24-FR Site des fans de la série 24 heures chrono Boutique 24!
Connexion S'enregistrer Rechercher Galerie Photos :: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum
Début de la saison 1 de ma propre histoire à la base de 24 h
Aller à la page Précédente  1, 2
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » Début de la saison 1 de ma propre histoire à la base de 24 h
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Auriez-vous envie de le lire?
Oui, mais sans plus
44%
 44%  [ 4 ]
Non merci
33%
 33%  [ 3 ]
Ben, je suis fan, alors c'est parti
22%
 22%  [ 2 ]
Total des votes : 9

Auteur Message
inel_974
Homme de main des Salazar
Homme de main des Salazar


Inscrit le: 14 Juil 2006
Messages: 26

 Message Posté le: Ven 14 Juil 2006 - 23:33    Sujet du message:
Répondre en citant

Voilà l'épisode 4 avant que j'aille faire dodo.
N'oubliez pas les critiques après.


Ces évènements se déroulent entre 9h30 et 10h EPISODE 4

En ville.
Une radio de patrouille de police (Contactant la cellule) – Ici patrouille 7, nous avons perdu la voiture, mais on continu les recherches…

Pendant ce temps chez les terroristes…
Le chef (répondant au téléphone) – Oui ?
L’interlocuteur – Sean allait se faire arrêter, mais je lui aie tiré dessus. J’étais obligé.
Le chef – Il est mort ?
L’interlocuteur – Oui.
Le chef – Bien. (Il raccroche, et re-téléphone) On a eu un problème.
Takasaki – Oui, je sais y a Sean qui doit s’enfuir, j’ai envoyé une voiture le récupérer.
Le chef – Malheuresement ont a du l’abattre la cellule allait lui mettre la main dessus. Le problème maintenant est que nous n’avons plus d’infos sur l’enquête nous concernant. Il faut qu’on gagne du temps.
Takasaki – Qu’est ce qu’on doit faire ?
Le chef – Il faut mettre la cellule sur une autre piste. Appelle la cellule, fait diversion mais ne te fait pas repérer.
Takasaki – Bien.
Ils raccrochent.


Pendant ce temps…
Jack et Mitchell arrivent au lieu de transmission du contact de Sean.
Jack – S’est ici.
Mitchell – Alors si j’ai bien compris Sean travail pour les terroristes et à la cellule en même temps. Et toi tu joues les James Bond en Russie et en Chine seule, et la cellule te suivait depuis la cellule ?
Jack – Oui, maintenant les terroristes sont déjà arrivés à Los Angeles et je pense que les missiles y sont également.
Takasaki est encore sur place. Derrière lui Jack et son coéquipier arrivent. Ils ne l’aperçoivent pas. Le téléphone de Jack sonne, il répond. C’est Dresky.
Dresky – Jack ?
Jack – Est-ce qu’on a des nouvelles de Sean ?
Dresky – Je n’ai pas de bonnes nouvelles. Sean est mort.
Jack – Quoi ?
Dresky – Il a essayé de s’enfuir, la voiture qui était venu le chercher à préférer le tirer dessus que de le laisser entre nos mains.
Jack – Ce qui veut dire qu’il avait des informations importantes. Il faut fouiller dans son ordinateur et dans ceux du local 7, il y a peut être des informations. Avant de prendre la fuite, il a sûrement eu l’ordre de déduire des informations. Il faut en être sûr, il n’a peut être pas eu le temps de tout effacer. Je dois vous laissez, je viens d’arriver, tenez moi au courant.
Il raccroche.
Dresky – Erlique ! Aller fouiller les ordinateurs du local 7. Il doit encore y avoir des informations qu’il n’a pu effacer. Emmener Karine avec vous, elle connais bien le système, elle pourra vous aidez.
Erlique – Désolé, mais je connais aussi bien le système qu’elle, je préfère travailler seule.
Dresky – Erlique, je ne vous demande pas votre avis, je vous donne un ordre. Faite le.
Erlique sans va vers le bureau de Karine.
Erlique – Karine j’ai besoin de ton aide. Je dois fouiller le système de Sean dans le local 7.
Karine – Ok j’arrive, je suis triste pour ce qui est arrivé avec Sean…
Erlique – Ecoute, on a pas le temps de discuter alors dépêche toi.
Karine le suit, ils vont dans le local 7. Il est 9h40.


Pendant ce temps…
Jack et son coéquipier sont sortis de la voiture. Jack aperçoit un homme au loin.
Jack – Attend ? Tu vois l’homme là bas ?
Mitchell – Qui ça ? L’asiatique ? Tu le connais ?
Jack – Je ne sais pas, ça se pourrait bien.
Mitchell – Tu crois que c’est le Takasaki ou le chef ?
Jack regarde attentivement cette personne, ils se rapprochent de lui. Mitchell sort son arme doucement. L’homme se retourne, il va téléphoner à la cellule pour faire diversion, Jack le regarde.
Jack – C’est lui, vite c’est Takasaki attrape le…
Jack et Mitchell se lance à la poursuite de Takasaki qui s’enfuit. Il se réfugie sur un air de jeux pour enfants. Jack et Mitchell l’encerclent.
Jack – Rend toi Takasaki, tu ne peut aller nulle part.
Takasaki – Tu ne veux pas qu’un de ces enfants meurs n’est ce pas ? Alors éloignent toi et laisse moi partir.
Mitchell fessant un signe à Jack lui fessant comprendre qu’il fait le tour doucement.
Jack (continuant à lui parler) – Ecoute je sais que je vous ait trompé en Chine, mais inutile de tuer des milliers d’innocents.
Takasaki – Tu es fou Jack, tu crois que tout tourne autour de toi, alors que tu travailler avec la cellule, nous nous préparions à ce jour divin. Ce qui va se passer aujourd’hui est exceptionnel.
Jack (s’énervant) – Qu’est ce qui va se passer aujourd’hui ?
Il y a un coup de feu. Jack entre dans l’air de jeux, il arrive et voit un homme à terre, c’est Takasaki, Mitchell lui a tiré dans les jambes.
Mitchell – Il faut le ramener à la cellule pour l’interroger.
Jack – Pourquoi attendre ?
Mitchell – Jack, Sean est mort, Takasaki doit être surveillé, bien qu’on l’ait trouvé seul.
Jack – Ils marchent toujours seul pour ne pas attirer l’attention. D’accord, on le ramène à la cellule.
Jack le traîne jusqu'à sa voiture.
Takasaki – Je ne te dirais rien Jack, plutôt mourir.
Jack – Tu parleras à la cellule d’une façon ou d’une autre.
Jack lui lance un poing à la figure. Takasaki est inconscient.
Il est 9h55.

Le chef essaie d’appeler Takasaki. Il prend son téléphone.
1ère sonnerie, 2ème sonnerie, personne ne décroche.
Le chef (à ses hommes) – Takasaki a sûrement été intercepté par la cellule anti-terroriste. La situation nous échappe. Takasaki devait appeler la cellule pour faire diversion. Je fais les appeler maintenant.
Il appelle la cellule. C’est Dresky qui répond.
Dresky – Cellule Anti-terroriste ?
Le chef – Je suis l’auteur de l’attentat contre l’aéroport de ce matin, Je crois que vous détenez Takasaki, je propose un échange Takasaki contre votre fille…
Dresky –Ma fille ? (Dresky fait un signe à un agent près d’elle), il essaye d’intercepter l’appelle. Il doit resté encore au moins un minute en ligne.
Le chef – Oui nous détenons votre fille depuis quelques jours. Alors dois-je la tuer ou vous ferez l’échange ?
Dresky – Non, ne la tuez pas, je vous rappelle dans un instant.
Le chef - J’attends.
Il raccroche. Il est 9h59.
Dresky – On l’a ?
Un agent – Nous n’avons pas pu le localiser.
Dresky – Appeler ma fille.
Un agent – Tout de suite.
Le téléphone sonne personne ne répond.
Un agent – Personne !
Dresky – Ho mon Dieu.

Le compte à rebours du missile affiche 00:30:02
Il est 10h.


