24-FR Site des fans de la série 24 heures chrono Boutique 24!
Connexion S'enregistrer Rechercher Galerie Photos :: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum
[Spoiler Saison 5 et 6] Day24's Season 1
Aller à la page 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » [Spoiler Saison 5 et 6] Day24's Season 1
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Seriez-vous interessés par une deuxième saison ?
Oui
100%
 100%  [ 11 ]
Non
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 11

Auteur Message
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Jeu 17 Mai 2007 - 11:21    Sujet du message: [Spoiler Saison 5 et 6] Day24's Season 1
Répondre en citant

Bonjour à tous. Je vous présente ma fan-fiction auquel j'y ai consacré beaucoup de temps. J'ai pour l'instant rédiger une dizaine d'épisodes et je compte atteindre l'intégralité d'une saison complète, autrement dit 24 épisodes. Ces derniers sont complètement fictifs et ne relatent aucun fait des futures saisons. En revanche, CERTAINS SPOILERS SONT DE LA SAISON 5 ET 6.

J'attends avec impatience vos impressions, qu'elles soient bonnes ou mauvaises, et vos conseils qui me sauront très utiles.

Très bonne lecture à tous.
_________________


Uploaded with ImageShack.us


Dernière édition par Day24 le Ven 17 Aoû 2007 - 3:34; édité 4 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Jeu 17 Mai 2007 - 15:08    Sujet du message:
Répondre en citant

SAISON 1


EPISODE 01 : 10H - 11H

Ces évènements se déroulent entre 10h et 11h du matin.

Ils sont rapportés en temps réel…


Los Angeles – 10 : 00 : 01

« Seasons came and changed the time
When I grew up, I called him mine
He would always laugh and say
"Remember when we used to play? »


Maison de Wayne Palmer : Une musique retentit de la chaîne hi-fi du salon.

…: « Est-ce que vous aimez votre femme Wayne ? »

Une main gantée vient se glisser sous le menton de Sonia, la femme de Wayne. Sa bouche est bâillonnée et ses mains attachées.

… : « Elle est très jolie. »

Wayne est agenouillé face à elle, attaché dans la même position. Les yeux ne se quittent plus, paralysés par la peur.

… : « Dommage. »

Le canon d’un silencieux se pointe délicatement sur la tempe de Sonia.

… : « Où est la disquette ? »

Wayne : « Je vous en supplie. Laissez ma famille en dehors de ça. »

… : « Je vous donne 3 secondes. Un. »

Wayne : « Attendez. On peut s’arranger autrement mais pas comme ça. Je vous en prie ! »

... : « Où est la disquette Wayne ? Deux »

Wayne : « Mais puisque je vous dis que je ne sais pas !! »

… : « Trois ! »

Un coup de feu retentit…

Wayne : « Noonnn !!! »

Le cadavre de Sonia gît sur le sol, le crâne ensanglanté, tout près d’un petit garçon, le fils de Wayne, lui-même à genoux attaché et bâillonné.


« Bang bang, he shot me down
Bang bang, I hit the ground
Bang bang, that awful sound
Bang bang, my baby shot me down. »


Le canon se pointe désormais sur le crâne du petit garçon.

… : « Où est la disquette ? »

Wayne : « Je l’ai donné…à un ex-agent de la Cellule Antiterroriste…il s’appelle Almeida…Tony Almeida… Je vous prie…pas mon fils… »

Le canon est toujours pointé sur le crâne du garçon.

Wayne : « Pitié…relâchez-le… »

« Bang bang, I shot you down
Bang bang, you hit the ground
Bang bang, that awful sound
Bang bang, I used to shoot you down. »


Un deuxième coup de feu retentit.

Wayne : « Noonnn !!! »

Puis un troisième…


Au coin d’une rue, dans un entrepôt abandonné :
Un homme sort de sa poche un téléphone portable qui semble recevoir un appel. L’homme décroche.
L’homme : « Oui ? »
… : « C’est un agent de la CTU qui a la disquette. Il s’appelle Tony Almeida. T’as noté ?»
L’homme : « Pas besoin. Je le connais. »
… : « Où en est Kalifa ? »
L’homme : « Son avion devrait arriver d’ici 1h. »


10 : 05 : 42 – Centres des opérations de la région de Nord-Ouest : le président des Etats-Unis, William Farell, reçoit un appel de Bill Buchanan.
Farell : « Oui ? »
Bill : « Monsieur le président, Bill Buchanan, directeur de la CTU. Je vous appelle parce que j’ai bien peur que nous soyons confrontés à une possible menace. »
Farell : « Quelle genre de menace Monsieur Buchanan ? »
Bill : « Monsieur le Président, connaissez-vous le nom de Karl Chostakovitch ? »
Farell : « Non qui est-ce ? »
Bill : « Nous le traquons depuis des mois. C’est un tueur professionnel qui s’est récemment évaporé de la Russie. Nous venons de tracer un de ses appels avec un homme encore inconnu. Il provenait de l’adresse de votre directeur de campagne. »
Farell : « Wayne Palmer ? »
Bill : « Une équipe sera bientôt sur les lieux. De votre côté je pense que vous devriez le contactez. Nous envisagions le possibilité qu’il soit menacé. »
Farell : « Très bien merci Monsieur Buchanan. Je veux un rapport toutes les demie-heures. »
Bill : « Oui Monsieur le président. » Bill raccroche.

Los Angeles, 10 : 06 : 33
Tony Almeida est au téléphone avec sa femme.
Tony : « J’entends une drôle de musique. Qu’est-ce que tu fais ? »
Michelle : « J’aide notre petit lion à grimper sur un cheval. »
Tony : « Elle est comment cette fête foraine ? »
Michelle : « Resplendissante. Tom et moi on s’amuse bien. Tony je te le passe il veut te parler.»
Tom : « Papa c’est moi. »
Tony : « Hey toi ça va fiston ? »
Tom : « Oui. »
Tony : « Maman s’occupe bien de toi ? »
Tom : « Oui elle me fait plein de manèges. J’ai gagné un stylo à un jeu de tir. »
Tony : « Bon c’est bien. Tu peux me passer ta maman maintenant ? »
Tom : « A tout à l’heure papa. »
Tony : « A tout à l’heure. »
Michelle : « Ca y est il est lancé. »
Tony : « Je vois que tu lui apprends les bonnes habitudes. »
Michelle : « De quoi tu parles ? »
Tony : « Il n’a raté aucune cible au jeu du pistolet ? »
Michelle : « Oh ça…quoi ? tu as peur que ton fils devienne comme toi ? Un agent fédéral ? »
Tony : « Je ne le suis plus chérie et c’est mieux comme ça. Je vais y aller. Quand est-ce que tu rentres ? »
Michelle : « On ne va pas tarder. »
Tony : « D’accord. Ah à propos … tu es courant pour Kim ? »
Michelle : « Non qu’est-ce qu’il y a ?. »
Tony : « Elle revient à Los Angeles. »

10 : 08 : 45 – Kimberly Bauer est dans un avion à destination de Los Angeles qui devrait atterrir dans 1h. L’homme assis près d’elle engage la conversation :
L’homme : « Je me présente. Je m’appelle Georges. »
Kim : « Et moi Kimberly. »
Georges : « Alors Kimberly, vous êtes déjà allé à Los Angeles ? »
Kim : « Bien sûr je suis née là-bas. »
Georges : « Et comment c’est ? je veux dire…c’est une ville dangereuse non ? à ce que j’ai entendu… »
Kim : « Le monde est dangereux. » Son téléphone sonne.
Kim : « Excusez-moi. » Elle répond. « Oui ? »

10 : 09 : 39 - Un homme sort de la CTU et se dirige vers le parking. « Bonsoir chérie. »
Kim : « Bonsoir papa. »
Jack Bauer (directeur des opérations de terrain de la CTU) : « Le décollage était effrayant ? »
Kim : « Comme toujours… »
Jack : « Ecoute ma puce…je sais que cela fait 3 ans qu’on ne s’est pas vus. J’ai du me faire passer pour mort sans même pouvoir t’appeler et…enfin… je veux que tu saches que…je vais bien et…je ne veux pas te décevoir…je ne veux pas que tu t’inquiète pour moi. »
Kim : « Papa c’est juste que…je n’ai pas passé une nuit sans penser à toi. Chase n’est pas venu à l’enterrement parce qu’il savait que c’était une mascarade. Il n’a jamais cru à ta mort. Moi non plus je ne voulais pas y croire et…tu es tellement imprévisible. Tout peut arriver avec toi papa même les choses les plus dingues. »
Jack : « Je sais pardonnes-moi. Si tu m’accordes ce nouveau départ, je te promet de ne plus jamais te faire souffrir. Plus jamais. »
Kim : « J’espère au moins te reconnaître à l’aéroport. »
Jack : « C’est moi qui viendrait te chercher ma puce. Je te dois bien ça. »
Kim : « A tout à l’heure papa. »
Jack : « A tout à l’heure chérie. » Jack raccroche.
Kimberly raccroche le téléphone. Elle regarde ensuite le large sourire de son voisin Georges.
Kimberly : « C’est bon de rentrer chez soi. »

10 : 11 : 02 – A la CTU :
Bill et Chloé écoutent l’enregistrement.
« C’est un agent de la CTU qui a la disquette. Il s’appelle Tony Almeida. T’a noté ?»
« Pas besoin. Je le connais. »
« Où en est Kalifa ? »
« Son avion devrait arriver d’ici 1h. »
Chloé : « Qu’est-ce que Tony a avoir là dedans ? »
Bill : « Et c’est quoi cette disquette ? »
Chloé : « Je n’en sais rien. Appelez-le pour le savoir. »
Bill : « Très bien. Chloé, lancez une recherche sur les personnes portant le nom de Kalifa et trouvez celle qui aurait un lien avec Karl Chostakovitch . »
Chloé : « Très bien. »
Gabe ( Gabriel Vorton : un nouveau membre de la CTU) vérifie les menaces d’attentat et ne trouve rien des russes qui pourrait menacer Los Angeles.
Gabe : « Tiens c’est bizarre. »
Chloé : « Quoi ? »
Gabe : « Des infos on été récemment effacés. »
Chloé : « Comment tu le sais ? »
Gabe : « Tout à l’heure j’ai vérifier les données sur les possibles menaces concernant Los Angeles aujourd’hui. Il y en avait au moins deux provenant de pays différents mais rien de concrêt. Et maintenant il n’y a plus rien. »
Chloé : « Comment c’est possible ? »
Gabe : « Ah ça je n’en sais rien. Mais ceux qui ont fait ça sont balèzes. »
Chloé : « Monsieur Buchanan, je crois que je l’ai trouvé. »
Buchanan : « Qui est-ce ? »
Chloé : « Serge Kalifa, un ex-agent du KGB. Il a pris un avion de Londres à destination de Los Angeles il y a environ 2h. »
Bill : « Chostakovitch a dit qu’il devrait arriver dans 1h. Tout colle c’est sûrement lui.. Envoyez une autre équipe à l’aéroport pour l’arrêter. »
Chloé : « Ok. »
Buchanan : « Où est Jack ? »
Chloé : « Je ne sais pas. Il est parti il y a moins de 2 minutes. »
Wesker : « Rappelez-le dîtes lui de venir. J’ai besoin de tout le monde ici. »
Jack prend sa voiture et se rend à l’aéroport. En sortant du parking, il éteint volontairement son téléphone.
Chloé tente d’appeler Jack. Mais elle tombe sur son répondeur.
Chloé : « Bill je n’est que son répondeur. Je lui envois un message ? »
Wesker : « Faites dont ça. »
Chloé : « Jack, je sais que ça ne vas pas te plaire mais Bill te demande de revenir. On a peut-être une menace sur le dos. Et il y a autre chose aussi…l’homme que nous recherchons est Serge Kalifa. Il a pris un avion de Londres pour Los Angeles. Et là j’ai pensé à Kim. Jack je ne veux pas dire que…enfin…il n’est pas impossible qu’ils soient tout deux dans le même avion en ce moment même. Je ne l’ai pas dit à Bill que tu te rends à l’aéroport. On envoit une équipe pour arrêter Kalifa. Reviens vite Jack. »

10 : 14 : 01 - Jack se rend à l’aéroport
02 - Tom fait quelques manèges. Michelle le surveille
03 – 04 – Tony termine ses courses


A la fin du manège, tous les enfants ressortent. Sauf celui de Michelle.
Michelle : « Tom ? » Elle cherche dans tous les recoins du manège. Mais aucun signe de Tom. Rapidement, la panique monte.
Michelle : « Tom ?! »
Tom : « Maman ! Je suis là ! »
Tom réapparaît dans son dos.
Michelle : « Mon dieu chéri tu m’as fait une de ses peurs. Où étais-tu passé je t’ai déjà dit de ne pas t’éloigner de moi ! »
Tom : « Il y a un monsieur très gentil qui m’a parlé. Il m’a donné un bonbon. »
Michelle : « Qui était ce monsieur ? »
Tom : « Je ne sais pas. Il ne m’a pas dit comment il s’appelait. »
Michelle : « Tu l’as déjà vu ? »
Tom : « Non. »
Michelle : « Tom ! Je ne veux plus jamais que tu traînes avec un étranger ! Tu m’as compris ? »
Tom : « Mais il a dit qu’il te connaissait. »
Michelle : « Où est-ce qu’il est ? »
Tom : « Je ne sais pas il est parti. »

10 : 16 : 43 – Tony, toujours en route, reçoit un appel de Michelle. Il décroche.
Tony : « Oui ? »
Michelle : « Chéri c’est moi. »
Tony : « Oui qu’est-ce qu’il y a ? »
Michelle : « Tony est-ce que quelqu’un de la famille ou un de nos amis devait nous voir à la fête foraine ? »
Tony : « Non pas que je sache. Pourquoi ? »
Un son retentit de son portable.
Tony : « Chérie, je n’ai plus de batterie, ça va couper. Je te dis à tout à l’heure. »
Michelle soupire.
Michelle : « Ok à tout de suite. »

