24-FR Site des fans de la série 24 heures chrono Boutique 24!
Connexion S'enregistrer Rechercher Galerie Photos :: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum
FAN-FICTION : Day24's Season 3 [Spoilers S06]
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » FAN-FICTION : Day24's Season 3 [Spoilers S06]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Quelle saison avez-vous préféré ?
Saison 1
25%
 25%  [ 2 ]
Saison 2
75%
 75%  [ 6 ]
Total des votes : 8

Auteur Message
Jack141290
Public enemy #1
Public enemy #1


Inscrit le: 22 Avr 2007
Messages: 1253
Localisation: Boston, MA

 Message Posté le: Sam 28 Mar 2009 - 22:04    Sujet du message:
Répondre en citant

Ca fait un moment que tu devais l'attendre, le voilà mon commentaire sur ton épisode. Il était très bon, une fois de plus, mais j'ai trouvé que la tension était redescendue par rapport au précédent. Déjà, on entend moins parler du bordel dans la ville. C'est le seul point négatif que je retiens de cet épisode, parce que ça aurait pu être un peu plus développé je pense. Wink

Sinon, il y a Phillip qui raconte tous ces trucs sur la séropositivité de Jack, enfin la fausse séropositivité maintenant. C'est bien trouvé. Par contre je ne pourrais absolument pas te dire si c'est cohérent par rapport à ta saison 2 mais je m'en souviens absolument pas tellement ça remonte à loin. Embarassed

Après il y a quelques clins d'oeils sympas :
- Burt Reynolds qui, après le cinéma, s'est recyclé dans la politique. Mr. Green
- La scène où Phillip attend que Jack le tue, clin d'oeil à la (vraie) saison 6 où les rôles étaient inversés et c'était Jack qui attendait de se faire tuer.
- Et le Beretta vide. C'est pas la première fois que ça se fait, mais je trouve ça toujours efficace. Ca me rappelle le dernier face à face entre Henderson et Jack en fin de saison 5.

Sinon, rien à dire. Comme je l'ai dit au début, l'épisode était très bon, ça se lit bien notamment grâce à ta bonne présentation (que je ne crois pas avoir souligné avant donc là j'en profite Wink ), et j'attends le quatrième épisode désormais.

Bonne continuation Wink
_________________


 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Sam 28 Mar 2009 - 22:51    Sujet du message:
Répondre en citant

Merci beaucoup pour ton commentaire Jack141290, effectivement je l'attendais Razz !

Je m'attendais à ce que tu me dises que la tension a baissé dans cet épisode, c'est ce que je trouve aussi.

Et merci aussi pour les clins d'oeils que tu souligne ici, par contre pour Burt Reynolds, je n'ai pas fait exprès Laughing (je trouvais que ça sonnais bien, peut-être parce que j'avais entendu ce nom quelque part Rolling Eyes ).

Je suis aussi très content que tu trouves ça agréable à lire Smile , c'est quelque chose auquelle on ne fait parfois pas assez attention et pourtant c'est très important. Je continuerais donc dans cette forme là Wink

Wink
_________________


Uploaded with ImageShack.us
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Lun 02 Nov 2009 - 23:06    Sujet du message:
Répondre en citant

Day24 is back Smile !

Voilà pratiquement 7 mois que je ne suis pas intervenu sur ce topic.

Les raisons : une vie étudiante tumultueuse, des notes à rattraper, un stage de deux mois à l'étranger, bref plus le temps quoi... Mad

Une autre raison, même si ce n'en est pas une, mais elle m'a bien découragé, c'est qu'il n'y a pas eu beaucoup de lecteur, plus être précis, un seul Crying or Very sad (que je remercie encore une fois Wink ). C'est dommage étant donné que j'aimerais bien avoir des avis et surtout pour que les lecteurs qui m'ont suivi depuis la première voir deuxième saison ne soient pas laissés sur le fin.

J'ai donc décidé "de reprendre le stylo", pour l'instant, comme je l'avais dit, j'ai bouclé depuis mars 2009 les huits premiers épisodes, et les trois premiers sont déjà sur ce topic (j'ai même conservé mes notes sur les épisodes 9 et 10, les papiers datant de 7 mois ils sont complètement froissés Laughing)

Je vais mettre en ligne les cinq autres dans les jours qui suivent Wink

Après avoir relu entièrement les trois premiers épisodes, j'attaque tout de suite la correction du quatrième Smile

Wink
_________________


Uploaded with ImageShack.us
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Mer 04 Nov 2009 - 15:37    Sujet du message:
Répondre en citant

EPISODE 04


Mike Novick apporta son soutien au Président Strickland, remplaçant ainsi l'ancien Conseiller, Walter Sullivan. Ce dernier est toujours à l'hôpital, dans un état critique. Strickland, le bras plâtré suite à son attaque, semble affaiblit. Au Pentagone, on parle déjà d'un 25ème amendement...

Le numéro trois du C18, Gustave Blazek, a intentionnellement fait exploser les fourgons de la S.W.A.T situés sur Santa Monica Boulevard, paralysant ainsi le commando envoyé par le FBI de Los Angeles.

Philip Bauer révéla à Jack sa véritable implication dans le C18 : chef de l'organisation, il oeuvre pour le marché noir du traffic d'organes.
Lui et son fils Jack se rendent à un hôtel sur Melrose Avenue, là où Philip est supposé rencontré le mystérieux "cagoulé" qui se fait appelé Roy. Selon Philip, Roy doit lui verser une somme d'argent pour s'être rendu au FBI, permettant ainsi la libération de Roy par un échange. Mais les intentions de Philip vont bien plus loin...

Dans la chambre d'hôtel, Roy utilisa plusieurs cadavres dont un double de lui, pour faire croire à sa mort, avec l'aide d'un complice, Philip. Juste avant de s'échapper, Roy annonce à Philip qu'un missile est lancé et qu'il a atteindra une cible dès la fin de l'heure...

Jack découvrit la superchèrie de Philip et le neutralisa par un coup de crosse. Assommé et ligoté, le corps de Philip gît dans la chambre d'hôtel tandis que Jack décide de se rendre seul au siège principal de BXG, l'entreprise qui fait office de couverture au C18.



Ces événements se déroulent entre 10:00 et 11:00 heures du matin.



Plusieurs débris de voitures sont éparpillés sur la route. Le chef d’équipe semble avoir survécu, mais il ne peut que se lever, très douloureusement, pour constater les dégâts et les pertes humaines.


QG du FBI, Los Angeles :

Nadia reçoit une appel sur son Bluetooth.

Nadia : « John, c’est vous ? Qu’il y a-t-il ? »
John Mole, chef d’équipe de la S.W.A.T : « On vient… »

Inhalant la fumée noire, John se mit à tousser…

John : « On vient d’être attaqué. Ils sont morts. »

Nadia : « … »
John : « Ils sont tous morts. »

Nadia : « John, reprenez votre souffle. Et dîtes moi ce qu’il s’est passé ? »
John : « On s’apprêtait à partir. Il y a eu un bruit et…les véhicules ont explosé. »
Nadia : « Explosé ? Les deux fourgons ? »
John : « Affirmatif. »
Nadia : « Vous ne les avez pas laisser sans surveillance ? »
John : « Non, Madame. Pas une seule seconde. »
Nadia : « Alors, qu’est-ce qui a pu provoquer les explosions ? »
John : « Je n’en sais rien. Mais le bruit venait de l’arrière. »
Nadia : « Qu’est-ce qu’il y avait ? »
John : « Les sacs. »
Nadia : « Les sacs ?! Vous voulez dire…les corps ? »
John : « Oui, tous ceux que nous avons ramassé sur Santa Monica Boulevard. »
Nadia : « … »

13 : 04 : 20Washington D.C, Maison Blanche :

L’assistante du Vice-Président, Lisa Miller, se tenait derrière la porte d’entrée du bureau ovale. Burt Reynolds engagea une conversation à voix basse…

Burt : « Il n’a pas l’intention de céder sa place. »
Lisa : « Qu’allez-vous faire alors ? »
Burt : « Je n’ai pas le choix. Je vais devoir invoquer le 25ème amendement. »
Lisa : « Si vous patientez encore un peu, peut-être qu’il démissionnera lui-même. Les médecins ne sont pas très rassurés de sa blessure. »
Burt : « Nous n’avons pas le temps. Nous sommes en pleine crise et la situation exige un Président en grande forme et qui soit concentré. Si vous l’aviez vu Lisa… C’est scandaleux de le voir occuper ce bureau avec un plâtre au bras. »
Lisa : « Monsieur, Roosevelt dirigeait bien ce pays en fauteuil roulant. »
Burt : « Je connais Gary. Il n’est pas assez fort physiquement. Il ne tiendra pas. »
Lisa : « Dois-je alors convoquer tous les Ministres ? »

Burt : « Oui. Et le plus tôt possible sera le mieux. »
Le Président avala deux pilules avec de l’eau.