FIN DE L’EPISODE


Alors la critique bonne ou mauvaise... Bientot l'épisode 5
A suivre......
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inel_974
Homme de main des Salazar
Homme de main des Salazar


Inscrit le: 14 Juil 2006
Messages: 26

 Message Posté le: Mer 19 Juil 2006 - 12:39    Sujet du message:
Répondre en citant

Voila, me voici; hoooooo rien de nouveau, ben ça alors pourtant 300vues ?
Je mettrai la suite qd même tout à l'heure, soyez quand même au rendez vous pour ceux qui le lise...
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mr. Jack
Disciple de Kant
Disciple de Kant


Inscrit le: 18 Avr 2004
Messages: 6698
Localisation: Living in Oblivion

 Message Posté le: Mer 19 Juil 2006 - 14:08    Sujet du message:
Répondre en citant

inel_974 a écrit:
Voila, me voici; hoooooo rien de nouveau, ben ça alors pourtant 300vues ?
Je mettrai la suite qd même tout à l'heure, soyez quand même au rendez vous pour ceux qui le lise...


Ne t'en fais pas, je t'ai dit de ne pas faire attention car si tu t'attends à chaque fois a avoir des commentaires, tu seras vite décu. Chaque commentaire sera une surprise et même un cadeau Wink

Moi ca fait plusieurs semaines que personne ne lis ma fan-fic hormis 1 ou 2 personnes, ben je fais avec, c'est pas pour autant que je vais arreter, meme si ca ne m'encourage pas trop.

Je bosse pendant 2 semaines donc j'ai pas trop le temps de me pencher sur tes épisodes mais dès que j'aurais fini je le ferais Smile
_________________
Fan-fiction Operation Crepuscule:Terminée.
Fan-fiction Operation Aurore Boréale:Terminée.
Fan-fiction Opération Eclipse : Terminée.
Fan-fiction Opération Sombres Soleils: Terminée.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inel_974
Homme de main des Salazar
Homme de main des Salazar


Inscrit le: 14 Juil 2006
Messages: 26

 Message Posté le: Jeu 20 Juil 2006 - 16:44    Sujet du message:
Répondre en citant

Ha mais te presse pas ! ! !, je de toute façon j'ai pas changé de style, je veux dire que j'écris tjrs tout ce qui me passe apr ma tête; Sachant très bien que beaucoup de choses sont très, mais très irréalistes et très mal racontés, mais bon, j'écris pour moi, sans rechercher à faire qulque chose de très bien "conter"... ! !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inel_974
Homme de main des Salazar
Homme de main des Salazar


Inscrit le: 14 Juil 2006
Messages: 26

 Message Posté le: Jeu 20 Juil 2006 - 16:47    Sujet du message:
Répondre en citant

Résumer des épisodes précédents.
De 9h à 10h : Sean à été démasqué, il travail pour les terroristes, il est en contact avec Takasaki. Il veut s’enfuir et commence à effacer des données sur les attentats. Un appel de Takasaki a permit à la cellule de le trouver, il est à Los Angeles, Jack et son coéquipier Mitchell vont sur place. Sean s’enfuit mais Erlique le rattrape, il se fait abattre avant que la cellule puisse l’interroger. N’ayant plus d’infos de la part de Sean, il donne l’ordre à Takasaki de faire diversion, pour ralentir la cellule. Mais Takasaki est arrêtée sur place. Le chef s’en rend compte et kidnappe la fille de Dresky. Il propose un échange à la cellule. Takasaki contre la fille de Dresky. Il reste 30 min avant le lancement du missile sur une cible inconnue.



Ces évènements se déroulent entre 10h et 10h30 EPISODE 5


Dresky – Qu’est ce qu’on c’est sur cette appelle ?
Un agent – Pas grand chose, juste qu’il a été passé à Los Angeles.
Dresky – Vérifier avec la compagnie de téléphone toute les communications passées a ce moment précis, vérifier les durées des appelles et trouver celle qui coordonnes, rapport dans 5 min.
Le téléphone de Dresky sonne.
Dresky – Cellule Anti-terroriste.
Jack – C’est Jack, je ramène Takasaki, on l’a eu.
Dresky – Je sais. Leur chef vient de nous téléphoner. Il propose un échange.
Jack – Quoi ? Comment ça ?
Dresky – Il demande que Takasaki le lui revienne.
Jack – Contre quoi ?
Dresky – […] Ma fille.
Jack – Comment est-ce possible ?
Dresky – Sean ! Il a travaillai avec eux, il a du les donner des informations personnelles.
Jack – Qu’est ce que vous allez faire ?
Dresky – Cette personne attend mon appelle.
Jack – Je serai bientôt là, ne faite rien.
Dresky – Je vous attends.
Erlique et Karine qui travaillaient sur le système de Sean arrive vers Dresky.
Erlique – Ont fouillaient son système, et vous aviez raison, il n’a pas eu le temps d’effacer toute les données.
Dresky – Qu’est ce qu’on a ?
Karine – Un morceau d’email codé, partiellement effacer.
Dresky – Vous avez pu découvrir, déchiffrer quelque chose.
Karine – Oui, seulement une adresse, se sont des caractères alphanumériques, c’est pour ça qu’il n’est pas codé.
Dresky – On connaît où se trouve cette adresse ?
Erlique – Oui, à Los Angeles. C’est à 10 min d’ici.
Il est 10h05.


Pendant ce temps les terroristes…
Le chef (à un de ces hommes) – Rappelle la cellule.
Dresky décroche.
Dresky – Cellule Anti-terroriste !
Le chef – Mme Dresky, car c’est votre nom, votre fille voudrais vous parlez.
La fille prend le téléphone.
La fille – Maman je suis en ville, dans un …
Le chef reprend le téléphone.
Le chef – Je crois que vous devriez vous dépêchez, votre fille attend.
Il raccroche.
Le chef (à la fille) – Je ne vais pas te tuer. (Il regarde un de ces hommes) Dans combien de temps ?
Le terroriste – Dans moins de 30 min.


A la cellule.
Jack et son coéquipier arrivent à la cellule avec Takasaki. Ils entrent dans le bâtiment.
Jack – Emmener le dans une salle d’interrogatoire.
Dresky – Qu’est ce que vous proposer ?
Jack – Cet homme est en train de jouer avec nous. Tout ce qu’il veut c’est récupérer Takasaki. On perd du temps à en parler. Je veux interroger Takasaki moi-même, je le connais, je connais ses limites.
Dresky – D’accord, vous pouvez lancé un protocole d’interrogation de niveau 3.
Jack – Il n’y aura pas trace.
Jack entre dans la pièce d’interrogation.
Takasaki – Tu peux repartir, je n’ai rien à te dire.
Jack commence à le tabasser.
Le compte à rebours indique 00:15:18
Il est 10h15.


Pendant ce temps les terroristes…
Un terroriste – Si on fait cet échange la cellule font mettre des dispositifs de pistage sur Takasaki. Ils vont te retrouver.
Le chef – Le but n’est pas de faire l’échange. Mais la cellule interroge en ce moment même Takasaki. Il ne réfléchisse pas à faire l’échange.
Le terroriste – Mais il va dire qu’il y a le missile qui pointe sur … ?
Le chef - Ils n’auront pas le temps de régir, il reste exactement 13 min avant le lancement. Le missile mettra 2 min pour atteindre sa cible. Takasaki est un homme coriace.

A la cellule.
Dresky (à Erlique) – J’ai envoyé un commando à l’adresse qu’on a reçu dans l’email. Il vienne juste de partir.
Erlique – Qui est à la tête du commando ?
Dresky – Mitchell.
Erlique – Le coéquipier de Jack ! Jack est au courant ?
Dresky – Il n’a pas besoin de le savoir, il est en train d’interroger Takasaki.
Erlique – Je crois que vous devriez le dire à Jack.
Dresky – Je le dirai au moment voulu, allez vous préparez, l’équipe va arriver bientôt.
Erlique s’en va vers son bureau.
Dresky s’en va également et entre dans une salle.