CTU, Los Angeles :
Bill appelle Tony chez lui. Ca ne répond pas. Il essaye ensuite sur son portable. Il tombe sur son répondeur.
Bill : « Et merde… »
Bill : « Chloé ? Combien d’avions à destination de Los Angeles sont en vol en ce moment même ? »
Chloé : « Trois. »
Bill : « Ok. On vérifie les listes des passagers et on étudie chaque cas. Il faut trouver quelqu’un qui corresponde au profil de Kalifa. »
Gabe : « Monsieur Buchanan, l’équipe est arrivée chez Palmer. »
Bill : « Comment va t’il ? Ils l’ont retrouvé ? »
Gabe : « Sa maison a explosé. Lui et sa famille sont carbonisés. »

10 : 19 : 24 – Tony arrive à son domicile
25 – Michelle et Tom sont en route pour rejoindre Tony
27 – 28 – Centres des opérations de la région de Nord-Ouest :
Mike se dirige vers le président Farell :
Mike : « Monsieur le Président nous avons tenté plusieurs appels mais Wayne ne répond toujours pas. »
Farell : « Essayez encore. »
Mike : « Bien Monsieur le Président. »
Farell reçoit ensuite un appel de Buchanan.
Bill : « Monsieur le Président, j’ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer. »
Farell : « Qu’il y a t’il ?»
Bill : « Wayne Palmer est mort Monsieur, ainsi que sa famille. Leur maison a explosé. L’équipe a retrouvé leur corps carbonisés. »
Farell : « Mon dieu… »
Mike enlève ses lunettes et repose la tête sur ses mains. »
Bill : « Les experts pensent qu’il s’agissait d’une bombe. »
Farell : « Ce serait donc un meurtre. Et ce Chostakovitch en est l’auteur ? »
Bill : « J’en ai bien peur Monsieur. »
Farell : « Qu’est-ce que…qu’est que vous avez d’autres ? »
Bill : « Chostakovitch a été récemment en contact avec Serge Kalifa, un ex-agent du KGB. Il est pour l’instant notre seule piste. »
Farell : « Retrouvez-le. »
Bill : « Oui Monsieur le Président. »

10 : 21 : 05 - Gabe, Chloé et Jack vérifient chacun une liste des passagers. Gabe est tombé par hasard sur celle où est inscrit : BAUER Kimberly. Sans attendre il contact Kimberly.
Kimberly reçoit l’appel. Elle décroche :
Kim : « Oui ? »
Gabe : « Kim c’est Gabe. »
Kim : « Bonsoir Gabe tu vas bien ? »
Gabe : « Heu oui ça va. Ecoute-moi très attentivement. En ce moment même, nous devons arrêter une personne qui est peut-être lié à un prochain attentat sur le sol américain. Il a pris un avion de Londres à destination de Los Angeles il y a environ 2h. »
Kim : « Quoi tu veux dire…qu’il est à bord de l’appareil ? »
Gabe : « C’est possible... »
Kim : « Gabe il faut que tu le dises à mon père. »
Gabe : « On n’arrive pas à le joindre. Chloé lui a envoyé un message. »
Kim : « Tu as son profil ? »
Gabe : « Oui pourquoi ? »
Kim observe un homme et décrit son portrait.
Kim : « Est-ce qu’il est grand, environ…1m80, les cheveux longs gris, des yeux noirs ? »
Gabe : « Attends une seconde. »
A la seconde où le profil de Kalifa apparaît sur son écran, sa gorge se noue à un tel point qu’il ne peut prononcer que deux mots : « Mon dieu. »
Kim : « C’est lui c’est ça ?! »
Gabe : « Kim pourquoi lui ? Tu le soupçonnes de quelque chose ? »
Kim : « Oui il est…bizarre, il se comporte comme si quelque chose de terrible le tracassait comme si il était… en manque. Vous avez à faire à un trafiquant ? »
Gabe : « Non il n’a rien d’un petit dealer de drogue. C’est un agent très reconnu de son pays. »
Kim : « Il regarde très souvent sa montre et à 3 reprises il est allé aux toilettes.
Gabe : « Qu’est-ce qu’il faisait aux toilettes ? »
Kim : « Voyons Gabe je n’en sais rien ! Il en est ressorti avec des cachets. Il est peut-être malade. »
Gabe : « C’est confirmé Kalifa souffre de migraine. C’est sûrement lui. Il faut que tu nous mette en contact avec les pilotes. Vas-y maintenant. »
Kimberly se lève et met le téléphone dans sa poche. Elle s’assure que l’homme en question ne la regarde pas. Mais dès qu’elle a le dos tourné, ce n’est pas le cas.
Chloé : « Gabe qu’est-ce que tu fais ? »
Gabe : « J’ai Kim à l’appareil. Kalifa et elle sont dans le même des avion. Je lui est dit de nous mettre en contact avec les pilotes. »
Chloé : « Passes moi ce téléphone ! »
Gabe : « Qu’est-ce qui te prends ?! »
Chloé : « Kim tu es toujours là ? Kim ?! »
Kimberly se dirige vers le coque pite. L’homme mystérieux se lève à son tour.
Chloé : « Bravo Gabe c’est malin ! »
Gabe: « Mais qu’est-ce qu’il y a ?! »
Chloé : « Il faut que Kalifa se ne doute de rien ! Si Kim se fait repéré, ça risque de mal se tourner ! »
Dans l’avion, l’homme en question rattrape Kimberly par le bras.
Kimberly : « Lachez-moi ! »
L’homme en question : « Hey du calme ! Je veux juste vous parler deux minutes ! »
Kimberly : « Qu’est-ce que vous voulez ? »
L’homme : « Pas ici s’il vous plait. »
Dans le même temps à la CTU :
Nelly (membre de la CTU) : « Chloé ! On a l’identité de l’homme que Kimberly nous a décrit. Il s’agit de Lorenzo Damas. »
Chloé : « Un faux nom ? »
Nelly : « Ce n’est pas Kalifa. »
Gabe : « Chloé j’ai Kim en ligne ! »
Chloé : « Passe la moi. Kim ? »
Kim : « Oui c’est moi. »
Chloé : « Tu es où là ? »
Kim : « Je suis dans les toilettes. L’homme que je soupçonne s’appelle Lorenzo. Il vient juste de me parler et il m’a avoué qu’il se drogue. »
Chloé : « Oui je sais Kim on s’est trompé il s’agit de Lorenzo Damas. Je suis désolé Kim.
Kim : « Ce n’est pas grave. Appelles moi si tu as du nouveau. »
Chloé : « Ok merci. »
Dans l’avion :
Kim sort des toilettes et se retrouve nez à nez avec Georges.
Kim : « Georges ?! »
Georges pointe discrètement une arme sur Kim.
Georges : « Nous allons tranquillement retourné à nos places comme si rien ne s’était passé. Si jamais vous appelez à l’aide je vous tue. »
Kim : « Vous êtes Kalifa ? »
Georges : « Ne posez pas de questions. Allons-y et ne dîtes pas un mot. »



10 : 27 : 57 – Kim et Georges retournent à leurs places sans en attirer l’attention
58 – Michelle est toujours en route
59 – Tom est sur la banquette arrière. Il semble s’assoupir et commence à s’allonger.
10 : 28 : 00 - Centre des opérations de la région de Nord-Ouest : Mike demande à parler au président en privé. Les deux s’isolent.
Farell : « Qu’y a t’il ? »
Mike : « Monsieur je viens d’apprendre par Bill Buchanan qu’un agent de la Cellule Antiterroriste serait mêlé à cette affaire.
Farell : « Un de la maison ! Qui ?! »
Mike : « Tony Almeida. Il aurait en sa possession une disquette que les employeurs de Chostakovitch veulent absolument obtenir. Et dans le même temps, nos services secrets ont été alertés par une fuite d’information. »
Farell : « Quel genre d’information ? »
Mike : « La liste de tous nos agents opérant en Russie. »
Farell : « Vous pensez qu’il y a un lien. Entre la disquette et cette fuite d’information ? »
Mike : « Possible. »

10 : 30 : 59 – Michelle arrive à son tour à son domicile.
Michelle : « Tom tu peux sortir, je rentre la voiture dans le garage. »
Tom dort profondément.
Michelle : « Tom ? »
Michelle se retourne et secoue son fils.
Michelle : « Allez Tom réveilles-toi. Tom ! »
Tom ne réagit pas. Il continue à dormir sans bouger d’un poil.
Michelle soupire et sort brusquement de la voiture.
Michelle : « Tom ce n’est pas drôle je te jure que… »
Michelle, en ouvrant l’une des portes arrières, distingue les bonbons éparpillés sur le siège. Elle en prend un et le pointe vers son nez.
Michelle : « Oh mon dieu. »
Michelle soulève Tom et le prend dans ses bras. Elle se dirige ensuite vers la porte d’entrée et sonne.
Michelle : « Chéri c’est moi ! Ouvre ! »
La porte ne s’ouvre pas. Elle est fermée à clé.
Michelle : « Tony ouvre ! »
Michelle prend sa clé et ouvre la porte.
Michelle : « Tony ? »
A peine Michelle passe le seuil de la porte, un canon se pose sur sa tempe.
« Bouges pas ! » Un homme cagoulé arrache Tom des mains de Michelle. Une main se pose brusquement sur sa bouche. Michelle se débat mais sans résultats. Elle entend Tony en train d’hurler.
Tony : « Ne la touchez pas ! Laissez-la ! »
Tony se fait assommer et s’écroule sur le sol.
Michelle : « Non ! Lâchez-moi ! »



10 : 36 : 10 - Michelle et Tom sont mis à l’arrière d’un van qui démarre rapidement. Les hommes cagoulés s’enfuient avec le van.
11 - Kimberly est assise au côté de Georges, l’arme toujours pointée discrètement.
12 – Jack arrive à l’aéroport.

Dans l’avion :
Le téléphone de Georges sonne. Ce dernier répond
Georges : « Oui ? »
… : « C’est moi. On a un problème. »
Georges : « Qu’est-ce qu’il y a ? »
… : « La CTU a tracé l’appel entre Karl et son employeur. Ils ont mentionné ton nom. Les autorités sont déjà à l’aéroport. »
Georges : « Nous nous sommes préparés au cas où cela arriverait. Tu sait ce qu’il te reste à faire. »
Gabe : « Très bien. » Il raccroche et se dirige vers l’entrée de la CTU. Un garde est devant la porte. Ce dernier le fait entrer.
Gabe se dirige vers le bureau personnel du directeur de la CTU où Buchanan y est présent.
Au bureau de Buchanan : on frappe à la porte.
Bill en train de lire un document : « Entrez. »
Gabe entre : « Monsieur Buchanan on a un problème. »
Le téléphone de Bill sonne.
Bill : « Une seconde. » Il décroche.
Bill : « Bill Buchanan CTU. »
… : « Bill, c’est Karen. »
Bill : « Karen ? »
Karen Hayes (la femme de Bill Buchanan) : « Ils ne me feront pas de mal c'est tu fais ce qu'ils demandent ! »
Bill : « Que ce passe t’il Karen ? Qui est là ? »
Karen : « ... »
Bill : « Ecoutes-moi ! Qui que ce soit passes-les moi au téléphone ! »
Un homme prend le téléphone de la main de Karen et raccroche.
Bill : « Karen…Karen ! »
Bill aperçoit un silencieux pointé sur son crâne.
Gabe : « C’est très simple. Vous avez 1 minute pour renvoyer vos hommes de l’aéroport. »
Bill : « Gabe…qu’est-ce que vous… »
Gabe : « 50 secondes. »
Bill passe l’appel. Il écarte les autorités de l’aéroport en leur disant que c’est une fausse alerte.
A la seconde où il raccroche, une balle le tue en pleine tête.
Au bout d’une minute (à la maison de Karen) : l’homme dégaine son silencieux et la tue.

10 : 42 : 22 – Jack appelle Kim de son portable.

Dans l’avion : le téléphone de Kim sonne.
Georges : « Qui est-ce ? »
Kim : « Je ne sais pas. »
Georges : « Ne me mentez pas ! »
Georges arrache le téléphone des mains de Kimberly et lit le nom affiché sur l’écran : PAPA
Georges : « Ton père t’attend à l’aéroport c’est ça ? »
Kim ne répond pas.
Georges éteint le portable de Kim.

A l’aéroport : Jack, surpris que Kim ne réponde pas, raccroche.

Dans l’avion, Georges appelle Gabe.
Gabe : « Oui ? »
Georges : « C’est moi. Est-ce que c’est fais ? »
Gabe : « Oui. »
Georges : « Bien. Maintenant on a autre problème. »
Gabe : « Quoi donc ? »
Georges : « Jack Bauer n’est pas à la cellule il attend sa fille à l’aéroport. Elle est avec moi en ce moment-même. Si tu a écarté les autorités de l’aéroport, ça n’a servi à rien du moment que Bauer est toujours là-bas. »
Gabe : « Très bien je m’en occupe. »
Georges : « L’avion va bientôt atterrir. Passe tes appels et quitte la cellule. »
Georges raccroche.
Kim : « Qu’est-ce que vous allez faire de mon père ? »
Georges : « Je vous ai dit de ne poser aucune question. »

10 : 45 : 07 – Gabe appel Karl Chostakovitch, l’homme qui attend Kalifa à l’aéroport. Il lui ordonne d’éliminer Jack Bauer.

10 : 46 : 06 - Tony est toujours chez lui, gisant sur le sol
07 - L’une des hôtesses annonce aux passagers que l’avion va bientôt atterrir.
08 - Jack s’assoit quelque part et attend l’arrivé de l’avion
09 - Michelle tient son fils Tom dans ses bras qui dort toujours. Le van s’arrête dans un entrepôt. L’arrière du van s’ouvre brusquement, des hommes cagoulés emmènent Michelle dans une salle insonorisée et l’enferme.


