24-FR Site des fans de la série 24 heures chrono Boutique 24!
Connexion S'enregistrer Rechercher Galerie Photos :: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum
[Officiel] 24 : Arrêt à la saison 8 (maj 27/03/10)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » News Saison 9 [SPOILER] » [Officiel] 24 : Arrêt à la saison 8 (maj 27/03/10)
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
tony21
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 30 Avr 2006
Messages: 432

 Message Posté le: Dim 28 Mar 2010 - 14:06    Sujet du message:
Répondre en citant

Stephen.E.Saunders a écrit:
A mon avis c'est mort pour que l'on revoit Tony ou Wilson maintenant...


Ouais et c'est bien dommage...
Surtout qu'à la base les saisons 7 et 8 devaient être très liées non ? Rolling Eyes
_________________
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Palmer22
Maître du temps
Maître du temps


Inscrit le: 18 Juil 2007
Messages: 4967

 Message Posté le: Dim 28 Mar 2010 - 15:06    Sujet du message:
Répondre en citant

Ce que je me demande c'est, vu la configuration de la saison, comment arriveraient-ils à caser Tony à l'écran ? Il n'y a pas tellement de manière crédible d'y arriver, il est sûrement en prison. Et puis de toute manière, comme le dit Amador, les épisodes 23/24 sont écrits et actuellement en cours de tournage, ils peuvent faire des petites modifications sur le dernier épisode mais à moins que le retour de Tony se passe lors de la dernière scène, je vois mal Carlos Bernard faire une nouvelle apparition.

Je ne suis pas contre les retours de Mike Novick, Aaron Pierce, Charles Logan et Mandy. Ce sont des personnages relativement faciles à intégrer à l'heure actuelle (contrairement à Tony, Alan Wilson ou Behrooz Mr. Green).

Durant la saison 2009/2010, en plus de la fin de 24, Lost, Scrubs et Nip/Tuck, il y'a eu celle de Monk (8 saisons, 2002-2010), il y'aura aussi celle d'Ugly Betty (4 saisons, 2006-2010) ainsi que des Tudors (4 saisons, 2007-2010). Il y'aura très probablement au moins 1 annulation parmi Ghost Whisperer/Medium/Numb3rs (6 saisons, 2005- ?) et Cold Case aussi est en danger (7 saisons, 2003- ?) sans oublier la fin de Rescue Me (6 saisons, 2004-2010) dans quelques mois. Bref, beaucoup d'anciennes séries partent Sad.

Retour sur quelques morceaux choisis de l'article du LA Times :

Citation:
Howard Gordon : "Everyone concurs that we want the show to end as close to peak form as possible. If they said tomorrow that you have a ninth season, it's not something we'd be up for because we realize Jack's story in the real-time format has been told. Jack is a wonderful character who can live past the 24 real-time franchise. As far as doing this high wire act... this is far as we can take it".

"We began the season knowing it really could be the end. We swung for the fences. We're taking some risks and it's going to a place that I gotta say is pretty challenging. My feeling is that when the seconds tick down, I hope people are sitting forward saying they want more. How it ends is far grayer and more complex and more 24 like than anything else".

Sutherland and Gordon said writers are working on a finale that he thinks will give the franchise a talked-about send-off.


"Tout le monde concorde sur le fait qu'on veut que le show se termine aussi près de son sommet qualitatif que possible. Si demain on nous dit qu'on a obtenu une 9ème saison, c'est pas quelque chose pour laquelle on serait partants car on réalise que l'histoire de Jack au format temps réel a été dite. Jack est un personnage formidable qui continuera de vivre au delà de la franchise du temps réel made in 24. Car vis-vis de lui sur le long cours, on est allés aussi loin qu'on le pouvait.

On a commencé la saison en sachant que ça pouvait vraiment être la fin. On s'est battu, on a pris quelques risques et la série explore des territoires qui sont, je dois dire, plutôt propres au challenge. Mon sentiment est que lorsque les dernières secondes s'écouleront, j'espère que les gens seront sur leur siège à dire qu'ils en veulent encore plus. Comment ça se termine est plus gris que jamais, plus complexe et en même temps plus '24' qu'autre chose
".

Sutherland et Gordon ont dit que les scénaristes travaillent sur un final qui, selon lui, donnera à la franchise un départ dont les gens parleront.


Citation:
Kiefer Sutherland : "We've done eight years we're very proud of, and we're very excited about going into the film world with this. It's very sad, the only thing tempering this from being all-out heartbreak is the fact that we have this sense of accomplishment. That's the only thing holding people up. Because, for me, and all these people who've been with us since the beginning, it's a very special thing and it's very sad to see it end.

What I do like about the ending and what I can say about it is that it's very definitive about where Jack is going to end up. It can be perceived as a cliffhanger on some level, but there's no questioning his options. That's something we've never been able to do in the context of this series.

What I've enjoyed is that it's been part of a monumental shift in what television is compared to what it was... it became the home of drama, a phenomenal outlet for actors and writers
".

Known as one of the most grateful actors in the TV business, Sutherland said he is "doing everything in my power not to think about" the fact that there are only two weeks left of production.

"We're still working, and I'm desperately trying to keep my head in that and I think everyone else is as well. I know the end will be a very difficult day, and I would love to have avoided it. It’s hard. I broke it down the other day : I've worked on 24 more than half of my professional career. We've made 196 hours of TV... That's a very successful career in itself. So it would be silly for me to pretend the end of this would not have a huge impact on my life".