Mike : « Comment va votre fils ? »
Gary : « Danny… »
Mike : « J’ai appris pour… »
Gary : « Vous saviez ? »
Mike : « J’ai toujours mes contacts. Je sais qu’il est atteint d’une leucémie et qu’il a besoin d’une moelle osseuse. J’en suis navré, sincèrement. Ca doit être extrêmement difficile pour vous. »
Gary : « Et pourtant, ça ne se vois pas sur mes yeux. »
Mike : « C’est vrai. »
Gary : « Danny regarde souvent la télévision à l’hôpital. Chaque fois que ces journalistes m’interrogeaient, que je voyais toutes ces caméras et tous ces micros pointés sur moi, je pensais à mon fils qui me regardait. Je ne voulais surtout pas craquer et lui faire perdre espoir, vous comprenez ? »
Mike : « Bien sûr. C’est tout à votre honneur. »
Gary, un sourire aux lèvres : « C’est pour aujourd’hui, Mike. »
Mike : « Aujourd’hui ? »
Gary : « L’opération. Nous avons trouvé un donneur compatible potentiel. Les médecins vont lui greffer la moelle osseuse aujourd’hui, à Washington. »
Mike, souriant à son tour: « Ca, je ne le savais pas. C’est une excellente nouvelle. Savez-vous qui est le donneur ? »
Gary : « … »

Port de Los Angeles, baie de San Pedro :

A bord d’un cargo polyvalent, Emile Kent rassembla ses hommes autour d’une table. Il leur distribua à chacun une seule et même photographie.

Kent : « Comme vous venez de l’apprendre, Strickland n’a pas céder. Notre seul moyen de pression, c’est cet homme. Et nous devons le capturer vivant. »
Homme : « Pourquoi ce type ? »
Homme : « C’est un prisonnier ? »
Kent : « Pas n’importe quel prisonnier. Le fils du Président est atteint d’une leucémie. Sa seule chance de survie, c’est une greffe de moelle osseuse. Cet homme est le seul donneur compatible qui peut le sauver. Notre informateur au FBI a vérifié. Il n’y a personne d’autre. »
Homme : « Combien cette fois-ci ? »
Kent : « 20 000 dollars chacun. »

Dans un pénitencier à Los Angeles :

Le prisonnier se mis dos face à la porte de sa cellule et passa ses mains à travers la petite fente. Le garde à l’extérieur lui menotta les poignets. Un autre garde ouvra la porte et le fît sortir.
Garde : « C’est l’heure de te racheter, Frank. »
Frank : « Tu parles d’une redemption… »
Garde : « Tu vas sauver le fils du Président, ce n’est pas rien ! »
Garde : « On fera en sorte que tu aies la médaille d’honneur ! »

Les deux gardes, escortant le prisonnier, échangèrent quelques rires.

10 : 10 : 28 – Jack, conduisant toujours la voiture, est en ligne avec Nadia.

Jack : « Je suis dans le comté de Ventura. J’arrive à Simi Valley dans 5 minutes. »
Nadia : « Jack, la sécurité doit y être renforcé. Tu n’y arriveras pas tout seul. Attends au moins l’arrivée d’autres renforts. »
Jack : « Envoies-les mais je ne les attendrais pas. On n’a plus le temps. Je suis sûr que le C18 est en train de plier bagages, si ce n’est pas déjà fait. »
Nadia : « Jack, tu devrais être au FBI pour interroger ton père. Tu le connais mieux que quiconque. »
Jack : « S’il ne parle pas, je m’occuperais de lui. Pour l’instant, j’ai besoin de quelqu’un qui me guidera au sein du bâtiment BXG. »
Nadia : « Alfred s’en chargera. Il est en train de s’infiltrer dans leur système de sécurité. »
Jack : « Reçu. »


Bureau de Gustave Blazek :

Blazek ferma les trois écrans de ses ordinateurs portables entreposés sur le bureau, tandis que le numéro deux et quatre du C-18 entrèrent.

Davian : « Dépêchez-vous. Le pilote nous attend. »
Blazek : « Dîtes plutôt que Bauer va arriver. Est-ce qu’il vous fait peur, James ? »
Davian, fronçant les sourcils : « J’essaierais d’oublier cette remarque ! »
Jane : « Dois-je vous accompagner ? »
Davian : « Non. »
Jane : « … »
Davian : « Je vous donne votre chance. Montrez-moi à quel point vous aimiez votre père, en nous débarrassant de lui. »
Blazek : « Soyez prudente. Bauer ne sera pas une proie facile. »
Jane : « Je saurais l’accueillir. »
Davian : « Je vous ai mis six hommes à votre disposition. Ils se sont déployés dans tout le bâtiment. Vous, vous irez à la salle des caméras, au dernier étage. Restez-y en attendant que Bauer arrive. »
Jane : « Parfait. »


10 : 14 : 52…10 : 18 : 41
– Les gardes conduisirent Sabian jusqu’à la salle des douches
– Sabian, le corps nu, se gratta les démangeaisons de ses poignets
– Les fourgons de la S.W.A.T sont aspergés d’eau par les pompiers
– Un hélicoptère décolla du toit du BXG



Jack : « Merde… »

Jack aperçoit l’hélicoptère. Désemparé à l’idée que le C18 lui échappe, il appuya à fond sur la pédale d’accélérateur.

Locaux du FBI :

Une voix résonna dans le Bluetooth d’Alfred.

Jack : « Alfred, tu me reçois ? »
Alfred : « Sans problème. Je t’écoutes. »
Jack : « Est-ce qu’il y a encore des personnes dans ce bâtiment ? »

Alfred, les yeux rivés sur son écran, répondit à la question.

L’écran d’ordinateur affiche une image thermique d’un satellite positionné sur 5137 Olson Avenue, Simi Valley
Alfred : « Oui. J’en compte sept. »

Jack : « Personne dans les alentours ? »
Alfred : « Un homme. Je viens d’avoir l’image de la caméra à l’entrée. Il est armé d’un MP7 et d’un lance-roquette. »
Nadia : « Il attend… »
Alfred : « Quoi ? »
Nadia : « C’est Jack qu’ils attendent. Ils savent qu’ils ont été repérés. »
Alfred : « Jack ? »
Jack : « Oui, j’ai entendu. Donnes moi simplement sa position. »


10 : 19 : 37 - Port de Los Angeles, baie de San Pedro :

A bord du cargo :


Kent brancha un rétroprojecteur à son ordinateur portable. Il alluma ce dernier, appuya quelques touches sur le clavier, et éteignit la salle. Une carte routière s’afficha sur un mur blanc.

Kent : « Le trait rouge, c’est l’itinéraire de la police. Ils escorteront Sabian de la prison jusqu’à l’aéroport international de Los Angeles. »
Homme : « Et c’est quoi la croix ? »
Kent : « C’est là où nous intervenons. On les attaquera à mi-chemin. »

Soudain, un téléphone portable sonna…

Kent : « C’est le mien. Veuillez m’excuser. »

Kent, décrochant : « Oui ? »
Davian : « On vient de décoller. Où est-ce que vous en êtes ? »
Kent : « Sabian n’a pas encore bougé de son trou. On sera prêt à partir dès qu’il sortira. »
Davian : « Ne foirez pas votre coup, Emile. Je compte sur vous. »
Kent : « Je ne vous ai pas déçu jusque là. Tout s’est déroulé exactement comme prévu. Cette mission c’est du gâteau à côté de ce que nous avons fait. »
Davian : « Une fois que le Président aura répondu à notre exigence, vous livrerez les cinquante sujets. »
Kent : « Que mon argent soit prêt. »


QG de BXG :

Une voiture roula tout doucement en direction de l’entrée principale.

Garde : « J’ai un véhicule en approche. »
Jane : « Faîtes-le cramer. »

Le garde se met en position, s’équipant le lance-roquette sur l’épaule, et tire une roquette. Un nuage de poussière se souleva dans les airs. La voiture explosa, s’arrêtant sur un mur en béton qui cloisonne l’entrée.

La garde emprunta ensuite un petit escalier, contournant le mur, et s’approcha du véhicule, conservant tout de même une distance de cinq mètres à cause de la chaleur du brasier.

Soudain, une main forte vient se poser sur sa bouche et lui brisa la nuque.

Jack : « J’ai neutralisé le premier. »
Alfred : « Il n’y a personne au rez-de-chaussée. Tu peux passer par l’entrée principale. Mais il faut une carte d’accès. »

Le garde à terre, Jack en profita pour lui dérober ses munitions. En le fouillant plus minutieusement, il trouva une carte.

Jack : « Je l’ai. Je vais entrer. Où en es-tu avec les caméras ? »
Alfred : « J’ai plusieurs boucles qui s’affichent au fur et à mesure. »

Ce que voit Alfred, Jane Saunders le voit depuis la salle des caméras.
• Jane : « Il entre par la porte principale. Je veux que quelqu’un couvre l’escalier. »

Homme : « Je m’en charge. »


10 : 25 : 46Baie de San Pedro, à bord du cargo :

Kent, le téléphone portable à l’oreille : « Ok. »

Kent raccrocha son téléphone et s’adressa à ses hommes.

Kent : « Frank Sabian vient de sortir de prison. C’est à nous de jouer. »


Washington DC, Maison Blanche :

Bureau Ovale :


Le Président téléphona de son bureau.

Gary : « C’est papa. »
Danny : « … »
Gary : « Comment tu te sens ? »
Danny : « … »
Gary : « Ne t’inquiètes pas. Ce sera bientôt fini. »
Danny : « … »
Gary : « Je t’aime Danny. »

Mike, à ses côtés, se tenant droit avec un dossier à la main, attend sagement la fin de la conversation. A la seconde où il raccrocha, Mike lui tendit les papiers.