Centre des opérations de la région de Nord-Ouest :
Farell : « Où est-ce qu’on en est avec Tony Almeida ? »
Mike : « On n’arrive toujours pas à le joindre. »


Chez Tony :
Un coup de téléphone retentit…Tony se réveille, le crâne ensanglanté. Il rampe jusqu’au téléphone et réussit en vain à décrocher.
Tony : « Oui… »
Une voix trafiquée répond :
… : « Si vous ne suivez pas nos instructions, je commencerais par le plus jeune. Il y a une oreillette dans le tiroir. Raccrochez et mettez là tout de suite. »
Tony raccroche et met l’oreillette à son oreille gauche. Il découvre notamment une seringue dans le tiroir.
… : « Vous m’entendez. »
Tony : « Oui. »
… : « Bien. Pour me prouver encore que vous êtes coopératif, injectez-vous le produit de la seringue. Vous avez 5 minutes. »
Tony : « Qu’est-ce qu’il contient ? Allô ? Allô ?! »
Tony hésite quelques secondes. Il pris la seringue dans le tiroir et s’injecta le produit. En attendant que celui-ci fasse effet (en supposant qu’il en a un), il regarde autour de lui. L’impression d’être surveiller se fait sentir…
Tony : « C’était quoi ce produit ?! »
… : « Il contenait un émetteur Monsieur Almeida. Vous savez ce que cela signifie. Et n’essayer pas d’avertir la CTU ou même la police. Nous vous avons placé une caméra caché sur l’un des boutons de votre chemise. Il est d’une couleur légèrement différente. Si il n’est plus sur vous que ce soit volontaire ou par accident je tue votre femme et votre fille. »
Tony : « Qu’attendez-vous de moi ? »
… : « Il y a 2 heures, Wayne Palmer vous a confié une disquette dont vous et moi connaissons très bien les informations qu’elle contient. Nous savons que vous l’avez caché dans un coffre-fort à la banque la plus proche. Vous allez entrer dans cette banque, récupérer la disquette et nous la donner. Est-ce si compliqué pour vous ? »
Tony : « Non ça ira. »
… : « Bien. Vous avez 1h pour récupéré la disquette. Je vous donnerai ensuite d’autres instructions. »

10 : 52 : 14 – A l ‘aéroport : Karl s’approche de Jack.
Karl : « Monsieur Bauer ? »
Jack : « Oui. »
Karl : « La tour de contrôle est en ligne avec la CTU. Monsieur Vorton veut vous parler. »
Jack : « De quoi il s’agit ? »
Karl emmène Jack dans une salle isolée.
Jack : « Où est ce qu’on est là ? »
Karl se retourne, dégaine son arme et tire deux fois sur la poitrine se Jack. Ce dernier s’effondre au sol.
Karl s’agenouille près de lui et vérifie son pouls.
Contre toute attente, Jack lui saisit la main pointée sur son cou et casse le poignet. Il lui balance ensuite un coup de genoux au visage.
Les deux hommes sont au sol.

Karl pointe son arme sur Jack.

Jack dégaine la sienne et tire le premier.

Karl meurt de deux balles dans la tête.

Jack arrache son gilet par balle et fonce vers la tour de contrôle.

10 : 56 : 00 – L’avion atterrit sur la piste d’atterrissage

10 : 56 : 59
10 : 57 : 00 – Jack arrive à la tour de contrôle et contact Chloé.
Chloé : « Oui ? »
Jack : « Chloé c’est Jack ! »
Chloé: « Jack enfin j’ai essayer de te joindre et… »
Jack : « Chloé attend écoutes-moi ! Appel la sécurité ! Dis leur d’arrêter Gabe tout de suite ! »
Chloé : « Gabe ?! Pourquoi ?! »
Jack : « Un homme a essayé de me tuer à l’aéroport. Il connaît Gabe ! »
Chloé : « Quoi ?! Où il est ?! »
Jack : « Je l’ai tué ! Appel la sécurité dépêche toi ! »
Chloé : « D’accord reste en ligne. »
Jack : « Non Chloé je n’ai pas le temps ! Il faut que j’aille récupéré ma fille elle est aussi en danger ! »
Chloé appel la sécurité.
Chloé : « A toute la sécurité ! Ici Chloé ! Arrêtez Gabriel Vorton ! Je répète arrêtez Gabriel Vorton ! »
La sécurité : « … »
Chloé : « A toute la sécurité répondez ! Avez-vous trouvez Gabriel Vorton ? »
La sécurité : « Négatif il n’apparaît sur aucun moniteur. »
Chloé : « Paul ! Visionne toutes les bandes des vidéos de surveillance de l’immeuble sur les 10 dernières minutes ! Nelly ! on a liaison avec le contrôle routier ? »
Nelly : « Je m’en occupe. »
Paul : « Je l’ai ! Il est sorti il y a 3 minutes et il a quitté les lieux 1 minute et demi après ! »
Chloé : « Nelly !Un kat-kat métallisé !
Nelly : « Je l’ai ! Il est en dans la 5ème à 800 mètres d’ici ! Il va vers l’Est ! »
Chloé : « Envoyé une équipe d’intervention ! »

· Gabe s’enfuit avec le kat-kat
· Bill, mort depuis plusieurs minutes, est toujours installé sur sa chaise bureau, les yeux grands ouverts et le crâne ensanglanté
· Tony se rend à la banque
· Tom dort toujours dans les bras de Michelle
· Jack fonce vers l’avion. Les passagers descendent.

10 : 59 : 57
58
59
11 : 00 : 00

_________________


Uploaded with ImageShack.us


Dernière édition par Day24 le Dim 29 Juil 2007 - 0:27; édité 6 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Jeu 17 Mai 2007 - 21:54    Sujet du message:
Répondre en citant

EPISODE 02 : 11H - Midi


11 : 00 : 57 – Dans un entrepôt : l’homme qui surveille Tony Almeida reçoit un appel. Il répond.
L’homme en contact avec Tony : « Oui ? »
Kalifa : « L’avion vient d’atterrir. On descend. »
L’homme : « Bien. »
… : « Et Karl ? »
L’homme : « Il t’attend à l’aéroport. Tu devrait le voir. »

L’homme raccroche. Il se dirige ensuite vers la salle de Michelle et Tom. Il entre.
L’homme : « Mes hommes ont été brutales mais c’était nécessaire je suis désolé. »
Michelle : « Qu’est-ce que vous avez fait à mon fils ? »
L’homme : « Ne vous inquiétez pas pour lui. C’était simplement un sédatif. Dès que votre mari nous donnera ce que nous voulons, on vous relâchera. »
Michelle : « Qu’est-ce que vous voulez de lui ? »
L’homme ferme la porte.


11 : 03 : 44 – A l’aéroport de Burbank :
Jack arrive trop tard. Kalifa et Kim sont déjà descendus de l’avion. Jack n’arrive pas à les repérer dans l’immense foule.
Jack : « Merde ! »

11 : 04 : 21 –Gabe, toujours en fuite, reçoit un appel. Il décroche.
Gabe : « Oui ? »
Kalifa : « Gabriel c’est Kalifa. Tu t’es occupé de Jack Bauer ? »
Gabe: « Oui c’est fait. Donnes la fille à Karl et rends toi à l’entrepôt. »
Kalifa : « Je ne le vois toujours pas. »
Gabe : « Je ne comprends pas. Je l’ai appelé il y a 20 minutes. Il doivent être en train de cacher le corps. »
Kalifa : « Non ce n’est pas possible c’est trop long. Contactes-le et rappelles-moi. »
Kalifa raccroche et essaye de se maintenir dans la foule.
Jack parcourt tout l’aéroport en criant le nom de sa fille.
Le téléphone de Kalifa sonne à nouveau. Il décroche.
Kalifa : « Oui ? »
Gabe : « C’est moi. Il ne répond pas. »
Kalifa : « Il s’est fait avoir ! Bauer est donc toujours en vie ! »
Gabe : « Merde… Bon débarrasse toi d’elle discrètement et rends toi tout de suite à l’entrepôt.
Kalifa : « Et Jack Bauer ? »
Gabe : « Fais en sorte qu’il ne te trouve pas. »
Kim aperçoit son père.
Kim : « Papa ! »
Jack se retourne et aperçoit Kim.
Un coup de feu retentit. La foule panique.
Gabe : « Kalifa qu’est-ce qui se passe ?! Kalifa ?! »
Kalifa s’enfuit seul et se dirige vers la sortie de l’aéroport. Jack essaye d’atteindre sa fille mais les bousculades l’encombrent. Kim est au sol.
Gabe : « Kalifa c’était quoi ce coup de feu ?! » une voiture de la CTU vient percuter contre celle de Gabe qui s’écrase contre un mur.
Kalifa sort de l’aéroport et répond à Gabe.
Kalifa : « Gabriel ! Bauer m’a repéré ! »
… : « CTU ! Mettez les mains sur le volant ! »
Kalifa compris que Gabe s’est fait piégé. Il raccroche et s’enfuit en courant.

Jack se jette sur sa fille couverte de sang. Des policiers viennent le rejoindre.
Jack : « Appelez une ambulance ! Vite ! »


11 : 08 : 07…11 : 13 : 01 – l’ambulance arrive à l’aéroport
02 – Gabe est ramené à la CTU
03 – Tony arrive à la banque.

Tony se gare près d’un trottoir. En sortant de la voiture, il reçoit un appel.
Tony : « Quelqu’un m’appelle. Je peux répondre ? »
… : « Allez-si. Mais attention Monsieur Almeida.
Tony se met en ligne avec l’autre personne.
Tony : « Ici Tony Almeida. »
Mike Novik : « Monsieur Almeida ? Mike Novik secrétaire général du président. »
Tony : « Oui ? »
Mike : « Monsieur Almeida je suis au courant pour la disquette. Je sais que la personne qui vous l’a confié vous a demandé de la garder seule, mais le président exige que vous l’ameniez à la CTU. »
Tony : « Monsieur Novik je n’est plus cette disquette. Je suis désolé. »
Mike : « Monsieur Almeida cette disquette concerne le président des Etats-Unis. J’apprécie votre… »
Tony : « Je vous dis que je ne l’ai pas ! Je l’ai détruite. »
Mike : « Très bien et pourquoi cela ? »
Tony ne sait pas quoi répondre. Le voix trafiquée intervient sur son autre oreille :
… : « Attention Monsieur Almeida. »
Tony : « La personne qui me l’a confiée me l’a demandée ça vous va ! »
Mike : « Il s’agir de Wayne Palmer n’est-ce pas. Je suis navré de vous apprendre qu’il vient d’être assassiné. »
Tony reste sans voix.
Mike : « Vous comprenez donc l’importance de cette disquette. »
Tony : « Mais je l’ai détruite Monsieur Novik je ne peux rien faire d’autre je suis désolé. Je savais ce qu’elle contenait et je crois que c’est mieux comme ça. Maintenant il faut que je raccroche j’ai d’autres choses à faire. » Tony raccroche.

11 : 15 : 04 – Dans l’entrepôt :
L’homme en contact avec Tony : « Très bien Monsieur Almeida. Maintenant récupérez la disquette. Enlevez votre oreillette et débarrassez-vous en. Je vous contacterais sur votre portable. » Il raccroche. A la seconde qui suit son téléphone sonne à nouveau. Il répond.
L’homme : « Oui ? »
Kalifa : « C’est Kalifa. »
L’homme : « Qu’est-ce qu’il y a ? »
Kalifa : « Gabriel s’est fait repéré. Il viens d’être arrêter par la CTU. »
L'homme : « Alors il n'a plus le choix. Mais es-tu sûr qu’il en est capable ? »
Kalifa : « Je connais bien Gabriel ne t’inquiètes pas pour lui. »

11 : 16 : 20 - Centre des opérations de la région de Nord-Ouest :
Farell apprend l’incident de l’aéroport à la télévision. Mike Novik vient lui rapporter ce que Tony lui a dit.
Farell reçoit un appel de la division qui lui apprend la mort de Bill Buchanan et le nom de celui qui va le remplacer.

11 : 18 : 00 – L’ambulance embarque Kim dans un hôpital. Jack, toujours à l’aéroport, demande à un policier de lui prêter son téléphone. Il contact Chloé.
CTU, Los Angeles :
Chloé : « Chloé O’Bryan, CTU. »
Jack : « Chloé c’est Jack. »
Chloé : « Jack qu’est-ce qui s’est passé ? Le infos parlent d’un coup de feu à l’aéroport ! »
Jack : « Un homme détenait ma fille et quand j’ai repéré Kim il a tiré sur elle et il s’est enfuit. Elle est inconsciente et son état est critique. »
Chloé : « Je suis désolé Jack. »
Jack : « Dis moi plutôt ce qui se passe exactement. »
Chloé : « L’homme qui détenait ta fille est certainement Serge Kalifa, un ex-agent du KGB. Il a pris le même avion que Kim pour se rendre à Los Angeles. Apparemment il est sous le point de mener une opération de grande envergure aux Etats-Unis. »
Jack : « Pourquoi un ex-agent du KGB ? »
Chloé : « Je ne sais pas…Jack on est tous confus à la CTU après ce qu’on vient de découvrir. »
Jack : « Qu’est-ce qui s’est passé ? »
Chloé : « On a découvert Bill mort dans son bureau. Gabe l’a assassiné. Je suis désolé. »
Jack : « Merde... »
Chloé : « Je ne comprends pas. Gabe allait se marier à la fin du mois. Pourquoi a t’il trahit son pays ? »
Jack : « Bon mettez Gabe en salle d’interrogatoire. Reste en contact avec la police ils essayent d’identifier l’homme que j’ai tué. J’arrive à la cellule.»
Chloé : « D’accord. Jack ?! »
Jack : « Quoi ? »
Chloé : « J’espère de tout cœur que Kim va s’en sortir. »
Jack : « Merci Chloé. Moi aussi. » Jack raccroche.

11 : 21 : 06…11 : 26 : 05 – Jack reprend sa voiture et se rend à la CTU
06 – l’équipe de la CTU arrive à l’agence avec Gabe
07 – Michelle et Tom sont toujours détenus dans la salle
08 – Tony est dans la banque

Tony accède au coffre-fort. Il compose le code et l’ouvre. A la seconde où il récupère la disquette, son téléphone sonne. Il répond.
Tony : « Oui ? »
… : « Bien monsieur Almeida. »
Tony : « Relâchez les maintenant et je vous donnerai la disquette. »
… : « Non monsieur Almeida chaque chose en son temps. Les instructions c’est moi qui les donne est-ce clair ? »
Tony : « Oui très clair. »
… : « Bien. Je vais vous indiquer une adresse où nous procéderons à un échange : la disquette contre votre famille. »
Tony reçoit l’adresse. Il sort de la banque et prend à nouveau sa voiture.