"On a fait 8 années desquelles on est très fiers, et on est très excités par le fait d'aller au cinéma avec ça. Nous sommes évidemment tristes, mais la seule chose qui tempère cette situation et l'empêche d'être un déchirement au cœur est qu'on peut avoir le sens de l'accomplissement. C'est la seule chose qui nous fait tenir. Parce que, pour moi, et pour tous les gens qui sont avec nous depuis le début, la série est une chose très spéciale et c'est très triste de la voir finir.

Ce que j'aime bien à propos de la fin -et ce que je peux vous en dire- c'est que c'est très clair à propos d'où/dans quel état Jack va finir. Ça peut être perçu comme un cliffhanger dans un certain sens, mais il ne peut pas y avoir de questionnement sur les options qui s'offrent à Jack. Et c'est quelque chose qu'on n'a jamais pu faire autrement dans le contexte de cette série.

Ce que j'ai apprécie, c'est que la série a pris part à une gigantesque plaque tournante entre l'ancienne télévision et la nouvelle télévision, entre ce qu'elle était et ce qu'elle est devenue... elle est devenue la maison du drame, un formidable débouché pour les acteurs et les scénaristes
".

Connu comme l'un des acteurs les plus reconnaissants du business, Sutherland a dit qu'il fait tout ce qui est en son pouvoir pour ne pas penser au fait qu'il n'y a plus seulement qu'à peine 2 semaines de production.

"On est toujours au travail, et j'essaye désespérément de garder ma tête dedans et je pense que c'est le cas pour tout le monde. Je sais que le tournage de la fin sera un jour très difficile, et j'aimerais pouvoir l'éviter. C'est dur. J'ai fais ce bilan l'autre jour : j'ai bossé sur 24 plus de la moitié de ma carrière. On a fait 196 heures de télé... Rien qu'avec ça, c'est une carrière à succès. Donc ce serait bête de ma part de prétendre que la fin n'aura pas un énorme impact sur ma vie".


___________________________


Et pour finir, je vous engage à lire l'article suivant qui est le témoignage d'une personne dans la chaîne de programmation et qui, avec sa contribution et quelques choix, a permis à 24 de perdurer :


... And on the ninth day, Jack rested (et au 9ème Jour, Jack se reposa).

Citation:
This story's gonna start in a weird place : Costco (c'est un magasin US), about three years ago. I was doing my usual Sunday run through the store when there was a display for the first six seasons of 24 on DVD. I stopped in my tracks. Couldn't move for a few minutes and actually tears came to my eyes...

I really am blessed... first and foremost always for my family, but I have also had an opportunity over three decades to, in a very small way, help shape, influence, kibitz, whatever culture. When I came across the 24 display it hit me how fragile these shows are, how one decision along the way can make the difference between a cultural phenomenon and yet another show on the television scrap heap. How rare it really is in this fakakta business for something truly unique and special to come along ; and what an enormous responsibility it is for the producers, the studio and the network to nurture and protect these rare gems.

Yesterday FOX announced that this May, 24 will be ending its 8 year run. As someone who was there from the beginning, I thought I would share some moments from my small role in all this.

24 was the last drama ordered to pilot in our 2001 drama development. After I read the pilot script I emailed David Nevins, our top developer at the time, to tell him how excited I was about making this and of course he along with most of us on the 4th floor at FOX concurred... but you know, the food chain, 'it's too serialized, it's about terrorism, will women watch it, what if it bombs and we pull it before the conclusion'... all valid questions but it was just too good not to make, so we did.

It was an awesome, high testing pilot with a breakout character brought to like by Kiefer, and we introduced an African American Presidential candidate to America. It was well received in our screenings. We debated the obstacles but it had to get on the schedule and we announced 24 for Tuesday nights at 9 in the Fall of 2001.

FOX did not have a very good reputation for sticking with shows back then so Sandy Grushow and Gail Berman were bombarded with questions at the Television Critics tour about our commitment to running all 24 episodes. We knew that we were taking an enormous risk on several levels and we would be skewered if we pulled it. Didn't matter, we were going to roll the dice on this one.

One day after we announced 24, Warren Littlefield, my good friend and former boss, called to tell me that he had suggested to Joel Surnow (you all know who he is) that Joel call me and start a conversation as we were preparing to launch 24. Joel and I talked often that summer and the dialogue continued throughout Joel's connection to the show, including one fateful call after Season 3 which I will get to later. Joel was very proud of the pilot and its unique way of story telling. I tried to tell him the obstacles to success for a show like 24 but he was convinced we had a hit on our hands...

... Then shit happened on September 11.

We discussed whether we delay the premiere of the show. We looked at the pilot again and realized that there was one very dramatic scene (a passenger plane explodes in mid-air) that had to be removed. We needed to reevaluate the marketing campaign. We made the corrections and, since the show wasn't premiering until November, we stayed the course. The events of September 11th gave 24 a whole new meaning and relevance.

In addition to figuring out the whole marketing strategy for 24, Sandy Grushow and I had a difference of opinion regarding the scheduling of the premiere. I wanted to premiere it as a 2 hour event. The zen of scheduling is "the best lead in to a show is itself" and, having seen the 2nd episode I felt that airing episode 2 immediately after one might convince skeptics that this was more than a gimmick. Also getting viewers 2 hours into the story might hook them even better. Sandy wanted to give it a Simpsons lead in. Great flow and compatibility (sarcasm). I lost that debate.