Mike : « Le studio de CNN de Los Angeles. »
Gary, feuilletant le dossier : « Dieu du ciel… »
Mike : « Ce n’était pas jolie à voir. Ils ont tous été massacrés. »
Gary : « Vous en déduisez comme moi que les ravisseurs ont utilisé le matériel vidéo ainsi que les employés pour faire tourner le studio. Mais pourquoi une telle mascarade ? Pourquoi s’amuser à faire ça ? »
Mike : « Ils voulaient créer un climat de terreur. Il y a peine trois heures, nous étions plongé dans un chaos incurable. »
Gary : « Ils ont sûrement autre chose en tête. C’est ça que nous devrons découvrir. J’espère d’ailleurs sur ce point que Philip Bauer sera coopératif. »



Hôtel de Melrose Avenue, chambre n°13 :

Philip Bauer fût réveillé par l’arrivée de deux hommes dans sa chambre.

Griffin : « Je suis l’agent Griffin, du FBI. Voici l’agent Stanley. Nous sommes venus pour vous arrêter. Nous vous emmenons pour un interrogatoire. »

L’agent Stanley lui enleva le scotch de la bouche et s’apprêta à lui remplacer les cordes aux poignets par des menottes. Mais il reçut une balle à l’arrière du crâne qui le tua sur le coup…

L’agent Griffin, munit d’un pistolet silencieux, finit de déceler les cordes de ses poignets.

Griffin, lui tendant des clés de voiture : « Il y a une Ford grise pour vous en bas. Voici les clés. »
Philip : « Est-ce qu’on a des problèmes ? »
Griffin : « J’ai averti Davian de l’arrivée de Bauer. Ils vont s’occuper de lui. »
Philip : « Vous auriez dû rester à votre bureau pour surveiller les déplacements de Sabian. »
Griffin : « J’ai quelqu’un parmi les gardes chargés de l’escorte. Sabian est sorti. Je viens d’appeler Kent. Ils sont en route. »


10 : 33 : 21…10 : 37 : 54
– Philip quitta l’hôtel avec la Ford grise
– L’escorte de Sabian, composée de deux voitures de police et d’un camion noire blindé, avec en tête deux motards, se dirige vers l’aéroport
– Jack emprunta l’escalier



QG de BXG, à l’intérieur du bâtiment :

Le MP7 au poing, Jack monta lentement les marches, une par une. Un homme l’attendit à la dernière marche du troisième niveau.

Alfred : « Jack, il y en a un qui t’attend au troisième niveau. »
Jack : « Reçu. »

Jack leva les yeux, pointant l’arme vers le haut, et tira plusieurs rafales. L’homme se prît une première balle dans le pied et une autre dans la poitrine. Blessé, il tomba à la renverse, passant au dessus de la barrière et chuta jusqu’au rez-de-chaussée.

Alfred : « Le reste se trouve au 10ème. C’est le dernier étage. »

Jack accéléra le mouvement, montant les escaliers en courant.


Sur Melrose Avenue :


10 : 39 : 24 – L’hélicoptère de Davian vole au dessus de Los Angeles. Ce dernier prit un plaisir malsain à assister à un vrai mouvement de panique dans les rues. Le trafic routier est perturbé, les gens courent tous les sens. A plusieurs mètres du sol, cela ressemble à un grouillement de fourmis.

Le sourire aux lèvres, il reçoit un appel de l’agent Griffin.

Davian : « Oui Monsieur Griffin ? »
Griffin : « Monsieur, numéro un vient de quitter Melrose Avenue. Ce qu’on ne m’avait pas dis, c’est qu’il devait éliminer Roy ainsi que ses hommes.»
Davian : « Non…Effectivement, ce n’était pas prévu. »
Griffin : « Vous en concluez quoi ? »
Davian : « Je n’en sais rien. Vous l’avez laissé partir ? »
Griffin : « Oui, sous votre ordre. »
Davian : « Ca ne fait rien. Vous avez bien fait de me prévenir, agent Griffin. »


QG de BXG, à l’intérieur du bâtiment :

Jack, essoufflé, atteint le 10ème et dernier niveau.

Alfred : « Il n’y a personne dans le corridor. Tu peux entrer. »
Jane : « Il est dans notre niveau. Ivan, Karl, vous y allez. »

Jack, pointant le canon du MP7 dans son champ de vision, longea lentement le corridor.

Alfred : « Jack, il y en a deux qui s’amènent ! Un devant, un derrière ! »
Jack : « Lequel arrive en premier ? »
Alfred : « Celui de derrière, à ta gauche. »

Jack se retourna rapidement. Ivan surgit du côté gauche mais n’eut pas le temps de tirer, tué d’une rafale. Karl arriva par l’autre bout et tira à pleine puissance.

Jack baissa la tête et enfonça une porte à l’aide de l’épaule. Se jetant au sol, il atterrit dans une salle tandis que Karl enleva la goupille d’une grenade. Il jeta cette dernière en direction de sa planque, roulant une poignée de secondes jusqu’à la porte. Jack la saisit aussitôt et fît un retour à l’envoyeur.

Jane entendit une explosion
Karl fût projeté contre un mur, le corps déchiqueté…

Jane : « C’était quoi ça ?! Karl, vous me recevez ? »

Jane dégaina son pistolet et mis un chargeur dans le magasin sous les yeux de ses deux gardes du corps.

Garde : « Mademoiselle Saunders, nous devrions partir. »
Saunders : « J’ai une affaire personnelle à régler. »
Garde : « Ce fumier nous a déjà couté plusieurs hommes. Avec tout le respect que je vous dois, je crois que vous n’en avez pas assez dans le pantalon pour ça. »

Jane tua le premier garde d’une balle dans la gorge, puis s’adressa à l’autre.

Jane : « Il y a quelqu’un d’autre qui me dit que j’en ai pas assez dans le pantalon ? »

Garde : « Non… »
Alfred : « Il y en a un autre qui vient de clapser. »
Jack : « Celui-là, ce n’était pas moi. »


Alfred : « Jack ! Je n’ai plus les images ! La connexion déconne ! »
Jack : « Combien ils étaient dans la salle des caméras ? »
Alfred : « Deux, mais ils s’apprêtaient à bouger. »

Jack enjamba le corps d’Ivan et se dirigea vers la salle des caméras. Arrivée devant celle-ci, il s’aperçoit que la porte a été laissé ouverte.

Jack : « Il n’y a personne…Aie !! »

Contre toute attente, deux dards s’implantèrent dans son dos et lui délivrèrent une forte décharge électrique. Le garde de Jane, armé d’un Taser, a bien atteint sa cible.

Jack s’effondra au sol…


10 : 45 : 29…10 : 50 : 13
– Alfred tente de se reconnecter au système de sécurité
– Alfred : « Ca fait cinq minutes qu’il ne répond pas. »
– Nadia : « Où en sont les renforts ? »



QG de BXG, au sous-sol du bâtiment :


Garde : « Tuez-le ! Nous n’avons plus le temps ! »
Jane : « Au contraire. Selon l’agent Griffin, nous avons 15 minutes avant que les renforts arrivent. »

Jack est allongé sur un brancard, sanglé au niveau des épaules avec un dispositif de type ceinture de sécurité en croix sur la poitrine. Cette dernière est d’ailleurs mise à découvert par le garde, tandis que Jane mit des gants en latex, utilisés en général par des chirurgiens.

Jane : « Savez-vous que j’ai un doctorat en médecine, Jack ? »
Jack : « … »

Parmi un assortiment d’outils de chirurgie, Jane choisit le scalpel.

Jane : « On a longtemps utilisé ce magnifique instrument pour prélever les organes. Mais aujourd’hui, je ne vais l’utiliser que pour m’amuser. »
Jack : « Jane ! Ce n’est pas moi qui ai tué ton père ! »
Jane : « Oui, je sais. C’est la femme de Gaël Ortega. Je l’ai tué, il y a déjà quelques années. »

Jane se rapprocha du corps de Jack. Ce dernier essaya de bouger mais la sangle est trop serrée…

Jack : « Ne t’approches pas de moi, espèce de salope ! »

Jane enfonça très lentement la lame dans l’abdomen. Jack crispa de douleur, le visage torturé, la sueur dégoulinante…

Jane : « Dans cette situation, tu ne peux même pas imaginer comme ça peut-être long une minute. »

Jane continua à ouvrir la plaie comme un fruit mûr…

Tout à coup, le garde s’écroula au sol, suite à coup de feu tiré dans son dos. Jane se retourna et fût touché à son tour, à l’épaule. Elle s’écroula à son tour, lâchant le scalpel sous l’impact.

John Mole, le chef d’équipe de la S.W.A.T, est l’auteur de se sauvetage. Il libéra Jack de ses sangles, et immobilisa Jane Saunders.