11 : 30 : 33 – Dans l’entrepôt : l’homme en contact avec Tony raccroche. Il se dirige ensuite vers un autre homme nommé Alfred. Ce dernier consulte un ordinateur.
L’homme : « Alfred que donnent les caméras de la CTU ? »
Alfred : « Gabe est arrivé. Il a été transféré dans une salle d’interrogatoire. »


11 : 31 : 09 – CTU, Los Angeles : Erin Driscoll passe la sécurité et se dirige vers Chloé.
Erin Driscoll : « Bonjour Chloé. »
Chloé : « Madame Driscoll. C’est bon de vous revoir. »
Erin : « Vous aussi merci Chloé. La division m’a envoyée pour diriger la cellule. Je vais interroger Gabriel Vorton. »
Chloé : « Jack s’en occupera Madame. »
Erin : « Je le sais bien mais il n’est toujours pas arrivé à la cellule et nous avons peu de temps. »

11 : 33 : 21 – Jack est toujours en route pour la cellule. Son téléphone sonne. Il répond :
Jack : « Allo ? »
… : « Mr Bauer ? »
Jack : « Oui ? »
Shepard : « Je suis le docteur Shepard. C’est moi qui prend en charge votre fille. »
Jack : « Comment va t’elle ? »
Shepard : « Elle est toujours dans le coma. Mais la balle n’a fait qu’effleurer son cœur. Elle s’en sortira. »
Jack soupir de soulagement.
Jack : « Je repasserai la voir bientôt. Et si jamais par miracle…
Shepard : « Elle se réveille aujourd’hui je vous rappelle. Il n’y a pas de problème. »
Jack : « Merci docteur. »
Shepard : « Je vous en prie »

11 : 36 : 17 – A la CTU : Erin Driscoll entre dans la salle d’interrogatoire de Gabriel.
Erin : « Vous avez assassiné le directeur de la CTU de Los Angeles autrement dit un de nos meilleurs agents. Vous savez donc que votre seul échappatoire c’est la chaise électrique. Mais à moins que vous nous dîtes pour qui vous travailler et ce que vous manigancez, j’appelle le président et je peux vous assurer qu’il sera d’accord pour vous retirer la peine capitale. »
Gabe ne dit rien.
Erin : « Depuis quand êtes-vous en contact avec Serge Kalifa ? »
Gabe : « Je ne vous dirai rien. »
Erin : « Très bien…»
Erin fait signe à Delmard de venir. Ce dernier entre dans la salle, une mallette à la main. »
Erin : « Vous savez ce que fait Delmard, Gabe. Vous déciderez alors lorsque la douleur s’arrêtera. »
Delmard ouvre sa mallette et en sort une seringue sous les yeux de Gabe. Ce dernier panique et ne contrôle plus sa respiration.
Delmard : « Il fait une crise ! »
Erin : « Merde ! Détachez-le ! »
Delmard détâche Gabe et le dépose au sol.
Erin appelle les medecins. Gabe s’agite violemment au sol. Delmard essaie de la maintenir sur le dos par les bras. Contre toute attente, Gabe écarte Delmard en le frappant à coups de genoux. Il balance ensuite un énorme coup de poing sur Erin qui s’écroule au sol. Il prend ensuite la seringue de Delmard et se l’enfonce d’un coup sec dans la gorge.


Les medecins arrivent en courant et tentent de sauver Gabe . Ce dernier meurt sur le coup.

11 : 42 : 14…11 : 47 : 42 – à la CTU, c’est la confusion la plus complète
43 – Tony est toujours en route vers l’adresse indiquée
44 – Jack arrive au parking de la CTU
45 – Erin contact Jack

Jack se gare. Il reçoit ensuite l’appel de Driscoll. Il décroche.
Jack : « Oui ? »
Erin : « Jack c’est Erin. Où êtes-vous ? »
Jack : « J’arrive à la cellule. Gabriel Vorton est en salle d’interrogatoire. Je vais l’interroger moi-même. »
Erin : « Ca ne servira à rien Jack. Il est mort. »
Jack : « Quoi ? »
Erin : « Il s’est suicidé. On n’a pa pu l’en empêcher. Il connaissait nos méthodes d’interrogatoire et il en a profité pour prendre la seringue de Delmar et se l’enfoncer dans la gorge. Vous êtes au parking ? »
Jack : « Oui je viens juste de me garer. »

Jack entre dans les locaux de la CTU auprès de Driscoll.
Jack : « Erin, est-ce que la police a indentifier l’homme que j’ai tué à l’aéroport ? »
Erin : « Oui il s’appelait Karl Chostakovitch. C’était un tueur professionel. On a tracé tous les appels passés de l’extérieur. Celui de son portable provenait d’un entrepôt abandonné. »
Jack : « Donnez-moi l’adresse. »
Erin donne l’adresse de l’entrepôt. Jack s’y rend sans plus attendre.

11 : 48 : 40 – Dans l’entrepôt :
Alfred établi la situation à son chef (l’homme qui contact Tony).
Alfred : « On dirait que tu a vu juste. Gabriel s’est suicidé. »
Le chef : « Parfait. La CTU n’est donc plus un obstacle puisqu’ils ne sauront rien. Maintenant, nous devons absolument avoir cette disquette. »

11 : 50 : 02 – Tony arrive à l’adresse où aura lieu l’échange. Il arrête sa voiture face à un fourgon noir situé à quelques mètres de lui. Un homme cagoulé y en sort avec Tom. Un autre homme cagoulé se dirige vers Tony et tend la main faisant signe de lui passé la disquette. L’homme qui tient Tom pointe son arme sur sa tempe. Tony donne la disquette. Tom couru vers Tony une fois relâché.
Tony : « Et ma femme ! Où est ma femme ?! »
Le téléphone de Tony sonne. Il répond.

Tony : « Allo ?! »
Le chef : « Je vous ai dis que je tiendrais ma parole. »
Tony : « Non vous ne la tenez pas ! Vous deviez rendre ma femme ! »
Le chef : « J’ai une autre exigence. Dès son aboutissement, je vous rendrai votre femme. »
Tony : « Qu’est-ce que je dois faire ? »
Le chef : « Tuer Jack Bauer. »


11 : 55 : 59 - Centre des opérations de la région de Nord-Ouest :
Mike Novik met au parfum le président sur l’enquête concernant l’assassinat de Wayne Palmer.
Farell : « Comment est-ce possible…est-ce que la police a trouvé des traces à la maison de Wayne où n’importe quoi qui nous donnerait une piste ? »
Novik : « Non Monsieur. Tout a été ravagé. »


11 : 58 : 25 – A l’entrepôt des terroristes :
Kalifa arrive à l’entrepôt, les baguages en main. Le chef des terroristes le fait entrer.
Le chef : « Tu as l’argent ? »
Kalifa : « Tout est là. » Il montre du doigt les baguages.
Le chef fait signe à un de ses hommes d’ouvrir les baguages. Ce dernier confirme que plusieurs liasses de billets y sont présentes.
Kalifa : « Où est la disquette ? »
Le chef : « Mes hommes vont bientôt te l’apporter. »


· Tony reprend sa voiture et s’éloigne du point de rendez-vous avec Tom
· Michelle est toujours détenue dans l’entrepôt
· Jack arrive bientôt à l’entrepôt.

11 : 59 : 57
58
59
12 : 00 : 00

_________________


Uploaded with ImageShack.us


Dernière édition par Day24 le Lun 28 Avr 2008 - 18:26; édité 2 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Ven 18 Mai 2007 - 12:00    Sujet du message:
Répondre en citant

EPISODE 03 : Midi - 13H

12 : 00 : 13 – Entrepôt des terroristes :
Le chef des terroristes met les liasses de billets dans une mallette.
Kalifa : « Pourquoi c’est si long ? »
Le chef : « Un peu de patience… »
Le téléphone du chef sonne. Il décroche.
Le chef : « Oui ? »
… : « … »
Le chef : « Très bien ». Il raccroche.
Le fourgon blindé noir arrive devant l’entrée.
Le chef : « Ils sont là Serge. »
Le chef fait signe aux gardes de laisser le fourgon rentrer.
Le fourgon entre dans l’entrepôt et s’arrête. Deux hommes cagoulés ressortent. L’un deux se dirige vers Kalifa et lui confie la disquette.
Kalifa ouvre l’un de ses baguages et en ressort un ordinateur portable. Une fois allumé, il insère la disquette et ouvre le programme.
Kalifa : « Merde…le fils de pute ! »
Le chef : « Qu’est-ce qu’il y a ? »
Kalifa : « Cet enfoiré a tout crypté ! Sans programme cette disquette ne nous sert a rien ! »
Le chef se dirige vers Alfred.
Le chef : « Alfred la disquette est cryptée. Tu crois que tu peux t’en occuper ? »
Alfred : « Il faut que je consulte son ordinateur pour le savoir. »
Le chef : « Occupes toi-en. »

12 : 03 : 43 – Centre des opérations de la région de Nord-Ouest :
Mike Novik : « Moniseur le président nous n’arrivons plus à joindre Tony Almeida. Il a du sûrement éteindre son portable. »
Farell : « Oui évidemment mais je crois que c’est volontaire Mike. Il nous cache quelque chose. Et je veux savoir ce que c’est. »
Mike : « Alors nous devrions peut-être l’arrêter. »
Farell : « … »
Mike : « Monsieur le président, la mort de Wayne Palmer n’était pas un hasard. L’enquête a été formelle. Sa maison n’a pas explosé par accident. Nous sommes en train de parler d’un meurtre. »
Farell : « … »
Mike : « Monsieur le président…il se passe quelque chose. Vous devriez envisagé la possibilité que la sécurité nationale est menacée. »
Farell : « Vous avez raison Mike…faîtes arrêter Tony Almeida. »
Mike : « Tout de suite Monsieur. »

12 : 05 : 02 – Jack arrive bientôt à l’entrepôt. Son téléphone sonne et il décroche.
Jack : « Oui ? »
Tony : « Jack c’est Tony. »
Jack : « Tony…écoutes tu tombes mal je suis en plein boulot. »
Tony : « Je sais Jack mais il faut qu’on se voit. »
Jack : « Pourquoi qu’est-ce qui se passe ? »
Tony : « Je ne peux pas t’expliquer maintenant. Pas au téléphone. »
Jack : « Tony je suis désolé je… »
Tony : « Jack ! »
Jack : « … »
Tony : « Tu me connais. Je ne t’appellerais pas si ne n’était pas important. Il faut qu’on se voit. Tout de suite. »
Jack : « Où est-ce que tu es ? »
Tony et Jack se donnent un lieu de rencontre. Il s’y rendent tout deux sans plus attendre.

12 : 06 : 28 – Entrepôt des terroristes :
Alfred : « C’est bien ce que je craignais. »
Kalifa : « Quoi ? »
Alfred : « Je ne peux rien faire c’est un cryptage très sophistiqué. Il provient sûrement d’un logiciel gouvernemental. »
Kalifa : « La cellule anti-terroriste… »
Le chef : « Tony Almeida nous a baisé. Il le savait depuis le début. »
Kalifa : « Comment ça ? »
Le chef : « Tony Almeida est un ex-agent de la CTU. Et il savait qu’on n’arriverait pas à la décrypter. Alfred. Cherche dans les archives de la CTU des agents qui connaissaient le système de A à Z. »
Le chef se dirige vers la salle de Michelle.

12 : 09 : 58 – Tony est toujours en route pour le pont de rendez-vous avec Jack. Son téléphone sonne et il décroche.
Tony : « Oui ? »
Le chef : « Vous m’avez doublé Monsieur Almeida. »
Tony : « Quoi qu’est-ce que vous racontez ?! »
Le chef : « Et ça vous amuse de me narguer. Dans notre accord, une disquette crypté aurait value votre fils défiguré. Cela aurait été équitable. Mais vous avez fermé votre gueule. »
Un coup de feu retentit.
Tony : « Non !! »
Michelle hurle de douleur. »
Tony : « Je vous tuerai salopard ! »
Le chef : « Je viens de lui tiré une balle dans l’épaule. La prochaine fois que vous essayez de me baiser, ce sera entre les deux yeux. »
Tony : « … »
Le chef : « Si dans 30 minutes mes hommes ne m’ont pas confirmé la mort de Jack Bauer je tue votre femme. »

12 : 11 : 49…12 : 16 : 11 – Michelle pleure de douleur
12 – Tony grimace de désespoir
13 – Jack arrive bientôt au point de rendez-vous
14 – Alfred consulte les archives de la CTU par ordinateur

CTU, Los Angeles :
Chloé détecte quelque chose d’anormal sur son ordinateur. Elle appelle Erin Driscoll.
Erin : « Qu’est-ce qu’il y a ? »
Chloé : « C’est bizarre on dirait que quelqu’un consulte nos archives. »
Erin : « Et alors où est le problème ? »
Chloé : « Il faudrait avoir un accès de niveau 5 pour pouvoir faire ça. Et vous êtes le seule à en avoir un. »
Erin : « Qui d’autre avant moi avait cet accès ? »
Chloé : « Bill Buchanan. Mais il est mort. »
Erin : « … »
Chloé : « Madame Driscoll ? »
Erin : « … »
Chloé : « Vous pensez qu’ils piratent la cellule depuis le début ? »
Erin : « Pire Chloé je crois qu’ils nous surveillent. Et Gabe le savait. »
Chloé : « Mais comment ils peuvent avoir accès à nos bases de données ? »
Erin : « Gabe leur a tout donné. Les plans de la cellule, les codes d’accès… »
Chloé : « Il faudrait avertir le président. »

12 : 17 : 23 – Tony arrive au point de rendez-vous. Jack est déjà sur place.
Tony sort de sa voiture et se dirige vers Jack. Les deux hommes sont face à face.
Jack : « Tony qu’est-ce qui se passe ? »
Tony dégaine son arme et le pointe vers Jack.
Tony : « Je suis désolé Jack pardonnes-moi. »
Jack lève les bras et croise les doigts sur la tête.
Jack : « Tony qu’est-ce que tu fous ?! »
Tony : « Ils tueront Michelle si ne n’est pas toi qui meurt !! »
Jack : « Tony pose ton flingue !! »
Tony : « Je ne peux pas la perdre !! »
Jack : « Tony je peux les arrêter je sais où ils se planquent ! »
Tony : « Ca ne changera rien ! »
Jack : « Ecoutes-moi bordel ! Je suis sur une piste ! Ces mêmes hommes ont essayé de me tuer ! Ma fille a aussi été attaqué !! On a tous été attaqué y compris la cellule ! Bill Buchanan est mort Tony ! »
Tony est abasourdi par ce qu’il entend.
Jack : « Si tu me tue je ne pourrai pas les arrêté et d’autres mourront ! »
Tony se met à pleurer et la main qui tient le flingue de se met à trembler.
Jack : « Tony ! Toi et moi on peut encore la sauver ! Je t’en supplie ! Pose ton flingue !! »
Jack lie dans les yeux de Tony une lutte contre une cruelle décision.