The critics were solidly behind the show but, given the network, were wary of our commitment to keep the show on the air. Also was this really a FOX show ? It was smart and adult. Shouldn't 24 be on say NBC with it's upscale, educated audience ? Here was the irony. Over at NBC a recently installed idiot of a Network President : Jeff Zucker was plotting to destroy the premiere of 24 with a classic NBC upscale show : Fear Factor. The irony of all this was that while Zucker was in the initial phases of a scorched earth campaign to destroy all that was great about my alma mater, Gail Berman was transforming FOX from a network for 30 year old guys who live with their mother and date their hand into a smart alternative network, and 24 was a significant piece in that transition. Zucker waited until the last minute and announced a 2 hour Fear Factor would go against the premiere of 24.

Jeff did us a big favor. Like most of his schemes (uh, Leno ?) they blow up in his face and this was no exception. Two things happened as a result of this move. The morning after the premiere of 24 the ratings were good but not great. I don't know if it was Fear Factor, an incompatible lead in or a marketing campaign that may not have captured the essence of the show (very tough to do) but before I had a chance to call Joel my phone rang and it was him to this day I remember his exact words : "the ego has landed". Joel, along with several of us at FOX, were so convinced we had a hit that the ratings threw us for a loop. We talked for a while about what happened and I reassured him that we were behind the show, the episodes were outstanding and we were going to tough it out. I think that the disappointment in the premiere ratings strengthened Joel's resolve to make this an epic show. We never wavered and the following week, without Fear Factor (thank you Jeff) the ratings started moving in the right direction.

24 went on to a phenomenal year in terms of ratings and creativity. As the season was winding down we faced a pivotal decision... whether of not to have Nina Myers (the first in a long line of CTU moles) kill Jack's wife Teri in the final episode of the season. As would be expected there were differing opinions. This show broke so many rules, how can we not end it in an unexpected and shocking way ? Will fans of the show come back next season if we do not give them a satisfying upbeat ending ? Remember, 24 in it's first season was, at its center, a family drama about Jack looking for his kidnapped daughter Kim.

We shot 2 endings. We were in the scheduling room when David Nevins said we needed to make a decision and lock the final episode. David, Gail and I looked at the alternatives. I believe we went around the building and found some fans of the show and let them look at the alternatives, We debated and eventually decided that in the spirit of the show Teri Bauer would be killed. I think that was the most pivotal decision in the history of 24.

I remember the night of the finale watching the episode at home with Ms. Masked Scheduler. She was a huge fan of the show and she never wanted to know what was going to happen. I had no idea how she would react but I respect her TV instincts (an excellent picker of hits on all the networks). The scene came on and I'm waiting for the the explosion of outrage. She shed some tears, looked at me and said "well, that's the show".

Jack was on his path and we had a hit on our hands.

The following season 24 came back to Tuesday night and for the next two years the show followed American Idol for the second half of its season. The ratings improved in year two but, typical of most television shows, we saw some erosion in season three. We did some audience research to see what was going on and something that stood out to me was the frustration among the fans about stretching out a show told in real time over a full television season. I had an epiphany. I called up MJ LaVaccare, my scheduling partner in crime, "Hey MJ let's do the Hebrew version of scheduling 24 (MJ knew by that I meant starting with the last episode of a show and scheduling backwards... a little scheduling trick). Let's assume it's on Monday away from the Idol disruptions and assume it is never preempted". We played around with it and came up with a plan to launch it as a 4 hour Sunday/Monday event coming right out of an NFL playoff game and end it with a 2 hour finale in May. We would also follow the 2 night premiere of 24 with the 2 night 4 hour return of American Idol (entering it's 4th season). I called it our "shock and awe" moment : 4 hours of 24 followed by 4 hours of American Idol.

I was about to have my second fateful call with Joel Surnow. I walked him through the plan and the rationale for doing this. I promised him that, out of respect for him and the show, I would not approach my bosses with this idea if he was not fully on board. Joel bought in and the following year we made the move and the ratings improved. Season five ratings grew again and matched the all time high season two numbers Season five culminated in an Emmy for Kiefer and the show.

Yesterday, when FOX went out with the 24 announcement I immediately flashed to that moment in Costco... looking at the 24 display and realizing just how random this business can be. How many hits were a decision away from disaster and how many misses my have followed a different path in different hands. 24 was one that we all got right. It's had a great run. Let's appreciate it for all it has accomplished. No need (Tim Goodman) to be snarky about overstaying its visit...most shows do. But I will tell you that over the second half of this season, Howard Gordon will throw everything but the kitchen sink at us. It's a wild final ride.

Jack Bauer will live on and I'm looking forward to seeing him on Dancing With the Stars come Fall... he has time now and deserves to have some fun.

So let's set up a perimeter and give thanks and praises to 24.

Masked Scheduler.


En gros, cette personne qui a posté ça hier est quelqu'un à la direction de la FOX (chaîne née en 1986 seulement) qui a aidé à mettre 24 à la télévision et à faire de la série ce qu'elle est aujourd'hui. Il croyait dans ce projet quand d'autres croyaient que ce serait trop sérialisé, que les femmes ne regarderaient pas, etc. De plus, la FOX avait un problème de crédibilité à l'époque, personne ne penserait qu'une série sérieuse comme 24 marcherait hebdomadairement sur leur chaîne, et surtout personne ne pensait que la FOX serait capable de diffuser les 24 épisodes d'une saison impérativement dans l'ordre, sans annulation, sans coups bas.

Le blogueur qui a posté cet article avait à l'idée qu'ils tenaient ici une série révolutionnaire. 24 est arrivée tard sur le marché des pilotes en mai 2001 mais a été choisie car ça aurait été bête de passer sur un concept (risqué) de la sorte. Le mec a voulu préparer un Two Hour Series Premiere mais a échoué là-dessus, 24 n'a pas fait une audience mirobolante pour son 1.01 diffusé face à Fear Factor sur le grand network de l'époque : NBC (les temps changent). Il est aussi de ceux qui ont eu l'idée de programmer des évenements de 24 dès la saison 4, avec le lancement en 2 soirées (2 Night 4 Hour Premiere Event).