Jack : « Vous êtes arrivé plus vite que prévu… »
John : « Non Jack. Je suis venu seul. Faîtes-moi voir votre blessure. »
Jack : « La plaie est restée ouverte. Regardez si vous ne trouvez pas de l’alcool, du désinfectant et un pansement. »
John : « D’accord. Essayez de tenir. »


13 : 54 : 28Washington D.C, Maison Blanche :

Bureau Ovale :

Gary : « Où en est le FBI ? Ont-ils une piste ? »
Mike : « Une équipe d’intervention se rend en ce moment-même au QG de BXG. Jack Bauer est persuadé que plusieurs membres du C18 s’y sont cachés. Si nous ne les trouvons pas, nous trouvons peut-être de indices. »
Gary : « Pensez-vous qu’il y a un rapport entre le C18 et cette…blague ? »
Mike : « Jack prétend que son père en est le leader. Dans ce cas là, oui. Il y a certainement un lien. Mais était-ce leur seule intention ? »
Gary : « … »
Mike : « Vous avez compris. Il est trop tôt pour le dire. »


FBI, Los Angeles :

Alfred : « Ca y es ! La connexion est revenue ! »
Nadia : « Tu as été trop lent, j’ai eu Jack en ligne. Il est blessé mais il s’en sortira. Il doit une fière chandelle à ce bon vieux Mole. »
Alfred : « Nadia… »
Nadia : « … »
Alfred : « C’est qui ce type ? »

Alfred pointa son index sur l’écran d’ordinateur, montrant l’une des images des caméras du bâtiment BXG.

Nadia : « Mais c’est… »
Alfred : « Qu’est-ce qu’il fout là ?! Les renforts ne sont même pas arrivés ! »

QG de BXG, au sous-sol du bâtiment :

Jack colla le pansement sur sa blessure. Le sang séché entre les doigts, la vue trouble, il eût encore une certaine lucidité pour apercevoir une silhouette derrière John Mole.

Jack : « John…Derrière vous… »
John : « … »

Un coup de feu retentit…

John s’écroula au sol…

Silhouette : « Trop tard, Jack… »

L’escorte de Frank Sabian est pratiquement à mi-chemin
Le Président caressa le cadrant d’une photo de son fils
Jane Saunders se remua au sol
Emile Kent jeta un coup d’œil à son montre
Burt Reynolds observa avec attention un drapeau américain flotté dans les airs, au dehors de la Maison Blanche…



Jane : « Non…Laisses-le moi… »
Griffin : « Désolé ma petite, tu es hors-jeu. »

Jane se prît une deuxième balle, mortelle cette fois-ci.

Jack : « Vous…travaillez pour mon père ? »
Griffin : « Peu importe. Nous avons très peu de temps avant que les sbires se pointent, alors… »

Griffin fixa un silencieux à son pistolet…


10:59:59
11:00:00

_________________


Uploaded with ImageShack.us
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Jeu 05 Nov 2009 - 16:11    Sujet du message:
Répondre en citant

Je pauffine le cinquième Wink (c'est dur de s'y remettre...)

Je viens même de me rendre compte qu'il y avait une petite incohérence dans le 3ème épisode d'oh! que je viens à l'instant de corriger. Je suis étonné d'ailleurs que Jack141290 ne l'ai pas remarqué ou alors ne l'ai pas souligné.

Pour lui et pour les autres lecteurs s'il y en a, je précise simplement qu'il s'agit du fourgon de l'homme cagoulé qui se fait appeler Roy. Normalement, le fourgon ne devait pas quitter l'hôtel et du coup Roy et ses hommes devaient s'enfuir sans le fourgon (on pourrait imaginer par l'intermédiaire d'un autre véhicule ou simplement à pied, bref, le problème n'est pas là), hors ce serait plus logique que Roy ainsi que ses hommes quittent l'hôtel avec ce fourgon, surtout si on fait le parallèle avec Philip Bauer et la découverte de Jack...

C'est un petit détail mais c'était incohérent quand même Confused

Ce n'est pas la première fois que je corrige une incohérence comme celle là, ça m'est déjà arrivé dans la deuxième saison. C'est d'ailleurs la hantise de tous les auteurs de fan-fiction Laughing , les incohérences Shocked , je vous promets des fois qu'à force de tout calculer, d'imaginer des situations, on en dort pas la nuit Laughing . Je suis certain que Mr.Jack ou encore Palmer22 et d'autres auteurs connaissent ça Wink

Ca me rappelle d'ailleurs un bonus dans le DVD 8 du coffret Saison 2 de 24 où l'on voit Kiefer Sutherland et Jon Cassar débattre sur le final au Colliseum, plus précisemment sur l'arrivée de Peter Kingsley face à Jack Bauer. Jack était dans un salle état (problème cardiaque), et cherchant le flingue face à Kingsley persuadé de l'avoir à sa merci, il y a eu une grosse discussion sur le fait que le flingue de Jack soit chargé ou pas, que Kingsley pointe son arme sur Jack en premier ou pas...

Lorsqu'on écrit une fan-fiction, c'est la même chose, c'est pour ça que c'est un excercice difficile et en même temps une vrai expérience Smile . Si ça devient une passion, c'est encore mieux.

Wink
_________________


Uploaded with ImageShack.us
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dr house
Conscience de Jack
Conscience de Jack


Inscrit le: 28 Aoû 2009
Messages: 1675

 Message Posté le: Jeu 05 Nov 2009 - 17:21    Sujet du message:
Répondre en citant

Cher day 24, cela faisait longtemps que je voulais te faire part de mes impressios. Cela fait un an que je dévore tes fanfictions avec plaisir. J'ai eu extrêment de mal à m'inscrire à 24fr (il m'a fallu un an pour qu'il accepte enfin mon mot de passe). Je ne vais pas te commenter tes deux premières fanfictions car je sais que ça ne te servirait à rien, mais plutôt cette dernière : Personellement, je la trouve bien meilleure que les deux précédentes. Ton récit se rapproche plus de la réalité et par conséquent de l'univers de 24. Contrairement à tes deux dernières saisons, qui jouaient plus sur le spectaculaire, le choquant... Ton idée d'émeute et de panique dans toutes les grandes villes américaines est excellente, et d'ailleurs je souligne que cela n'a jamais été abordé dans la série 24(sauf peut-être dans la saison 6, mais en beaucoup moins bien approfondi). Le fait d'impliquer l'Iran dans ta fanfiction est une très bonne chose, ça renforce la vraisemblance de ton récit(un peu comme dans la saison 7 de 24 avec le Sangala). On peut même y voir une ressemblance avec la saison 2 de 24, avec le fameux enregistrement de Chypre. Il y a la même thématique dans ta fanfiction : le président iranien est il impliqué, l'enregistrement a t-il bien été authentifié? Cependant, il t'arrive d'être trop excessif dans certaines situations(par exemple dans le dernier épisode, Jane Saunders dessend un garde qui a osé lui dire qu'elle n'était pas de taille à affronter Jack Bauer; on s'éloigne de l'univers de la série 24. Dans cette dernière, Jane Saunders aurait gifflé ou menacé le garde, mais elle ne l'aurait en aucun cas abbatue froidement tout de suite). Tu as tendance à exterminer tous les personnages principaux de la série 24, on se demande même si Jack Bauer ne va pas y passer. Cela dit, c'est peut-être voulu par toi-même pour créer ton propre univers en faisant un gommage de l'univers de 24(comme le fait mister Jack). Enfin, ton idée de don de moelle osseuse pour le fils du président Strickland est excellente, encore une fois la série 24 n'y a jamais pensé. J'ai tout de suite compris que cela allait avoir un rapport avec l'intrigue(les terroristes vont faire chanter le président avec le donneur compatible de Danny Strickland). Il y a un passage de ta fanfiction qui m'a fait hurlé de rire, c'est quand le président appelle Mike Novick à midi et lui demande s'il était en train de dormir. Le conseiller présidentiel fait la grasse matinée?Mr. Green Je posterai un nouveau commentaire quand tu publieras ton prochain épisode.
ps: Je tiens à te présenter des excuses, j'ai donné le nom de Burt Reynolds au vice-président dans ma fanfiction. Je viens de m' appercevoir hier en te lisant, que ce personnage est en réalité une de tes inventions. Je me demandais bien ou est ce que j'avais pu avoir l'idée de ce nom. Wink


Dernière édition par dr house le Jeu 05 Nov 2009 - 22:12; édité 2 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dr house
Conscience de Jack
Conscience de Jack


Inscrit le: 28 Aoû 2009
Messages: 1675

 Message Posté le: Jeu 05 Nov 2009 - 17:41    Sujet du message:
Répondre en citant

A EFFACER

Dernière édition par dr house le Lun 21 Déc 2009 - 18:49; édité 2 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dr house
Conscience de Jack
Conscience de Jack


Inscrit le: 28 Aoû 2009
Messages: 1675

 Message Posté le: Jeu 05 Nov 2009 - 17:50    Sujet du message:
Répondre en citant

A EFFACER

Dernière édition par dr house le Lun 21 Déc 2009 - 18:49; édité 2 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Jeu 05 Nov 2009 - 18:22    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour dr house Wink

Merci pour ton commentaire Smile , je vais y répondre à l'instant.

Citation:
cela faisait longtemps que je voulais te faire part de mes impressios. Cela fait un an que je dévore tes fanfictions avec plaisir. J'ai eu extrêment de mal à m'inscrire à 24fr (il m'a fallu un an pour qu'il accepte enfin mon mot de passe).