Au loin, se trouve un sniper qui vise Tony. La voix de Jack se fait entendre sur son écouteur : allez-si.

Un coup de feu retentit…

La balle touche l’épaule de Tony et le déséquilibre. Jack fonce sur lui et le charge à terre.
Jack : « C’est fini Tony ! Calme toi ! »
Tony : « Non !! »
Tony se débat, toujours maintenu au sol.
Jack : « Tony c’est terminé !! »

Sous les yeux de Tony, plusieurs hommes se déploient autour de lui.
Jack : « Un médecin ! Vite ! »

12 : 22 : 14
Centre des opérations de la région de Nord-Ouest :
Mike reçoit un appel de Jack. Il se dirige vers le président.
Mike : « Monsieur le président, Jack Bauer pour vous. »
Farell : « Merci Mike. Monsieur Bauer ? »
Jack : « C’est fait Monsieur le président. Tony a été arrêté. »
Farell : « Vous a t’il parlé de quelque chose ? »
Jack : « Oui Monsieur. Sa femme a été enlevée par ces même terroristes. Ils avaient pour mission de m’éliminer s’il voulait la retrouver vivante. Monsieur cela signifie qu’on touche au but. Mes hommes et moi allons immédiatement à l’entrepôt que la cellule nous a indiquée. »
Farell : « Très bien. Désormais votre mission comporte deux objectifs. Vous devez trouvez les neutraliser et récupérer la disquette. Si jamais les terroristes dévoilent la liste de nos agents au président russe, non seulement ils seront exécutés mais il faudra s'attendre à des représailles. Les russes déclareront la guerre. »
Jack : « Je ferais de mon possible Monsieur le président. »
Farell : « Je sais que vous le ferez. Bonne chance Monsieur Bauer. »
Jack : « Merci Monsieur le président. »

12 : 23 : 55 – Alfred consulte toujours les archives de la CTU
Le chef : « Qu’est-ce qu’il fout bordel ça fait déjà plus de 15 minutes ! »
Kalifa : « Il n’en est qu’à la moitié de son ultimatum. J’ai vu Jack Bauer à l’aéroport et je peux t’assurer qu’il est coriace. »
Le chef : « Oui bien justement ! C’est à ce moment là que t’aurait du le tuer ! »
Kalifa : « C’était le travail de tes hommes ! Pas le mien ! »
Alfred : « J’ai trouvé ! »
Le chef : « Qui ? »
Alfred : « Edgar Stiles. Il a quitté la cellule après la mort de sa mère. Il est l’agent qui a empêché la fusion de centrales nucléaires déclenchée par des terroristes il y a 2 ans. »
Le chef : « Tu as son adresse ? »
Alfred : « Oui la voilà. »
Le chef : « Très bien amenez-le moi ici. »
Kalifa : « Non attends ! Il faut qu’on parte d’ici. Si Tony n’atteint pas Bauer avant 15 minutes il nous trouvera et on va tous se faire coffrer ! »
Le chef : « Ca c’est moi qui en décide Serge! Si Bauer veut nous arrêter, mes hommes et moi on va l’attendre ! »
Kalifa : « Tu es fou ! »
Le chef dégaine son arme et le pointe sur le crâne de Kalifa.
Kalifa : « … »
Le chef : « Si tu as la trouille de rester ici, prends ton joujoux et démerdes-toi avec Edgar Stiles. Ta disquette ce n’est plus mon problème. Tu as l’adresse et tu t’y rends. »
Kalifa : « Vas au diable Wesker. »
Wesker (le chef des terroristes) baisse son arme et le range.
Kalifa prend son ordinateur et quitte l’entrepôt en tournant le dos à Wesker et tous ses hommes.

12 : 26 : 18 – Au point de rendez-vous de Tony :
Tony est soigné par un médecin. Jack se décide à l’interroger.
Jack : « Tony pourquoi Wayne Palmer t’a confié cette disquette ? »
Tony : « Wayne voulait connaître son contenu. Il avait besoin de moi pour décoder les fichiers. »
Jack : « Oui mais pourquoi toi ? Pourquoi pas un agent de la cellule encore en service ? »
Tony : « Apparemment il voulait tenir ça au secret. »
Jack : « Et il t’a dit comment il a eu ces données ? »
Tony : « Ces données étaient ultra-secrètes. Apparemment une taupe de la CTU a accédé au serveur de la NSA à l’aide de sa carte d’accès et a enregistré les données sur une disquette. »
Jack : « Gabriel Vorton… »
Tony : « Qui ? »
Jack : « Ce matin on a découvert que Gabriel Vorton complotait avec les personnes qui ont enlevés ta famille. C'est sûrement lui qui a piraté les données. Et Wayne le soupçonnait. Il a dû ensuite s'arranger pour mettre la main sur cette disquette. »
Tony : « Et alors qu'est-ce qu'elle contient ? »
Jack : « Le président m’a parlé d’une fuite à la NSA concernant la liste des agents américains infiltrés en Russie. »

12 : 28 : 16…12 : 33 : 20 – Tony soigné, la division le fait arrêter. Tom est envoyé dans un hôpital.
21 – Jack et son équipe arrive à l’entrepôt des terroristes
22 – 23 – Kalifa s’éloigne de l’entrepôt et échappe de peu aux autorités.

CTU, Los Angeles :
Chloé : « Madame Driscoll ! J’ai Jack en ligne ! »
Erin : « Jack où en est la situation ? »
Jack : « On est sur les lieux. »
Erin : « Très bien on coordonne tout d’ici. »
Jack : « Chloé ? »
Chloé : « Oui Jack ? »
Jack : « Envois le plan de l’entrepôt sur mon PDA. »
Chloé : « Attends une seconde…voilà c’est fait. »
Erin : « Jack n’oubliez pas que Michelle est peut-être à l’intérieur. »
Jack : « Je le sais Erin. »


12 : 34 : 09 - Centre des opérations de la région de Nord-Ouest :
Mike Novik : « Monsieur le président, la mort de Wayne Palmer est diffusé dans le monde entier. Les médias commencent à établir plusieurs rumeurs concernant les responsables de sa mort. »
Farell : « Je vais faire une conférence de presse. »

12 : 35 : 11 – CTU, Los Angeles :
Jack : « Les équipes d’assauts rejoignent leurs positions finales. On sera prêt d’ici 5 minutes. Où en êtes-vous de votre côté ? »
Chloé : « On coordonne les équipes de renfort, les plans de placement sont en ligne.
Jack : « Est-ce que les satellites sont en position ? »
Chloé : « Oui, ça fait 5 minutes qu’on surveille la zone mais il n’y a eu aucune activité. »


12 : 37 : 49
… : « Les équipes tactiques sont prêtes à partir sur vos ordres. »
Jack : « Ont-elles posées les charges sur la porte ? »
… : « Oui. »
Jack : « Messieurs, nous y allons. »
… : « Nous avons le feu vert ! Equipes A et B en position ! »

Dans le même temps à l’intérieur de l’entrepôt :
La porte d’entrée explose. Une voiture surgit et écrase l’un des gardes. Les forces armées se déploient à l’intérieur du bâtiment. La fusillade est enclenchée.
Alfred : « Go !Go !Go ! Allez ! Allez ! Allez ! »
Wesker : « Tuez-les !! »

Jack abat un homme. Puis un deuxième.

Wesker tue l’un des soldats sous les yeux de Jack. Jack lui tire dessus mais le manque.

Wesker se couvre.

Wesker : « Alfred !! Effaces les fichiers !! »

Deux soldats meurent. Les hommes de Wesker canardent tout ce qui bougent.

Jack surgit en force et abat un autre homme.

Les forces armées prennent le dessus et tuent le reste des hommes. Alfred est touché.

Wesker s’échappe et court vers la salle de Michelle.

Jack : « Arrêtez de tirer !! C’est dégagé !! »

Jack distinguent Alfred. Se dernier rampe sur le sol, les mains couvertes de sang. Il tente d’appuyer sur l’un des boutons de son ordinateur.

Jack : « Ne bougez plus !! »

L’un des hommes de Jack le frappe à terre. Alfred est immobilisé au sol.

Jack : « Aucun signe de Kalifa ! Contrôlez le périmètre ! »
… : « Equipe une et deux, entrez. »

Jack se dirige vers l’ordinateur d’Alfred.

Les hommes inspectent tous les recoins de l’entrepôt.

L’un des soldats : « Ne bougez plus !! »

Jack se retourne et pointe son regard au loin. Il distingue Michelle. Wesker la tient en otage.

Deux autre soldats ainsi que Jack se déploient face à Wesker.

Jack : « Lâches-la !! »

Wesker : « Baissez-vos armes ! »

Le visage de Jack devient pâle à la seconde où il découvre celui de Wesker. Jack le connaît.

Jack : « Frank ?! »

Les hommes de Jack distinguent l’arme pointée vers Michelle dans l’une des mains et un détonateur dans l’autre main.

Frank Wesker : « Je n’ai pas eu l’occasion te dire merci pour avoir buté Drazen. C’était vraiment un enfant de putain ! »

Jack : « Frank c’est terminé ! »

Jack remarqua que le détonateur est relié à du C4 placé près d’un tonneau explosif.

Wesker : « Maintenant tu n’a que deux options Jack. Ou tu ordonnes à tes hommes de me laisser sortir d’ici ou nous mourrons tous. »

Jack se retrouve dans une situation très délicate.

Contre toute attente, Michelle sort délicatement un stylo (celui que son fils Tom avait gagné à la fête foraine) de l’une de ses manches sous les yeux de Jack.

Jack lui fait signe de la tête.

Michelle plante le stylo sur la main de Wesker qui tient le détonateur.

Wesker lâche le détonateur.

Michelle lui balance un coup de coude dans l’estomac. Elle se détache de Wesker et se balance au sol.

Wesker pointe rapidement son arme vers Jack.

Jack tire avant lui et le tue, une balle en pleine poitrine.

Wesker s’écroule au sol.

Jack se précipite sur Michelle.
Jack : « Désamorcez le C4 ! Michelle ça vas ? »
Michelle : « Oui oui ça vas. Où est Tony ? »
Jack : « Lui et Tom vont bien ne t’inquiètes pas pour eux. C’est fini. »
Jack lui montre un large de sourire. Michelle fait de même.
Jack : « Vous vous en êtes bien sorti. »

… : « C’est bon Jack, le C4 est déconnecté ! »

L’un des soldats se dirige vers Jack.
Le soldat : « Jack on a un problème. »
Jack : « Quoi ? »
Le soldat : « On a pas trouvé la disquette. »
Jack : « Merde ! »


12 : 49 : 14…12 : 53 : 56 – Michelle soignée, elle est envoyée à l’hôpital où se trouve Tom
58 – Tony arrive bientôt à la CTU
59 – 60 – Jack consulte l’ordinateur d’Alfred

Jack : « Chloé tu me reçoit ? »
Chloé : « Oui Jack. »
Jack : « Je suis sur un ordinateur. Ils étaient en train de consultés les archives de la CTU. Il faut que je vérifie si ils se sont arrêtés sur un nom. »
Chloé lui donne la manipe à suivre.
Jack : « Mon dieu… »
Chloé : « Quoi Jack ? »
Jack : « La recherche s’est arrêtée sur Edgar Stiles. »
Chloé : « Edgar ?! Mais il ne travaille plus à la cellule depuis 2 ans ! »
Jack : « Chloé réfléchit. La disquette est cryptée. Edgar est le plus compétent de l’extérieur qui pourrait la décrypter. »
Chloé : « Et merde c’est pas vrai ! Pour ça il faudrait pirater le système de décryptage de la CTU. Et j’ai appris à Edgar comment le faire. »
Erin fixe Chloé d’un air menaçant.
Chloé : « C’est lui qui me l’a demandé ! »
Erin : « Jack vous devez trouvé Edgar avant qu’ils ne l’atteignent. »
Jack : « On va se rendre chez lui Erin. »

12 : 56 : 41 - Centre des opérations de la région de Nord-Ouest :
Mike reçoit un appel de la CTU. Erin lui fait le rapport de la situation. Mike avertit le président.
Mike : « Monsieur le président, l’assaut mené par Jack Bauer a été un succès. »
Farell : « Mais ? »
Mike : « Et bien Monsieur il faut voir le revers de la médaille. La disquette n’a pas été retrouvé. »

· Jack et ses hommes se dirigent vers l’appartement d’Edgar
· Michelle se retrouve avec Tom à l’hôpital
· Edgar est dans son appartement. Il regarde la télé assis sur un fauteuil.
On sonne à sa porte. Edgar se lève se dirige vers la porte d’entrée.
Il ouvre la porte.
Edgar : « Bonjour Monsieur c’est pour quoi ? »
Kalifa : « Nous allons avoir un entretien vous et moi. »
Kalifa assomme Edgar d’un coup de poing.

12 : 59 : 57
58
59
01 : 00 : 00

_________________


Uploaded with ImageShack.us


Dernière édition par Day24 le Lun 28 Avr 2008 - 18:26; édité 10 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6698
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Ven 18 Mai 2007 - 14:06    Sujet du message:
Répondre en citant

Je vois que tu as des idées ! Very Happy

T'en a déja écris combien ? Et tu va faire les 24 ?

En tout cas comme pour GP_Alex, je vais essayer de me mettre à lire ça ce soir ou demain et je te dirais ce que je pense Smile
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Ven 18 Mai 2007 - 15:49    Sujet du message:
Répondre en citant

Ok merci Mr. Jack.