Dans la salle d’interrogatoire.
Jack – Dis moi ce que je veux savoir ?
Takasaki a le visage plein de sang.
Jack – J’ai vu t’a femme, en Chine et tes enfants. D’un seul coup de fil j’ordonne au Agent Chinois de les tuer.
Takasaki (avec beaucoup de mal pour parler) – Tu bluffes.
Jack prend le téléphone.
Takasaki s’énerve.
Il fait le numéro et met le haut parleur.
C’est la cellule Chinoise.
Jack – Ici Jack Bauer Matricule 77701-25 de Los Angeles.
Dans une autre pièce Dresky est avec un traducteur chinois. Il font croire à Takasaki qu’il parle avec la cellule Chinoise.
Jack – Trouver la famille de Takasaki et tuer les.
Takasaki (Enerver) – NON ! ! NE faite pas ça ! ! (Il pleure).
Jack s’approche de Takasaki.
Jack (doucement) – Dis moi je ce que je dois savoir.
Takasaki – Seulement si tu ne touche pas à ma famille ! !
Jack – Tu as ma parole.
Takasaki – Aujourd’hui un missile doit être lancé, le compte est déjà enclenché.
Jack (étonné) – Quel en ait la cible ? (Il répète) QUEL EN AIT LA CLIBLE ?
Takasaki – La cellule Anti-terroristes de Los Angeles.
Jack – Pour quand ?
Dresky entend la conversion dans la pièce d’a coté.
Takasaki – Pour 10h30.
La voie de Dresky se fait entendre dans le micro.
Dresky – Jack c’est pour dans 5 min.
Il est 10h25
Jack se précipite en dehors de la salle d’interrogatoire suivi de Dresky et ordonne au personnel d’évacuer le bâtiment.
Jack – EVACUER, VITE, ALERTE ROUGE, IL FAUT EVACUER IMMEDIATEMENT. (À Dresky) Transférer nos données à la division, on ne peut pas perdre ces données sur l’enquête.




Pendant ce temps le commando…
Le commando arrive sur le lieu de l’adresse indiquer dans l’email.
Mitchell entre dans le bâtiment. Il est 10h27. Il entend un bruit de lancement de fusée à l’arrière du bâtiment. Il sort du bâtiment regarde dehors.
Mitchell (regardant vers le ciel) – Oh mon Dieu.
Il prend son téléphone, et téléphone à Jack qui est en train d’évacuer la cellule.
Jack (dans le bruit) – OUI ?
Mitchell – Un missile vient d’être lancée, à l’adresse qu’on a trouvée dans l’email. On ne sait pas où il va.
Jack – QUOI ? JE NE T’ENTENDS PAS !!!
Mitchell – UN MISSILE A ETE LANCEE.
Jack – ON EST EN TRAIN DE FAIRE EVACUER LE BATIMENT ! JE DOIS …
Mitchell – Quoi ?
Jack lâche son téléphone et s’enfuit vers la sortie.
Mitchell écoute toujours dans le téléphone, puis soudain plus de tonalité.
La cellule vient d’être touché par le missile.
Il est 10h30.

FIN DE L’EPISODE
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inel_974
Homme de main des Salazar
Homme de main des Salazar


Inscrit le: 14 Juil 2006
Messages: 26

 Message Posté le: Lun 31 Juil 2006 - 9:53    Sujet du message: L'épisode 6 enfin en ligne... ! ! ! Suite . . .
Répondre en citant

Voilà enfin l'épisode pour ce qui le lit tjrs.
J'ai une net impression qu'il sont de plus en plus longs?



Ces évènements se déroulent entre 10h30 et 11h EPISODE 6


La cellule Anti-terroriste vient d’être touché par le missile envoyé par les terroristes.
Il y a de la fumée partout, on entend les sirènes des ambulances. Un homme sort de la fumée, c’est Jack il est vivant.
Jack – DRESKY ? (Il se dirige vers un corps par terre) Dresky ? […] Ho mon Dieu.
Ce n’est pas Dresky, c’est Karine, elle est inconsciente. Erlique arrive derrière Jack.
Erlique – JACK, vous êtes le premier survivant que je trouve, vous en avez trouvé d’autre ?
Jack – Oui, c’est Karine, mais elle est inconsciente.
Erlique – Les secours arrivent. Ne vous iniquité pas.
Jack – Vous avez vu Dresky ? C’est elle qui a les codes pour accéder au données qu’on à envoyer à la division avant l’explosion. J’espère qu’elle est envie. Sinon les informations vont arrivés à la division. Et sans les codes, ils ne pourront pas les décrypter.
Les secours – Venez ici on a trouvé un corps sous les décombre.
Jack et Erlique s’en approche. C’est le corps de Takasaki, il est mort.
Jack – On aura plus d’information venant de celui là.
Erlique voit une main dans les débris.
Erlique – Jack regarder !
Jack – Qui est ce ?
Erlique – C’est Sean. Son corps était à l’étage dans le labo de la cellule.
Le portable de Erlique sonne. Il répond.
Erlique – Erlique. Hum hum. Oui bien sûr. Il est vivant, je lui dirai. (Il raccroche)
Jack – C’était qui ?
Erlique – La division, il vienne d’apprendre pour la cellule, nos informations sur l’enquête viennent d’arriver. Il nous envoie un remplacent provisoire pour Dresky.
Jack – Qui ça ?
Erlique – […] Votre ex-femme.
Il est 10h35.

A la cellule.
Gwen et Gaby arrivent vers Jack et Erlique.
Erlique – Vous êtes là, je vous cherché partout lors de l’évacuation.
Gwen – On était sorti 20 minute avant. C’est terrible.
Gaby – Où est Mme Dresky ?
Erlique – Elle doit être encore à l’intérieur sous les décombres.
Gaby – Attendait, si Dresky est sous les décombre, qui a les codes de transferts en cas d’attaque ?
Erlique – Personne. La division a les infos, mais personnes ne peut les déchiffrer.
Jack – Mais pour l’instant il faut penser à la suite des évènements.
Gaby – Mais on a plus rien.
Jack – Gaby, Qu’est ce que les Chinois ont achetés au Russes ?
Gaby – Des missiles nucléaires.
Jack – Exactement. Est-ce un de ces missiles ?
Gaby – Non.
Erlique – Qu’est ce que ça veut dire ?
Gaby – Que les terroristes voulaient seulement nous ralentir.
Erlique – Ils ont réussi. Attendez ! !
Jack – Quoi ?
Erlique – L’email codé de Sean où il y avait l’adresse […]
Jack – […] C’est l’adresse où le missile a était lancé.
Erlique – Avant l’évacuation Karine avait réussi à décoder. Je ne sais pas si elle a eu le temps de la sauvegarder, […] mais si elle a réussi, la sauvegarde doit être sur une disquette.
Il se dirige vers Karine inconsciente. Il fouille dans sa poche.
Erlique – Je l’ai, elle est intacte.
Jack – Qu’est ce que vous avez découvert ?
Erlique – Je me rappelle qu’elle a dit que c’était un email de confirmation pour l’adresse du lancement du missile.
Jack – Seulement pour ce missile ?
Erlique – Je ne sais pas, il doit parler des autres endroits où les missiles doivent être lancée également. C’est à ce moment qu’on a commencé à évacuer.
Jack – Il faut lire ce qu’il y a sûr cette disquette.
Erlique – Malheuresement, Karine était très intelligente. Elle a également codé cette disquette, mais on n’a plus le matériel nécessaire.
Jack – Mince, comment on peut faire ?
Gaby – Le matériel du MI-5. Leur bureau se trouve à quelque Km d’ici, c’est en ville.
Jack – Ok ne perdons pas de temps, il faut partir.
Gwen – Et les blessés alors ?
Jack – Gwen, si tu ne veut pas venir, tu peut resté ici et nous avertir si les secours retrouve d’autre personnes vivantes.
Gwen – Comme Mme Dresky ?
Jack – Exactement. Dès qu’ils la retrouvent tu nous préviens immédiatement.
Jack, Gaby et Erlique s’approche d’une voiture de la cellule. Ils partent pour le bureau du MI-5. Il est 10h45.

Quelque secondes plus tard dans la voiture.
Jack – J’espère qu’on pourra avoir ces codes pour la division.
Erlique – J’espère surtout pouvoir lire cette disquette, parce que si on ne retrouve pas Mme Dresky, cette disquette est notre seule chance.
Gaby – Jack, je pense qu’il faut prévenir Katy de cette disquette.
Jack – Plus tard.
Erlique – Jack, on sait que c’est ton ex-femme, mais aujourd’hui c’est ton supérieur, certes provisoire, mais…
Jack – Je n’ai pas de compte à la rendre. Je fais mon boulot.
Gaby – Et elle le sien.
Jack – D’accord quand on arrivera au bureau du MI-5, Je l’appellerai, c’est promis.