Woaa Shocked ! Tu as lu les deux premières saisons ! Je t'avouerais que je suis agréablement surpris Smile

Citation:
Je ne vais pas te commenter tes deux premières fanfictions car je sais que ça ne te servirait à rien, mais plutôt cette dernière


Au contraire ! Même si j'attends des critiques de la saison 3, je serais toujours très intéressé su tu as des remarques sur les saisons précédentes, et comme tu précises dans ton message...

Citation:
Personellement, je la trouve bien meilleure que les deux précédentes.


Citation:
Contrairement à tes deux dernières saisons, qui jouaient plus sur le spectaculaire, le choquant...


Ca te permet de comparer les saisons, ce qui est encore mieux ! Je ne demande que ça, vraiment, c'est pour ça d'ailleurs comme tu as pu le remarquer que j'ai mis un sondage sur ce topic dont la question est la suivante : "quelle saison avez-vous préféré ?"

Cela fait trois ans que j'écris cette fan-fic, et au fil du temps ma manière d'écrire a certainement changé, et mon objectif c'est de m'améliorer chaque saison. Ceci dit, il y aura peut-être des points précis que tu préféreras dans la saison 3 plutôt que la 2 ou la 1, et inversement... Donc il n'y a rien de mieux pour moi d'avoir un retour sur les saisons précédentes, même si des personnes sont intervenus, ton avis m'est aussi très important Wink . Bon, je ferme la (grosse)parenthèse, passons à ta critique.

Citation:
Ton récit se rapproche plus de la réalité et par conséquent de l'univers de 24. Contrairement à tes deux dernières saisons, qui jouaient plus sur le spectaculaire, le choquant... Ton idée d'émeute et de panique dans toutes les grandes villes américaines est excellente, et d'ailleurs je souligne que cela n'a jamais été abordé dans la série 24(sauf peut-être dans la saison 6, mais en beaucoup moins bien approfondi).


Ce n'est pas la première fois qu'on me le dit, effectivement, j'ai tendance à choquer dans mes écritures, et surtout dans les deux premières saisons. Dès que j'ai commencé à écrire, je voulais accrocher le lecteur par du spectaculaire, de la violence, des phrases chocs voir vulgaires. De plus, si tu compare à la fan-fiction de Mr.Jack, je favorise davantage les dialogues au détriment de la narration pour pas que le lecteur s'endorme. Ya rien de pire qu'une lecture soporiphique, et pour faire une narration longue et prenante de bout en bout, faut être un expert, seul Mr.Jack peut le faire. Et je t'avouerais que ce n'est pas mon style de toute manière.

Mon côté cinéphile basé sur les films d'actions et thrillers se retranscris dans ma manière d'écrire (tu sais je suis très fans des films comme Mad Max, ou encore les merveilles de Tarantino) et c'est sûr que par rapport à 24, ça gomme l'univers.

Quant à la storyline basée sur l'émeute, la montée de la panique, c'est du nouveau et c'est bien pour ça que j'ai choisi cette trame. Il est d'ailleurs très difficile de trouver une trame originale. Mais si tu continues à suivre cette troisième saison, tu verras que d'autres sont à venir Cool
Le but de cette trame est de montrer à quel point la panique des gens peut être beaucoup plus dangereuse qu'une arme nucléaire ou un virus. Et je trouve dommage que la saison 6 ne l'ai pas plus exploité Confused

Citation:
On peut même y voir une ressemblance avec la saison 2 de 24, avec le fameux enregistrement de Chypre.


Oui j'aime bien faire des clins d'oeil Laughing comme le dit Jack141290. C'est mon côté très fan de la série Wink

Citation:
Cependant, il t'arrive d'être trop excessif dans certaines situations(par exemple dans le dernier épisode, Jane Saunders dessend un garde qui a osé lui dire qu'elle n'était pas de taille à affronter Jack Bauer; on s'éloigne de l'univers de la série 24. Dans cette dernière, Jane Saunders aurait gifflé ou menacé le garde, mais elle ne l'aurait en aucun cas abbatue froidement tout de suite). Tu as tendance à exterminer tous les personnages principaux de la série 24, on se demande même si Jack Bauer ne va pas y passer. Cela dit, c'est peut-être voulu par toi-même pour créer ton propre univers en faisant un gommage de l'univers de 24(comme le fait mister Jack)


J'essaie d'être moins excessif, tu le soulignes notamment en disant que j'essaie de me rapprocher de la réalité. J'essai de corriger ça justement, parce que je regrette d'avoir éliminer certains personnages de la série. Mais en même temps, cela m'oblige a inventé des personnages et à construire leur identité, leur histoire et leur personnalité Smile . Par contre, pour ce qui est de Janes Saunders, j'aurais dû être moins excessif c'est vrai, surtout qu'elle a besoin de ses hommes pour contre-carrer Jack, et là le fait qu'elle en élimine un juste qu'il l'a provoqué, c'est too much, je suis d'accord Wink

Citation:
Il y a un passage de ta fanfiction qui m'a hurlé de rire, c'est quand le président appelle Mike Novick à midi et lui demande s'il était en train de dormir. Le conseiller présidentiel fait la grasse matinée? matinée?


En fait, Mick Novik est à la retraite Mr. Green (dans cette troisième saison bien sûr). Et le Président l'appelle à 9 heures du matin et non pas midi, donc je me suis dit oui il peut bien dormir un peu Laughing

Citation:
ps: Je tiens à te présenter des excuses, j'ai donné le nom de Burt Reynolds au vice-président dans ma fanfiction. Je viens de m' appercevoir hier en te lisant, que ce personnage est en réalité une de tes inventions. Je me demandais bien ou est ce que j'avais pu avoir l'idée de ce nom.


Ya aucun soucis Wink . D'ailleurs c'est moi qui est fait une boulette en prenant le nom d'un acteur (et oui Burt Reynolds est un acteur, je ne le savais pas, pardon d'être inculte Laughing ), c'est Jack141290 qui l'a souligné. Et c'est surement à cause de ça que tu as déjà dû entendre ce nom quelque part dr house Wink

Citation:
Je posterai un nouveau commentaire quand tu publieras ton prochain épisode.


J'ai hâte Very Happy et je te remercie vraiment d'être intervenu Pray . D'ailleurs ça vaut pour les autres lecteurs aussi, je répondrais de manière plus poussé aux critiques, c'est aussi un de mes défauts où je me contentais des fois de dire "ah ben merci" Confused

Wink
_________________


Uploaded with ImageShack.us
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dr house
Conscience de Jack
Conscience de Jack


Inscrit le: 28 Aoû 2009
Messages: 1675

 Message Posté le: Jeu 05 Nov 2009 - 18:24    Sujet du message:
Répondre en citant

A EFFACER

Dernière édition par dr house le Lun 21 Déc 2009 - 18:49; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Jeu 05 Nov 2009 - 18:44    Sujet du message:
Répondre en citant

J'ai répondu à ta critique dr house Wink . Pas la peine de poster ton commentaire trois fois Laughing , il bug ton ordi ?
_________________


Uploaded with ImageShack.us
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dr house
Conscience de Jack
Conscience de Jack


Inscrit le: 28 Aoû 2009
Messages: 1675

 Message Posté le: Jeu 05 Nov 2009 - 22:09    Sujet du message:
Répondre en citant

Effectivement, j'avais un problême, à chaque fois que j'envoyais ma critique, elle n'apparaissait pas sur le forum et au bout de la troisième fois, elle est apparu trois fois. J'ai corrigé.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Dim 08 Nov 2009 - 16:43    Sujet du message:
Répondre en citant

EPISODE 05


Seule le chef d'équipe de la S.W.A.T, John Mole, a survécu à l'attaque de Gustave Blazek. Il sauva Jack Bauer des griffes du C18. Janes Saunders et ses hommes sont neutralisés. Mais un agent du FBI corrompu, Erwan Griffin, qui auparavant a permis à Philip Bauer de s'enfuir, pris John Mole ainsi que Jack Bauer en otage au sein du QG du BXG.

L'escorte de Frank Sabian est menacée d'être prise sous assaut. Frank Sabian est le donneur comptatible de moelle osseuse du fils du Président, Danny Strickland.

Burt Reynolds, le Vice-Président, demande à son Conseiller de convoquer tous les ministres et de faire appel au 25ème amendement afin de destituer le Président de ses fonctions.



Ces événements se déroulent entre 11:00 du matin et midi.


Un premier motard eût la visière de son casque cassée, touché par un sniper. Il s’écroula sur le beton de la route tandis que le deuxième fût projeté hors de sa moto par une balle de fusil à canon scié. Une roquette tirée d’un RPG-7 explosa l’une des voitures de police. L’escorte de Frank Sabian est prise dans une embuscade.

QG de BXG, au sous-sol du bâtiment :

Griffin : « Je suis allé dans cette chambre, à l’hôtel. Le cagoulé et ses hommes sont en train de pourrir là-bas. C’est vous qui les avez tués ?»
Jack : « Personne. Ils sont bien vivants. »
Griffin : « Quoi ? »
Jack : « Mon père les a aidé à monter cette scène, pour qu’on renonce à les rechercher.
Griffin : « Pourquoi votre père les aurait aidé à disparaître ? »
Jack : « Je ne sais pas. »

Griffin frappa la tête de Jack avec la crosse de son pistolet. Ce dernier trébucha sur le lit et retomba au sol.

