Yanaka posa le combiné sur sa table noir en bambou, et se tourna vers Matters qui inspectait un dossier:

- " Le SWAT s'active, ils ont peut-être retrouvé Radford "
- " Et s'ils l'ont avant vos hommes ? "
- " Dans ce cas, l'affront est inévitable... "

Le yakuza n'avait pas froid aux yeux, et à peine son procès venait-il de se terminer qu'il était déjà prêt à tout pour retrouver Radford, que tout le monde semblait convoiter.


D'après les ordres de Sorensen, Caïn avait déplacé une grande partie de ses troupes à l'Est, tandis qu'il restait à Kaboul pour atteindre l'école publique. Newell, affolé, comprenait que la trajectoire des missiles touchait à sa fin. Sur les images satellites, l'évolution était nette: d'abord une descente sous les nuages, puis une régression à 300m du sol.

- " Bon Dieu, les missiles vont s'écraser en plein centre ville ! ", s'exclama le directeur, sous les regards crispés des autres agents
- " Combien de civils sur la place principale ? ", demanda Sorensen
- " Presque un millier... "

Désemparé, l'échéance approchait et personne ne pouvait plus rien faire, malgré l'alerte que Sorensen avait transmise au gouvernement afghan. Les missiles descendaient à 100m, avant d'entrer dans la ville.

- " Attendez... "

Une épaisse couche de fumée recouvrit les images, signe que les missiles avaient touché leur cible.

- " Merde !!! ", s'écria le riche donateur, par dessus la déception des analystes
- " Je crois que seul un bâtiment a été touché, un immeuble d'affaire "
- " Quoi ? Pourquoi la population aurait été épargnée ? Une attaque préventive ? "
- " Je n'en sais rien, mais ce n'est pas qu'une simple menace... "


Le bâtiment touché par les missiles s'effondrait peu à peu, sous la panique générale de Djalâlâbâd.
Les yakuzas étaient postés dans divers immeubles des alentours de l'entrepôt.
Jack entra dans le building investi par le SWAT, en prenant l'escalier de secours.
Malgré l'attentat quelques kilomètres plus loin, l'équipe de Caïn continuait sa progression.
Matters se munissait d'une arme, pour couvrir Yanaka si ce dernier voulait aller sur le terrain.



[12:58:33]


Jack s'efforçait de gravir les étages de l'immeuble pour dépasser les deux agents du SWAT, qui s'occupaient des quatre premiers étages. Arrivé au cinquième palier, il défonça la porte de service, qu'il savait fermée, et traversa le couloir lugubre, pénétré par quelques rares rayons de lumières, jusqu'à se retrouver dans un parking ouvert sur l'extérieur.
Il chercha sa position par rapport à l'entrepôt, puis couru jusqu'au nord du parking, où un homme attendait, effacé, près de la balustrade, en observant l'activité de l'unité d'intervention.

- " Le SWAT va arriver d'une minute à l'autre ! ", annonça Jack
- " Je savais que tu allais venir "
- " On doit partir où ils te trouveront ! "

A contre-jour, l'homme leva le voile sur son identité en avançant d'un pas, ne semblant pas réellement se soucier des hommes à sa recherche: Gabriel Radford, inapaisable, mais pourtant confiant dans le fond.

- " Tu m'avais dis qu'ils ne viendraient pas ici ", évoqua Radford
- " Je me suis trompé. Il va falloir trouver un moyen de s'échapper..."
- " Continuez l'équipe freelance sans moi, vous y arriverez "
- " Pas question, je ne sortirais pas d'ici seul ! "

La désinformation que Jack livrait quotidiennement à la CIA, en faisant mine de convoiter Radford autant qu'eux n'était là qu'un subterfuge. L'ancien directeur des opérations était une pièce maîtresse, et par delà le ressentiment et le doute que Jack dissimulait, l'information était bien l'enjeu fondamental pour lui.




[12:59:57]
[12:59:58]
[12:59:59]
[13:00]

_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité






 Message Posté le: Sam 12 Juil 2008 - 20:19    Sujet du message:
Répondre en citant

mais ca se passe après la saison 4 de la série?c'est donc lié aussi à la saison 4,5 et 6 alors...

d'ailleurs pourquoi il visite pas Karamazov à la prison sous le nom de Frank Flynn?
 Revenir en haut »
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6697
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Dim 13 Juil 2008 - 0:11    Sujet du message:
Répondre en citant

didouche a écrit:
mais ca se passe après la saison 4 de la série?c'est donc lié aussi à la saison 4,5 et 6 alors...

d'ailleurs pourquoi il visite pas Karamazov à la prison sous le nom de Frank Flynn?


Tout simplement parce qu'il s'agit d'une prison rattachée à la CIA, et donc qu'il n'y aucun intérêt à ce que Jack agisse sous couverture, le gardien ne balancera pas, et Karamazov risque encore moins Laughing

Ca se passe donc bien après la saison 4, gros fossé de 5 ans depuis l'opération Eclipse, comme je l'ai précisé plusieurs fois.