A la cellule.
Katy arrive à la cellule. Elle se dirige vers Gwen.
Katy – La division m’envoie pour remplacer Dresky.
Gwen – Il n’on pas perdu temps.
Katy – Ca vous pose un problème ?
Gwen – Non, mais il ont fait plutôt vite.
Katy – Où est Jack ?
Gwen – Ils sont partis au MI-5 pour décoder la disquette de Karine.
Katy – Elle contient quoi cette disquette ?
Gwen – C’est l’email de Sean qu’on a trouvé dans son ordinateur. Il était codé.
Katy – Vous avez réussi à la décoder ?
Gwen – Oui, Jack est parti avec Gaby et Erlique pour la lire.
Katy – Merci beaucoup. Je vais les rejoindre.
Katy prend son téléphone et appelle Jack sur son portable. Il répond.
Katy – Jack ? Je viens d’apprendre que tu vas au MI-5, je veux que tu m’attendes avant de lire cette disquette.
Jack - On n’a pas le temps d’attendre, on te fera un topo quand tu arriveras.
Katy - Jack tu m’attends. C’est compris ?
Jack - Compris.
Ils raccrochent. Katy fait un numéro. Quelqu’un décroche. C’est le chef des terroristes.
Katy – Ils ont pu décoder l’email de Sean. Les infos sont sur une disquette. Ils vont au MI-5 pour la lire.
Le chef – Récupère là.
Katy – J’ai besoin de renfort. Ils sont trois agents.
Le chef – Mes hommes t’attendent déjà là-bas. Ils ne doivent pas lire cette disquette. Le missile n’est pas encore en place, l’opération va échoué sinon.
Katy – Comment ça ? Ils sont déjà sur place ?
Le chef – Tu comprendra quand tu arriveras.
Ils raccrochent. Il est 10h50.

Jack, Erlique et Gaby arrivent devant le bâtiment du MI-5.
Jack – On va attendre Katy, ici.
Gaby (En riant) – Tu l’attend finalement.
Jack – Je vais appeler Mitchell, d’après l’adresse, de l’email, il ne doit pas être loin d’ici, je vais lui dire de nous rejoindre.
Katy arrive en voiture juste derrière eux
Erlique – Jack, c’est Katy, elle est arrivée. Et… Merde.
Katy leur tire dessus.
Jack remet le contact et commence à rouler. Elle touche la roue arrière de la voiture. Jack perd le contrôle, il fini sa course dans les vitres du bâtiment du MI-5.
Jack, Erlique et Gaby sort de la voiture et cours se réfugier dans le bâtiment.
Katy (aux terroristes) – Surveiller les issus, je vais chercher la disquette.
Elle entre dans le bâtiment. Jack, Erlique et Gaby se sont réfugier au 5ème étage du bâtiment.
Jack (à Erlique) – Où est ce qu’on peut lire cette disquette ?
Erlique – Au 6ème, je crois, c’est la salle informatique.
Gaby – Allons y alors.
Jack – Je reste ici, je vais la ralentir. Si elle est avec les terroristes, ça veut dire qu’elle veut sûrement récupérer la disquette.
Gaby et Erlique monte à l’étage pour lire cette disquette. Il est 10h55.

A l’étage inférieur.
Katy tient son arme droit devant elle. Elle aperçoit une ombre devant elle. Elle s’approche, regarde à coté du mur et voit les terroristes chinois devant une porte. Elle les connaît. Elle s’avance.
Katy – Vous pouvez me dire ce qui se passe ici ?
Un terroriste – Nous attendons l’arrivés du deuxième et dernier missile.
Katy – Ici ?
Un terroriste – Il doit arriver d’un minute à l’autre.
Katy – Pourquoi ici ? Qu’est ce qui est arrivé au personnel du MI-5 ?
Un terroriste – On les a tous tué.
Katy – Qu’est ce qui doit ce passer ici ?
Un terroriste – Ce bâtiment sert de lancement pour le second missile.
Katy est étonné.
Katy – Quel en ait la cible cette fois ?
Les terroristes chinois se regardent. Personne ne répond à Katy. Une voiture arrive.
Les terroristes regardent en bas à travers la fenêtre.
Un terroriste – Le voilà.
Jack entend la voiture et regarde lui aussi par une fenêtre. Il voit des hommes sortir le missile de la voiture.
Jack (regardant la scène) – Ho mon Dieu, c’est pas possible, Katy qu’est ce que tu as fait ?
Il est 11h.


FIN DE L’EPISODE
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inel_974
Homme de main des Salazar
Homme de main des Salazar


Inscrit le: 14 Juil 2006
Messages: 26

 Message Posté le: Mar 01 Aoû 2006 - 13:22    Sujet du message: L'épisode 7 en ligne.
Répondre en citant

A la suite de ce petit épisdoe, j'aimerai avoir votre avis depuis l'épisode 1 et avoir vos idées de la suite des èvènements comment voyais vous les choses.

Résumer des épisodes précédents.
De 10h à 11h : Après la capture de Takasaki, le chef kidnappe la fille de Dresky. Jack refuse de faire l’échange et apprend par Takasaki qu’un missile va être lancé sur la cellule. Le bâtiment va être évacué beaucoup trop tard. Les données seront transmises à la division, mais seule Dresky possède les codes pour pouvoir les lire, et elle est introuvable sous les décombre. Jack, Erlique et Gaby vont au bureau du MI-5 pour lire la disquette de Karine contenant l’email de Sean décodé. Katy, l’ex-femme de Jack, remplacente de Dresky, travail avec les terroristes. Elle poursuit Jack pour récupérer la disquette avant qu’il la lise. Elle va apprendre que le bâtiment du MI-5 est le lieu où le second et dernier missile sera lancé.



Ces évènements se déroulent entre 11h et 11h30 EPISODE 7

Les terroristes sont en train de chargé le missile dans le bâtiment du MI-5. Jack regarde par la fenêtre tandis que Erlique et Gaby découvre les corps des agents à l’étage Informatique.
Gaby – Qu’est ce qui c’est passé ici ?
Erlique (en tirant son arme) – Apparemment les terroristes nous ont devancés, ils sont sûrement au courant pour la disquette.
Gaby – Qu’est ce qu’on va faire, il faut la lire.
Erlique – Au point où on en ait ! On ne peut plus faire marche arrière.
Gaby – Regarde le matériel est là-bas.
Ils se dirigent vers les ordinateurs.
Erlique – C’est un simple ordinateur ?
Gaby – Mais c’est le logiciel qui est exceptionnel.
Il insère la disquette.

Pendant ce temps, en bas de l’immeuble. Katy a rejoint les terroristes pour leurs posé des questions.
Katy – Vous pouvez me dire ce qui ce passe.
Un terroriste – Le premier missile n’est qu’une diversion, pour ralentir la cellule Anti-terroriste dans leurs enquêtes. Ce second va être lancée dans moins de 30 min.
Katy – Et la cible ?
Un terroriste – Ce mois-ci se tient le salon annuel de la politique. Et aujourd’hui il y a une rencontre entre les grands présidents de différents pays. Le missile touchera le bâtiment lorsqu’il sera midi. Pendant le grand repas des VIP.
Katy – C’est là que vous allez lancer le missile.
Katy est inquiète. Prend son téléphone. Elle appelle le chef.
Katy – Je croyais que vous allez seulement détruire quelque bâtiment de Los Angeles, afin de montrer au gouvernement Américain de votre capacité en arsenal militaire. C’était le plan, depuis qu’une bombe américaine avait détruit le centre de Shanghai.
Le chef – Oui, mais depuis cela a changé.
Katy – J’avais signé pour les bâtiments, pas pour tuer des présidents. Si c’est cela, alors le contrat se termine ici.
Le chef – Je vous conseil de réfléchir à deux fois de ce que vous venez de dire.
Il raccroche. Il est 11h06.