Griffin : « Vous tenez vraiment à ce que je gaspille une balle ? »
Jack : « Ecoutez ! Quoi que je vous dise, ça ne changera rien ! Le FBI engagera ses meilleurs hommes pour vous traquez jour et nuit ! »
Griffin : « Quoi ?! »
Jack : « Vous ne le saviez pas ? Ils nous observent. Alfred a piraté le système de sécurité. Et malheureusement pour vous, il y a une caméra au-dessus de ma tête. »

Griffin leva tête et découvrit avec stupeur la caméra…

Griffin : « Vous mentez ! »
Jack : « Ah oui…Alors expliquez-moi comment j’aurais fait pour tuer cinq hommes à moi tout seul, dans un bâtiment surveillé depuis le dernier étage ?! »
Griffin : « … »
Jack : « Vous êtes démasqué, Griffin. »

Griffin : « … »
Depuis le FBI, Nadia et Alfred constatèrent la frayeur de Griffin dans son regard…

Griffin : « Sale enfoiré de merde… »
Jack : « Ils vont arrivés dans à peine 5 minutes. Vous ne pourrez pas vous en sortir. »
Griffin : « … »

John Mole semble bouger, sous la surprise de Griffin qui le croyait mort.

John : « Jack… »

Griffin arracha la ceinture et les sangles du brancard, et les jeta par terre, devant Jack.

Nadia : « Qu’est-ce qu’il veut faire ? »
Griffin : « Attachez-vous, dos à dos, avec lui. »
Jack : « … »


Griffin se retourna et se dirigea vers Mole, pour lui asséner un coup de savate dans le menton.

Jack : « Non ! »

Puisant dans ses dernières forces pour se relever, Mole est rabattue à plat ventre, un pied l’appuyant violemment dans son dos. Griffin l’immobilisa et pointa le silencieux sur son crâne.

Jack : « D’accord ! D’accord ! »

11 : 08 : 01 – Plusieurs véhicules de la police et de la S.W.A.T encerclèrent le bâtiment.

FBI, Los Angeles :

Nadia continua d’observer Griffin à travers l’écran. Ce dernier prit son téléphone portable et le posa à son oreille. C’est Nadia qui reçoit l’appel sur le sien…

Alfred : « Vous allez décrocher ? »
Nadia : « Je n’ai pas le choix. »
Elle décrocha…
Nadia : « Allô ? »
Griffin : « Je veux que tu verrouilles tous les accès du sous-sol et de l’entrée. On doit être enfermé. Si jamais un seul policier entre à l’intérieur, je les tue tous les deux. »
Nadia : « Griffin, tu ai déjà inculpé de meurtre et de trahison. C’est la peine capitale qui t’attend. Si tu te rends, on pourra s’arranger. »

Jack et Griffin sont attachés, dos à dos, les fesses sur le sol…
Griffin : « Ca ! C’est des conneries ! Je me rends, tu me fous au trou et plus personne n’entend parler de moi ! Tu me prends pour un taré ! »

Nadia : « Griffin… »
Griffin : » Regardes-bien ! »

Griffin tira une balle dans la jambe gauche de Mole et appuya sur la blessure avec son talon. Mole se tordit de douleur.

Mole : « Arrêtes putin ! »
Jack : « Griffin ! »

Griffin : « La prochaine, tu sais où c’est ! Fais ce que je te dis ! »
Alfred : « Je peux le faire ! Ca prend deux secondes ! »

Griffin : « Alors ?! »
Nadia : « D’accord. »


11 : 14 : 58 – Les autorités assistèrent à la fermeture de tous les accès. Les portes d’entrée se verrouillèrent, des grilles en acier trempé s’abaissèrent, fermant l’accès au parking.

Homme : « Madame ! Que se passe-t-il ? »
Nadia : « Restez en position. Ne forcez pas l’entrée. Vous ne faîtes rien sans mon ordre. »
Homme : « Mais il y a encore le toit ! »
Nadia : « Je sais. Je crois que Griffin se le réserve. »


11 : 16 : 02Washington D.C, Maison Blanche :

Bureau Ovale :

Mike : « Gary, j’ai de très mauvaises nouvelles. »
Gary : « … »
Mike : « Les policiers chargées d’escorter Sabian ont été pris dans une embuscade. Il y a eu des victimes. »
Gary : « Et Sabian ? »
Mike : « Disparu. »
Gary : « Mon dieu…Danny… »


11 : 16 : 22…11 : 21 : 07
– Griffin tourna autour de Bauer et de Mole
– Toutes les autorités restent en position, prêtes à intervenir si les accès sont déverrouillés.
– Jack sentit que son coéquipier ne tiendra pas longtemps…


Jack : « John. Où est-ce qu’il vous a touché la première fois ? »
John : « Dans le bas du dos…Je suis en train de me vider… »
Jack : « Tenez le coup. On va s’en sortir. Je vous le promets. »
Griffin : « Je voulais te remercier, Jack. »
Jack : « … »
Griffin : « De m’avoir dit que Feingold piratait le système de sécurité. »

Griffin appela Nadia à nouveau.

Griffin : « Je veux un hélicoptère sur le toit. Le pilote me conduira où je le demande. J’emmène un otage avec moi. »
Nadia : « Un otage ? »

Griffin pointa le canon de son silencieux sur Mole…

Jack : « Non… »
John : « Jack, j’espère que tu me buteras ce fumier… »

Griffin appuya sur la détente. Jack sentit le sang éclaboussé derrière sa tête.

Jack : « Noooooon !!! »
Griffin : « T’as dix minutes, Nadia. »
Nadia : « … »

Il raccrocha et tira ensuite sur la caméra de surveillance…

FBI, Los Angeles :

Alfred perdit l’image…

Alfred : « Qu’est-ce que vous allez faire ? »
Nadia : « Je vais lui donner ce qu’il demande. Je ne veux pas un seul agent mort de plus. »


QG de BXG, au sous-sol du bâtiment :

Jack se retient amèrement de pleurer. Une rage sans précédent le submergea, voulant venger la personne qui lui a avait sauvé la vie …

Griffin : « Allez Jack. Ne fais pas cette tête. T’es pas encore mort. »
Jack : « … »

Griffin ramassa le scalpel laissé tomber par Jane et s’en servi pour couper la ceinture et les sangles. Il prit Jack en otage, le menaçant avec son arme, pour le conduire jusqu’à l’ascenseur.


02 : 26 : 05Washington D.C, Maison Blanche :

Bureau ovale :

Mike : « Comment ont-ils fait pour mettre à terre toute une escorte ?! »
Gary : « La sécurité n’était pas assez renforcé. »
Mike : « Vous n’avez pas mis vos meilleurs éléments déçu ?! Vous auriez dû ! Il s’agissait de la vie de votre fils ! »
Gary : « Qu’est-ce que vous osez dire par là ?! »
Mike : « Je ne comprends pas, Monsieur. Seules les autorités locales étaient chargées de l’escorte. Pourquoi n’avez-vous pas mis vos propres agents ? Où une équipe de la S.W.A.T ? »
Gary : « Le FBI est déjà assez débordé. »
Mike : « Vous avez été attaqué ! Beaucoup de gens ne veulent qu’une chose, c’est votre tête ! N’importe qui avec des neurones et des armes auraient pu attaquer cette escorte, simplement pour vous atteindre vous et le gouvernement ! »
Gary : « D’accord ! J’ai merdé ! »
Mike : « … »
Gary : « Ne me jugez pas sévèrement ! Je n’ai pas besoin de ça ! »


11 : 27 : 45Baie de San Pedro, à bord du cargo :

Frank Sabian est ligoté sur une chaise, les poignets attachés dans le dos, la bouche bâillonnée de scotch. Face à lui, Emile Kent brancha une Webcam à son ordinateur portable.

Emile : « C’est ça ! C’est ce regard là que vous devez avoir ! Gardez-le bien. »
Frank : « … »


Washington D.C, Maison Blanche :

Un agent de la Sécurité du Président entra dans le bureau ovale, un ordinateur portable à la main.

Agent : « Monsieur le Président. »
Gary : « Oui ? »
Agent: « Nous venons d’avoir un appel crypté. La voix au téléphone demande à vous parler sur la Webcam. Il dit que si vous n’acceptez pas, quelqu’un mourra. »
Mike : « … »
Gary : « Allez-y. »

L'agent posa l’ordinateur sur le bureau, face au Président, et ouvra l’écran.

A bord du cargo :

Le visage du Président apparaît sur un écran d’ordinateur. Emile Kent, la tête cagoulé, se tient debout derrière Sabian.

Gary : « Seigneur… »
Emile : « Rassurez-vous, il va bien pour l’instant. Mais ça ne sera plus le cas si vous ne répondez pas à mes exigences. »
Gary : « Qu’est-ce que vous voulez ? De l’argent ? »
Emile : « J’ai mieux. »
Gary : « … »
Emile : « Votre démission. »
Gary : « Quoi ?! »
Emile : « Vous m’avez bien compris. Je vous donne jusqu’à 13h30 pour faire une déclaration en conférence de presse. Vous leur direz que vous n’êtes plus capable physiquement de tenir le coup, que les médecins vous ont conseillé de passer le relais. Là dessus, je vous fais confiance. »
Gary : « … »
Emile : « Si vous abandonnez la course, je relâcherais Sabian, et votre fils pourra vivre de longs jours heureux. Sinon, je tuerais Sabian. Et dans ce cas, je ferais d’une pierre deux coups, vous le savez bien. »
Gary : « … »
Emile : « J’espère vous revoir bientôt à la télévision. »

Emile coupa la transmission…

11 : 32 : 28…11 : 36 : 55
– Jack, pris en otage, est menacé par une lame de scalpel pointée à la gorge, et par le canon d’un pistolet silencieux appuyé contre la tempe.
– Le Président est totalement déboussolé…
– Au 10ème et dernier étage du BXG, les portes de l’ascenseur principal s’ouvrirent.