Bref, je n'ai pas tout traduit mais pour ceux qui comprennent un peu l'anglais, lisez l'article et c'est vrai qu'on comprend à quel point quelques petites décisions faites par des personnes de l'ombre changent du tout au tout l'avenir de la TV et de la société, car 24 a eu un impact culturel indéniable, au delà du petit écran (pour lequel elle a aussi beaucoup fait).
_________________
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Deadstar
Agent de la NSA
Agent de la NSA


Inscrit le: 23 Oct 2004
Messages: 645
Localisation: Digoin City

 Message Posté le: Dim 28 Mar 2010 - 16:00    Sujet du message:
Répondre en citant

J'espère qu'on aura ls scènes de tournage de fin de saison en bonus du DVD saison 8. Ce serait bien de voir Kiefer et les autres tourner leurs dernières scènes ainsi que voir leurs réactions.
_________________
http://www.myspace.com/theromancid
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
naossano
Conscience de Jack
Conscience de Jack


Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 1523
Localisation: 93-77-13

 Message Posté le: Dim 28 Mar 2010 - 16:28    Sujet du message:
Répondre en citant

Y aurait pas moyen de séparer ce topic en deux, au moins pour séparer les infos officielles des simples rumeurs. Ces deux types d'informations n'ont clairement pas la même pertinence... Confused
_________________
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
tony almeida1250
Conseiller de David Palmer
Conseiller de David Palmer


Inscrit le: 07 Fév 2004
Messages: 980
Localisation: A la Cellule Anti-Terroriste de Los Angeles

 Message Posté le: Dim 28 Mar 2010 - 17:13    Sujet du message:
Répondre en citant

Voila on s'y attendait c'est la fin de 24.Quand j'ai appris cette nouvelle , je n'était pas surpris mais triste .Cette série m'a fait découvrir ce monde. Celle -ci a su redonner un nouveau souffle à ce monde et particulier pour les séries dramatiques. Elle a su me faire passer par toutes les sentiments existants : bonheur stress tristesse colère . Certes 24 a connu des coup de mou en particulier avec la saison 6 mais elle m'a toujours plu.
Enfin J'ai passe 8 ans de ma vie à suivre la série , à suivre les coulisses de la série donc j'ai quand même un pincement au cœur

J'ai l'impression que les scénaristes et même Kiefer savaient que ce serait la dernière saison. Donc à mon avis ils ont prévu leur coup.En lisant les articles de presse , cela montre que 24 est une grande série et qu'elle risque de manquer à tout le monde et j'aime bien l'hommage que rend la presse , Kiefer , les scénaristes et la FOX à 24 . J'espère que la FOX va faire la fin de 24 un grand moment comme ABC avec Lost

En tout cas je trouve cela sympa que 24 se termine le 24 mai c'est un joli symbole

Voila plus que 11 heures avant la fin . Je vais en profiter pleinement
_________________
Ira Gaines : Sois tu es mort ou soit tu ne l'es pas je vais te montrer
Mason : Partout ou vous passer Jack on compte des cadavres
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Bauer22
Meilleur(e) ami(e) de Kim
Meilleur(e) ami(e) de Kim


Inscrit le: 30 Déc 2005
Messages: 22

 Message Posté le: Dim 28 Mar 2010 - 17:15    Sujet du message:
Répondre en citant

Ce jour dans le journal de ma ville (le télégramme) il parle justement dans un encart de 24 en disant que en mai 24 tire sa révérence après le dernier épisode de la saison, les carottes sont cuites !

Sources :
http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/monde/e tats-unis-24heures-chrono-tire-sa-reverence-fin-mai-28-03-2010-844896.php

Ça m'attriste un peut mais bon, tout à hélas une fin, même nous.

Par contre peut être que c'était déjà la destiné de cette série : début en 2001 fin en 2010, ça donne 2001 avec juste une inversion des deux derniers chiffres.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maniac
Agent de la NSA
Agent de la NSA


Inscrit le: 10 Oct 2007
Messages: 683
Localisation: Dans le lit de Kim Bauer

 Message Posté le: Dim 28 Mar 2010 - 19:45    Sujet du message:
Répondre en citant

Mauvaise/Bonne nouvelle... Dur à dire, mais un truc s'annonce et ne me plait pas du tout

Citation:
Le season-finale est d'ores et déjà annoncé comme étant particulièrement intense, et laissant la porte ouverte à l'éventuel film.


Je sens qu'on va avoir droit à un vieux final concernant Jack.... Un truc ouvert, je suis même presque certain que Jack ne mourra pas, si c'est une fin du genre "je repars avec ma fille puisque je devais le faire au début de la journée de toute façon" ça risque de ne pas me plaire. De même il faudra me donner le lien "super étroit" entre la saison 7 et 8... si on ne revoit pas tony ni rien, y'a plus de lien pour moi, du moins pas assez.

Autre phrase qui me conforte dans mon idée que Jack va rester en vie (peut-être ais-je tort)

Citation:
Ce que j'aime bien à propos de la fin -et ce que je peux vous en dire- c'est que c'est très clair à propos d'où/dans quel état Jack va finir. Ça peut être perçu comme un cliffhanger dans un certain sens, mais il ne peut pas y avoir de questionnement sur les options qui s'offrent à Jack. Et c'est quelque chose qu'on n'a jamais pu faire autrement dans le contexte de cette série.