Erlique et Gaby sont en train de lire la disquette.
Erlique – C’est là. L’adresse du lancement du premier missile.
Gaby – Et ça, c’est l’adresse de ce bâtiment.
Erlique – T’as raison.
Gaby – C’est écris quoi sur cette adresse ?
Erlique – Ce bâtiment sert de lancement pour le second missile. Ho mon Dieu. Il sera lancé dans moins de 30 min.
Gaby – Il est écrit qu’il atteindra sa cible à midi. Mais c’est pas précisez. Il se passe quoi à midi ?
Erlique – Le grand repas des VIP au salon mondial de la politique. Il y aura plusieurs présidents de différents pays.

Katy s’est enfuit, elle va prévenir Jack de ce qui ce passe. Il l’aperçoit de loin.
Jack – Arrête toi Katy !
Katy – Jack écoute moi.
Jack – Non, toi écoute moi. Tu travail avec eux depuis combien de temps ?
Katy – Jack on a pas le temps je suis venu te prévenir.
Jack – Me prévenir de quoi ?
Katy – Le missile qui vient d’arriver va être lancé dans 20 min maintenant sur le salon mondiale de la politique, là il y a les présidents des pays présents à cette réunion.
Jack – Pourquoi je devrais te croire ?
Katy – Attention JACK derrière toi ! !
Il se retourne, il y a des échanges de coup de feux. Il réussi à abattre le terroriste.
Katy est touché.
Katy – Je regrette Jack, je regrette sincèrement.
Jack – Qu’est ce que je dois savoir d’autre ?
Katy (juste avant de mourir) – Il est trop tard pour les sauver.
Jack appelle Erlique.
Jack – Vous avez pu lire la disquette ?
Erlique – Oui Jack, les présidents sont en danger.
Jack – Je sais, Katy m’a tout dit, elle vient de mourir. Le missile est dans le bâtiment, venez me rejoindre, je suis au 4ème. Il faut retrouver ce missile.
Ils raccrochent, il est 11h11.

Jack, Erlique et Gaby se retrouvent donc plus bas. Ils avancent doucement. Ils entendent du bruit. Jack regarde dans le coin du mur. Il voit les terroristes mettre le missile dans un ascenseur. La porte ce referme.
Jack – On arrive trop tard. Faut prendre les escalier, ils doivent aller sur le toit.
Ils prennent tous les escalier.

Pendant ce temps à la cellule.
Gwen (au secours) – Vous avez trouvé d’autre corps depuis tout à leurs ? Il faut qu’on la retrouve.
Les secours – Je sais, on fait tout ce peut pour la retrouver.
Quelqu’un (en criant) – Ici y a quelqu’un, elle est toujours envie.
Ils se précipitent pour regarder. C’est Dresky, elle est vivante, mais encore sous les décombre.
Gwen – Mme Dresky vous êtes là ?
Dresky – Oui Gwen, j’ai un peu mal à la tête.
Gwen – On va vous sortir de là. (Regardant les secours) N’est ce pas ?
Les secours – Tout çà est très instable, si on bouge trop, tout risque de s’écrouler sur elle.
Gwen – Qu’est ce qu’on peut faire alors ?
Les secours – Attendre, et prier.
Gwen – Allez lui dire ça à elle.
Les secours – Je vous comprends, mais on ne peut rien faire de plus.
Gwen – D’accord, excusez moi, je suis désolé.
Elle prend son téléphone et téléphone à Jack.
Gwen – Jack, c’est Gwen, on a retrouvé Dresky.
Jack – Comment va-t-elle ?
Gwen – Elle est vivante, mais elle est sous les décombre et tout peut s’écrouler. N’importe quand.
Jack – Je suis désolé, Gwen écoute moi attentivement. Il faut que tu vas prévenir les présidents qui sont au salon mondial de la politique, le second missile va être lancé là-bas.
Gwen – Mais, les lignes doivent être coupés normalement lors d’une réunion de cette ampleur pour les mesures de sécurités.
Jack – Au cas où le missile est lancé il faut que ce bâtiment soit évacuer et notamment les présidents qui y sont présents. C’est pour ça que tu dois y aller tout suite, t’inquiète pas pour Dresky, les secours s’en occupent.
Gwen – D’accord j’y vais tout de suite.
Jack – Appelle Mitchell met lui au courant et dis lui de te rejoindre.
Il raccroche. Il est 11h20.

Jack, Erlique et Gaby arrivent sur le toit du bâtiment, mais ils ne peuvent rien faire car ils ne sont que trois et eux beaucoup plus.
Gaby – Et maintenant ?
Jack – Tu vois les barils d’essence sui sont là-bas ? Essaie d’en emmener un peu là-bas.
Gaby – Lance une pierre vers les barils.
Jack – Je n’y avais pas pensé.
Les terroristes entendent le bruit et un petit groupe avance vers les barils d’essence.
Jack les regarde et attend pour tirer. Puis il tire, les barils d’essence se mettent à exploser, il y a une grosse explosion.
Les terroristes devant le missile.
Les terroristes – Qu’est ce que c’est ?
Les terroristes – Il faut le lancé tout de suite, 1 min ou 2 ne fera aucune différence.
Gaby arrive par derrière eux et s’engage dans un combat à main nue. Une terroriste s’apprête à lancer le missile et entre les coordonnées mais il n’a pas la télécommande de lancement. Jack lui tire dessus il s’écroule. Il n’y a apparemment plus de terroriste vivant sur le toit. Jack, Erlique et Gaby se retrouve devant le missile.
Le missile – Bip bip bip bip.
Erlique (En riant) – Tu nous lance cette bombe Jack.
Gaby – On a réussi.
Jack prend son téléphone et appelle Gwen.
Jack – C’est ok, on a retrouvé la bombe, les présidents peuvent manger tranquille.
Gwen – Il devait les toucher à quelle heure normalement ?
Jack – Heu à midi.
Gwen – Je suis contente félicitation. Je préviens Mitchell.
Ils raccrochent.
Le missile continu de faire bip bip bip.
Gaby – Comment on éteint cette chose maintenant ?
Jack – Ne touché surtout pas à ça. Venez on va appelez l’armé pour qu’il viennent récupérer cette merde. Mais où est la télécommande ?
Ils se retournent et voit un terroriste avec une télécommande dans la main. Il est souffrant et par terre, mais vivant, il va appuyer sur la télécommande.
Il dit en Chinois.
Le terroriste – Je suis désolé.
Il appuie sur le bouton. Le missile fait des bip de plus en plus rapprochés avant de s’arrêter complètement. Erlique lui tire dessus, mais il est trop tard.
Ils se précipitent devant le missile, il y a un compte a rebours, il indique 00 : 04 : 45. Il est 11h25.
Erlique – Et maintenant ?
Jack – On a 5 min pour arrêter cette merde.
Le téléphone de Jack sonne.
Le chef – Salut, Jack comment ça va ?
Jack – Espèce de salopard, dis moi comment on arrête ce truc ?
Le chef – Il n’y a aucun moyen de désamorcer le compte à rebours. Le signale m’indique qu’il reste moins de 5 min.
Jack – Pourquoi ? Vous faite ça ?
Le chef – Pourquoi ? Voyons Jack, je te croyais plus malin. Alors que le G8, demande au Etats-Unis de réduire leurs activités de leurs usines, il nous accuse de déduire la couche d’ozone. Mais lorsque Shanghai à était touché par une bombe américaine, j’ai compris tout suite qu’il fallait prendre les choses en main, le gouvernement ne sait pas choisir les bonnes décision. Alors je le fais à sa place. Quelque semaine après, le président chinois à reçu un appelle de Mr Bush, lui dissent, et lui expliquant que de ne pas avoir envoyé des troupes en Irak était une grosse erreur. Votre gouvernement nous sous-estime. Alors j’attends ce jour depuis l’achat des missiles au Russes. Nous s’avons que vous avez ordre de nous infiltrez même si vous avez agit seule, mais Sean nous a prévu de votre arrivé, et on a mis aussi votre ex-femme sur le coup, dommage qu’elle n’a pu tenir ses engagements. Au revoir Jack, il vous reste 1 min.
Jack – Qui êtes vous ?
Le chef – Qui je suis ? Tu me connais Jack. Réfléchis. Qui a pu engager et infiltrer Sean, qui a pu entrer en contact avec votre ex-femme, et qui ne vous a pas donner de nouvelle depuis quelque heure ? C’est moi Jack, c’est Mitchell.
Jack – Non, c’est faux.
Le chef – Jack le chef c’est moi, le cerveau c’est moi. Celui qui passe des appelles téléphones qui se fait passé pour le chef depuis le début est un de mes hommes, dommage je ne parle pas chinois.
Jack entend des nouveaux bip venant du missile. Erlique regarde le compte à rebours.
Erlique – Jack, il reste 10 sec.
Jack – Je te retrouverai, Mitchell je te traquerai tu entend, jusqu’en Chine si il le faut.
Il raccroche son téléphone. Et s’enfuit du toit avec Erlique et Gaby. Il est 11h30, le missile est lancé et se dirige maintenant vers le salon de la politique.