Griffin : « Avance. »
Jack : « Vous êtes fier d’être un traître ? »
Griffin : « Non, mais je serais un homme riche. »

Locaux du FBI :

Alfred : « Ils se dirigent vers le toit. »
Nadia : « L’hélicoptère ? »
Alfred : « Il vient de se poser. »
Nadia : « Maintenant, il n’y a plus qu’à attendre. »

Soudain, le téléphone portable de Nadia sonna à nouveau…

Alfred : « C’est sûrement lui. »

Nadia répondit à l’appel.

Nadia : « Oui ? »
Griffin : « Si je vois un hélicoptère derrière moi, où une voiture de flic au sol, je le descends. »
Nadia : « … »
Griffin : « N’essaies pas de me doubler Nadia. »
Il raccrocha…

Immeuble du BXG, sur le toit :

Jack et Griffin mettent le nez dehors.

Pilote : « Je les ai en vu. »
Nadia : « Bien, soyez vigilant… »

Le pilote mis discrètement la main à l’intérieur de son gilet, et en ressortit un pistolet automatique…

Griffin ordonna à Jack de monter dans l’appareil et de se menotter.

Griffin : « Tu fais exactement ce que je te dis. »
Pilote : « Où va-t-on ? »
Griffin : « Je te le dirais en vol. »

Puis il monta à son tour dans l’hélicoptère. Jack ne s’est pas encore menotté, en réalité, il fît semblant. Quant au pilote, il attendit le bon moment…

Griffin : « Décolle ! »

Le pilote se retourna et pointa son arme au dos de Griffin.

Pilote : « Bouges pas ! »
Griffin : « … »
Pilote : « Bauer. Prenez son arme. »

Griffin se retourna à son tour, beaucoup plus rapidement, et tira sur le pilote en pleine gorge. Ce dernier eût le temps de tirer une seconde après, touchant Griffin au bras gauche, mais il meurt sur le coup. Jack se projeta en avant et chargea Griffin hors de l’appareil pour le plaquer sur le toit.

Nadia : « Ralph ! Ralph, répondez ! »

Jack, à califourchon sur son ennemi, lui porta un premier coup de poing au visage, puis un deuxième, et un autre sur la blessure au bras. Griffin cria de douleur sur le troisième coup, tandis que Jack l’assomma pour de bon avec un quatrième coup de poing beaucoup plus fort.

Locaux du FBI :

Nadia : « Ralph ! Que s’est-il passer ?! Répondez ! »
Alfred : « Merde… »
Jack : « Ici Bauer ! Vous me recevez ! »
Nadia : « Jack ! C’était quoi ce coup de feu ?! Est-ce que tu vas bien ? »
Jack : « Ca va. Mais Ralph est mort. Griffin est neutralisé. J’attends du soutient. »
Nadia : « On arrive, Jack. »


11 : 44 : 38…11 : 49 : 26
– Jack s’est servi des menottes de Griffin pour lui attacher les poignets.
– Griffin est à plat vendre, les poignets attachés au dos.
– Frank Sabian garda son calme.
– Le Président engagea une conversation avec son médecin personnel.


Gary : « Peut-on prélever la moelle d’un mort, même si c’est une question de minutes ? »
Médecin : « A la seconde où le patient meurt, sa moelle épinière ne sera plus irriguée. Les médecins ne pourront plus faire de greffe à votre fils. »
Gary : « … »
Médecin : « Je suis désolé, Monsieur. »
Gary : « Dans combien de temps dois-je me faire examiner ? »
Médecin : « Je vous laisse tranquille durant ces deux heures. Pendant ce temps, je vais préparer un certificat médical officiel, annonçant que vous êtes inapte à occuper votre fonction. Et si jamais vous décidez de passer le relais, je vous accompagnerais à la conférence de presse. »
Gary : « Merci, Christelle. »

11 : 51 : 09Baie de San Pedro, à bord du cargo :

Emile Kent appela son patron.

Davian : « Oui ? »
Emile : « J’ai Sabian. Nous n’avons pas été suivis, et je n’ai perdu que deux hommes. L’opération s’est bien déroulée. »
Davian : « Excellent. Je vais transférer la première moitié sur votre compte. »


QG de BXG, à l’extérieur du bâtiment :

Griffin est pris en charge par plusieurs agents du FBI. Pendant ce temps, Jack se fait soigner sa blessure par un médecin.

Médecin : « Je dois vous coudre. La plaie est restée ouverte. »
Jack : « Allez-y. »
Agent : « Monsieur Bauer, j’ai Nadia Yassir en ligne. »

L’agent tendit un téléphone portable. Jack le prit aussitôt.

Jack : « Oui. »
Nadia : « Comment tu te sens ? »
Jack : « Je survivrais. »
Nadia : « Je peux mettre quelqu’un d’autre sur le coup. Tu devrais te reposer Jack. »
Jack : « Tu n’as personne d’autre qui s’est mieux familiarisé que moi sur cette situation. »
Nadia : « Jack, j’ai une mauvaise nouvelle. Ca concerne ton père. »
Jack : « … »
Nadia : « J’avais envoyé Griffin pour le récupérer. On a retrouvé son coéquipier mort, assassiné d’une balle dans la tête. Le labo a analysé l’empreinte balistique. Elle provient de l’arme de Griffin. Et ton père n’était pas présent sur les lieux. »
Jack : « Il s’est échappé ?! »
Nadia : « Ou alors il a été kidnappé. Mais je pencherais plutôt pour la première hypothèse. »
Jack : « Prépares la salle d’interrogatoire. Je veux être sur le coup. »

11 : 54 : 49Locaux du FBI :

Nadia raccrocha son téléphone.

Alfred : « Tous les individus ont été passé au scanner. Aucune bombe n’a été implantée dans leur corps. Le bâtiment est sécurisé et sous contrôle. »
Nadia : « Alfred, malgré vos habitudes fâcheuses, je peux vous dire avec sincérité que vous avez été formidable ce matin. »

Alfred eût un petit sourire aux lèvres…

Alfred : « Merci. »

Nadia sourit à son tour, prenant la thermos grise d’Alfred avec une tasse, et se servit un café.


Washington D.C, Maison Blanche :

Dans les couloirs :

Lisa : « Certains Ministres préfèrent attendre le diagnostic du médecin avant de se prononcer. »
Burt : « C’est ridicule… »
Lisa : « Si Christelle estime que le Président peut continuer à exercer ses fonctions, aucun Ministre ne viendra vous soutenir. »
Burt : « Vous croyez ça ? »
Lisa : « J’en ai bien peur. C’est moi qui les ais consulté, et je sais de quoi je parle. »
Burt : « … »

Dans le bureau ovale :

Gary ouvrit sa bouteille d’eau, tandis que Mike posa un dossier sur son bureau.

Gary : « Qu’est-ce que c’est ? »
Mike : « C’est un rapport du FBI de Washington. Ca concerne l’interrogatoire du tireur qui vous a blessé ce matin. »

Gary ouvrit le dossier et le feuilleta.

Gary : « Oui, je le reconnais, c’est bien lui. »
Mike : « Il s’appelle Daniel Hawkins. »
Gary : « Et qu’est-ce que ça peut me faire ? C’est un fou furieux. C’est tout ce que je retiendrais de lui. »
Mike : « Je le connais, Gary. »
Gary : « … »


Gary, attendant les explications de Mike, prit à nouveau des comprimés contre la douleur…
Un hélicoptère du FBI décolle. Erwan Griffin et Jack Bauer sont à bord.
Le corps de John Mole est recouvert d’un drap…
James Davian s’alluma une cigarette.



QG du FBI, Los Angeles :

Nadia retourna tranquillement à son bureau. Une fois entrée, elle ferma la porte derrière elle, s’assied à sa chaise et décrocha le téléphone de bureau en composant un numéro.