"sur les options qui s'offrent à Jack"... Si il finit en héros ça serait quand même pas très crédible. Enfin bon, wait & see.
_________________
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Amador27
Président(e) des Etats-Unis
Président(e) des Etats-Unis


Inscrit le: 22 Nov 2006
Messages: 1946
Localisation: Baltimore

 Message Posté le: Dim 28 Mar 2010 - 22:15    Sujet du message:
Répondre en citant

Vu qu'il parle d'option qui s'offre à lui, il est clair qu'il vivant. Étant mort je vois pas comment ça se serait possible. ^^
_________________
franceo
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Jackbauer41
Meilleur(e) ami(e) de Kim
Meilleur(e) ami(e) de Kim


Inscrit le: 25 Jan 2009
Messages: 8

 Message Posté le: Lun 29 Mar 2010 - 16:49    Sujet du message:
Répondre en citant

"It's done..."

Comme le disait Jack Bauer dans la série, le show est vraiment terminé. Je l'avait aussi, comme vous, pressenti depuis quelques temps...Et le héros le dit lui même "You're Lucky I'm retired" (Tu as de la chance, je suis à la retraite)

dommage que l'on s'arrête à ce moment là, j'aurais préféré que la décision soit prise avant, plutôt qu'à la fin du tournage car ça sous entends bien des choses...

24, aura bercé toute mon adolescence puisqu'en j'en suis un fan absolu depuis ces débuts sur canal+. Ce fameux mélange de suspense, d'action, de drames (parce qu'ils y en a eu beaucoup!!!), de rebondissements et de la "taupe attitude" Mr. Green

24, c'est presque une décennie de ma vie qui se tourne, une habitude chaque semaine de prendre 45 minutes de mon temps libre pour regarder les presque 200 épisodes de la série quels qu'ils soient. C'est aussi une façon de vivre dans la série la seule que je connaisse que l'on puisse regarder en non stop pendant environ 18h (oui, ça m'est arrivé, et vous ? lol) rien que pour revivre les meilleurs et les pires moments.

24, c'est aussi le charisme de ses personnages qu'ils soient plus moins représentés dans la série, une histoire qui se terminera le 24 mai 2010. En espérant que Jack reprenne rapidement du service sur le grand écran.

A la fin de la série et de manière ironique on pourra faire ce que George Mason demandait à Jack a savoir compter les morts...On comptera aussi le nombre de traitres, d'attaques, de lieux, de drames...

Je n'est plus qu'un souhait : que la série se termine de la meilleure des façons qui soit et que l'on vive un final explosif et intéressant !
_________________
http://jackbauer41.skyrock.com
Laissez vos commentaires. Merci Very Happy
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
KevFB
Cougar déchaîné
Cougar déchaîné


Inscrit le: 16 Oct 2004
Messages: 712
Localisation: Dijon

 Message Posté le: Lun 29 Mar 2010 - 21:16    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Ce que j'aime bien à propos de la fin -et ce que je peux vous en dire- c'est que c'est très clair à propos d'où/dans quel état Jack va finir. Ça peut être perçu comme un cliffhanger dans un certain sens, mais il ne peut pas y avoir de questionnement sur les options qui s'offrent à Jack. Et c'est quelque chose qu'on n'a jamais pu faire autrement dans le contexte de cette série.


La saison pourrait donc ce terminer sur un Jack, toujours en vie, mais peut être pas au top de sa forme: agonisant, dont on sait qu'il ne lui reste plus longtemps à vivre? Une situation de désespoir qui ne laisse entrevoir qu'un suicide ou un sacrifice? etc.
_________________
"Twenty-four hours. One full turn of the earth on its axis. Most days blend in to all the others, but some we remember the rest
of our lives."

Opening narration from the original pilot script of 24
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jack141290
Public enemy #1
Public enemy #1


Inscrit le: 22 Avr 2007
Messages: 1253
Localisation: Boston, MA

 Message Posté le: Lun 29 Mar 2010 - 21:44    Sujet du message:
Répondre en citant

Je dois dire que je me sens soulagé que la FOX ait annoncé la fin de 24. Non pas que j'ai ras le bol de la série, absolument pas. J'avais juste peur qu'il y ait une neuvième saison et que ce soit celle de trop.

La série a fait son temps et, à moins que les 11 épisodes restants soit vraiment ratés de chez ratés, elle se termine sur une bonne saison (même deux en comptant la saison 7). Elle s'est quand même bien rattrapée après une saison 6 très moyenne.

En ce qui concerne le film, je n'ai rien contre, j'attends même si je me demande comment ils vont gérer le temps réel sur un film d'1h30 ou 2h. Concernant le retour de Tony, je n'y crois pas et, je rejoins Palmer22 sur le fait que ce serait peu crédible surtout que le tournage touche à sa fin.

24 restera quand même la seconde série que j'ai commencé à suivre en continu (après Malcolm), même si j'ai commencé presque au milieu de la saison 4 sur Canal+ (je crois que j'étais encore au collège donc ça remonte un peu). Et ça fait drôle de se dire que c'est la dernière des saisons, mais toutes les bonnes choses ont une fin. Wink

Heureusement que je regarde d'autres séries qui me divertissent autant que 24, quoique le concept du temps réel est certainement irremplaçable. Smile

Pour finir :
Palmer22 a écrit:
... And on the ninth day, Jack rested (et au 9ème Jour, Jack se reposa).