FIN DE L’EPISODE


Allez hop ! ! pour vos idées....
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inel_974
Homme de main des Salazar
Homme de main des Salazar


Inscrit le: 14 Juil 2006
Messages: 26

 Message Posté le: Mar 01 Aoû 2006 - 16:00    Sujet du message: Proposez moi une suite à l'histoire
Répondre en citant

Voilà déjà 7 épisodes, proposer moi une 8uième épisode que va t-il se passait ensuite. Jack, Gaby, Erlique, Gwen, Dresky vous attentent dans la suite de leurs aventures.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inel_974
Homme de main des Salazar
Homme de main des Salazar


Inscrit le: 14 Juil 2006
Messages: 26

 Message Posté le: Mer 02 Aoû 2006 - 7:59    Sujet du message: OUAIS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Répondre en citant

500 s'a y est ! ! !! Le nombre de visite viens de passer la barre des 500. Ho bien sûr 500 c rien, mais ça me mfait plaisir quand même.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inel_974
Homme de main des Salazar
Homme de main des Salazar


Inscrit le: 14 Juil 2006
Messages: 26

 Message Posté le: Mer 02 Aoû 2006 - 11:08    Sujet du message: L'épisode 8 en ligne
Répondre en citant

Ces évènements se déroulent entre 11h30 et 12h EPISODE 8

Alors que le missile a été lancé vers le salon de la politique. Jack, Erlique et Gaby descendent dans la salle informatique du bâtiment du MI-5.

Jack – Merde, je ne le crois pas, Mitchell a tous organisé depuis le début. De mon infiltration à aujourd’hui, il était au courant de tout.
Erlique – J’ai l’impression que quoi qu’on fasse, il aura une longueur d’avance sur nous.
Gaby – Qu’est ce qu’on va faire Jack ?
Jack – Il faut se préparer au pire et avant tout essayer d’arrêter cette merde, le bâtiment où se déroule ce salon se trouve beaucoup plus loin que la cellule. Le missile prendra plus de temps pour atteindre sa cible.
Erlique – Combien de temps ?
Jack – Je pense qu’on a environ moins de 30 min devant nous.
Gaby – On n’aura jamais le temps.
Jack – C’est pour quoi il faut aller à la salle informatique tout de suite.
Erlique – Quel est ton plan ?
Jack – Le missile possède une fréquence qui permet de l’arrêté pendant son lancement. Mais sur cette télécommande, il n’y a pas cette commande les terroristes on dû la modifier. Donc on va essayer de trouver cette fréquence.
Gaby – On pourrait le demander à l’armée, c’est son arsenal non ?
Jack – Ces codes ne dépendent pas de l’armée, mais du président. Il est au salon.
Erlique – Attendait. Si c’est le président qui a les codes pour arrêter ce machin, alors il a aussi les codes pour les lancer ? Non ?
Jack – Tu as raison. On peut conclure que notre gouvernement soit impliqué. Mitchell essaie de nous nuire et surtout de nous mettre sur de fausse piste, mais notre problème est que si cette bombe explose et tue les présidents, on aura deux autres problèmes.
Erlique – La chine, et les pays des autres présidents.
Jack – Nous allons peut être entré dans la 3ème guerre mondiale.
Ils arrivent dans la salle informatique du MI-5. Il est 11h35.
Jack prend son téléphone et appelle Gwen.
Jack – Gwen, c’est Jack, Gwen le missile a été lancé, c’est Mitchell le responsable c’était lui le chef des terroriste.
Gwen – Au mon Dieu, Jack je ne pourrais peut être pas arrivé a temps. Je suis dans les embouteillages. Je suis à 10 min.
Jack – Trouver un autre chemin, mais faite vite.
Ils raccrochent.
Erlique – Jack vient voir.
Jack – Qu’est ce qui il y a ?
Gaby – On a pu avoir le radar de la ville par satellite.
Jack regarde l’écran, il voit le missile.
Jack – C’est lui ?
Erlique – Vous aviez raison. Il nous reste moins de 30 min.
Jack – Au boulot les gars.
Gaby – D’après les fréquences de déplacement du missile, je vais essayer d’intercepter sa fréquence à un moment précis.
Jack – Tu peux le faire ?
Gaby – Je vais essayer.
Erlique – Je vais entrer les coordonnées pour que tu puisses les intercepter. Il entre les coordonnées. S’a y est attention dans 5 secondes, 4, 3, 2, 1. Maintenant.
Gaby – Sa n’a pas marché, le missile est passé beaucoup trop vite.
Jack – Essayer encore, faut arrêter cette merde.

Pendant ce temps à la cellule Anti-terroriste Dresky a été sortie des décombre, elle est consciente mais un peu sous le choc, elle est emmener à l’hôpital.
Gwen est dans sa voiture, elle est toujours dans l’embouteillage, elle perçoit un endroit où elle pourrait passer, elle s’y engage de toute vitesse. Elle téléphone à Jack.

Gwen – Jack, j’ai pu me libérer de l’embouteillage, je me dirige vers le bâtiments, j’y est pris un peut de retard, j’y serai dans quelques minutes.
Jack – Bien, notre première tentative à échoué, mais on continuer de l’arrêté.
Ils raccrochent.
Le téléphone de Jack se mit à sonner. C’est Mitchell.
Mitchell – Bien joué Jack, je vois que tu t’es lancé dans une opération de sauvetage, tu crois que tu réussira à faire arrêté ce missile ? Sache que si ce missile, n’explose pas, il y en aura encore d’autre et encore, jusqu'à que notre gouvernement comprenne.
Jack – Tu me trouveras toujours sur ta route. Et je t’attends avec impatience.
Mitchell raccroche.
Erlique – Jack, on a trouvé un deuxième point de contact. On va essayer de l’intercepter.
Gaby – Contact dans 10 secondes, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1 maintenant.
Jack – Sa a marché ?
Gaby – Je crois que oui. Sa y est on a pris le contrôle du missile, mais on peut pas le désactiver, il nous faut ce code.
Erlique – Mais on ne l’a pas, qu’est ce qu’on peut faire ?
Jack – Si on le dirige vers une autre destination, est qu’on peut le faire exploser en dehors de la ville ?
Gaby – Là où elle se trouve, elle n’aura pas assez de temps pour quitter la ville.
Jack – Il faudrait le faire exploser en ville alors. Trouver un endroit où la faire exploser, je téléphone à Gwen.
Il prend son téléphone et contact Gwen.
Jack – Gwen c’est Jack, on a pris le contrôle du missile, mais on ne peut pas l’arrêter et l’éloigner hors de la ville.
Erlique – Jack !
Jack (à Gwen) – Un instant.
Erlique – Là, il y a un bâtiment, censé être abandonné, il y a assez d’espace autour pour faire le moins de victime possible. Mais il se trouve jusqu'à cotés de Central Park.
Jack – Ce n’est pas grave, on est obliger de tenter notre chance. Envoie le missile sur ce bâtiment maintenant. (À Gwen), Gwen, où vous êtes ?
Gwen – J’ai entendu, je ne suis pas loin de Central Park, j’y vais tout de suite faire évacuer les lieux.
Elle raccroche et roule vers la direction de Central Park. Il est 11h45.

Jack – On a réussi à diriger le missile.
Gaby – Oui, il atteindra le bâtiment dans 2 minutes.
Erlique – Gwen n’aura pas le temps de faire évacuer tout le monde.
Jack – Le but est de sauver le plus de monde possible.