Mais de toute façon, la chronologie entre Eclipse et cette saison sera de plus en plus éclaircie au fur et à mesure.
C'était un peu le but de brouiller les pistes, et de faire quelque chose d'un peu confus, pour ensuite enchainer les révélations.

Donc ne t'inquiète pas si tu n'a pas tout saisi. Tout sera réexpliqué plusieurs fois, et je pense vraiment qu'à la fin (épisode 12), tout deviendra clair.

Comme je le rappelle, la saison est composée de 3 parties, 3 sortes de mini-saisons. Le titre de cette première partie, qui n'est d'une simplicité qu'apparente, s'intitule Le Procès.
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité






 Message Posté le: Dim 13 Juil 2008 - 1:18    Sujet du message:
Répondre en citant

ah ok Jack travaille donc pour la CIA et en secret avec Radford...

vu que la question des Américains et du pétrole d'Asie Centrale fait partie de tout ca on risque d'avoir un lien avec la conspiration du Sentox...peut être même voir Graem,Phillip,Henderson and co

perso ca me dérangerait pas de voir Cheng
 Revenir en haut »
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6697
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Dim 13 Juil 2008 - 1:31    Sujet du message:
Répondre en citant

didouche a écrit:
ah ok Jack travaille donc pour la CIA et en secret avec Radford...

vu que la question des Américains et du pétrole d'Asie Centrale fait partie de tout ca on risque d'avoir un lien avec la conspiration du Sentox...peut être même voir Graem,Phillip,Henderson and co

perso ca me dérangerait pas de voir Cheng


Oui Jack travaille pour la CIA, je pense que tu l'avais saisi ?

Son rôle vis à vis de Radford sera expliqué au deuxième épisode.

Par contre, même si il y aura plusieurs allusions à Logan et un peu à cette histoire de pétrole, cette saison ne fera pas le bon avec la saison 5 (vu que je l'ai pas aimé du tout...).

En fait, elle cherche plutôt à rendre cohérent l'après-saison 4.

Comme je l'ai dis, il y a une réelle prise d'indépendance, et j'écris désormais dans l'optique de mon roman plus tard, et plus tellement en tant que fan-fiction d'une série que je peine à supporter... Wink
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité






 Message Posté le: Dim 13 Juil 2008 - 11:35    Sujet du message:
Répondre en citant

ah ok^^

moi j'ai toujours tendance a chercher les liens xD
 Revenir en haut »
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6697
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Dim 13 Juil 2008 - 17:51    Sujet du message:
Répondre en citant

J'ai ajouté un sondage au topic concernant l'évolution de ma fan-fiction au cours des 4 saisons.

Au début, intrigues réduites et assez simples, styles peu appliqué (beaucoup de fautes) et pas vraiment accrocheur, et elle était fait uniquement pour répondre aux interrogations sur Crépuscule.

Peu à peu, de nouvelles intrigues, de nouveaux personnages, et une mythologie qui s'est densifiée peu à peu, mêlée à une certaine philosophie que je propose.

Je suis conscient que ça ne plaira pas forcément à tout le monde, surtout ceux qui préféraient le niveau de la saison 1.

Quoiqu'il en soit, je vais laisser ce sondage quelques mois, probablement jusqu'à la fin de la saison. Ensuite, ça me plairait bien de vous demander quelle est votre saison préférée... Smile
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité






 Message Posté le: Dim 13 Juil 2008 - 21:31    Sujet du message:
Répondre en citant

bah moi franchement je préfère le style simple des premières,et les fautes je m'en tape un peu,et puis très franchement moi je suis pas fan de plein de description et tout mais comme l'histoire est bien ca passe très bien
(mais quand même lol)
 Revenir en haut »
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6697
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Mar 15 Juil 2008 - 1:55    Sujet du message:
Répondre en citant

J'ai ajouté la liste des personnages réguliers de cette première partie de saison dans mon premier post.

Bien entendu, la galerie de personnage est un peu plus vaste que cela, mais en réalité, j'ai voulu la réduire tout simplement parce qu'il me reste encore pas mal d'efforts à faire sur le travail de psychologie des personnages, et que je voulais me concentrer sur un éventail réduit.

J'ai eu du mal à gérer la saison 3 par moment, avec tous les Deltas notamment, et là j'aimerais tout simplement mettre plus en avant les personnages clé de la mythologie.
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » Fan-fiction de Mr. Jack S4: Opération Sombres Soleils
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 1 sur 7

 


- Ce site n'est en aucun cas un site officiel de la série "24" - "24" TM and © Fox and its related companies. All rights reserved - CNIL 1025857 -

Powered by phpBB © 2005 phpBB Group - Traduction par : phpBB-fr.com - Sonnerie 24 - BSG Encyclopédie - SeriesNews