Je sais pas si c'est toi qui l'a inventée Palmer mais j'adore. Very Happy
_________________


 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
sebnutt
Agent de la NSA
Agent de la NSA


Inscrit le: 26 Nov 2004
Messages: 651

 Message Posté le: Lun 29 Mar 2010 - 23:57    Sujet du message:
Répondre en citant

AgentPierce a écrit:
Bellick95 a écrit:
Je suis littéralement degouté par cette annonce. Mais je me dis que c'est forcément une bele fin, cette série a débuté en 2001 et se termine en 2010, pour moi c'est un joli clin d'oeil...

Maintenant, pour cette ultime saison, j'exige le retour de Wayne Palmer, Tony Almeida, Mike Novick, Aaron Pierce, Mandy, Alan Wilson, voire Behrooz Araz...

Merci 24, et bonne continuation à Kiefier Sutherland et toute son équipe.


Chase Edmunds Cool

et n'oubliez pas Kate Warner, SVP !
_________________
L'actualité traitée sous forme de dessins humoristiques
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sebnutt
Agent de la NSA
Agent de la NSA


Inscrit le: 26 Nov 2004
Messages: 651

 Message Posté le: Mar 30 Mar 2010 - 0:00    Sujet du message:
Répondre en citant

N'empeche, sans rire, je crois quand même que Jack a droit à un peu de bonheur avec Renée...

Et l'idéal serait qu'il meurt dans ses bras.

Comme ça on part sur un spin-off avec Renée en héroine.






Je déconne Very Happy
_________________
L'actualité traitée sous forme de dessins humoristiques
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
naossano
Conscience de Jack
Conscience de Jack


Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 1523
Localisation: 93-77-13

 Message Posté le: Mar 30 Mar 2010 - 11:33    Sujet du message:
Répondre en citant

Comme précisé plus haut, je pense qu'on a atteint la saison de trop depuis un moment. (saisons 4 à 6, notamment)

Il est notamment regrettable que la série se soit poursuivi après la saison 7, qui nous offrait une conclusion sur Jack (remise en cause de ses actes, relation avec Kim), sur Tony (dévasté par tout ce qu'il a vécu), et même une sortie de piste pour Jack (décès, après l'extrême onction de l'imam), pour Tony (dévasté et en prison), Chloe (a trop aidé Jack, élève Chip Cassar, en compagnie de Morris), Renée (relève de Jack), Taylor (présidente sans famille) et toute la clique.

Une tonne de références aux anciens personnages, ainsi qu'une intrigue connectée au passé, qui fait la part belle aux sentiments, et qui questionne les actes pratiqués.

Bref, quitte à continuer, autant poursuivre dans la lancée. Autrement, on aurait eu une conclusion acceptable sur tout les plans.

Comme c'est parti, je sens que la série va se terminer sur une saison de merde, et un film encore pire... Confused
_________________
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Palmer22
Maître du temps
Maître du temps


Inscrit le: 18 Juil 2007
Messages: 4967

 Message Posté le: Dim 11 Avr 2010 - 22:50    Sujet du message:
Répondre en citant




Voici un article écrit pour le New-York Times par Alex Berenson. Il a écrit 3 nouvelles, une sur le monde réel (The Number, à propos de Wall Street) et deux sur un monde fictif, dans le domaine de l'espionnage : The Faithful Spy et The Ghost War.

C'est grâce à son 'espion loyal' (récompensé de l'Edgar Award pour la meilleure première nouvelle) qu'il a été repéré par Howard Gordon (showrunner de 24) en fin février/début mars 2009. Gordon l'a invité à Los Angeles pour qu'il intègre le staff de l'équipe qui écrit la série (pas en tant que scénariste crédité mais en tant qu'assistant, avec le droit de participer à donner des idées pour les épisodes). Berenson a donc assisté de l'intérieur à la naissance des premières ébauches de scénario pour le Day 8.

Fort bon article, franchement c'est à lire :

Citation:
09:35:05

The California sun is shining as I stop at the gate outside the warehouse where the show 24 is written and filmed. My first day on set, baby ! I'll admit I'm excited. I've heard that some writers have no interest in Hollywood. In my experience these creatures exist only in myth, or maybe in Brooklyn.

I am here because Howard Gordon, the show's lead writer, liked my novel The Faithful Spy. He has invited me to Los Angeles to consult for a month on the show's eighth season, which will turn out to be its last.

I have no idea what consulting actually entails. All I know is that I have spent a week trying to imagine new adventures for Jack Bauer, the show's hero, a counterterrorism agent played by Kiefer Sutherland. But the show's writers have beaten me to every possible plot twist. Terrorists unleashing an Ebola-type virus ? Yep. A nuclear weapon ? Check. Government corruption at the highest levels ? Absolutely.

I am left with a single idea : give Jack a sense of humor. Jack has not even smiled in seven years. I will change that. I give my name to the guard at the gate and inch onto the lot. I don't want to hit anyone's Ferrari.


09:36:23

I pass a Prius, a Volvo and other unsexy cars. Don't these people know they work in Hollywood ? Ok, there's a Maserati. It'll have to do.


10:27:28

Alex Gansa, a writer, introduces me around. The men who write 24 — and, no surprise, they are all men — are an accomplished lot. Several ran other shows. While Hollywood famously skews young, they are in their 40s and 50s. All but one are married (guess who owns the Maserati). Despite the pro-torture reputation of 24, their political views run the gamut.

Their building provides no clue that 24 is one of the most successful — and profitable — shows on television. The writers have small individual offices. At the building's west end is a large wood-paneled room that looks like a suburban basement. This is the "writers' room".


11:15:47

The world is watching Season 7, which had its premiere a few weeks ago. But aside from a few minor edits, the writers no longer care about Season 7. They are worried about Season 8.