Gwen arrive à Central et se dirige vers le service de sécurité des lieux.
Gwen (Montrant sa plaque) – Gwen, agent du gouvernement, un missile va s’écraser dans ce bâtiment là-bas, il faut faire évacuer le park tout suite à cause de l’onde de choc.

Gwen et quelque personne de la sécurité vont dans le park pour commencer à faire évacuer les lieux. Elle aperçoit une traîné et un point lumineux au loin. Elle téléphone à Jack.
Gwen – J’aperçois le missile, il arrive, on n’aura pas le temps de faire évacuer tout le monde le park est beaucoup trop grand. Mais je continue quand même.
Jack – Gwen, laisse tombé, met toi à couvert vite.
Gwen – Je dois prévenir ces gens.
Elle raccroche.
Jack – GWEN ! !
Erlique – Jack, le missile.
Ils regardent tous l’écran. Le missile arrive.
Gwen regarde au dessus d’elle le missile passe très vite, il s’écrase sur le bâtiment abandonné. Il explose, l’onde de choc emmène les débris sur central park. Les arbres s’écrasent sous le souffle de l’explosion.
Erlique – Il a explosé.
Jack appelle Gwen. Il n’y a pas de tonalités.
Gaby – L’explosion à du détruire quelque ligne téléphonique.
Jack – J’espère qu’elle m’a écouté.

Dans Central park.
Gwen se relève de quelque morceaux de bois tomber sur elle, puis se lève et regarde autour d’elle. Il y a plein de poussière, on n’y voit presque rien. Lorsque la fumée se dissipe un peu, elle aperçoit des corps partout. Il est 11h50.

Erlique – Jack, je ne comprends pas. Lorsque tu étais en Chine, tu as dit que les chinois avaient achetés des missiles nucléaires. Celui de la cellule puis celle-ci, ce ne sont pas des nucléaires.
Jack – Je sais, ça n’a aucun sens, mais lorsque j’étais là-bas, Mitchell m’a dit qu’il savait que j’étais venu pour intercepter les codes. Il a du me faire croire qu’il allait acheté des nucléaires.
Gaby – Ou bien des missiles nucléaires ont bien était acheté. Deux missiles qu’on croyait nucléaire et Mitchell qui nous parle peut-être de d’autres attaques ! C’est possible.
Jack – On doit savoir si il y a d’autre.
Erlique – Il faudrait qu’on puisse accéder aux données de la cellule, mais Dresky possède les codes.
Jack – Je vais appeler l’hôpital pour voir, le téléphone doit fonctionner là-bas.
L’hôpital – Service hospitalier de Los Angeles.
Jack – Bonjour, je suis Jack Bauer, je travaille pour le gouvernement, est-ce que une de nos collègues a été emmené chez vous ?
L’hôpital – Oui, elle est arrivée y à quelque minute.
Jack – Vous avez son nom ?
L’hôpital – Je vérifie. Nous n’avons pas son nom, mais d’après les infos qu’on reçu les secours sur place, c’est la directrice de la cellule Anti-terroristes. Elle a laissé quelque chose sur un papier lors de son arrivés, c’est une suite de chiffre et de lettre.
Jack – Vous pourriez me le donnez ?
La secrétaire lui donne la suite de chiffre écrit sur le papier que Dresky a noté lors de son arrivé à l’hôpital. Puis il raccroche.
Jack – Erlique, essaye de rentrer ce code.
Erlique rentre le code donné par l’hôpital.
Erlique – C’est lui s’a marche, c’est le bon code.
Les informations de la cellule ont pu être récupéré. Il est 11h56.
Jack – Ok, transférer les données qu’on possède à la cellule.
Erlique – La cellule est encore en activité ?
Jack – Oui, le missile à toucher une partie du bâtiment, le réseau s’est déplacé dans les locaux de la direction.
Erlique – D’accord je les envoie immédiatement.
Gaby (Qui explore les dossiers de la cellule) – Jack ? Est-ce que Mitchell à une deuxième adresse ?
Jack – Non, Pourquoi ?
Gaby – Je regardais les registres de la base de données de nos agents et j’ai remarqué que l’adresse donnée par Mitchell est …
Jack – Quoi ?
Gaby – C’est l’adresse de Katy ! !
Soudain Jack, Erlique et Gaby sont pris dans une fusillade. Un groupe d’homme armé sont entré dans le bâtiment.
Jack – Erlique appelle la cellule, dis leur que nous sommes attaqué et qu’on a besoin d’image satellite de la zone. Il faut qu’on sorte d’ici.
Jack, Erlique et Gaby sortent de la salle, ils se trouvent sous les tires ennemies. Il est 12h00.


FIN DE L’EPISODE
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inel_974
Homme de main des Salazar
Homme de main des Salazar


Inscrit le: 14 Juil 2006
Messages: 26

 Message Posté le: Jeu 03 Aoû 2006 - 14:51    Sujet du message: 8 épisodes...
Répondre en citant

Voilà déja 8 épisodes de diffuser, quelles sont vos impressions pour ce début, certes courts.
Voilà, il m'en reste encore à écrire pour terminer, mais je sais pas si je vais continuer à faire 24 épisodes c'est bcp trop long et vu que la saison n'a pas di'histoire principal je crois que de trouver une suite à chaque fois c'est plutot difficile. Voilà.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inel_974
Homme de main des Salazar
Homme de main des Salazar


Inscrit le: 14 Juil 2006
Messages: 26

 Message Posté le: Ven 04 Aoû 2006 - 12:35    Sujet du message: Et voilà pour le 9ème épisode...
Répondre en citant

Ces évènements se déroulent entre 12h et 12h30 EPISODE 9

Jack, Gaby et Erlique essayent de tirer sur leurs ennemies, mais sans les photos satellites de la cellule, il est difficile de savoir où ils se trouvent.

Erlique (Appelant la cellule) – Est-ce que vous avez les photos satellites de la zones ?
La cellule – Non, les matériaux en états ne nous permettent pas de contrôler le satellite à distance, nous sommes désolés, mais il faudra vous débrouiller par votre propre moyen, on vous envoie des renforts, ils seront dans 10 min.
Erlique – Dans 10 min il sera trop tard. Essayer de réparer, il nous faut ces images. Il raccroche. A Jack. Ils ne peuvent pas avoir les images parce que le matériel n’est pas vraiment en état.
Jack – Tant pis, on fera avec.
Soudain les coups de feu s’arrêtent.
Jack – Attendais, écouter ils arrêtent de tirer.
Gaby – Qu’est ce que cela signifie ?
Jack – Rester sur vos gardes.
Mitchell – Jack ? S’a ne m’étonne pas que tu sois envie. Je savais que tu étais un homme très résistant. Mais aujourd’hui ton règne s’arrête ici.
Jack – Qu’est ce tu fou là espèce de salot ? Tu es venu t’assurer que tes hommes font bien leur travail ?
Mitchell – Non ! Je viens de tuer de mes propres mains.
Jack – Alors si tu veux me tuer vient me chercher. A Erlique et Gaby. Je vais faire diversion, pendant ce temps allez vous-en et partez à l’adresse de Katy pour voir ce qui s’y cache, il doit y avoir quelque chose d’important. Mitchell a mis quelque chose là-bas, il a écrit cette adresse pour éviter de l’oublier trop facilement.
Gaby – Comment ça trop facilement ?
Jack – Je vous expliquerez, j’arrive dès que je termine avec ce salot, allez vous-en ok, et bonne chance. Rester prudent là-bas. A Mitchell. Alors tu comptes venir me chercher ou tu veux que ce soit moi qui vienne ?
Mitchell (A ces hommes) –Rester ici je m’occupe de lui, sachez que vous n’avez aucune chance face à Jack, je connais cet homme.
Alors Jack regarde furtivement le long du mur et commence à tirer. Il ordonne Erlique et Gaby de s’en aller. Ils s’éloignent puis prend la porte d’en face, pour échapper au hommes de Mitchell. Il est 12h08.