Pour info, j'ai rédigé une dizaine d'épisodes mais disons que les prochains ne sont pas encore vraiment au point. Le 4ème est déjà en préparation.
_________________


Uploaded with ImageShack.us


Dernière édition par Day24 le Ven 18 Mai 2007 - 22:07; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Ven 18 Mai 2007 - 22:04    Sujet du message:
Répondre en citant

J'ai bientôt terminé le quatrième Wink
_________________


Uploaded with ImageShack.us


Dernière édition par Day24 le Ven 31 Aoû 2007 - 19:57; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chandly
Meilleur(e) ami(e) de Kim
Meilleur(e) ami(e) de Kim


Inscrit le: 19 Mai 2007
Messages: 15

 Message Posté le: Sam 19 Mai 2007 - 11:53    Sujet du message: bonjour
Répondre en citant

salut day24! cest chandly un fan de 24 depui pas tres lontem mai je trouve ke té troi premiers episodes sont bien en particulier le 1 et 3 jatten le 4 avec impatience Very Happy
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Sam 19 Mai 2007 - 12:47    Sujet du message:
Répondre en citant

EPISODE 04 : 13H - 14H

Tom dort dans son lit. Les agents de la division demandent à Michelle de sortir un instant de la chambre.
Michelle : « Que se passe t’il ? »
Un des agents : « Nous avons Tony en ligne. Il veut vous parler. »

01 : 02 : 00 – Appartement d’Edgar :
Edgar gît sur le sol.
Kalifa se dirige vers un bureau et balance brusquement les affaires d’Edgar par terre. Il y branche son ordinateur portable et l’allume. Il déplace ensuite le corps d’Edgar vers la chaise du bureau et le fait asseoir en l’attachant face à l’écran.
Son téléphone sonne et il répond.
Kalifa : « Oui ? »
Une voix masculine répond.
… : « Où en êtes-vous Serge ? »
Kalifa : « La disquette a été cryptée par un logiciel du gouvernement. »
… : « Cryptée ? Par qui ? »
Kalifa: « La CTU. Leurs agents nous persécutent depuis mon arrivée à Los Angeles. »
… : « Ils vous ont repérés ?»
Kalifa : « Pas encore je… »
… : « Ce qui vous donne une dernière chance. Vous avez 1h pour décrypter cette disquette. Sinon vous perdrez bien plus que de l’argent. »

01 : 05 : 07 - Centre des opérations de la région de Nord-Ouest :
Le président américain William Farell termine sa conférence de presse. Il reçoit ensuite un appel de Michelle Dessler. Cette dernière lui demande de relâcher Tony Almeida en échange de leur aide pour résoudre cette affaire.
Michelle Dessler : « Monsieur le président Tony et moi sommes près à réintégrer la CTU. Bien sûr ce ne sera que temporaire. »
Farell : « Très bien. Je rétablis vos fonctions mais vous travaillez sous mon autorité est-ce clair ? »
Michelle : « Très clair Monsieur. »
Farell : « Je vais informer Erin Driscoll de votre réintégration. Merci Madame Dessler. »

01 : 07 : 58 – Jack et son équipe sont toujours en route et arrivent bientôt à l’appartement d’Edgar. Jack reçoit Chloé en ligne.
Chloé : « Jack nous venons d’identifier l’homme en question. Il s’appelait…
Jack Bauer : « Frank Wesker. »
Chloé : « Tu le connaissais ? »
Jack : « On a servi sous la même arme au Kosovo pour l’Opération Crépuscule. »
Chloé : « La mission qui consistait à éliminer Victor Drazen ? »
Jack : « C’est ça. Mais je crois que ce n’a aucun rapport avec cette affaire. Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi un pure patriote comme lui travaille avec des terroristes russes. »
Chloé : « Tout ce qu’on sait, c’est qu’il a été récemment en contact avec Kalifa. »
Jack : « Ok…envoie moi les informations sur mon PDA. »
Chloé : « Ok. Jack je voulais te dire aussi que Tony et Michelle viennent d’être réintégrer à la cellule. Il vont vous suivre à l’appartement d’Edgar. »
Jack : « Compris. »




01 : 10 : 44…01 : 15 : 33 – Kalifa insère la disquette dans son ordinateur
34 – 35 – 36 Tony, Michelle ainsi que Jack se rendent à l’appartement d’Edgar.

Edgar est réveillé par un coup derrière la tête.

Kalifa : « On se réveille Monsieur Stiles. »
Edgar : « Qui êtes-vous…qu’est ce que vous me voulez ?! »
Kalifa : « Je sais tout sur vous Monsieur Stiles. Vos compétences, la raison pour laquelle vous avez quitté la cellule… »
Edgar : « … »
Kalifa : « J’ai fait appel à vous…parce que…( Kalifa appuie sur la touche « Entrée ») ces informations sont cryptées. Et je suis sûr que vous reconnaissez la signature n’est-ce pas ? »
Edgar reconnaît le style de cryptage qui est celui de la CTU.
Edgar : « C’est quoi ces informations ? »
Kalifa : « Qu’est-ce que ça peut bien vous faire ?! »
Kalifa pointe le canon de son silencieux sur la tempe d’Edgar.
Kalifa : « Je vous donne 1h pour la décrypter. D’ici là si ce n’est pas fait, vous rejoindrez votre mère. »

01 : 19 : 01 – Jack et son équipe arrive devant l’immeuble.
Jack contact Tony.
Jack : « Tony c’est Jack. Nous sommes arrivés. Tu est en route ? »
Tony : « Oui j’arrive avec Michelle. Kalifa sait qu’on va le localisé ? »
Jack : « Je ne penses pas non. La police vient d’établir un avant-poste. Ils cernent les lieux sans qu’on puisse les voir. Chloé je veux que tu surveilles l’image satellite. Regardes qui sort et entre de l’immeuble et envoie toutes les informations à la police tu as compris ? »
Chloé : « J’examine les données. Jack il y a un véhicule qui s’approche de vous. L’image thermique montre que deux personnes sont à l’intérieur. »
Jack : « Tony c’est vous ? »
Tony : « Non Jack on n’y est pas encore. On ne sera là que dans 10 minutes. »
Chloé : « Jack le véhicule arrive dans 30 secondes. »
Jack : « Ok on va l’intercepté. »

01 : 20 : 13 – CTU, Los Angeles :
Chloé : « Merde… »
Erin : « Qu’est-ce qui passe Chloé ? »
Chloé : « On dirai que j’ai vu juste. Edgar commence à pirater le système de décryptage. »
Erin : « Vous pouvez l’en empêcher ? »
Chloé : « Oui mais pour cela il faut que j’installe un logiciel de protection avancée. »
Erin : « Ca va prendre combien de temps ? »
Chloé : « Plusieurs minutes. »
Erin : « Jack ? »
Jack : « Oui Erin ? »
Erin : « Vous êtes arrivés trop tard. Kalifa est déjà dans l’immeuble. Il se sert d’Edgar pour pirater notre système de décryptage. »
Jack : « C’est pas vrai merde…Erin on vient d’intercepter le véhicule. C’est un jeune couple un homme et une femme qui connaissent Edgar et il se rendaient chez lui pour déjeuner. »
Erin : « Jack si ils n’y vont pas ça va paraître bizarre. Kalifa saura qu’il a été repéré. »
Jack : « … »
Erin : « Jack ? »
Jack : « Il y a peut-être une solution. »

· Edgar établit une manipe pour activer le programme de décryptage
· Chloé essaye de contrecarrer Edgar et active l’installation du logiciel


01 : 22 : 46…01 : 26 : 57 – Tony et Michelle arrivent bientôt à l’appartement d’Edgar
58 – 59 – Kalifa surveille Edgar, le silencieux à la main

Jack explique la procédure à son équipe.
Jack : « Baker et son équipe dirigent l’opération de derrière l’immeuble. Il agira sur notre ordre. La police bloque l’accès ici, ici et ici. On a des tireurs sur le toit. Personne ne bouge sur mon ordre. N’oubliez pas que je veux Kalifa vivant c’est compris. »


01 : 29 : 56 – Tony et Michelle arrive à leur devant l’immeuble.
Tony : « Jack on en est où ? »
Jack : « On a investi les immeubles autour de lui. Il y a des tireurs sur le toit. »
Tony : « Le téléphone ? »
Jack : « On n’a pas brouillé le secteur. C’est trop risqué. »
Tony : « Et les infrarouges ? »
Jack : « On ne peut pas traverser les murs. »
Tony : « On n’a donc aucun moyen de surveiller Kalifa. »
Jack : « Si il en y un… »
Tony : « Quoi ? »
Jack : « Michelle ! »
Tony : « Qu’est-ce qu’il y a Jack ? »
Jack : « Venez il faut que je vous parle. »

Jack met Erin en ligne et leur expose sa solution : il propose à Tony et à Michelle de se faire passer pour le couple qui devait déjeuner chez Edgar.
Erin : « Jack c’est impossible. Kalifa connaît Michelle. Il l’a vue lorsqu’elle était détenue à l’entrepôt. »
Michelle : « Non Erin. Kalifa ne m’a pas vu à l’entrepôt. »
Erin : « Oui mais il s’est peut-être déjà renseigné sur vous ! Et Tony ? Non c’est trop risqué. »
Jack : « Erin on peut encore contrôler tout ça. »
Erin : « Jack ! Même si Kalifa n’a jamais vu leurs visages rien ne nous assure qu’il ne les tuera pas ! »
Jack : « Je sais Erin. Mais c’est la seule solution. »
Erin : « … »
Jack : « Erin ? »
Erin : « Très bien allons-si. »

01 : 32 : 48 – CTU, Los Angeles :
Erin : « Où est-ce qu’on en est ? »
Chloé : « J’ai bientôt fini. »

Michelle enlève le bandage qui couvre son épaule et met une nouvelle veste pour cacher le pansement.
Jack dispose des caméras cachés et des écouteurs sur les vêtements de Tony et de Michelle.

01 : 36 : 50 - Centre des opérations de la région de Nord-Ouest :
Mike : « Monsieur nous sommes entièrement synchroniser sur ce qui se passe avec la CTU. »
Farell : « La vie de nos agents et de nos concitoyens amérinains dépendent d’eux désormais. »

01 : 37 : 25…01 : 42 : 11 – L’écran d’Edgar indique que le décryptage va bientôt prendre fin
12 – Jack suit le parcourt de Michelle et de Tony sur un moniteur
13 – 14 – Michelle et Tony sont entrés dans l’immeuble et prennent l’ascenseur jusqu’au 7ème étage.

Dans l’appartement d’Edgar :
Kalifa regarde par la fenêtre et surveille tous ce qui bouge mais il ne remarque rien.

Edgar : « Merde ! » Chloé a réussi à installer le logiciel avant que le décryptage se termine.
Kalifa : « Qu’est-ce qui se passe ? »
La porte sonne. La sonnerie détourne l’attention de Kalifa.
Kalifa : « Qui est-ce ? »
Edgar ne dit rien.
Kalifa : « Vous attentiez quelqu’un ? »
La porte sonne à nouveau.
Edgar : « C’est un couple d’ami qui devait…qui devait déjeuner ici. »
Kalifa se dirige vers la porte d’entrée et regarde à travers la visière. Il distingue deux personnes (Tony et Michelle, le sourire au lèvre , qui se portent en couple).
Edgar : « S’il vous plaît. Laissez-moi les faire partir je ne dirai rien. »
Kalifa : « Non vous allez les faire rentrer au contraire. »
Edgar : « Laissez-les partir ils n’ont rien avoir avec tout ça. »
Kalifa : « La ferme ! Je vais vous détacher. Au moindre geste brusque je vous tue. »

Kalifa détache Edgar et se positionne près de la porte d’entrée de façon à être invisible lorsque Edgar ouvrira la porte.

Kalifa pointe son silencieux sur la tête d’Edgar.

La porte sonne une 3ème fois.

Edgar ouvre.

La stupéfaction est tellement forte qu’Edgar est sans voix.
Michelle : « Bonjour Edgar. »
Michelle fait la bise à Edgar.
Tony : « On est retard désolé. Tu vas bien ? » Toujours avec le sourire.
Edgar sourit à son tour.
Edgar : « Ce n’est pas grave entrez. »

Jack : « Ca y est. J’ai un visuel de l’appartement. Mais aucun signe de Kalifa. »

Michelle franchit la première le seuil de la porte.
A la seconde où Tony le franchit à son tour, Kalifa le frappe par derrière. Tony s’écroule.
Michelle : « Tony ! »
Kalifa : « Ne bougez pas ! » Kalifa pointe son arme aléatoirement sur Michelle et Edgar. La panique le submerge.
Kalifa : « Reculez ! Toi debout les mains sur la tête ! »
Tony se lève. Kalifa le pousse violemment vers Michelle.

Jack : « J’ai Kalifa en vue ! Je répète ! J’ai Kalifa en vue ! »

Kalifa pointe son arme vers Edgar.
Kalifa : « Donnez-moi leur noms Monsieur Stiles. »
Edgar reste sans voix.
Kalifa : « Je veux leur noms !! »

Tout à coup, l’ordinateur émet un son d’avertissement. Kalifa se retourne vers l’écran et lit : échec du décryptage.

Tony charge Kalifa et le bouscule contre la porte. Un tire retentit et frôle Edgar. Ce dernier met Michelle à terre.

Tony frappe Kalifa à la tête de plusieurs coup de poings et tente de faire lâcher son arme.

Kalifa balance un coup de genoux sur Tony et pousse sur ces appuis pour le bousculer jusqu’à la fenêtre qui se brise sur l’impact.

Jack : « Tirez dès que vous avez Kalifa en vue ! » Une voix retentit dans l’oreillette de Jack.
Tony nous gêne. Kalifa est hors d’atteinte.

Jack : « Tony ! Décales-toi ! »

Tony balance un coup de tête et un coup de pied qui écarte Kalifa. Ce dernier pointe rapidement son arme sur Tony.

Jack : « Tony baisses-toi ! »

Michelle : « Non !! »

Kalifa tire.

Tony se baisse et évite la balle qui explose la fenêtre.

Cible en vue. Je tire.

Un autre coup de feu plus bruyant retentit…

Kalifa est touché à l’épaule. Il s’écroule et lâche son arme une fois au sol.

Tony se précipite sur l’arme et la ramasse.

Tony : « Kalifa est à terre ! Je répète ! Kalifa est à terre ! Que les renforts entrent ! J’ai besoin d’un médecin ! »

Les renforts entrent dans le bâtiment et prennent l’escalier jusqu’au 7ème.

Jack soupire de soulagement.