Season 8 is a blank canvas, 24 episodes of 42 minutes apiece, not counting commercials or credits. Generally, one minute of screen time requires a bit more than a page of script. Season 8 is 1100 pages that must be written. Today we will try to answer a terrifying question : how can we fill all those pages ?

We sit on couches and comfortable chairs, looking for answers. Season 8 will be set in New York. But why is Jack in New York ? He's a diplomat. No, he's in a hospital, rehabilitating from his near-death experience in Season 7. No, he's handling security for a rich guy. We spitball possible plots. When the process is going well, it is like playing soccer with an invisible ball. One writer pushes an idea forward until another steps in.

Someone says "So the terrorists seize a school bus filled with rich kids" [...] "except one kid hides a cellphone". And away we go. But all too soon someone finds a hole in the plot, or argues that it doesn't give Jack enough to do, or that it's too maudlin. We backtrack.

Sometimes we succeed in addressing the complaint. Sometimes, after a few minutes of arguing, we fail. Howard Gordon steers us in a new direction. But the original argument will flare up a few minutes later, like a fire in a garbage dump. Howard has a reputation as a very democratic lead writer. He likes to build consensus. The good news is that everyone gets a say. The bad news is... that everyone gets a say. The debate can seem exhausting and circular. As a novelist, I'm not used to this. My ideas are my own. I don't have to listen to other people tell me how stupid they are. Maybe I should. Maybe I'd write better books. Or maybe I'd never finish one.


13:34:29

Why is 24 called 24 ? Anyone who's ever seen the show knows the answer. 24 takes place in real time. Each episode represents a single hour of a single day. In general, television dramas fall into two categories : "procedurals" where each episode can stand alone, and "serials" where each episode builds on the next. 24 is the ultimate serial. The real-time conceit is central to the show's appeal. And it is sacrosanct. Jack exists in a permanent now. He never flashes back or forward.

Cool idea. Unfortunately, pulling it off has gotten increasingly hard. Every show faces creative challenges by its eighth season. But they are amplified on 24, because many plots simply won't work in real time. Whatever the danger is, it has to develop immediately. This real-time approach is also the reason that Jack so often resorts to torture. He doesn't have time to develop a rapport with the terrorists he captures. He has to break them immediately.

15:50:15

The cigar room. In midafternoon, Howard announces that it's time for a smoke. We decamp to a windowless cinderblock room that serves as a smoking area (to comply with California law, it vents separately from the rest of the building). If you want a drink with your smoke, that's fine too. The bottles of scotch are next to the cigars.

16:44:59

Fortified by Macallan, I decide to unveil my brilliant idea : make Jack funny ! At least have him acknowledge the absurdity of the situations he's in. Howard gently explains that they've considered this idea before but that it doesn't work. Like most of life, 24 is best served unironically, at full speed ahead. Oh well. I have no idea what to say the rest of the month.

18:29:59

I head out of the lot for the 45-minute drive back to my hotel. The day hasn't been long by any reasonable standard, and yet I'm wiped out.

Epilogue :

I wish I could say I contributed mightily to Season 8, but when I left a month later Howard and the guys were still plotting the 1st episode. Not one line had been written. In the end, they did find an arc for the season, and the reviews have been reasonably good. But when Howard told me a few months ago that he couldn't imagine coming back for Season 9, I understood.

When things weren't going well, Howard sometimes proclaimed that his writing motto was : "Not good. Never boring". Yes, 24 had its share of absurd plot twists and banal villains. Every television show (except maybe The Wire) has those. The shock is that the real-time conceit survived for 194 episodes over 8 years. Television will be less exciting without it, and without Jack Bauer.


Pour ceux qui ont un peu de mal avec l'anglais :

Berenson a donc été invité pendant 1 mois à Los Angeles, dans l'équipe d'écriture de 24. Howard Gordon a été intéressé par ce débutant grâce à sa 1ère nouvelle qui traitait d'espionnage. Comme quoi, la porte d'entrée à Hollywood n'est pas si restreiente : une histoire réussie qui passe dans le radar d'un scénariste et hop, on arrive à commencer à faire son trou avec de la chance (damn it, j'aurais du persister avec ma fanfic, la traduire et l'envoyer aux States Mr. Green).

Tout d'abord, dans son récit en temps réel de sa 1ère journée de boulot, Berenson parle du parking d'entrée : il est surpris d'y voir des Volvo, des Prius et d'autres voitures peu glamour, en tout cas il croyait que ne pas posséder de voiture luxueuse à Hollywood était un mythe. Mais l'honneur est sauf, il y'a une Mazerati quand même. Berenson avait une idée en tête : montrer Jack qui se marre. C'était le seul bagage qu'il apportait avec lui.

Lors de l'arrivée sur le set, c'est Alex Gansa qui l'accueille et l'introduit aux autres membres de l'équipe d'écriture. Il dit qu'il n'y a que des mecs qui écrivent pour 24, pas très surprenant, et des mecs qui ont une carrière certaine derrière eux. Certains ont déjà dirigé d'autres séries, et il remarque qu'ils sont tous dans la quarantaine ou cinquantaine, contrairement à d'autres séries où les scénariste sont tendance à être des jeunes désormais. Ils sont tous mariés sauf un (il blague en disant que maintenant il sait à qui est la Maserati Mr. Green). Malgré la réputation 'pro-torture' de la série, les opinions politiques des scénaristes sont très variées et équilibrées.

Le bâtiment où 24 est écrit ne laisse planer aucun doute sur le fait que c'est l'une des séries qui rapporte le plus à la télévision. Les scénaristes ont chacun des bureaux individuels mais il y'asurtout une grosse salle commune ornée de panneaux de bois, la "salle des scénaristes".