… : « Oui ? »
Nadia : « C’est moi. »
… : « Je vous ai dis de ne pas m’appeler maintenant. »
Nadia : « Je sais. Mais j’ai de très mauvaises nouvelles. Griffin s’est fait avoir et il est en vie. Si mes agents le cuisinent, il ne tiendra pas sa langue. Je le connais. »
… : « Assurez-vous qu’il ne parle pas alors. »
Nadia : « Je suis au FBI, James. S’il se passe quoi que ce soit à l’agence, la Sécurité va tout boucler jusqu’à que la NSA prenne la juridiction du bâtiment. Ils interrogeront tous les membres du personnel, analyser de fond en comble chaque disque dur pour trouver un élément suspicieux. Si vous tenez à ce que je vous couvre, ce n’est pas envisageable. »
James Davian : « Je vois…Que suggérez-vous ? »
Nadia : « ... »

Nadia finit son café, tout en réfléchissant…



11:59:59
12:00:00

_________________


Uploaded with ImageShack.us
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dr house
Conscience de Jack
Conscience de Jack


Inscrit le: 28 Aoû 2009
Messages: 1675

 Message Posté le: Lun 09 Nov 2009 - 17:58    Sujet du message:
Répondre en citant

Le chantage des terroristes par webcam(encore une fois bravo, tu as trouvé un outil dont la série ne s'était jamais servie) sur le président est vraiment une bonne chose, car ce procédé arrive exactement au moment ou devait avoir lieu le 25ème amendement. Mélanger deux intrigues en même temps est très réaliste et par conséquent on se rapproche plus de l'univers de la série 24. Ne dit-on pas d'ailleurs "un train peut en cacher un autre". Cependant, le temps accordé au président Strickland pour sa démission est un peu trop long. En général, dans la série 24 le délai est d'une demi heure, voir une heure mais jamais plus. En l'occurence, tu as choisi un ultimatum de deux heures. Après c'est peut-être voulu par toi-même pour la suite des événements. Mais cela risque un peu de paralyser un peu l'intrigue du côté de la maison blanche durant deux heures. Sinon, à part ça, j'ai remarqué un petit détail mais qui n'a pas trop d'importance : quand Erwan Griffin appuie sur la blessure de John Mole, ce dernier lui répond : "arrête...". Dans ce genre de situation la personne dirait plutôt : Aiiiiie, mais bon ce n'est pas trop grave Wink. Cependant, je t'ai trouvé encore un peu excessif quand Jack Bauer frappe quatre fois de suite Griffin au visage. Je sais bien que John Mole venait de lui sauver la vie, mais Jack ne semblait pas le connaître plus que ça, sauf erreur de ma part. Cela fait un peu penser à de la violence gratuite. Le fait que Nadia Yassir soit impliqué est excellent car on ne pouvait pas s'y attendre. Et j'attends avec impatience l'interrogatoire d'Erwan Griffin que cette dernière va essayer de faire capoter. Il y a un passage que je n'ai pas trop compris :
(Locaux du FBI : Nadia raccrocha son téléphone.
Alfred : « Tous les individus ont été passé au scanner. Aucune bombe n’a été implantée dans leur corps. Le bâtiment est sécurisé et sous contrôle. ») De quoi s'agit-il? Rolling Eyes
Citation:
ps: Je tiens à te présenter des excuses, j'ai donné le nom de Burt Reynolds au vice-président dans ma fanfiction. Je viens de m' appercevoir hier en te lisant, que ce personnage est en réalité une de tes inventions. Je me demandais bien ou est ce que j'avais pu avoir l'idée de ce nom.

Citation:
Ya aucun soucis Wink . D'ailleurs c'est moi qui est fait une boulette en prenant le nom d'un acteur (et oui Burt Reynolds est un acteur, je ne le savais pas, pardon d'être inculte Laughing ), c'est Jack141290 qui l'a souligné. Et c'est surement à cause de ça que tu as déjà dû entendre ce nom quelque part dr house Wink

Non, tu ne m'a pas compris. Personellement, je ne connaissais pas non plus l'acteur, quoi que sa tête me dit quelque chose. Mais le nom de Burt Reynolds m'était venu de ta fanfiction.
Pour terminer, j'ai trouvé ça bizzarre que Jack parle aussi librement à Griffin au tout début de ce chapitre, mais il s'agit peut-être tout simplement d'une question de survie pour Bauer, et sinon que deviennent les ministres convoqués par le vice-président Reynolds?
ps: j'ai proposé un projet de jeu, mais étant donné que je n'ai pas eu de réponses, je vais le proposer à plusieurs auteurs de fanfcitions dont toi. Voici le concept:
Il s'agirait de trouver le nom de la fanfiction et le nom du personnage à partir d'une citation d'un auteur de 24 fr. Le nom de la fanfiction rapporterait 1 point, le nom du personnage 2 points. Un auteur d'une fanfiction n'aurait pas le droit de se citer. Qu'en penses-tu?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Lun 09 Nov 2009 - 19:24    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Cependant, le temps accordé au président Strickland pour sa démission est un peu trop long. En général, dans la série 24 le délai est d'une demi heure, voir une heure mais jamais plus. En l'occurence, tu as choisi un ultimatum de deux heures. Après c'est peut-être voulu par toi-même pour la suite des événements.


Effectivement, c'est voulu pour la suite. Wink J'ai tenu à conserver un certain suspense et surtout recentrer l'intrigue sur l'attitude du Président durant ces deux heures : comment va t'il réagir ? S'il prend une décision, qu'est-ce qui a influencé son choix (conseils auprès de Mike par exemple), est-ce que la vie de son fils passe au dessus ou en dessous de la politique du pays qui n'est de ne jamais négocier avec les terroristes ?

Ce point de vue est intéressant et il a déjà été élaboré dans 24, sauf qu'ici, ce ne sont pas des milliers de vies américaines qui sont en jeu, mais une seule personne, et pas des moindres, son propre fils. Là où c'est intéressant c'est de savoir s'il va prendre la décision en tant que Président (donc là, il refuse de ceder aux exigences), ou en tant que père (là il démissionne).

Citation:
quand Erwan Griffin appuie sur la blessure de John Mole, ce dernier lui répond : "arrête...". Dans ce genre de situation la personne dirait plutôt : Aiiiiie,


Juste avant, il est écrit que Mole se tordit de douleur. Donc le aiie n'était pas nécessaire Wink

Citation:
Cependant, je t'ai trouvé encore un peu excessif quand Jack Bauer frappe quatre fois de suite Griffin au visage. Je sais bien que John Mole venait de lui sauver la vie, mais Jack ne semblait pas le connaître plus que ça, sauf erreur de ma part.


Non seulement il lui a sauvé la vie, ce n'est pas rien, et puis c'était un de ses collègues. Jack ne l'a pas tué, donc c'est peu de le dire, mais quatre coups de poings pour le mettre hors d'état de nuire, ce n'était pas cher payé Laughing

Citation:
Il y a un passage que je n'ai pas trop compris :
(Locaux du FBI : Nadia raccrocha son téléphone.
Alfred : « Tous les individus ont été passé au scanner. Aucune bombe n’a été implantée dans leur corps. Le bâtiment est sécurisé et sous contrôle. ») De quoi s'agit-il?


A la fin de l'épisode 3, Gustave Blazek fait exploser les véhicules de la S.W.A.T. A l'intérieur il y avait les corps des deux malfrats que Jack et Philip ont abbatu dans l'épisode 1. L'explosion a été déclenchée par des micro-bombes implantées dans leurs corps. Donc le FBI craignait que les gardes du QG de BXG aient eux aussi des micro-bombes dans leurs corps. Etant donné que le C18 oeuvre pour le traffic d'organes et aussi le prélèvement d'organes par la chirurgie, j'ai pensé que ça se tenait que le C18 embauche par exemple des scientifiques et chirurgiens pour leur implanter des micro-bombes, qui ne sont déclenchés qu'une fois l'hôte mort. Heureusement, ces gardes là n'en avaient pas.

Citation:
Non, tu ne m'a pas compris. Personellement, je ne connaissais pas non plus l'acteur, quoi que sa tête me dit quelque chose. Mais le nom de Burt Reynolds m'était venu de ta fanfiction.


Bon de toute manière comme je te l'ai dit, ça ne me dérange pas Wink .

Citation:
ps: j'ai proposé un projet de jeu, mais étant donné que je n'ai pas eu de réponses, je vais le proposer à plusieurs auteurs de fanfcitions dont toi. Voici le concept:
Il s'agirait de trouver le nom de la fanfiction et le nom du personnage à partir d'une citation d'un auteur de 24 fr. Le nom de la fanfiction rapporterait 1 point, le nom du personnage 2 points. Un auteur d'une fanfiction n'aurait pas le droit de se citer. Qu'en penses-tu?


C'est un sujet intéressant, ça permettrait pas la même occasion de faire découvrir les fan-fictions à d'autres et quelque part de ne pas oublier ceux qui ont écrit des fan-fic, dans un contexte de jeu. Ca peut être sympa après le seul problème, je ne sais pas si tu l'a remarqué, c'est que le mouvement fan-fic est un peu mort Laughing donc je ne sais pas si beaucoup de personnes vont se frotter au jeu.

Merci encore d'être intervenu dr house Smile , c'est un vrai plaisir de lire tes critiques Wink .
Tu dis des choses intéressantes que je prends immédiatement note et comme ça je pourrais changer certaines choses par la suite, même sur les épisodes déjà écris.

J'espère que la suite te tiendra toujours en haleine et que tu n'hésiteras pas à laisser un com. Tu peux compter sur moi, je serais toujours au rendez-vous pour y répondre Wink
_________________


Uploaded with ImageShack.us
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » FAN-FICTION : Day24's Season 3 [Spoilers S06]
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 3 sur 4

 


- Ce site n'est en aucun cas un site officiel de la série "24" - "24" TM and © Fox and its related companies. All rights reserved - CNIL 1025857 -

Powered by phpBB © 2005 phpBB Group - Traduction par : phpBB-fr.com - Sonnerie 24 - BSG Encyclopédie - SeriesNews