01 : 50 : 18…01 : 54 : 42 – Kalifa est assis sur un fauteuil, menotté
43 – Jack entre dans l’appartement
44 – 45 – le président attend le résultat de l’opération

Centre des opérations de la région de Nord-Ouest :
Mike se dirige vers le président et lui donne le rapport de la situation.
Mike : « Monsieur l’opération menée par Jack Bauer a été un succès. Serge Kalifa a été arrêté vivant et nous avons récupérer la disquette. »
Farell : « A t’on vérifié son contenu ? »
Mike : « Non pas encore. La CTU y travaille. »
Farell soupire de soulagement.
Farell : « Merci Mike. »

CTU : Los Angeles
Chloé : « Félicitations Madame Driscoll. »
Erin : « S’il vous plaît Chloé. Appelez-moi Erin. »
Chloé : « Très bien Madame…Erin. »
Erin reçoit un appel du président.
Erin : « Monsieur le président ? »
Farell : « Erin je tiens à vous féliciter vous et toute votre équipe. L’opération a été d’une efficacité incontestable. »
Erin : « Je vous remercie Monsieur. Mais tout ça n’est malheureusement pas fini. Il ne faut pas exclure le fait que les personnes qui ont engagé Kalifa ne s’arrêteront pas là. »
Farell : « Il faut que Kalifa nous dise tout ce qu’il sait. Employez tous les moyens pour le faire parler. »
Erin : « Très bien Monsieur. »

01 : 58 : 34 – Dans l’appartement :
Plusieurs agents analysent l’ordinateur de Kalifa.
Jack : « Tony où est-ce qu’on en est ? »
Tony : « Ils sont en train de relever les empreintes sur l’ordinateur de Kalifa. »
Jack : « Très bien. Assures-toi que personne ne lui donne quelque chose contre la douleur. Toi et moi on va l’interroger. »
Jack et Tony s’approche de Kalifa.

· Jack fixe de près Kalifa
· Michelle surveille de près l’interrogatoire de Jack
· Edgar vient s’expliquer devant le vrai couple


Jack : « Mon nom est Jack Bauer. Je suis un agent fédéral de la CTU. »
Kalifa : « Je sais qui vous êtes. »
Jack : « Et vous pour qui travaillez-vous ? »
Kalifa : « … »
Jack frappe Kalifa d’un énorme coup de poing.
Tony : « Eh ! qu’est-ce qui te prends ! »
Jack tient Kalifa par le coup et sert les doigts de plus en plus fort.
Tony : « Jack ! Calmes toi ! » Tony tente d’écarter Jack. »
Jack : « Laisses-moi Tony ! »
Tony : « Ca vas maintenant ! Ok ?! »
Jack : « C’est enfoiré a tiré sur ma fille et tu veux que je restes calme ! »
Jack se retourne vers Kalifa et se rapproche de lui.
Jack : « Ecoutez-moi bien. A chaque fois que je vous regarde, je me retiens de ne pas vous briser le cou. Alors pour la dernière fois : pour qui travaillez-vous ?! »
Kalifa reste sans voix mais semble décidé à parler.

Kalifa : « Je travaille pour Wayne Palmer. »


01 : 59 : 57
58
59
02 : 00 : 00

_________________


Uploaded with ImageShack.us


Dernière édition par Day24 le Lun 28 Avr 2008 - 18:27; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Sam 19 Mai 2007 - 18:41    Sujet du message:
Répondre en citant

Pour ceux qui ont lu, j'espère que les 4 premiers épisodes vous ont plu. Je prépare le cinquième mais ça me prendra un peu plus de temps.

Et pour ceux qui débute la lecture : ENJOY !

S'il vous plait, n'hésitez pas à me donner vos avis.
_________________


Uploaded with ImageShack.us
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chandly
Meilleur(e) ami(e) de Kim
Meilleur(e) ami(e) de Kim


Inscrit le: 19 Mai 2007
Messages: 15

 Message Posté le: Dim 20 Mai 2007 - 8:14    Sujet du message:
Répondre en citant

franchement j'adore lépisode 4 ,ca bouge bien c' est rythmé et biensur le rebondissement de la fin met en haleine.Je n'ai kun mo a dire:LA SUITE!! Very Happy
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Dim 20 Mai 2007 - 10:14    Sujet du message:
Répondre en citant

Merci chandly ça me fait plaisir Very Happy.
_________________


Uploaded with ImageShack.us
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Jeu 24 Mai 2007 - 8:47    Sujet du message:
Répondre en citant

L'épisode 5 arrive bientôt. Je pense mettre une sorte de preview avant de le diffuser.

Wait and see... Wink
_________________


Uploaded with ImageShack.us
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kiefer-Bauer
Cougar déchaîné
Cougar déchaîné


Inscrit le: 10 Déc 2005
Messages: 809
Localisation: Pandora

 Message Posté le: Jeu 24 Mai 2007 - 11:33    Sujet du message:
Répondre en citant

Je me suis amusée à lire ta fan fic hier et je dois dire que j'ai bien aimé .. c'est plaisant.. enfin t'as pa mal d'idées et c'est sympa !

J'ai bien aimé le 4 en particulier avec du rythme et le ti " cliff " final: j'attends le 5 avec impatience ! Mr. Green

Enfin merci aussi de la présentation et tout car c'est pas facile de faire une fan fic, j'ai voulu en faire une à un moment mais non car j'avais pas trop le courage... donc bonne continuation Wink


Il arrivera quand le zod 5 ? Enfin une tite idée de la date ? Car suis en pleine révisions pour mes partiels donc lors d'une tite pause, un ti moment de détente, ca serait sympa de lire le zod ! Laughing
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Day24
Taupe de la CTU
Taupe de la CTU


Inscrit le: 02 Jan 2006
Messages: 452

 Message Posté le: Jeu 24 Mai 2007 - 16:12    Sujet du message:
Répondre en citant

Bon. Il n'y aura pas de preview du prochain épisode comme je l'avai prévu. Mais j'ai encore mieux...L'EPISODE LUI-MEME. Le voici en chair et en os.

Merci Kiefer-Bauer pour ton avis Very Happy . Moi aussi je suis en pleine révision de partiels Sad . Je suis sûr que tu choisira un excellent moment de repos pour le lire.

Un grand merci à tous ceux qui me soutiennent Wink .

Now please, enjoy the next episode of twenty four.

EPISODE 05 : 14H - 15H

Appartement d’Edgar :
Tony : « Quelqu’un ici ! Vite !! »
Deux hommes de l’équipe de la CTU pointent leur arme sur Jack.
… : « Monsieur Bauer ! Lâchez votre arme ! »
Un canon vient s’écraser brusquement sur la tempe de Kalifa.
Jack : « Vous me mentez !! »
Kalifa : « Contactez Wayne Palmer ! Il vous dira tout ! »
Jack : « Wayne Palmer est mort !! »
Kalifa : « Quoi ?! »
Jack : « Vous avez orchestré son assassinat ! Je vais vous le faire payer !! »
… : « Lâchez votre arme ! Ou nous serons obligés de faire feu !! »
Kalifa : « Je n’ai rien avoir là-dedans ! Allez plutôt vider votre chargeur sur Frank Wesker ! Il a engagé un tueur professionnel nommé Karl Chostakovitch. C'est sûrement lui qui l’a tué ! »
… : « Monsieur Bauer vous nous laissez pas le choix ! Dans 3 secondes nous ferons feu ! Un ! »
Jack n’entend même pas le décompte. Ses yeux bouillonnants fixent le visage terrifié de Kalifa.
… : « Deux ! »
Tony : « Non attendez ! Jack poses ton arme ! »
La voix de Tony résonne dans les oreilles de Jack qui retourne sa tête et découvrit les deux hommes armés prêts à tirer.
Tony : « Calmes toi. Découvrons ce qu’il se passe Jack. Il faut que tu baisses ton arme. »
Jack baisse son arme lentement. Kalifa soupire de soulagement.
Jack : « Si vous travaillez pour lui, pourquoi les hommes avec qui vous complotiez l’on tué ?
Kalifa : « J’avais tout arrangé avec Wayne. Il devais me remettre la disquette. Mais quand mes employeurs ont su qu’il nous a tourné le dos en la donnant à un agent de la cellule, ils sont devenus fous de rage. Frank Wesker a donc engagé Karl pour forcer Wayne à nous dire à qui exactement il l’avait confié. Je n’ai rien pu faire à ce moment là. Jamais je n’aurai cru imaginer que Frank Wesker ordonnerait l’assassinat du directeur de campagne du président ! Il n'était jamais question de le tuer ! »
Jack : « Donc vous et Frank Wesker travaillez pour lui. Mais en quoi la donner à Tony présentait une menace pour vous ?! »
Kalifa : « Cette disquette…C’est la boîte de Pandore. Il ne vaudrait mieux pas que vous sachiez ce qu’elle contienne. »
Tony : « Quoi ?! Vous savez…Vous savez de quoi il s’agit ?! »
Kalifa : « Votre question ne devrait même pas être posée Monsieur Almeida ! Nous n’avons pas enlever votre femme et votre fils pour… »
Tony : « Ca va j’ai compris ! »
Jack : « Attends une seconde Tony. Tu m’a dit que Wayne ne savait pas ce qu’elle contenait et qu’il te la confié pour la décrypter. »
Kalifa : « Faux. J’aurais très bien pu la décrypter moi-même. Wayne le savait et il vous la confié Monsieur Almeida parce qu’il vous faisait plus confiance à vous qu’à moi. »
Jack : « Serge…Dîtes moi ce qu’elle contient. Ce qu’une question de temps avant que la cellule la décrypte. Et je vous conseille de ne pas m’en faire perdre. »
Kalifa prit quelques secondes de réflexion. Puis il hocha de la tête.
Kalifa : « D’accord… »

Un coup de feu retentit.

Jack : « Tony ! Non !! »
Jack fonce sur Tony et le charge violemment à terre.

Kalifa est touché à la poitrine.

Les deux hommes prennent le relais en aidant Jack à immobiliser Tony au sol.

Jack se précipite ensuite sur Kalifa. Il souleva lentement sa tête de ses mains.

Jack : « Regardez moi ! Que contient cette disquette ? S’il vous plaît dîtes moi ce qu’elle contient ! »
Kalifa : « Jack…Je…Je suis désolé pour votre fille…Je… »
Jack vérifie son pouls.
Jack : « Il est mort ! Merde ! »


CTU, Los Angeles :
Le téléphone du bureau de Chloé sonne. Elle décroche.
Chloé : « Chloé O’Brian. »
Jack : « Chloé Jack ! Tu en es où avec la disquette ?! »
Chloé : « Je suis désolé Jack mais ça va prendre beaucoup plus de temps que prévu. Mais j’ai repéré la signature de la disquette. Ce n’est pas Gabe Vorton qui a piraté le serveur de la NSA. »
Jack : « Qui est-ce ? »
Chloé : « Natacha Grenko. Une ex-employée ici. Elle travaillait à la Com. »
Jack : « Tu as son adresse ? »
Chloé : « Oui. Je t’envois les infos sur ton PDA. »
Jack : « Ok merci Chloé. »
Erin Driscoll intervient rapidement et arracha le téléphone des mains de Chloé.
Erin : « Jack je viens d’apprendre ce qu’il s’est passé. Comment avez-vous pu le laissez faire ça ?! »

· Jack : « Il nous a pris par surprise Erin. Je n’ai rien pu faire. »
· Tony, menotté au poignet, est escorté de l’appartement

02 : 11 : 30…02 : 16 : 09 – Chloé travaille toujours sur le décryptage de la disquette
10 – Le visage de Kalifa est recouvert
11 – 12 – Jack est dépassé par les événements

Edgar : « Je veux venir moi aussi. »
Michelle : « Edgar tu n’a pas été officiellement réintégré. »
Edgar : « Je m’en fiche il faut que je retourne là-bas. Je n’ai pas envie de rester ici les bras croisés en attendant que ça se passe. »
Jack intervient.
Jack : « Edgar tu ne travaille plus à la cellule depuis deux ans. »
Michelle : « Jack ! Où emmène t’il Tony ?! »
Jack : « A la cellule. Il est sous arrêt. Je suis désolé Michelle. Je comprends qu’il ai agit par vengeance. Je sais ce que sait… »
Edgar : « Heu…Ecoutez…Je ne voudrais pas vous déranger mais…Je vous demande simplement de me faire confiance. Je m’en sortirais. S’il vous plaît Jack, demandez à Driscoll de me réintégrer. »

02 : 18 : 02 - Centre des opérations de la région de Nord-Ouest :
Farell est en ligne avec Erin Driscoll.
Farell : « Vous me dîtes que Wayne Palmer était impliqué ?! »
Erin : « Monsieur nous ne savons toujours pas qui a réellement planifié les actions de Kalifa. Mais nous sommes sous le point d’arrêter la personne qui a piraté le serveur de la NSA. Il s’agissait d’une ex-employée ici à la CTU. »
Farell : « Oui je viens de lire le rapport. Natacha Grenko…Très bien. Merci Erin. Nous soulevons toujours l’hypothèse qu’elle a enregistré les noms de nos agents infiltrés en Russie. Rappelez-moi dès que vous avez décrypté la disquette. » Le président raccroche.


Jack reçoit les informations de Natacha Grenko sur son PDA.
Licenciée il y a 1 ans. La trentaine, blonde, les yeux bleus, célibataire…
Jack : « Ok. Elle habite dans une maison à 5 kilomètres de là où nous sommes. On s’y rend maintenant. »
Alors que Jack s’apprête à partir, Jack aperçoit un fourgon blindé sur lequel est inscrit « FBI » et qui se gare près de l’immeuble.