Le téléphone de Jack sonne. Il répond c’est Gwen.
Gwen – Jack, c’est la folie ici y a des corps partout.
Jack – Gwen, Mitchell est ici. Aller à l’adresse de Katy, Erlique et Gaby y vont également, ils vous expliqueront, je dois raccrocher. Il raccroche rapidement.
Il y a soudain des coups de feu vers Jack, c’est Mitchell qui tire sur lui. Jack commence à tirer également tous en s’éloignant. Cela ne s’arrête pas, puis soudain, Jack n’a plus de balles et Mitchell s’aperçoit qu’il en reste une dans son chargeur.
Mitchell – Alors Jack, tu vois que la fin est proche. Il m’en reste une pour toi.
Jack – Tu n’auras malheureusement qu’une chance.
Il prend de l’élan et traverse le couloir pour enfoncer une porte juste en face de lui. Dans la précipitation Mitchell tire sa dernière balle sur Jack qui le rate de peu. Quelque seconde plus tard Jack sort de la pièce avec à la min un pistolet qu’il a ramassé sur le corps d’un homme dans la pièce où il était.
Mitchell – Alors tu va me tuer comme ça ? Tu crois que tu pourras le faire ? Même si tu m’arrêtes, il te faut encore sortir d’ici.
Jack – Tu oublies une chose, les renforts arrivent toujours à point nommé. Désoler mais tes projets s’arrêtent ici.
Mitchell – Bien au contraire, elle ne fait que commençait.
Suite à cette phrase les renforts entre dans le bâtiment et tuent tous les hommes de Mitchell qui ne peut qu’assister à cette boucherie. Jack retire son téléphone de sa poche qui était allumé. Les renforts entendaient ce qui s’y passe. Il est 12h15.

Pendant ce temps Erlique et Gaby arrive à l’adresse de Katy. Gwen est déjà arriver et les attendais avant d’entrer.
Gwen – Vous pouvez m’expliquer ?
Erlique – Merci, nous aussi on va bien. Comment tu vas toi ?
Gwen – Ho ça va, j’ai une matinée plutôt difficile. Alors expliquer moi ce qui ce passe ?
Gaby – Nous avons repris contact avec la cellule et on a découvert que l’adresse de Katy, l’ex femme de Jack qui était de mèche avec les terroristes était la même adresse que Mitchell avait donnée lorsqu’il a était engagé, et personne n’y avait fait attention.
Erlique – Et Jack pense que cela cache quelque chose. Mais on ne sait pas quoi. Alors on va entrer tous ensemble et découvrir enfin la vérité.
Ils se dirigent tous vers l’entrer de la maison.
Gwen – Vivement que cette journée se termine.
Erlique entre le premier dans la maison, ils avance tous très lentement en regardant partout.
Erlique – Il n’y a personne, la voit est libre.
Gwen – Regardez, cet ordinateur, il est en veille.
Elle l’allume. Et découvre stupéfaite, une vidéo où on voit une personne se faire une opération de chirurgie esthétique.
Erlique – Qu’est ce que ça veut dire ?
Gwen – Essaye une autre vidéo pour voir.
Gaby essaye de lire une autre vidéo, mais c’est protégé par un mot de passe.
Gaby – Une minute, c’est ma spécialité ça ! … Et voilà.
Gaby essaye de lire la vidéo. Cela fonctionne. C’est une vidéo où l’on montre le résultat de la chirurgie esthétique sur cette personne.
Gwen – Ho mon Dieu, mais…
Erlique prend son téléphone et appelle Jack.
Erlique – Alors Jack est-ce que le plan des renforts à marcher ?
Jack – Oui, il est tombé droit dans le piège. Vous avez trouvé quelque chose dans cette maison ?
Erlique – Oui, plusieurs vidéos d’une opération de chirurgie esthétique sur une personne. Suite à cette opération, cette personne ressemble à notre chère directrice Mme Dresky en personne.
Jack – Quoi ? Il est possible qu’elle aussi soit implique dans cette affaire ?
Erlique – Je ne pense pas, elle était présente lors de l’explosion de la cellule ce matin. Je pense qu’une personne se balade en ville en ce moment même avec le visage de Dresky. Mais dans quelque but je l’ignore.
Jack – On s’ait où se trouve cette personne ?
Erlique – Gaby fouille l’ordinateur pour avoir des infos, mais rien de nouveau.
Gaby – J’ai peut-être trouvé.
Erlique – Un instant Jack !
Gaby – C’est des plans du bâtiment où se déroule en ce moment même le salon de la politique en ville. Il y a aussi quelque chose d’autre, on dirait un agenda, avec des horaires matinaux. Mais on ne voit pas ce qui est écrit c’est crypter, haute protection, je peut pas lire d’ici.
Jack – Qu’elle est la dernière heure afficher ?
Gaby – Une seconde. … Heu c’est 12h30.
Jack – Il est 12h20. C’est pour dans 10 min. ils va se passer quelque chose à 12h30.
Erlique – Mais on ne sait pas quoi.
Jack – Mais on sait où elle aura lieu, il faut partir tout de suite, je vous retrouve là-bas.
Erlique débranche l’ordinateur pour l’emmener avec eux. Soudain une petite sonnerie se fait entendre. C’est une sonnerie de compte à rebours.
Gaby – Vite il faut sortir d’ici.
Ils se précipitent tous vers la sortis. Lors qu’ils franchissent tous la porte la bombe explose. Il est 12h22.

Après l’explosion, Gwen sort des décombre et Erlique également.
Gwen – Où est Gaby ?
Erlique – Je ne sais pas, il était juste derrière moi.
Gaby – Gwen, Erlique par ici.
Ils se dirigent vers lui. Il est hors de danger.
Gaby – Désoler de vous avoir fait peur, mais il faut partir maintenant. Malheuresement j’ai perdu l’ordinateur dans l’explosion.
Ils prennent une voiture et s’en font rejoindre Jack. Il est 12h25.

Pendant ce temps, le salon de la politique se termine. Les présidents sortent du bâtiment un par un. C’est le tour du président américain de sortir. Le public présent applaudit leur président. Il se dirige vers sa voiture en saluant la foule. Il entre dans sa voiture.

Le président (A son garde du corps dans la voiture) – Finalement ce débat c’est bien dérouler.
Le garde du corps – Pas tout à fait monsieur le président.
Le président – Comment ça ?
La vitre intérieure de la voiture se baisse. La personne ayant le visage de Dresky apparaît dans le rétroviseur intérieur.
Le chauffeur – Bonjour Mr le président.
Le président – Vous êtes la directrice de la cellule Anti-Terroriste, je vous croyais à l’Hôpital, on m’a dit que vous y étiez, qu’est ce qui se passe ?
Le garde du corps attrape le président avec un chiffon. Il se débat. Suite à cela, il devient inconscient. La vitre intérieure de la voiture remonte. Le chauffeur démarre. Il est 12h27.

Au même moment Jack, Erlique, Gaby et Gwen arrive sur les lieus.
Jack (A la sécurité sur place) – Où est le président ?
La sécurité – Il est parti dans sa voiture là-bas.
La voiture s’éloigne et un corps tombe de la voiture.
Gwen – Jack regarde, Ho mon Dieu, MR LE PRESIDENT ! !!
Ils se précipitent tous vers le corps de la personne. Jack retourne la personne.
Jack – Ce n’est pas le président.
Gwen – Qui est-ce ?
Jack – C’est son chauffeur. Il est mort. Il prend sont téléphone et appelle la cellule. Le président vient d’être enlevé.

La voiture du président s’éloigne. Il est 12h30.

FIN DE L’EPISODE
A suivre…




A partir de maintenant malheuresement je n'ai pas bcp de temps pour continuer a écrire la suite, mais je le ferai pour ceux qui le lit encore, j'attendrai encore pour savoir si je continue ou pas, m'encourager vous de continuer?

Avez vous de continuer à lire la suite et ainsi savoir ce qui va arriver au président?...
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
:: 24-fr :: Forum 24 heures chrono Index du Forum » Fan-fictions 24-fr » Début de la saison 1 de ma propre histoire à la base de 24 h
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 


- Ce site n'est en aucun cas un site officiel de la série "24" - "24" TM and © Fox and its related companies. All rights reserved - CNIL 1025857 -

Powered by phpBB © 2005 phpBB Group - Traduction par : phpBB-fr.com - Sonnerie 24 - BSG Encyclopédie - SeriesNews