Alors que les gens sont au milieu du visionnage de la saison 7, les scénaristes sont en train de plancher sur la saison suivante. Il reste tout à faire : la saison 8 n'est encore qu'un canevas vide. 1 minute à l'écran requiert 1 page de script, au total environ 1100 pages seront donc écrites pour toute la saison. Comment remplir ces 1100 pages ?

La première idée, c'était que l'action se déroulerait à New-York. Il fallait alors trouver une raison pour laquelle Jack se trouve à New-York : il est devenu diplomate ? Il est à l'hôpital, en train de recouvrir la santé après son passage près de la mort en saison 7 ? Ou alors il est agent de sécurité chez un mec riche ? C'est comme jouer au ballon avec une balle invisible, on se renvoie la balle au fur et à mesure, rares sont les idées à ne pas passer à la trappe. Un scénariste a même dit : "des terroristes ont pris un bus rempli d'écoliers en otage, mais un des enfants a laissé son portable allumé, blablabla", et ainsi fluctuent les idées.

Howard Gordon pointe de nouvelles directions quand certaines n'aboutissent pas. Gordon a la réputation d'être un showrunner très adapte de la démocratie à l'intérieur du groupe des scénaristes : chacun peut à son mot à dire s'il le veut, c'est un point positif... mais aussi un point négatif. Le débat peut parfois sembler tourner en rond ainsi et pour un écrivain de nouvelles comme Berenson, c'est nouveau car d'habitude il a ses propres idées, il les applique, point.

J'aime bien la formulation de Berenson : "In general, television dramas fall into two categories : "procedurals" where each episode can stand alone, and "serials" where each episode builds on the next. 24 is the ultimate serial", ce qui veut dire : "en général, à la télévision, les séries dramatiques se divisent en 2 catégories : les procedurals où chaque épisode se suffit à lui-même, et les feuilletons où chaque épisode construit une progression amenant au suivant. 24 est le feuilleton ultime".

Le concept du temps réel est la donnée immuable à l'intérêt de la série. Et son sacro-saint. Jack vit dans un présent permanent, il n'y a pas de retours vers le passé ou de sauts, aussi courts soient-ils, dans le futur. C'est une bonne idée, c'est clair, sauf que Berenson constate que c'est aussi extrêmement dur d'arriver à le faire marcher correctement. Chaque série ne peut se trouver que face à des impasses scénaristiquees, arrivé aussi loin que 8 saisons, donc autant dire qu'avec le concept de 24, ces problèmes ne peuvent être qu'amplifiés.

Vers 16h, Berenson et les autres personnes du staff d'écriture font un tour dans la salle des cigares, où les scénaristes peuvent fumer un peu et/ou boire un verre d'alcool. Après un petit verre, Berenson lâche son idée à Gordon : faire de Jack un rigolo, ou au moins le faire constater l'énormité des situations dans lesquelles il se trouve (parce oui, il a raison, Jack aurait du constater qu'il se passe toujours une grosse quantité de choses sur certaines de ses journées parfois Mr. Green). Gordon lui répond avec courtoisie qu'ils ont déjà considéré cette idée par le passé mais que ça ne marchait juste pas : "comme la plupart du quotidien de nos journées, en temps réel lorsqu'on découvre des évènement, 24 est meilleure servie sans ironie, à vitesse maximale et les yeux droits devant".

Au final, après être revenu à son hôtel, Berenson était crevé après cette 1ère journée de boulot. Il aimerait pouvoir dire qu'a grandement contribué à la saison 8 telle qu'on la découvre, mais il a quitté l'équipe d'écriture en fin mars et pas une seule ligne n'avait encore été écrite, le sujet et le traitement de la saison à venir étaient toujours en brainstorming (d'où le fait que les saisons 7 et 8 ne sont pas très proches comme elles étaient supposées l'être à la base Wink). Au final, ils ont bien trouvé leur arc scénaristique, et les critiques ont été généralement bonnes.

Mais quand Howard Gordon avait dit à Berenson, durant son passage qu'il ne s'imaginait pas pouvoir revenir pour une 9ème saison, il comprenait (c'était en mars 2009, bien avant l'annulation il y'a 2 semaines et les déclarations de Gordon qui allaient dans ce sens, que lui et les autres n'avaient pas d'idée de base concrète et valable pour vouloir une 9ème saison). Quand les choses n'allaient pas bien au niveau de l'écriture, la devise de Gordon était : "pas bon, certes, mais pas ennuyant". Oui, 24 a eu son lot de storylines pas géniales et de méchants banals. Mais Berenson ne connait pas une seule autre série (à part The Wire [il a bon goût)]) qui ne connait pas ce problème à un moment ou à un autre. Le fait est que simplement, c'est un choc que le concept du temps réel ait duré 194 épisodes, pendant plus de 8 ans. La télévision sera moins excitante sans lui, et sans Jack Bauer.


Bref, c'est un bel article de la part de Berenson, qui offre un point de vue différent de celui qu'on peut avoir d'ordinaire.
_________________
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » News Saison 9 [SPOILER] » [Officiel] 24 : Arrêt à la saison 8 (maj 27/03/10)
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 6 sur 7

 


- Ce site n'est en aucun cas un site officiel de la série "24" - "24" TM and © Fox and its related companies. All rights reserved - CNIL 1025857 -

Powered by phpBB © 2005 phpBB Group - Traduction par : phpBB-fr.com - Sonnerie 24 - BSG Encyclopédie - SeriesNews