CTU, Los Angeles :
Le téléphone du bureau d’Erin Driscoll sonne. Elle répond.
Erin : « Erin Driscoll. »
Jack : « Erin c’est Jack. Le FBI est ici. Tu en a été informé ? »
Erin : « Non je…je n’était pas au courant. »
Une équipe d’intervention sort du fourgon avec un homme habillé en costume cravate. Ce dernier se dirige vers Jack.
Jack : « Erin restez en ligne. »
L’homme sort son insigne et se présente.
… : « Agent spécial Hal Wart. FBI. »
Jack : « Jack Bauer CTU. »
Hal : « Nous avons été informé de la situation et … »
Jack lui coupe la parole.
Jack : « Par qui ? »
Hal : « Je n’ai pas à vous répondre et vous le savez bien. »
Jack : « Si justement nous sommes en pleine crise. Je veux savoir quelles sont vos sources. »
Hal : « C’est confidentiel. Je suis désolé. »
Erin : « Jack passez-le moi. »
Jack : « J’ai Erin Driscoll en ligne. Elle veut vous parler. » Jack donne son téléphone portable à Wart.
Erin : « Agent Wart ici Driscoll je dirige la CTU. Vous comprenez bien que ceci nous paraît louche vu la situation. »
Hal : « Je comprends bien Madame et c’est pour ça que nous sommes là. Nous sommes venus vous aider. Mes hommes vont prendre le relais. Ils vont inspecté en long et large chaque recoins et chaque bâtiment, interroger les voisins et… »
Erin : « Monsieur Wart comprenez-bien que la CTU est sur l’affaire et que nous sommes sous l’entière autorité du président. »
Hal : « Je le sais Madame. »
Erin : « Vous poursuivrez cette affaire avec Jack et vous serez sous ces ordres. C’est à prendre ou à laisser. »
Hal : « Cela me convient. »
Erin : « Passez-moi Jack Bauer s’il vous plaît. »
Wart passe le téléphone à Jack. Et avec un large sourire il lui dit :
Hal : « On dirait que c’est vous le patron. »
Jack : « Erin ? »
Erin : « Jack je sais que ça ne va pas vous plaire mais Wart va travaillé avec vous. Il sera votre coéquipier jusqu’à la fin de cette crise. »
Jack : « Très bien. »

Tout à coup, le téléphone de Kalifa sonne.

Un des hommes de l’équipe se précipite vers Jack.
… : « Jack ! »
Jack : « Qu’est-ce qu’il y a ? »
… : « On a un appel du portable de Kalifa. »
Jack : « Ok mettez-le sur écoute et passez le moi. »

L’équipe met le téléphone sur écoute. Jack prend l’appel.

Jack : « Allô ? »
Une voix trafiquée répond.
… : « Je veux parler au président. »
Jack : « Qu’est-ce que vous voulez ? »
… : « Je vous conseille de ne pas discutez. Mettez moi en contact avec le président tout de suite. »

02 : 26 : 09 – Centre des opérations de la région de Nord-Ouest :
Farell reçoit un appel de Bauer.
Farell : « Oui ? »
Jack : « Monsieur le Président ici Jack Bauer. J’ai un appel pour vous provenant du portable de Kalifa. La personne veut absolument vous parler. »
Farell : « Pouvez-vous le tracer ? »
Jack : « Non l’appel est fait à partir de multiples relais. »
Farell : « Très bien passez-le moi. »
Jack : « Je vous met en contact. »
Jack appuie sur l’un des boutons du téléphone.
Jack : « Vous êtes en contact avec le président. »
… : « C’est très simple. Je veux la disquette. En ce moment même, une bombe est enclenchée dans l’un des immeubles de Los Angeles. Elles est assez puissante pour détruire tous ceux qui s’y trouvent à l’intérieur. »
Farell : « Comment osez-vous attaquer des citoyens américains ?! Ce sont des personnes innocentes ! »
… : « Je vous rappellerais pour les instructions. » Il raccroche.
Mike : « Monsieur le Président, lui dévoiler le nom de nos agents relève de la trahison. »
Farell : « Je sais Mike… »



02 : 28 : 07…02 : 32 : 56 – Jack et Hal arrivent à l’adresse de Grenko
57 – Farell est sous le point de craquer
58 – 59 – Michelle et Edgar se rendent à la cellule

Jack tente de regarder au loin la maison de Grenko. Lui et Hal ne sont pas loin.
Jack : « Vous avez des jumelles ? »
Hal : « Non met il y a un fusil à lunette dans le coffre. »
Jack : « Ok attendez-ici. »
Jack prend les clés et sort de la voiture. Il ouvre le coffre, prend le fusil et le ferme. Il s’accoude ensuite vers un mur et se met en position en pointant le canon du fusil vers la maison de Grenko. A travers la lunette, il distingue un homme armé dans le jardin.
Jack remet le fusil dans le coffre. Et ouvre la porte du côté de Hal.
Hal : « Qu’est-ce qui se passe ? »
Jack : « Il y a un homme armé qui surveille le jardin et je pense qu’il n’est pas seul. Natacha est prise en otage. »
Hal : « Merde… »
Jack : « On va s’y rendre. »
Hal : « Quoi maintenant ? Attendons plutôt les renforts ! »
Jack : « On n’a pas le temps pour ça. Appelez les renforts et dîtes-leur de se pointer. Nous on y va. »
Hal appel les renforts. Lui et Jack se rapprochent discrètement de la maison.
Jack : « Bon je vais à l’entrée. Vous… »
Hal : « Vous allez à l’entrée et faire quoi ? Jouer le livreur de pizza ? »
Jack : « Ecoutez-moi. Je n’ai ni l’envie ni le temps de plaisanter c’est compris ? »
Hal : « Vous êtes un homme mort si vous allez à l’entrée. »
Jack : « Je vais faire diversion. Vous pendant ce temps là vous allez passer par derrière en vous infiltrant dans le jardin et en neutralisant le garde. »
Jack prend son téléphone et passe un appel.
Hal : « Qu’est-ce que vous faîtes ? »
Jack : « J’appelle la cellule. »



02 : 36 : 39 – CTU :
Chloé reçoit l’appel.
Chloé : « Chloé O’Bryan. »
Jack : « Chloé c’est Jack. Ecoutes-moi bien. Natacha Grenko a été prise en otage. Plusieurs hommes armés sont chez elle. Vérifie par satellite combien ils sont. »
Chloé : « Très je vais le faire »
Jack : « Chloé…Fais ça discrètement. Ne dis rien à personne. »
Chloé : « Pourquoi ? »
Jack : « Ils l’ont prise en otage avant qu’on arrive. Peut-être que quelqu’un de la cellule leur a divulgué nos informations. »
Chloé : « C’est peut-être aussi le FBI. »
Jack fixe le regard de Hal.
Chloé : « Jack ? »
Jack : « Fais ce que je te dis. »
Jack raccroche.
Hal : « On y va ? »
Jack : « Pas encore. »

02 : 38 : 47 – Michelle et Edgar passent la sécurité de la CTU.
Erin : « C’est bon de vous revoir tous les deux. »
Edgar : « C’est bon de vous revoir aussi Erin. »
Erin : « Allez en salle de briefing. »
Michelle et Edgar se rendent dans la salle. Edgar aperçoit Chloé. Il se dirige vers elle avant d’y entrer.
Edgar : « Chloé ? »
Chloé : « Salut Edgar. Ca me fait plaisir de te voir. »
Edgar : « Moi aussi »
Chloé : « Heu écoutes…Avant qu’on se remette à travailler ensemble, j’aimerais qu’on se dise tout et…voilà je…c’est moi qui t’a empêché de décrypter la disquette. Voilà je l’ai dis. »
Edgar : « J’aurais du m’en douter. »
Chloé : « Il faut que tu saches que j’ai fait ça pour ton bien. »
Edgar : « Pour mon bien ? Cet homme me pointe son arme sur ma tempe chaque minute en menaçant de me tuer si je n’arrive pas à décrypter cette disquette et toi tu m’en empêchais ! »
Chloé : « La vie de ces agents étaient en jeu Edgar. Dans une telle situation, il faut parfois sacrifier sa vie pour en sauver plusieurs autres. »
Edgar : « Tu le ferais ? »
Chloé : « Bien sûr que je le ferais. Bon maintenant tu m’excuses il faut que j’appelle Jack. »

02 : 39 : 41 – Le téléphone de Jack sonne. Ce dernier répond.
Jack : « Bauer. »
Chloé : « Jack c’est Chloé. L’image thermique indique qu’il y a 4 personnes. »
Jack : « Ok merci Chloé. »
Jack raccroche.
Jack : « Apparemment ils sont 4. »
Jack et Hal arment leurs flingues.
Jack : « On y va. »




· Jack se dirige vers un portail électrique munit d’une caméra
· L’un des hommes aperçoit Jack sur un moniteur
· Hal redescend discrètement d’un arbre et atterrit dans le jardin.

Jack sonne à l’interphone près du portail. Le portail se déverrouille, un homme en ressort.
L’homme : « Qu’est-ce que vous voulez ? »
Jack : « Bonjour je suis un amie de Natacha. Est-ce que je peux entrer ? »
L’homme : « Elle n’est pas là. »
Jack : « Il y a sa voiture devant l’entrée. »
L’homme : « Elle n’est pas là je te dis ! Dégage ! »
Jack l’assomme de plusieurs coups de poing. Il dégaine ensuite son silencieux et tire dans la caméra. Heureusement les 3 autres hommes n’ont rien remarqué.

Hal s’approche discrètement du garde, le silencieux à la main. Tout près de lui, le garde de dos se retourne et pointe rapidement sa mitraillette sur Hal. Les deux hommes se regardent…comme s’ils se connaissaient…
Le garde : « Vous êtes en retard. Où est Kalifa ? »
Hal : « Il est dans la même situation que vous. »
Hal pointe son silencieux sur la tête du garde et le tue d’une balle en pleine tête.

Jack contourne furtivement la maison jusqu’au jardin. Il aperçoit Hal qui fais lui signe « ok » de la main.
Jack regarde par la fenêtre de la cuisine. Personne à l’intérieur.
Jack ouvre la fenêtre, grimpe sur le rebord et sans faire de bruit pose ses deux pieds sur le sol de la cuisine.
Hal décide de grimper sur le toit.

Jack s’appuie de dos contre le mur près de la sortie de la cuisine qui donne sur le salon.
Chloé : « Jack. Wart est sur le toit. »
Jack passe la tête hors de la cuisine et pointe ses yeux derrière le mur.
Chloé : « Il y a un homme dans le coin Ouest. »
Sur la gauche, Jack aperçoit un homme assis sur un fauteuil, regardant la télévision.
Jack sort de la cuisine et gagne le salon. Il s’approche doucement de l’homme, tout en pointant son arme sur sa tête.

Tout à coup un coup de feu retentit provenant de l’étage de supérieur.

L’homme sur assis le fauteuil se retourne. Jack tire et le tue.
Jack : « Chloé ! Où est Hal ! »
Chloé : « Il est à l’étage supérieur ! »

Deux autres tirs retentissent. Ils provenaient d’un pistolet automatique, tenu dans la main de Hal par un chiffon. Ce dernier a tiré une fois dans le mur. L’autre balle a atterrit dans le tête de Natacha qui était encore vivante.
Le dernier garde qui surveillait Natacha gît sur le sol, criblé de balles. Hal fait tenir l’arme dans la main droite du garde et remet le chiffon dans sa poche.

Hal : « Jack ! »

Jack prend l’escalier et monte à l’étage. Hal ressort d’une chambre, blessé d'une balle au bras gauche.

Hal : « On est arrivé trop tard. »
Jack se précipite dans la chambre et distingue les deux corps.
Jack : « Merde ! »


02 : 50 : 14…02 : 54 : 47 – Les renforts sont arrivés et procède à l’identification des hommes
48 – Jack inspecte d’autres endroits de la maison
49 – Hal est soigné par un médecin
50 – Le corps de Natacha est recouvert

Jack ne trouve rien d’anormal et retourne dans la chambre.
En analysant chaque recoin, il remarque le trou dans le mur.
Jack se retourne et remarque le cadavre de l’homme, l’arme dans la main. Après quelques secondes sans bouger, Jack sort de la chambre et se met seule dans un coin. Il prend son téléphone et appel Chloé

Chloé : « Chloé O’Bryan. »
Jack : « Chloé c’est Jack. Rends moi un servie. Contact la police criminelle et fait les venir. »
Chloé : « La criminelle ?! Pourquoi ? »
Jack : « Il y a quelque chose qui ne colle pas. Fais le s’il te plaît. »
Chloé : « Jack tu ne serait pas un peu paranoïaque ? »
Jack : « Chloé rien de tout ça n’est normal. Kalifa se fait abattre. Quelques minutes après, le FBI se pointe sans qu’on est été avertit, ensuite Natacha Grenko a été prise en otage avant qu’on arrive. »
Chloé : « C’est bon ok! Je vais le faire ! »
Jack : « Chloé…Lance une recherche sur le passé d’Hal Wart. Je veux son dossier. Ne dis rien à personne et envoie les informations sur mon PDA. »
Chloé : « Tu crois qu’il y a un lien entre lui et l'appel que le président viens de recevoir ?»
Jack : « Cette prise d'otage était peut-être une diversion pour nous empêcher de trouver la bombe. Mais je veux en avoir le cœur net. »


Le briefing de Michelle et d’Edgar est terminé. Edgar retourne travailler avec Chloé. Michelle coordonnent les opérations de terrains.

02 : 57 : 17 – Le téléphone de Jack sonne. C’est Chloé. Il répond.
Jack : « Tu a trouvé quelque chose ? »
Chloé : « Non son dossier est hautement confidentiel. La source est encodée de façon Département de la Défense. Il me faut les codes du DOD. »
Jack : « … »
Chloé : « Jack ? »
Jack : « Je te rappelle. » Jack raccroche et contacte une autre personne.

Washington D.C, 05 : 58 : 12
Audrey rentre chez elle en voiture. Son téléphone sonne. Elle répond.
Audrey : « Allô ? »
Jack : « Bonjour Audrey c’est Jack. »
Audrey : « Jack ? Je…je suis surprise que tu m’appelles ça faisait longtemps. Comment tu vas ? »
Jack : « Je vais bien. Audrey j’ai besoin de toi. »
Audrey : « Je crois que ce n’est pas le moment. »
Jack : « Je ne te parle pas de nous. On a problème à Los Angeles. »
Audrey : « Qu’est-ce qu’il se passe ? »


· Farell ne trouve plus ses mots, totalement sous le choc
· Tony arrive à la cellule, menotté aux poignets
· Jack est au téléphone avec Audrey
· Hal observe discrètement Jack



02 : 59 : 57
58
59
03 : 00 : 00

_________________


Uploaded with ImageShack.us


Dernière édition par Day24 le Lun 28 Avr 2008 - 18:27; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » [Spoiler Saison 5 et 6] Day24's Season 1
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivante
Page 1 sur 11

 


- Ce site n'est en aucun cas un site officiel de la série "24" - "24" TM and © Fox and its related companies. All rights reserved - CNIL 1025857 -

Powered by phpBB © 2005 phpBB Group - Traduction par : phpBB-fr.com - Sonnerie 24 - BSG Encyclopédie - SeriesNews